Une histoire inachevée qui se termine bien.

C’était une belle aventure qui devait montrer que les deux clubs d’athlétisme d’évian, unis sous les couleurs de la ville pouvaient réaliser une compétition ensemble. La presse avait été convoquée et tout était en place. Hélas comme le relate le second article du dauphiné la team « EVIAN VILLE ATHLETIQUE » a dû stopper sa progression au 3éme relais, informé qu’un cas de COVID avéré avait été détecté. Heureusement, aucun des 8 autres membres, qui se sont astreint à une confinement de 8 jours n’a été détecté positif et la vie a repris. Merci à tous ceux qui ont témoigné leur soutient.

Une autre histoire s’achève avec le stagiaire qui quitte ses fonctions de reporteur ou plus précisément de rapporteur. La succession est assurée avec, sous la direction de l’assistant du stagiaire promu rédacteur en chef, une bande de « journalistes » en herbe qui va raconter à sa façon les péripéties, les joies, les résultats, les ambiances et les humeurs du club. Les premiers articles parus sur le site sont encourageants et le juste ton sera vite là. Un dernier mot pour vous dire que mon passage à ce poste m’a apporté beaucoup de plaisir.

Allez SALUT à tous !

résultats des bi-départementaux

Très belle journée d’athlétisme sur le magnifique stade Camille FOURNIER pour les bi-départementaux de cadets à Masters.  Quelques victoires encourageantes pour la suite  de la saison avec notamment la progression au javelot de 500 grammes de Assia HADRI qui remporte le titre en cadette. Sans améliorer ses autres marques elle termine seconde de la longueur  (1ère de sa catégorie) et  10ème sur le 100 mètres. Sur cette distance elle était accompagnée par Loanne DELATRECHE,  Maissane BEN ROMDANE, Jill MONNET et Elisa ORSONI. Claire MACHINAL , encore loin de son meilleur niveaux prend une 4ème place sur le 400 haies avec un temps de 69’’41, significative d’un niveau IR3. Claire est en mesure de confirmer ce niveau voir IR2 lors des prochaines compétitions. A déplorer la blessure d’Émilie MAGIN sur le 400 mètres Nous lui souhaitons un rétablissement rapide.

Chez les hommes victoire pour Olivier JOUINOT au marteau et du cyclotraileur Mikael VOISIN sur 1500 mètres  (catégorie master). Pierre CHENEAU  et Antoine PIZZETTA sur 800 se sont fait plaisir. Antoine valide pour 2020 un niveau IR4. Très bonne expérience pour ce cadet qui se souviendra de la bagarre au cœur d’un peloton ou ça va vite. Antoine battra aussi son record au saut en hauteur avec 1.77 m. Virgile POLLET-VILLARD égale sur cette discipline son record (1.70), établi sa première marque au javelot et sur 100 mètres plat. Voila des bonnes bases de travail. Julien PIWOWAR confirme son niveau R3 en envoyant le disque de 2 kg à 34.17 m. Enfin Max LAUNAY pose sa première marque au javelot à 31.02m et réalise un excellent chrono sur 400 en 52’’09. Il confirme son niveau IR3.

résultats bi départementaux

fhttps://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=244303

Tous les athlètes, les dirigeants, les bénévoles, les officiels de l’ACE sont à féliciter pour avoir participés dans les conditions sanitaires imposées à ce meeting ou les clubs des deux Savoie ont été accueillis de belle manière. Prochaine possibilité de voir des compétitions le samedi 19 septembre au stade d’AMBILLY.

retour aux affaires pour les jeunes

C’est sous le contrôle des deux entraineurs et de deux présidents que la saison d’été a démarré  pour le groupe cadet junior de l’A.C.EVIAN. Le stade MOYNAT de THONON accueillait une réunion d’évaluation des athlètes des deux clubs après confinement. Évidemment tout ne pouvait être parfait après une si longue absence mais l’envie a remplacé le travail de fond en cours d’acquisition. Si les résultats ne sont pas officiels, malgré la présence de juges mais pas le matériel de chronométrage nécessaire, on peut tirer déjà quelques enseignements.

Grosse performance d’ANTOINE PIZZETTA à la hauteur avec un saut à 1.75 m qui le place 15 cm au dessus de sa meilleure marque. C’est à confirmer dans des conditions officielles. Il réalise 25m65 au javelot et prouve que la forme est déjà là en baissant son record du 1000 mètres à 2’51’’70. Sur la même distance Alice FERRAND, pour une reprise termine en 3’27’’80.

Sur les plus courtes distances Éléna MERCIER signe un 400 en 1’08’’30 avant d’enchainer avec un 31’’3 sur 200. Sur le 400 exclusivement A.C.E, Max LAUNAY, après avoir franchi 1.60m en hauteur et lancé le javelot à 27m32, boucle le tour de piste en 53″5, Claire MACHINAL 1’02’’40 et Lucie GAILLET s’intercale en 1’01’’60.

Tous ces athlètes se retrouveront samedi à BULLE, en Suisse voisine  pour enfin une compétition officielle et confirmer pour la plupart ces bons résultats.

 

1 x (participante, gagnante, kilomètre, heure, prise)

En attendant le prochain portrait de « confidences de confinement » qui devrait être mis en ligne après le traditionnel hommage à ceux et celles qui depuis plus d’un mois assurent un fonctionnement quasi normal des magasins essentiels ainsi que du système médical, nous vous proposons le reportage de la cérémonie de remise de LA récompense promise à la meilleure vidéo sur le thème « sport et confinement ».

c’est drôle ce titre quand on connait les parents non?

 

 

 

 

L’Anthychoise: 16 athlètes, 12 podiums, 6 paniers garnis, 1 belle journée, 0 cas détecté*

Cliquer pour accéder à Anthychoise2020.pdf

Cliquer pour accéder à Anthychoise2020.pdf

Premières des quelques courses de villages qui devraient s’enchainer dans un monde sain. L’ANTHYCHOISE pour sa 4ème édition, avec ses deux parcours de 6500 et 11000 mètres est une belle réussite. Il faut remercier tout les bénévoles sur les parcours, à l’accueil ou au buffet ainsi que les organisateurs, officiels et animateur qui ont parfaitement œuvré. La belle idée aussi de faire démarrer le grand parcours 10 minutes avant le plus petit, ce qui offre des points de mire à rattraper pour les plus rapides. Les deux pelotons finissant presque en même temps. La marche à contresens est aussi une bonne chose et permet de croiser des visages connus et de recevoir quelques  encouragements.

Faute ou grâce à la double annulation des championnats de France et de Suisse de cross, les athlètes les plus affûtés de la région étaient présents. Dans ce contexte, notre meilleur représentant, vainqueur l’année dernière, doutait d’approcher du podium. Théo LACHAT prend la 3ème place du 11 km derrière deux intouchables. Super performance qu’il complète par une attitude exemplaire lors de la remise de récompenses Il a reçu ce fameux panier garni tout comme sa sœur Édmée LACHAT gagnante de la catégorie espoir, parfaitement accompagnée et coachée par David HERACLIDE. Ce dernier s’empare de la troisième place en M3H. Juste derrière on retrouve Megan WEGERAK pour la seconde place toujours en espoir féminine tandis que  Xavier DÉCURNINGE termine 18ème place chez les séniors.

Sur le 6500 mètres, malgré une erreur de trajectoire, Antoine PIZZETTA, cadet 1ere année prend une valorisante 5ème place au scratch mais aussi la seconde de sa catégorie. C’est un beau retour en forme après les cross de cet hiver. Seul point qu’Antoine va s’appliquer à corriger prochainement. Sa meilleure ennemie, la première féminine à qui il avait infligé deux corrections, le devance d’un peu plus d’une minute. Il se consolera avec la caisse de victuaille remise lors des récompenses.

