Bi-départementaux de cross

15 représentant(e)s de l’A.C EVIAN aux cross des championnats bi-départementaux (73 et 74)  à Saint FERRÉOL. Superbe parcours proposés avec tous les ingrédients de la discipline. Si les premières courses ont eut lieu dans un décor blanc de givre et sur un sol rendu difficile par sa dureté, celles de l’après midi ont été courues dans de parfaites conditions. Beaucoup de relances, quelques sévères dévers, de grosses bosses, pas mal de virages et un public qui pouvait suivre visuellement les concurrents sur presque tout le parcours. C’était parfait.

IMG-20200119-WA0014C’est Amarens ASSI  et Éva STEINDMANN-FASANINI qui ouvrent les débats en l’absence de Clara en poussines. Très motivées les deux copines et super résultat d’Amarens, (8ème) sur les 1260 mètres du parcours. C’est très prometteur et elle confirme ses aptitudes. Plus difficile pour Éva qui prend un 56ème places mais nous aura offert sa bonne humeur et sa belle volonté.

2 partants aussi chez les poussins avec Raphael QUELLEC et Benjamin GASTELLIER qui terminent leur course respectivement à la 56ème et la 38ème place.

Chez les minimes filles, sur un parcours de 2800 mètres on retrouvait Margaux TOURNIER et Agathe DAUFES dans le milieu du peloton. Agathe plutôt vers le haut (22ème) et Margaux dans la seconde partie 35ème. C’est perfectible et c’est à suivre lors du prochain championnat des alpes dans 15 jours à PONTCHARRA.

2 échantillons dans la catégorie cadet. Avec une morphologie quasi identique, les longilignes Antoine PIZZETTA et Laure MACHINAL était au départ des 4000 mètres. Si Antoine, avec une 19ème place, confirme les espoirs placés en lui, Laure, après un bon départ a marqué le coup. Espérons que les deux semaines d’entrainement avant la prochaine échéance seront mises à profit pour tenir tout une course. Nul doute qu’elle relèvera le défi.

20200119_135223(0)20200119_134259C’est une Alice FERRAND, en pleine préparation qui termine le même parcours, mais classée en juniore,  en milieu de peloton. (13ème  /26 de sa catégorie), celle qui a enchainé depuis deux ans les cross jusqu’aux championnats de France va devoir mettre tout en œuvre pour continuer la série.

B67C6335

FANNY FRANCHEQUIN A SAINT FERREOL

Toutes  nos espoirs sur le podium des 7200 mètres du cross long féminin toutes catégories depuis espoir et +. Elle doit avoir une armoire pleine de médailles  et de récompenses FANNY FRANCHEQUIN. Quand sont récompensés les trois premières elle fait en sorte d’être dans le trio de tête. Pour les départementaux, les récompenses allaient jusqu’à la 6ème ; elle termine donc 6 et suit notre autre espoir Edmée LACHAT, pas vraiment ravie de sa 5ème place. Revanche d’Edmée prévue à PONTCHARRA !

Manon BAVEREL, pour sa première course en M0,  accomplit une course solide. Un parcours qui aurait pu lui convenir avec une trentaine de kilomètres de plus. Mais notre traileuse prend une très belle 43ème place au général et la 6ème de sa catégorie dans un peloton à haut niveau.

Kaoutar BOCHATON aime les cross et s’interroge sur la manière de les aborder. Nouvelle sur la discipline elle n’hésite pas a tester une nouvelle approche de la compétition par une alimentation surprenante d’avant course. Si le résultat n’est pas celui espéré sa bonne humeur et son gout pour les défis la mèneront certainement jusqu’au championnat des alpes. Plus haut ce sera dans deux ans.

Le grand frère d’Édmée était sur la course principale de 8400 mètres. Théo LACHAT, qui reconnaissait manquer de préparation a posé les bases de sa saison. 14ème au général et 7ème de sa catégorie. 18ème l’année dernière au même stade de la compétition il semble déjà bien parti pour finir à MONTAUBAN début mars.