Thomas COMPOIS confirme ses précédentes sorties. Les qualités de coureur et la volonté sont là. Il prend une belle seconde place en espoir, à moins de 15 ‘’ du top 10.

C’est notre crosswoman Alice FERRAND, privée de son 4ème championnat de France de cross d’affilée qui suit au classement général. Au pied du podium, elle prend la seconde place chez les juniors (comme convenu). Et c’est encore un panier garni qui part du coté de Marin. A signaler qu’au bout de 50 mètres de course le podium est déjà fait chez les femmes.

Comme prédis par le stagiaire, Bernard GUÉPRATTE a pris soin de démarrer du bon pied et remporte ainsi une large victoire en M4 sur son unique adversaire.

Edmée avait gagné en espoir le 11 km et c’est Fanny FRANCHEQUIN qui l’emporte sur la petite course. C’est une habitude à conserver.

Suit Éléna MERCIER qui en un peu moins de 32 minutes accroche la seconde place chez les cadettes. 

Il se passe décidément quelques choses avec les femmes du groupe hors stade. Catherine BLANC ne devrait pas tarder à venir titiller le nouveau statut de Christelle Harduin. 3ème feminine senior elle impressionne par son attitude conquérante. On conseillera de mettre une petite pièce d’avenir sur elle lors des prochains  paris sportifs.

C’est minnie jolie et sa mère valérie MAGIN qui arrivent maintenant. Émilie qui « casse » sur la ligne et prend une seconde d’avance mais qui n’empêche pas valérie de prendre le 2ème rang en M2. Un vrai plaisir de retrouver cette athlète, absente depuis trop longtemps. Emilie, en progression sur des distances dont elle n’est pas adepte termine au pied du podium junior avec le sourire.

Florence LACHAT avait envoyé ses deux gamins sur le 11 km faire les courses et lorsqu’elle arrivait, 2 paniers garnis étaient déjà dans la voiture. Alors elle a pris plaisir et la 5ème place de sa catégorie. Elle est solidement plantée au milieu du classement scratch.

Enfin, celle qui craignait de ne pas finir mais qui finalement craindra un jour de n’avoir jamais abandonnée en course, Charline COMPOIS. 10/19 en sénior femme : ADMISE au prochain tour!

Un vrai plaisir que cette manifestation. S’il s’avérait que les événements obligeront peut être les organisateurs à  renoncer aux Capeconne, Allingeoise, course de la presqu’ile de Messery (un must) et au retour de la Tartencelloise, ces dimanches matin joyeux et sportif nous manqueront.

Merci à Philippe RIGA pour ses photos sans oublier ceux qui ont permis aux meilleurs athlètes de repartir les bras chargés de victuailles.

*trop long le titre!!!

Résultats de l’ANTHYCHOISE 2020

Screenshot_20200306-134901_ePressefr

théo a l'anthychoise 2019Ben  voila  on est d’accord. Théo gagne et Xavier fait 2 en senior sur le 11 km . Dans la même catégorie mais sur le 6  Daouda est pressenti pour la victoire tandis que Thomas l’emporte en espoir. Nos juniorettes Lilice et Minnie jolie se partage les restes du podium tandis qu’en sénior femme, charleen perd le sprint au bénéfice de Catherine. Evidemment en espoirs feminine  le panier garni c’est pour Fanny. Chez les masters, aucune surprise avec le meilleur rang pour Bernard dans le catégorie M5 gaucher mais démarrant du pied droit.  Après les courses on fait de belles photos, on déjeune sur place parce que la super organisation nous y invite. On boit quelques bières et c’est un dimanche presque parfait.

Service complet cette semaine avec pour le Dauphiné libéré les premières déclarations d’après course:

Théo : « C’est l’oeuvre d’une saison. J’avais astucieusement fait l’impasse sur les demie de cross pour me consacrer à ce monument du sport français. L’apothéose sera de remporter Messery, couronnement d’une carrière »

Thomas: « La victoire ici confirme celle de Thonon. rendez vous à la capecone »

Alice : « contente de faire 2 »  Emilie: « contente de faire 2 » Charleen : »contente de faire 2. »

Catherine : « vainqueure grace à l’ordre alphabétique. merci aux parents. »

Fanny : « pendant toute la course j’ai pensé au panier garni. »

Bernard : « J’ai faillit partir du pied gauche et tout perdre »

 

3 défections, 3 déceptions, une nouvelle habitation et une belle satisfaction.

Manon avait prévenue, on le savait.

Son chauffeur était malade et Théo restait bloqué en Haute Savoie.

Partiellement épuisée, Édmée renonçait au voyage.

4 athlètes seulement au départ de 4 courses différentes. Toute la ligue AURA, l’une des meilleures de France était présente pour cette avant dernière étape du championnat de France de cross. Beau temps couvert mais un vent soutenu tout au long de la journée.

C’est Antoine PIZZETTA qui fait connaissance avec le parcours où 3 boucles sont proposées. Il aura le droit à une de chaque pour un total de 5 500 mètres. Apprentissage d’un certain niveau pour ce cadet 1ère année. Un départ encore un peu rapide mais c’était un rythme imposé pour espérer finir dans les 44  premiers qui iront a MONTAUBAN. Il est allé chercher dans ses ressources pour tenter de garder le contact avec la première moitié du peloton. Il se consolera en constatant qu’il est 32ème  dans sa catégorie d’âge. Antoine a confirmé des capacités à exploiter. Il passera l’étape de la demie l’année prochaine. Maintenant c’est retour sur les pistes avec du steeple, du 400 haies et certainement du sprint.

Sans titre

La course suivante allait nous offrir la satisfaction de cette demie finale. Elle était seule à PLOUAY en 2018, bien accompagnée à VITTEL en 2019, Alice FERRAND sera encore en solitaire à MONTAUBAN en 2020. C’est l’expérience et la volonté qui ont parlé. Une course constante et une dernière boucle terminée à belle allure, cherchant à grappiller des places afin d’assurer la qualification. Bonne initiative car classée 36ème, Alice est largement qualifiée en individuel. Dernière étape le 7 mars 2020. Nous ne pouvons que lui souhaiter de prendre un maximum de plaisir dans le TARN et GARONNE. Pour la récompenser CRYOFAST lui offre une séance découverte de cryogénisation.  Les bonnes performances débouchent sur 3 minutes  de bonheur à -160°.

Max LAUNAY pétille de plaisir lorsqu’il est sur le stade. Il a toujours un mot d’encouragement pour les autres et il n’hésite pas à se « rentrer dedans ». Mais que ce fut dur en ce dimanche venteux où il a livré un combat contre lui-même. Quand la course se joue loin devant et que vous êtes une poignée à souffrir, on voit la volonté des athlètes. Il s’est battu jusqu’au bout. Toutes ces étapes de cross seront bénéfiques pour sa saison estivale.

Sans titreDernière en lice Fanny FRANCHEQUIN avait les moyens  d’accompagner Alice. Elle échoue à 3 places de la dernière qualifiée en espoir. Rien à se reprocher car elle a aussi tout donné. En cross le plaisir vient après et Fanny aura été, comme chaque année, au bout de sa saison de cross. Elle est celle qui a participé au plus grand nombre de ces compétitions boueuses. Bi départementaux, championnat des alpes, régionaux auxquels elle a rajouté les GLAISINS d’ANNECY et LES BÛCHES à MARCELLAZ. A ce titre CRYOFAST  lui offre aussi une séance découverte pour se remettre. Place maintenant aux courses que Fanny aime tant, à commencer par l’ANTHYCHOISE le 7 mars.

20200216_101256Elle n’était plus attendue et elle était montée à notre arrivée, délicate attention de nos amis de l’espérance FAVERGIENNE. Magnifique, neuve et aux couleurs de l’AC EVIAN, la « maison de Manon ou man’s house» du nom de sa revendicatrice propose un joli volume et est dotée d’une porte à fermeture éclair des plus moderne. Le Stéphane PLAZA de l’AC EVIAN la décrit comme robuste, spacieuse, contemporaine et absolument indispensable. L’effort a été fait par le club et c’est maintenant à ceux qui en auront l’utilité de préserver ce patrimoine (immobilier ?). Il sera du devoir de tous les bénéficiaires de participer à son montage, son démontage et son entretien.

résultats demi finale de cross à valence 2020

20200216_122520Merci enfin à celui qui est toujours discret, animé par un nouvel objectif qu’il déclenche pour obtenir des rafales de souvenirs qu’il offre à la demande. Sur cette journée il était équipé d’un tracker. Il a cumulé les sprints, les grimpées de butes, les descentes abruptes pour totaliser plus de 20 km. Si maintenant il signe ses photos d’un discret PR il fait suivre ses initiales par celles du club. Alors merci PR.

20200216_122844

Drôle de drame

Screenshot_20200211-090531_ePressefr

Un récit au coeur du peloton par David HÉRACLIDE

Temps superbe  température correcte  pas de vent. J’ai oublié ma montre, mon collant, un pote m’en a prêté un lol

je pars vite, mauvaises sensations…au bout de 500 m je me dis que je ne suis pas bien, pas de jambes.

Au bout d’1 km, je me mets en route, je reviens, je remonte tout va bien je dois être entre 15 et 20 . Une bosse , je la monte tranquille et j’envoie derrière dans la descente , nous sommes au km 3 et là une douleur sous la fesse droite qui irradie sur la cuisse.  Je lève le pied légèrement, du plat, je relance…euh non la douleur est là ….bon pas de risque je finis tranquillement la boucle et stop.

je finis en footing de recup les 150 derniers mètres après avoir franchement ralentis au 4ème  km. Je passe la ligne, donne ma puce et vais me mettre au chaud.

Comme j’ai passé la ligne, les organisateurs me classent sur le 5 km…BINGO 6eme au scratch et 1er V2 mais aussi masters tout court… …

Bilan ce matin, une élongation en profondeur bas fessier…c’est chiant mais pas grave….

 Kaoutar et christelle au Top dans le 5km ….

https://www.l-chrono.com/resultats-trail-blanc-des-brasses-2020/

Le résumé du Dauphiné traite l’information sous deux angles :  les classements. C’est carré. Celui de david HÉRACLIDE choisi de raconter l’événement depuis l’intérieur du peloton. C’est informatif.  Que rajouter de plus sinon que les résultats de nos 3 athlètes sont un peu surprenants. En effet DAVID est engagé sur le 10 et gagne sur le 5 km toutes catégories MASTER confondues. Christelle HARDUIN se métamorphose et devient progressivement une compétitrice en s’adjugeant la troisième place au général coiffant d’un cheveu long de 221 secondes une Kaoutar BOCHATON bloquée au pied du podium. « Mais comment est-ce possible ? S’exclamait elle, demandant des comptes à son mentor et entraîneur, déjà accablé par des problèmes de fesses. Kaoutar qui s’est offert en préparation tous les cross  ne pouvait échouer derrière son ex amie qui a passé ses dimanches après midi au chaud devant NETFLIX.  « ca s’fait pas!!! ». Rassure toi Kaoutar nous avons deux bonnes nouvelles pour toi. La première est que tu es quand même sur la 3ème marche du podium sénior féminin et la seconde est que des paris vont être mis en place pour la revanche. A vous de décider de l’heure et du lieu. Tant que ce n’est pas au petit matin, dans un champs et au fleuret, nous sommes preneur et  nous attendons cela avec délectation.

Bains de boue offerts à PONTCHARRA

Quelques précipitations en ce dimanche de cross à PONTCHARRA pour les ¼ de finale du championnat de France de cross. Pour écrire vrai ce sont des seaux d’eau qui se sont abattus toute la journée sur les 992 participants et leurs accompagnants . Pour avoir testé les deux situations, c’est en tant que coureurs, en short et débardeur que la situation était la plus agréable. Les supporters emmitouflés et trempés jusqu’à l’intérieur des os ont été aussi des guerriers. Parce que c’était un VRAI cross. De la pluie, de la boue, pas trop de vent et un parcours au relief parfait qui se dégradait au fur et à mesure des courses. Dans ce contexte, nous tenons à remercier vivement le club de l’espérance FAVERGIENNES qui nous a prêté et monté une tente, refuge précieux pour se changer et échanger les impressions d’après course.

Merci aussi au club d’OFF COURSE qui a pris en charge  le seul coureur du matin, permettant ainsi aux athlètes de cadets à séniors de partir plus tard d’EVIAN, évitant l’attente sous la tente* ou sous le déluge.

C’est Bernard GUÉPRATTE qui ouvrait le parcours, pas encore rendu totalement boueux. Un bilan de la saison de cross à tirer car l’aventure se termine à PONTCHARRA. Il se satisfera d’avoir laissé plus de monde derrière lui que l’année dernière. Place à la route maintenant.

Antoine PIZZETTA , en cadet et sur 4930 mètres passe en tête du peloton à la fin de la première boucle. Parti un peu trop vite il cédera progressivement du terrain mais finira quand même à une excellente 26ème place, lui assurant ainsi sa qualif pour le tour suivant. Pour aller à MONTAUBAN il faudra mieux régler son effort. Il en a les capacités indéniablement.

On a retrouvé une Alice FERRAND des grands moments au départ de la course des juniors femmes (4550 m). Elle adore ces conditions de course. Plus il y a de boue, meilleure elle est. Une très belle 14ème place pour celle qui sur cet élan devrait faire son 3ème championnat de France FFA d’affilée.

Seul junior engagé sur les 6130 mètres Max LAUNAY confirme son potentiel en se qualifiant pour le tour suivant. 40ème dans une course relevée, il a 15 jours pour mettre en place les conditions pour franchir l’étape de VALENCE . La barre est haute mais il peut la franchir.

Comme à Saint Ferréol nos deux espoires féminines passent ce second tour en prenant respectivement la 7ème place pour Edmée LACHAT et la 10ème pour Fanny FRANCHEQUIN au bout des 7710 mètres du cross long féminin. Edmée monte tranquillement en puissance tandis que Fanny est la force tranquille. Elle est déterminée à aller jusqu’au bout… et elle ira.

Notre ambiancieuse a tenu parfaitement son rôle. Celle qui avait testé un régime alimentaire spécial cross à SAINT FERREOL s’est assagit sur le sujet. Mais elle nous réservait un nouveau test et une requallification de l’épreuve ; un sport fait de glisse et de boue,  le « MUD SHOES ». C’est en baskets que KAOUTAR BOCHATON s’apprêtait a partir à l’assaut du cross long féminin. Heureusement en dernière minute elle décidait de faire du 43 et pouvait emprunter une paire de « pointes ». Une course qu’elle terminera, doublée par le peloton du cross long homme. Aucune importance et il restera ce sourire et cette envie de recommencer. Pas convoquée pour Valence, c’est pas dit qu’elle ne tentera pas le coup.

L’unique « Masteuse » 0 féminin Manon BAVEREL a, en termes fleuris,  jugé sa prestation très sévèrement sur les réseaux sociaux. Elle aura l’occasion de se racheter car elle a gagné avec sa 48ème place au général mais top 10 de sa catégorie, le voyage dans la drome. Nous l’avons trouvé plutôt à son affaire même si les jambes répondaient moins qu’à l’accoutumé. Pas question de se défiler le 16 février à valence ! OK ?