IMG-20200119-WA0050Enfin sur la même distance mais en master Bernard GUÉPRATTE s’en tire bien. Si l’année dernière il en avait collé 5 derrière lui au même stade de la compétition cette année il devance 10 athlètes. Les classements peuvent se regarder dans le sens le plus optimiste.

L’ensemble sous les ordres de Céline GAiGNEROT pour les petits, de David HÉRACLIDE pour les autres et Pierre CABIREAU en officiel.

résultats cross bi départementaux 2020

Les 12 travaux de S. PEYRELONG

Pour découvrir la course : https://www.traildescoursieres.fr/ ou plutôt :

3 minutes 30 au milieu des traileurs des coursières . A consommer sans modération.

IMG-20200112-WA0014Pourtant les organisateurs avaient précisé que le nombre de participants était limité sur les deux formats proposés au trails des coursières. Tous les billets avaient été vendus et c’est un gros peloton de 1600 bipèdes qui s’élançait afin du purger les excès des fêtes. Superbe parcours si on croit serge PEYRELONG présent pour la 12ème fois sur cette épreuve. Notre Sergio s’est une fois de plus discrètement échappé de la haute Savoie pour être le premier à nous envoyer un résultat et un bout de bonne humeur, gage de sa motivation toujours intacte. A l’heure des vœux on ne peut que te souhaiter une belle année de trails et de triathlons. Puis s’ il reste un fond de vœux : « ACHETE UN VRAI PORTABLE POUR FAIRE DES VRAIES PHOTOS !!! ». Bonne année. Tout est résumé dans ce classement classement serge

claasement serge de tous temps

neujahrsmarathon 2020

DIPLOMETout le monde connait la photofinish mais peu ou personne ont eu affaire à la photostart. C’est la particularité de ce marathon « sur mesure » que propose le village de SCHLIEREN dans la banlieue de ZURICH . Des athlètes qui s’embrassent au départ d’une compétition ce n’est pas commun.  Un compte à rebours à l’approche des 12 coups de minuit le 31 décembre. Drei! Zwei! Eine! Null! Gehen!!! et c’est 650 coureurs qui se sont élancés dans la nuit éclairée des feux d’artifices. Au choix, 10km, ¼ , ½ ou marathon en solo ou relais. Neujahrsmarathon Zürich 2020,  (c) alphafoto.com

Pour « LA BELLE ANNEE » Fanny FRANCHEQUIN a pris le relais n°2 derrière Margot GUEPRATTE qui en remportant sa catégorie a mis l’équipe sur de bonnes bases. Fanny fait un super parcours avant de transmettre le brassard à Gisèle CORNEVIN, peu habituée à ce type d’effort et qui s’en sortira parfaitement. 20200101_003627Le dernier relais est assuré par Bernard GUEPRATTE qui conservera une poignée de seconde de mieux sur son parcours par rapport à Fanny. Depuis la course des rives la guerre est déclarée entre les deux. Aucun doute qu’il aurait été dommage que Fanny tue le suspens en prenant dès le 1er janvier le dessus. Le match continue….

Lucie et sa bande d’athlètes

Si les cadres ont assuré les meilleurs résultats avec Lucie GRILLET et Daouda N’DIAYE Les récents et les nouveaux surtout ont montré de belles capacités.

Lucie GRILLET toujours sur les courtes distances fait parler son explosivité sur 200 mètres et atteint un niveau R1 en battant son record en salle de 1’’15 (27’’46) . 2 centimètres de plus sur la longueur et c’est une nouvelle marque en salle. Bien joué Lucie.

Daouda N’DIAYE retrouve le niveau R1 qu’il avait abandonné depuis presque 2 ans sur le 200m en salle. C’est bon cela. Plus anecdotique son jet au poids de 7 kg qui finit pour la première fois au delà des 9 mètres.

IMG_4744

 

Max LAUNAY ruait dans les tribunes car c’est un runner. Inscrit sur la hauteur et le poids, il lorgnait sur l’anneau tout bleu tout beau. Il attendra l’année prochaine pour s’exprimer pleinement dans les cross à venir.