Dans la course principale qui regroupait les espoirs, les seniors et master 0 hommes Théo LACHAT était notre seul représentant. Pas besoin de plus pour bien faire. 26ème au général et 14ème de sa catégorie Théo poursuit l’aventure.

Il n’est pas vraiment du club car toujours licencié à GAP. Il s’entraîne avec le groupe cadets/juniors bien qu’il n’est que minime et a trouvé tout de suite ses marques. 4ème à SAINT FERRÉOL lors de bi départementaux il remporte sa course avec une certaine aisance. Pas de la ligue ARA à la grande joie du second qui devient premier Alvin ALEXANDRE rentre dans le groupe de ceux qui ont porté le dossard 1 en compétition. Au regard des qualités montrées, ce numéro lui va a merveille.

A signaler que la plupart des photos ont été prises par Éléna MERCIER qui participe ainsi à sa façon à la saison des cross.  Blessée, elle n’a pas pu s’aligner. Trop tôt pour une reconversion mais déjà du talent pour cet art. Merci aussi à Philippe RIGA qui complète l’album.

Pour boucler la boucle, et après le sportif il est nécessaire de rappeler que tout ce petit monde était encadré par David HÉRACLIDE pour le groupe hors stade et Lionel COTTIN pour les autres. Leurs perfs? environ 400 km au volant et 5 heures sous la pluie à prodiguer conseils, encouragements et réconfort. Merci aux parents présents et reconvertis dans la préservation de la coiffure des athlètes sur le ligne de départ. Seules photos où un athlète est aussi joyeux sur la ligne de départ.

résultats 1/4 de finale cross pontcharra 2020

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

joindre l’agréable au plaisir

Screenshot_20200203-131631_ePressefr

Sous le prétexte d’une réunion familiale ou peut être l’inverse Jérôme BAUD s’offre son premier trail en 2020. 2500 D+ et 47 km proposés au départ de cette épreuve extrêmement technique. Si c’est un autre haut savoyard qui l’emporte, Jérôme sera classé dans le milieu du peloton. Un format supérieur existe et notre nouveau traileur s’est promis de s’y confronter l’année prochaine. Quand on sait le week end pluvieux que nous avons eu en haute savoie c’est peut être une idée de descendre voir le soleil à cette époque en 2021.

https://www.kms.fr/v5/public/resultats/10828

Sur le web et dans la presse

Screenshot_20200204-082318_ePressefr

Petit correctif: C’est Alice FERRAND qui termine 14ème en junior et se qualifie pour le suite. Théo LACHAT est 26ème chez les séniors et obtient aussi son billet pour Valence. Kaoutar BOCHATON sur le cross long féminin prend la 75ème place.

Tous les résultats : https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=238845

Avant le déplacement à VALENCE pour la demie final du championnat de France, petit point sur le challenge national des cross en ARA

Screenshot_20200205-100056_Chrome

Mika is back!

MICKAEL VOISINDepuis qu’il sont passés vieux, tout semble plus facile pour les voisins. Ils squattent les places de n°1 dans les classements…Master 0. On se souvient que lors d’un entrainement nous avions laissé Mickaël VOISIN sur les marches des tribunes avec une magnifique entorse de la cheville. Il avait été émis l’idée de l’achever sur place pour stopper les souffrances mais David HÉRACLIDE était intervenu à juste titre (coach) pour plaider le simple abandon, la nature devant faire son œuvre. Il a survécu et sans rancune est revenu discrètement à l’entrainement. Il pousse l’audace jusqu’à poser une inscription au Chartreuse Winter Trail. Accompagné de Madame, la voisine du club d’en face ils sont tous les deux vainqueurs de leur catégorie mais Virginie termine au 6ème rang au général. Faut réagir Mika.

résultats charteuse winter trail 2020

« 2 mois après l’entorse, quel plaisir de remettre un dossard. Ok, pour un trail blanc il faudra revenir…pour le coup c’était plutôt un cross version XXL!!! 26 km c’est la distance que j’ai du courir au cours de ces 2 derniers mois. Alors ce matin c’était un peu l’inconnu pour en faire autant d’une traite. Finalement tout s’est bien passé. Prudent dans les descentes (ça ne m’empêchera pas de prendre une bonne gamelle, c’est souvent ce qui arrive quand on n’est pas relâché!), et au taquet dans les montées…7ème au général et confiant pour la suite! Surtout avec leurs nouvelles catégories. Avant j étais vieux chez les jeunes, et maintenant je suis un gamin chez les vieux!!! »

trail blanc du Semnoz obscur par D. HÉRACLIDE

logo trail blanc du semnozCommuniqué spécial : le dahu était  de sortie samedi soir. Si sa morphologie est adaptée au relief des montagne et leur revêtement, la bestiole n’est malheureusement pas nyctalope. Récit d’un coureur performant au matériel déficient. David HÉRACLIDE

j’ai fait le trail blanc du Semnoz.  Temps parfait neige nickel

Objectif:  relancer quand c’était possible, et descendre vite…les montées tranquille sans jamais avoir mal

Bon je monte pas vite, ma frontale s’est dezinguee au km 5 alors que j’étais dans les 30. Je me suis arrêté mais je n’ai pas réussi à la réparer.  J’ai fini de nuit et dans la nuit….et évidemment dans les descentes Je n’ai pas pu allumer car je ne voyais rien…..

Ma montre dit 12,2km et 426m de D+.

54ème  scratch et 2ème  M03 soit 3ème  V2 ou encore  11ème des + de 40 ans

Pas si mal sur un format qui ne me convient pas…

Petite louise NEPLAZ était là aussi pour une escapade avec son trailer de père. Poursuivi par ses études du coté d’ANNECY, on ne le voit plus trop au stade. Elle se rappelle à notre souvenir en prenant là seconde marche du podium en cadette.

https://www.l-chrono.com/resultats2020/trail_blanc_du_semnoz.pdf

PROCHAINEMENT EN FÉVIER DANS NOS MONTAGNES. Screenshot_20200128-153443_ePressefr

Bi-départementaux de cross

15 représentant(e)s de l’A.C EVIAN au cross des championnats bi-départementaux (73 et 74)  à Saint FERRÉOL. Superbes parcours proposés avec tous les ingrédients de la discipline. Si les premières courses ont eut lieu dans un décor blanc de givre et sur un sol rendu difficile par sa dureté, celles de l’après-midi ont été courues dans de parfaites conditions. Beaucoup de relances, quelques sévères dévers, de grosses bosses, pas mal de virages et un public qui pouvait suivre visuellement les concurrents sur presque tout le parcours. C’était parfait.

IMG-20200119-WA0014C’est Amarens ASSI  et Éva STEINDMANN-FASANINI qui ouvrent les débats en l’absence de Clara en poussines. Très motivées les deux copines et super résultat d’Amarens, (8ème) sur les 1260 mètres du parcours. C’est très prometteur et elle confirme ses aptitudes. Plus difficile pour Éva qui prend un 56ème places mais nous aura offert sa bonne humeur et sa belle volonté.

2 partants aussi chez les poussins avec Raphael QUELLEC et Benjamin GASTELLIER qui terminent leur course respectivement à la 56ème et la 38ème place.

Chez les minimes filles, sur un parcours de 2800 mètres on retrouvait Margaux TOURNIER et Agathe DAUFES dans le milieu du peloton. Agathe plutôt vers le haut (22ème) et Margaux dans la seconde partie 35ème. C’est perfectible et c’est à suivre lors du prochain championnat des alpes dans 15 jours à PONTCHARRA.

2 échantillons dans la catégorie cadet. Avec une morphologie quasi identique, les longilignes Antoine PIZZETTA et Laure MACHINAL était au départ des 4000 mètres. Si Antoine, avec une 19ème place, confirme les espoirs placés en lui, Laure, après un bon départ a marqué le coup. Espérons que les deux semaines d’entrainement avant la prochaine échéance seront mises à profit pour tenir tout une course. Nul doute qu’elle relèvera le défi.

20200119_135223(0)20200119_134259C’est une Alice FERRAND, en pleine préparation qui termine le même parcours, mais classée en juniore,  en milieu de peloton. (13ème  /26 de sa catégorie), celle qui a enchainé depuis deux ans les cross jusqu’aux championnats de France va devoir mettre tout en œuvre pour continuer la série.

B67C6335

FANNY FRANCHEQUIN A SAINT FERREOL

Toutes  nos espoirs sur le podium des 7200 mètres du cross long féminin toutes catégories depuis espoir et +. Elle doit avoir une armoire pleine de médailles  et de récompenses FANNY FRANCHEQUIN. Quand sont récompensés les trois premières elle fait en sorte d’être dans le trio de tête. Pour les départementaux, les récompenses allaient jusqu’à la 6ème ; elle termine donc 6 et suit notre autre espoir Edmée LACHAT, pas vraiment ravie de sa 5ème place. Revanche d’Edmée prévue à PONTCHARRA !

Manon BAVEREL, pour sa première course en M0,  accomplit une course solide. Un parcours qui aurait pu lui convenir avec une trentaine de kilomètres de plus. Mais notre traileuse prend une très belle 43ème place au général et la 6ème de sa catégorie dans un peloton à haut niveau.

Kaoutar BOCHATON aime les cross et s’interroge sur la manière de les aborder. Nouvelle sur la discipline elle n’hésite pas a tester une nouvelle approche de la compétition par une alimentation surprenante d’avant course. Si le résultat n’est pas celui espéré, sa bonne humeur et son gout pour les défis la mèneront certainement jusqu’au championnat des alpes. Plus haut ce sera dans deux ans.

Le grand frère d’Édmée était sur la course principale de 8400 mètres. Théo LACHAT, qui reconnaissait manquer de préparation a posé les bases de sa saison. 14ème au général et 7ème de sa catégorie. 18ème l’année dernière au même stade de la compétition il semble déjà bien parti pour finir à MONTAUBAN début mars.

IMG-20200119-WA0050Enfin sur la même distance mais en master Bernard GUÉPRATTE s’en tire bien. Si l’année dernière il en avait collé 5 derrière lui au même stade de la compétition cette année il devance 10 athlètes. Les classements peuvent se regarder dans le sens le plus optimiste.

L’ensemble sous les ordres de Céline GAiGNEROT pour les petits, de David HÉRACLIDE pour les autres et Pierre CABIREAU en officiel.

résultats cross bi départementaux 2020

Les 12 travaux de S. PEYRELONG

Pour découvrir la course : https://www.traildescoursieres.fr/ ou plutôt :

3 minutes 30 au milieu des traileurs des coursières . A consommer sans modération.

IMG-20200112-WA0014Pourtant les organisateurs avaient précisé que le nombre de participants était limité sur les deux formats proposés au trails des coursières. Tous les billets avaient été vendus et c’est un gros peloton de 1600 bipèdes qui s’élançait afin du purger les excès des fêtes. Superbe parcours si on croit serge PEYRELONG présent pour la 12ème fois sur cette épreuve. Notre Sergio s’est une fois de plus discrètement échappé de la haute Savoie pour être le premier à nous envoyer un résultat et un bout de bonne humeur, gage de sa motivation toujours intacte. A l’heure des vœux on ne peut que te souhaiter une belle année de trails et de triathlons. Puis s’ il reste un fond de vœux : « ACHETE UN VRAI PORTABLE POUR FAIRE DES VRAIES PHOTOS !!! ». Bonne année. Tout est résumé dans ce classement classement serge

claasement serge de tous temps

neujahrsmarathon 2020

DIPLOMETout le monde connait la photofinish mais peu ou personne ont eu affaire à la photostart. C’est la particularité de ce marathon « sur mesure » que propose le village de SCHLIEREN dans la banlieue de ZURICH . Des athlètes qui s’embrassent au départ d’une compétition ce n’est pas commun.  Un compte à rebours à l’approche des 12 coups de minuit le 31 décembre. Drei! Zwei! Eine! Null! Gehen!!! et c’est 650 coureurs qui se sont élancés dans la nuit éclairée des feux d’artifices. Au choix, 10km, ¼ , ½ ou marathon en solo ou relais. Neujahrsmarathon Zürich 2020,  (c) alphafoto.com

Pour « LA BELLE ANNEE » Fanny FRANCHEQUIN a pris le relais n°2 derrière Margot GUEPRATTE qui en remportant sa catégorie a mis l’équipe sur de bonnes bases. Fanny fait un super parcours avant de transmettre le brassard à Gisèle CORNEVIN, peu habituée à ce type d’effort et qui s’en sortira parfaitement. 20200101_003627Le dernier relais est assuré par Bernard GUEPRATTE qui conservera une poignée de seconde de mieux sur son parcours par rapport à Fanny. Depuis la course des rives la guerre est déclarée entre les deux. Aucun doute qu’il aurait été dommage que Fanny tue le suspens en prenant dès le 1er janvier le dessus. Le match continue….

Lucie et sa bande d’athlètes

Si les cadres ont assuré les meilleurs résultats avec Lucie GRILLET et Daouda N’DIAYE Les récents et les nouveaux surtout ont montré de belles capacités.

Lucie GRILLET toujours sur les courtes distances fait parler son explosivité sur 200 mètres et atteint un niveau R1 en battant son record en salle de 1’’15 (27’’46) . 2 centimètres de plus sur la longueur et c’est une nouvelle marque en salle. Bien joué Lucie.

Daouda N’DIAYE retrouve le niveau R1 qu’il avait abandonné depuis presque 2 ans sur le 200m en salle. C’est bon cela. Plus anecdotique son jet au poids de 7 kg qui finit pour la première fois au delà des 9 mètres.

IMG_4744

 

Max LAUNAY ruait dans les tribunes car c’est un runner. Inscrit sur la hauteur et le poids, il lorgnait sur l’anneau tout bleu tout beau. Il attendra l’année prochaine pour s’exprimer pleinement dans les cross à venir.

60m, 200m, hauteur et longueur pour celui qui n’a quasiment pas quitté l’anneau. Younis RODRIGUES VINCENTE établi des marques sur le 200 en 27’’30, sur le 60 en 8’37’’ et complète sa journée par les concours de sauts.

Les bonnes surprises viennent des deux nouveaux qui montrent de belles qualités et surtout ne doutent pas au moment de se servir des startings-block pour la première fois. Yann GAYRAUD, novice remporte la finale 4 du 60m en 7’’76  (R3 quand même), termine second du 200m et clôt sa journée par une discipline technique où il pourra certainement que progresser : la longueur.

Même cas de figure pour Virgile POLLET-VILLARD, venu du ski et qui trouve rapidement ses marques Il avait laissé entrevoir de belles choses sur les courses sur route et le cross. Il confirme un potentiel avec son second meeting en salle. Un centième moins rapide que YANN sur 60m et 55/100ème sur 200m les deux vont pouvoir  progresser ensemble.

IMG_4732Merci à tous ces athlètes, à l’encadrement présidentiel et sa descendance (abus de biens ne nuit pas ) et aux officiels Pierre CABIREAU et Daniel VUAGNON toujours prêt à donner une journée pour le bon déroulement des épreuves.

 

Sans titre

pour les résultats complets :

meeting 38/74/73 lyon 2019

 

bravo, merci et à très vite.

C’était juste le cross des Glaisins, même pas support d’un championnat départemental cette année. La semaine avait été très pluvieuse et le terrain était gras, très spongieux. Les pointes faisaient SCHMMAAARTCH à chaque fois qu’elles se décollaient du terrain. Pour couronner le tout un tronc d’arbre était en travers du parcours de la moyenne boucle.