60m, 200m, hauteur et longueur pour celui qui n’a quasiment pas quitté l’anneau. Younis RODRIGUES VINCENTE établi des marques sur le 200 en 27’’30, sur le 60 en 8’37’’ et complète sa journée par les concours de sauts.

Les bonnes surprises viennent des deux nouveaux qui montrent de belles qualités et surtout ne doutent pas au moment de se servir des startings-block pour la première fois. Yann GAYRAUD, novice remporte la finale 4 du 60m en 7’’76  (R3 quand même), termine second du 200m et clôt sa journée par une discipline technique où il pourra certainement que progresser : la longueur.

Même cas de figure pour Virgile POLLET-VILLARD, venu du ski et qui trouve rapidement ses marques Il avait laissé entrevoir de belles choses sur les courses sur route et le cross. Il confirme un potentiel avec son second meeting en salle. Un centième moins rapide que YANN sur 60m et 55/100ème sur 200m les deux vont pouvoir  progresser ensemble.

IMG_4732Merci à tous ces athlètes, à l’encadrement présidentiel et sa descendance (abus de biens ne nuit pas ) et aux officiels Pierre CABIREAU et Daniel VUAGNON toujours prêt à donner une journée pour le bon déroulement des épreuves.

 

Sans titre

pour les résultats complets :

meeting 38/74/73 lyon 2019

 

bravo, merci et à très vite.

C’était juste le cross des Glaisins, même pas support d’un championnat départemental cette année. La semaine avait été très pluvieuse et le terrain était gras, très spongieux. Les pointes faisaient SCHMMAAARTCH à chaque fois qu’elles se décollaient du terrain. Pour couronner le tout un tronc d’arbre était en travers du parcours de la moyenne boucle.

3 athlètes de l’ACE seulement sur le parcours. Mais 3 guerriers qui se sont chacun battu avec des objectifs différents. Antoine PIZZETTA en cadet et dans un peloton réduit à 22 coureurs dont 5 juniores a géré parfaitement sa course. Le départ s’est révélé déterminant et il a su rester au contact tout en préservant ses chances. 15 km/h de moyenne, une bonne 8ème place au scratch et la seconde de son année de naissance. Si on rajoute qu’il mène 2 à 0 contre la première féminine, Antoine a de quoi être satisfait.

Encore une histoire de femme avec Max LAUNAY. Il est resté longtemps au contact de la vainqueure qui n’est autre que Mercylyne JERONOH et de sa coéquipière Virginie LEMAY, toutes deux de l’ATHLÉ SAINT JULIEN 74 et aux palmarès impressionnant. Max n’a pas lâché grand-chose sur le dernier tour pour terminer à une méritée 11ème place de sa catégorie à presque 16km/h de moyenne. Max rentre dans le cercle très fermé de porteur du n°1 dans une course ou plus de 500 athlètes était engagés. Il sait analyser sa course et nul doute qu’il franchira les premières étapes facilement lors des championnats à venir.

Dans la même course mais en catégorie espoir on retrouve Fanny FRANCHEQUIN. Si elle est la seule du club à monter sur le podium (2ème) l’exploit est à chercher ailleurs. C’était pas un grand jour de forme pour Fanny que l’on sait parfois gênée par des problèmes de santé. Et surtout  pas un terrain pour elle. Certaines auraient renoncé, d’autres abandonné. Tout indiquait qu’elle était dans la souffrance et son expression ne laissait pas place à une interprétation.

Malgré cela, elle a terminé alors qu’à chaque boucle son regard cherchait des ressources auprès de ses proches. Elle a terminée, franchi l’arche et s’est accoudée aux barrières pour tenter de récupérer. Ses premiers mots, entre sanglots et asphyxie,  ont été pour assurer qu’elle ne refera plus jamais cela. Axel FOURNIVAL large et beau vainqueur des 6 km du cross des glaisins avait terminé sa course depuis presque 10 minutes. Mais pour nous, la championne hors catégorie de cet après midi  est Fanny. Comme quoi l’émotion ne vient pas forcement de la performance.