3 athlètes de l’ACE seulement sur le parcours. Mais 3 guerriers qui se sont chacun battu avec des objectifs différents. Antoine PIZZETTA en cadet et dans un peloton réduit à 22 coureurs dont 5 juniores a géré parfaitement sa course. Le départ s’est révélé déterminant et il a su rester au contact tout en préservant ses chances. 15 km/h de moyenne, une bonne 8ème place au scratch et la seconde de son année de naissance. Si on rajoute qu’il mène 2 à 0 contre la première féminine, Antoine a de quoi être satisfait.

Encore une histoire de femme avec Max LAUNAY. Il est resté longtemps au contact de la vainqueure qui n’est autre que Mercylyne JERONOH et de sa coéquipière Virginie LEMAY, toutes deux de l’ATHLÉ SAINT JULIEN 74 et aux palmarès impressionnant. Max n’a pas lâché grand-chose sur le dernier tour pour terminer à une méritée 11ème place de sa catégorie à presque 16km/h de moyenne. Max rentre dans le cercle très fermé de porteur du n°1 dans une course ou plus de 500 athlètes était engagés. Il sait analyser sa course et nul doute qu’il franchira les premières étapes facilement lors des championnats à venir.

Dans la même course mais en catégorie espoir on retrouve Fanny FRANCHEQUIN. Si elle est la seule du club à monter sur le podium (2ème) l’exploit est à chercher ailleurs. C’était pas un grand jour de forme pour Fanny que l’on sait parfois gênée par des problèmes de santé. Et surtout  pas un terrain pour elle. Certaines auraient renoncé, d’autres abandonné. Tout indiquait qu’elle était dans la souffrance et son expression ne laissait pas place à une interprétation.

Malgré cela, elle a terminé alors qu’à chaque boucle son regard cherchait des ressources auprès de ses proches. Elle a terminée, franchi l’arche et s’est accoudée aux barrières pour tenter de récupérer. Ses premiers mots, entre sanglots et asphyxie,  ont été pour assurer qu’elle ne refera plus jamais cela. Axel FOURNIVAL large et beau vainqueur des 6 km du cross des glaisins avait terminé sa course depuis presque 10 minutes. Mais pour nous, la championne hors catégorie de cet après midi  est Fanny. Comme quoi l’émotion ne vient pas forcement de la performance.

Comme tout athlète qui se respecte et qui a tout donné jusqu’au bout, fanny s’était juré de ne plus recommencer. Excellent signe qu’elle récidivera rapidement dirait le coach. Des projets sont déjà en cours et elle s’alignera sur un marathon en relais le 31 décembre pour un départ à minuit. Dans une formule très particulière elle deviendra probablement l’une des meilleurs au classement mondial à l’issue des 10500 mètres qu’elle va parcourir à vive allure. Pour plus d’information sur cette course bien spéciale : https://www.neujahrsmarathon.ch/

bravo à Toi, à Moi, à Nous quoi!!!

IMG_4478

C’est ce sacré stagiaire qui a ordonné les gateaux. encore raté!

Pour l’ensemble de son oeuvre et pour avoir encore monté son score lors du triathlon en salle de Faverges, Agathe DAUFFES restera celle qui a fait franchir les 1200 points (1206) à l’AC EVIAN en 2019. Sans retirer quoique ce soit au 112 autres licenciés qui ont apportés leur contribution Agathe termine cette année civile la plus accomplie au niveau R2 et offre 14 pts au Club. Si ce n’est pas la meilleure scoreuse c’est indéniablement, avec sa copine Maya SNECK les plus beaux espoirs en athlétisme du club.  Elle améliore ses marques en longueur et sur 50 mètres plat pour l’occasion. Elles ont une marge de progression très importante mais ont les qualités nécessaires, pour aller chercher encore plus. C’est maintenant à elle de décider. La balle, les javelots, poids, entraîneurs, couloirs et sautoirs sont dans votre camp.

A signaler que lors de cette meme rencontre en salle 3 athlètes ont aussi brillé :

Anna SALVIGNOL records battus au poids, à la longueur et sur 50 mètres haies. Bravo Anna. Margaux TOURNIER et Maewen HELIGON tombent leurs records sur 50 mètres haies et sur la longueur. Félicitations les filles.

triathlon salle de faverges u16

Un 5 km qui décoiffe

Récit de David HERACLIDE, coach du groupe hors stade, de retour aux affaires :

« Aujourd’hui, après de longues semaines sans envie de courir, j’ai remis un Dossard à la 1ère édition de la corrida d’Annemasse..5km en 4 boucles quasi plates mais avec beaucoup  de petits virages.
Je retrouve Benjamin Bron qui progresse à chaque sortie.
Je ne sais pas où j’en suis et cette course n’était pas prévue…je prends donc un café en papotant avec des potes avant le départ. Pas de stress car pas vraiment d’objectif. c’est toujours sympa d’aborder une compétition ainsi.
Ça part très très vite….je coupe l’effort après 100 m pour me mettre en vitesse de croisière rapide….Je reviens sur benjamin au km quasiment à la fin de la boucle de 1250 m.  Je le passe mais les jambes sont en feu. A la fin de la seconde boucle nous devons être 4 ou 5. Bim !!!  je prends 10 m et je gère le troisième tour. Nouvelle accélération à l’entame de la dernière boucle et le trou est définitivement fait. yes!! Pas si mal pour un vieux pas très en forme. Ca mérite 2 vins chauds pour récupérer. résultats foulées d’annemasse 2019

La semaine prochaine c’est un 6km dans les labours de Saint Etienne. »

 

AC EVIAN : One point more please!

classement clubNous ne sommes pas de voleurs, nous ne sommes pas des mendiants. Nous voulons juste obtenir un point supplémentaire avant la  fin de l’année. 1200 points ça fait plus classe que 1199 quand même. C’est comme un marathonien sous les 2 heures. Tout le monde se souvient de son nom. Personne ne se rappelle qui était l’ancien détenteur. Alors on se bouge les fêtes et on cherche une course classante. Un 10 km qui va bien. Un semi ou un marathon et  on va prendre ce dernier point à offrir au président.  On remet le règlement en lien et on profite d’aborder le sujet pour faire un petit bilan. Vous trouverez les points gagnés par les 10 meilleurs de chaque catégorie.

règlement attribution et cotation de points

classement féminin par points 2019

 

Chez les féminines (398 pts au total)  on constate que la majorité des points a été acquis sur la piste. L’inusable et toujours perfectible Camille COTTIN (si si j’en suis certain)  reste la meilleure apporteuse de points tandis  que seule Edmée LACHAT sort du stade pour ramener ses points. 157 points pour les filles sur les 10 premières classées. A signaler une minime (maya SNECK 3ème ) et une benjamines (Agathe DAUFFES 7ème)  dans ce classement scratch.

classement féminin pints au club

 

 

 

 

 

Chez les hommes (291 pts) le plus gros des points est apporté par le hors stade. Les 4 premiers classés totalisent 77 points avec 19 points ramenés de ses tours de pistes par Daouda NDIAYE. Impossible de séparer Théo LACHAT et victorien DUVAL, adepte des longues distances.156 points pour les hommes sur les 10 premiers athlètes classés. Antoine PIZZETTA et Oscar WALGENWITZ, tous deux minimes représentent  la relève.

Dans les groupes découvertes les filles sont plus performantes (36 à 22) avec seulement 9 garçons classés.

classement encadrants par point 2019

Chez les encadrants (204 pts) le boss reste le président. un bonus de 135 points nous a été attribué pour le nombre de licenciés.

Nous ne serons pas regardant sur les méthodes pour obtenir ce point. Corruption, médication douteuse, pressions amicales,  menaces physiques ou faire courir son cousin KIPCHOGE à sa place. On ne veut rien savoir sinon que la roulette du total des centaines bascule.

Une vraie poissonnerie!!!: 114 victimes

saumon

saumon 2

Bravo et merci a tous pour avoir joué le jeu. Félicitations à ceux qui ont vendu des cases à de parfaits inconnus. Avant probable tricherie le vainqueur du challenge meilleur vendeur est remporté par Jérome BAUD. Ce jeune athlète avait déjà gagné un concours de chaises manquantes lors d’un entrainement.

L’AC Evian à l’aise dans l’élite

Course de l’escalade 2019. Tout se comprend dans les diplômes et les photos. L’AC Evian a été représenté uniquement dans les courses Élites d’un dimanche après midi pluvieux.

Victorien DUVAL, néophyte sur cet tenement a beaucoup apprécié et s’est promis de revenir l’année prochaine, si ses occupations lui permettent. Fanny FRANCHEQUIN s’est élancée comme presque chaque week end avec un bonheur sur cette course qu’elle fait depuis 2012.Mais cette année c’est avec l’ÉLITE qu’elle a enchaîné les boucles dans la vieille ville. « Une grande première pour moi cette année car je prends place au départ de la course élite, à 13h45 pour un parcours de 3 boucles soit 7km 323 dans la vieille ville de Genève, un vrai challenge que j’ai finalement réussi à réaliser. Je finis cette course à la 115eme place en 33’15! »

classement escalade elite femme     classement escalade elite hommes

Un bien beau dimanche

On s’occupe de vous en 2020

En raison d’un mouvement de grève ou de folie du stagiaire il n’a pas été possible de relater les performances de nos athlètes à Faverges. Dans un moment de démence il a mangé la pellicule des photos et à brûlé les parchemins du compte rendu des participants. vous pourrez quand même consulter les résultats en suivant ce lien:

résultats meeting cadets et + faverges 2019

sinon

WARNING !!! vous cliquez! vous courrez!

présentation courses hors stade 2020

ou

calendrier des courses 2020

Sans peur et sans (trop) de reproche

Jamais simple de se présenter au cross de Pontcharra, surtout cette année ou il a été particulièrement fréquenté par les grosse pointures internationales du cross et de la route. Clairement ce ne sont pas des bernoland(e)s, des maingot(te)s ou des neuveucellois(es) qui, pouvaient l’emporter. (voir article)

Le traditionnel CROSS national BAYARD indique vraiment que la saison des cross a démarré. Sur les 4400 mètres proposés aux cadets masculins et juniors filles l’AC EVIAN avait  3 athlètes au départ. Alice FERRAND, seule représentante féminine prend une honorable 9ème place dans sa catégorie et une 55ème au scratch. 2 rangs et 20 secondes devant elle Virgile POLLET-VILLARD continue son apprentissage. Sa bonne volonté sera rapidement récompensée si les efforts continuent. Il faut préciser que  le niveau de toutes les courses étaient relevé et c’est dans ce contexte qu’ Antoine PIZZETTA nous offre une excellente 18ème place dans sa catégorie comme au général . C’est d’autant plus remarquable qu’Antoine aborde sa première année de cadet. Il finit d’ailleurs 4ème  des nés en 2004.

2 représentants dans la course des juniors masculin et des espoirs jusqu’à master féminin. Max LAUNAY, junior,  boucle son parcours à la 25ème place de sa catégorie tandis que fanny FRANCHEQUIN termine  9ème chez les filles espoir.

Laure MACHINAL, toute seule du club dans un peloton mélangeant les minimes garçons et les cadette filles, laisse derrière elle 1/3 des athlètes en prenant la 61ème place. C’est un début de saison pour la cadette 1ère année. 3200 mètres peuvent se révéler difficile à gérer lorsque l’on aborde cette distance pour la première fois.

Résultat cross bayard pontcharra 2019

Screenshot_20191121-160718_ePressefr

Bravo tu as gagné !!!*

Pour une fois ce sera simple et court. Toutes les infos de la soirée en photos.

20191108_212206

saison 2018 2019 (4)20191108_202044Bravo à Maya SCHNECK, récompensée récidiviste qui nous a promis de passer au dessus des 100 points pour sa dernière année Minime.

 

saison 2018 2019 (3) 20191108_202244Bravo et félicitations à Agathe DAUFES qui est sur la plus haute marche du département. Conséquence de ses multiples podiums tout au long de l’année. Elle a aussi promis de passer les 100 points en tant que nouvelle minime

saison 2018 2019 (97)20191112_193129

 

Bravo à Manon BAVEREL récompensée au challenge RUNNING CONSEIL pour sa participation et ses bons résultats aux courses en milieu naturel. Une 4ème place au général. 

 

* pardon.

 

vivement dimanche dans une année.

Screenshot_20191113-093726_ePressefrBeaucoup de plaisirs et de bons résultats ce week end à Thonon lors de la seconde édition des courses des rives. Félicitations à l’organisation pour le parfait accueil et les nombreuses dotations remises aux athlètes. Pour les résultats nous vous laissons prendre connaissance de l’article de Virginie publié dans la presse de ce jour. Nous nous contenterons des potins et anecdotes.

A tout seigneur tout honneur avec, non pas un gagnant, mais le poil à gratter de nos amis du club d’en face qui ont trusté tous les principaux podiums sur les deux courses…. Tous !!!? Non car il existe un irréductible éviannnais qui résiste encore et toujours. Théo LACHAT monte sur la troisième marche en sénior et au scratch,  reconstituant ainsi le podium 2018 légèrement modifié dans l’ordre. Ce n’était pas chose acquise au départ car Théo sort d’une grosse saison de triathlon et est juste en phase de reprise.

Antoine PIZZETTA est passé cadet et n’a pas tardé à trouver ses marques dans le groupe demi fond de Stéphane CHARY. Il réalise son premier podium dans la catégorie, prend une très belle 17ème place au général, juste devant la première féminine après qui il courait depuis plus d’un an. 8’’ d’écart qui vont lui donner de la confiance. Mais attention Antoine, elle n’est pas contre l’idée de prendre sa revanche.

Bien chassée aussi par Stéphane CHARY, l’ex athlète de l’AC EVIAN que l’on voit au second plan! Elle le précède de 22 secondes, ce qui n’était pas le cas au passage à RIPAILLE. C’est un vrai plaisir de revoir Stéphane se prendre au jeu de la compétition. il semble que les promesses faites dans le magasine 14 du club ( revue n°14 ) sont en passe d’être tenues. La aussi il y aura revanche, peut être sur les cross ou les courses de printemps.

Grosse satisfaction de trouver Thomas COMPOIS sur la plus haute marche dans la catégorie espoir. Nouveau au club et très assidu aux entraînements, il va encore progresser en prenant de l’expérience et de la technique. A presque 15km/h il s’intercale entre la 2 et la 3ème féminine, ce qui révèle  le potentiel. Il va nous surprendre encore.

Quand à Max Launay il a réussi a être le premier représentant du club classé sur le 5.8 km (14ème au général et 5ème en junior). Assurément il monte en puissance. Il lui reste a travailler ses inscriptions.

Plus loin on retrouve le binôme Bernard GUÉPRATTE et Fanny FRANCHEQUIN. Jamais, bien loin l’un de l’autre sur ce type de course. Au général ils prennent les 36 et 37ème places mais c’est la victoire pour Fanny dans la catégorie espoir et la seconde marche pour Bernard en M4. Si celui-ci aurait déclaré préférer être avant dernier, Fanny accepte avec  joie sa 8ème place en féminine. Les 8 premières étant récompensées, elle fera deux allers retour au podium. Elle continue aussi sa chasse et voudrait passer de » j’t’avais en visu » à « j’t’avais dans le retro » .

76190532_2714963318553877_4217042063671164928_o

Tout nouveau, tout beau et pas encore équipé aux couleurs du club, THOMAS CHAUVET s’est octroyé la 5ème place cadet.

Elle dit qu’elle n’aime pas mais en fait elle devient une vrai runneuse en attendant de devenir un belle crosswomen notre MINNNIE JOLIE. Elle aime la piste, les haies, le javelot et les efforts courts. Elle le prouve en posant un sac à 200 mètres de l’arrivée, repoussant l’organisateur, président, entraîneur et pour le coup athlète du club hôte a 3’’. Emilie MAGIN a du caractère et le montre  quand elle le veut.

Magnifique final de Kaoutar BOCHATON qui a certainement triplé sa vitesse à 150 mètre de la ligne d’arrivée. Elle prend vraiment plaisir et c’est bien là l’essentiel. Très ou trop discret Xavier DÉCURNINGE rentre dans le top 10 de la course des 10km. Vous savez quoi ? C’est bientôt les cross car nous avons vu notre hôtelier Chatellan. Après sa déception au championnat de France de marathon à METZ, Patrick MARCHAND, le fantôme de l’AC est de retour.  Je mets un billet sur sa participation aux cross des buches ou à l’escalade. En tout cas il est 4ème M4 ce dimanche.

Boualem GUESARAOUI l’emporte en M2 mais ce n’est pas une info. Par contre il est bon de savoir qu’il soutient et agit en temps que bénévole auprès de l’association « les enfants du Léman » qui réalise les rêves des enfants malades. L’organisation a reversé 1€ par inscription et un chèque de 600 euros a été remis à l’association. Pour faire un don : http://www.enfantsduleman.fr/

Stephane CHARRY a couru : NOEMIE aussi. Anne claire PIZZETTA a couru : Antoine Aussi. Bernard GUÉPRATTE a couru : Margot aussi. Que ce soit en décalé ou dans la même course c’est toujours un plaisir de voir des parents pratiquer la même compétition que leur enfants.

Seule participante du club sur le 10 km Anne claire PIZZETTA termine dans un éclat de rire qui fait plaisir à voir. tant que le fils Antoine courra Anne claire suivra. Même pour les cross?

img-20191110-wa0037.jpgMoins courant à voir, les membres d’une même famille qui grimpent sur le podium. C’est ce qui est arrivé à la famille GUÉPRATTE avec la fille qui remporte la course féminine et junior et le père qui prend une heureuse seconde place en M4. Mais le TAC fait encore mieux avec la famille GAILLARD. Delphine, la mère 2ème en M2 sur le 5.8 km, Ludovic le père 8ème au scratch sur le 10 (les 8 premiers ont été récompensés) et la très prometteuses LOANE, 3ème féminine et 1ère cadette.

20191110_163553On terminera avec le roi du podium, celui qui avait déjà sévi à l’Anthychoise et à Lausanne.  Theo LACHAT, dans un geste auguste fait bien comprendre à son coéquipier de club de triathlon que le vrai podium, celui ou on monte dessus c’est pour les 3 premiers… et « que tu es 4 mon petit HUGO ».

résultats 5.8 km course des rives

résultats 10 km course des rives

Tous derrière Clara !!!

https://www.l-chrono.com/resultats2019/course_des_rives_0.9.pdf

Une quinzaine d’athlète s’est présentée aux départs des différentes courses enfants au port de THONON pour la seconde édition de la course des rives organisée par le T.A.C THONON. .

1 fille et 1 garçon dans la catégorie école d’athlétisme sur un parcours de 900 mètres. Joli final en costaud de Mattéo BRAIND-GABET qui garde la 5ème place au sprint dans un petit groupe de 4 qui ont livré bagarre. Une 10ème place, malgré une chute pour Noémie BLEIN-CHARY. On se demande de qui elle tient ce sens du spectacle.

https://www.l-chrono.com/resultats2019/course_des_rives_1.pdf

IMG-20191112-WA0009

Chez les poussins la distance augmente pour être portée à 1700 mètres.  C’est Clara ANDRÉ qui va s’imposer. Belle victoire maîtrisée avec à l’arrivée 5’’  d’avance sur la seconde. Bravo CLARA pour cette belle victoire.

Raphael QUELLEC termine 19ème de sa catégorie, Benjamin GASTELLIER  le suit (20ème) tandis que Rayan ALLOUANI prend une 25ème place. Arrivent  ensuite les copines (Maja, Maelann, justine et Noémie)  qui ont certainement courues ensembles. Elles occupent les 16, 17, 18 et 19 ème  places. 26ème place pour Louise CELLARD qui précède Baptiste BETH

https://www.l-chrono.com/resultats2019/course_des_rives_2.pdf

IMG-20191112-WA0010

Benjamins et minimes, filles et garçons dans un seul peloton au départ des 2600 mètres. C’est déjà du sérieux avec des athlètes qui couvrent la distance entre 16 et 17km/h de moyenne pour les premiers. Chez les filles une victoire au scratch pour une benjamine et 4 benjamins dans les 5 premiers chez les garçons. Dans ce peloton de « champions » notre meilleure représentante est Jasmine BOUHADRA, qui se classe 5ème avec une moyenne à 14.25km/h. Matéo DAUBIN finit 19ème benjamin, Axelle FORESTIER,  13ème et Aissatou WOIRHAYE est juste derrière (14ème) dans la même catégorie.

Il est à noter que les nombreux bénévoles et les organisateurs ont parfaitement œuvré pour cette belle après midi  de compétitions. Tous les enfants ont pu, une fois l’arrivée franchie recevoir un souvenir et accéder au buffet offert.

Pour conclure une nouvelle rubrique : l’image souvenir de la manifestation qui fait plaisir, qui surprend, qui touche, qui est drôle. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos photos. Pour la course des rives nous avons retenue celle ci.73037664_2712666562116886_8509807815269810176_o

photos tirées de la publication de Maxence PIERRE.

Histoires de famille aux HERMONES

 

Les jeunes pousses étaient 9 au départ des courses du samedi, Les grands se sont présentés à 4 au départ des 12 km de la course des Hermones dimanche. Si nous retirons du classement sérieux l’EVIAN ONE, connu dans le civil sous le nom de Boualem GUESARAOUI, et qui a probablement offert pour l’occasion ses capacités et son assistance sur cette course, la représentation de l’AC EVIAN se résumait au couple BAVEREL Manon / LAUNAY Stéphane auquel Max, le fils cadet et junior de ce dernier se greffait pour une explication en famille.

Franchement sur les courses féminines nous étions habitués à une certaine hiérarchie. Mais cette fois, l’intrusion d’une athlète provençale ne permet pas de compléter la collection des podiums identiques. On a tous les photos avec Hélène en haut, Julie et Manon à gauche ou à droite. Que ce soit sur les trails ou lors des courses sur routes, les scénarii ont souvent débouché sur cet ordre. Et PAF voila qu’une Céline débarque du sud de la France par une journée bien humide et prend juste la seconde place en sénior, reléguant ainsi Manon au pied du podium. D’autant plus inacceptable que notre traileuse avait tombé son record d’une minute. Evidemment ceci est une boutade et nous pardonnons et félicitons Céline pour sa performance…      Mais faudra pas recommencer.

Max LAUNAY termine 1er dans catégorie du junior et conserve, malgré un départ très rapide et les conséquences qui en découlent, une bonne avance sur son père. Stéphane revient à la compétition après un été difficile. Il termine quand même 7ème M2, sous l’heure mais coche ce jour ou …. Il a fait 3.

Resultats/Course-des-hermones2019