Comme tout athlète qui se respecte et qui a tout donné jusqu’au bout, fanny s’était juré de ne plus recommencer. Excellent signe qu’elle récidivera rapidement dirait le coach. Des projets sont déjà en cours et elle s’alignera sur un marathon en relais le 31 décembre pour un départ à minuit. Dans une formule très particulière elle deviendra probablement l’une des meilleurs au classement mondial à l’issue des 10500 mètres qu’elle va parcourir à vive allure. Pour plus d’information sur cette course bien spéciale : https://www.neujahrsmarathon.ch/

bravo à Toi, à Moi, à Nous quoi!!!

IMG_4478

C’est ce sacré stagiaire qui a ordonné les gateaux. encore raté!

Pour l’ensemble de son oeuvre et pour avoir encore monté son score lors du triathlon en salle de Faverges, Agathe DAUFFES restera celle qui a fait franchir les 1200 points (1206) à l’AC EVIAN en 2019. Sans retirer quoique ce soit au 112 autres licenciés qui ont apportés leur contribution Agathe termine cette année civile la plus accomplie au niveau R2 et offre 14 pts au Club. Si ce n’est pas la meilleure scoreuse c’est indéniablement, avec sa copine Maya SNECK les plus beaux espoirs en athlétisme du club.  Elle améliore ses marques en longueur et sur 50 mètres plat pour l’occasion. Elles ont une marge de progression très importante mais ont les qualités nécessaires, pour aller chercher encore plus. C’est maintenant à elle de décider. La balle, les javelots, poids, entraîneurs, couloirs et sautoirs sont dans votre camp.

A signaler que lors de cette meme rencontre en salle 3 athlètes ont aussi brillé :

Anna SALVIGNOL records battus au poids, à la longueur et sur 50 mètres haies. Bravo Anna. Margaux TOURNIER et Maewen HELIGON tombent leurs records sur 50 mètres haies et sur la longueur. Félicitations les filles.

triathlon salle de faverges u16

Un 5 km qui décoiffe

Récit de David HERACLIDE, coach du groupe hors stade, de retour aux affaires :

« Aujourd’hui, après de longues semaines sans envie de courir, j’ai remis un Dossard à la 1ère édition de la corrida d’Annemasse..5km en 4 boucles quasi plates mais avec beaucoup  de petits virages.
Je retrouve Benjamin Bron qui progresse à chaque sortie.
Je ne sais pas où j’en suis et cette course n’était pas prévue…je prends donc un café en papotant avec des potes avant le départ. Pas de stress car pas vraiment d’objectif. c’est toujours sympa d’aborder une compétition ainsi.
Ça part très très vite….je coupe l’effort après 100 m pour me mettre en vitesse de croisière rapide….Je reviens sur benjamin au km quasiment à la fin de la boucle de 1250 m.  Je le passe mais les jambes sont en feu. A la fin de la seconde boucle nous devons être 4 ou 5. Bim !!!  je prends 10 m et je gère le troisième tour. Nouvelle accélération à l’entame de la dernière boucle et le trou est définitivement fait. yes!! Pas si mal pour un vieux pas très en forme. Ca mérite 2 vins chauds pour récupérer. résultats foulées d’annemasse 2019

La semaine prochaine c’est un 6km dans les labours de Saint Etienne. »

 

AC EVIAN : One point more please!

classement clubNous ne sommes pas de voleurs, nous ne sommes pas des mendiants. Nous voulons juste obtenir un point supplémentaire avant la  fin de l’année. 1200 points ça fait plus classe que 1199 quand même. C’est comme un marathonien sous les 2 heures. Tout le monde se souvient de son nom. Personne ne se rappelle qui était l’ancien détenteur. Alors on se bouge les fêtes et on cherche une course classante. Un 10 km qui va bien. Un semi ou un marathon et  on va prendre ce dernier point à offrir au président.  On remet le règlement en lien et on profite d’aborder le sujet pour faire un petit bilan. Vous trouverez les points gagnés par les 10 meilleurs de chaque catégorie.

règlement attribution et cotation de points

classement féminin par points 2019

 

Chez les féminines (398 pts au total)  on constate que la majorité des points a été acquis sur la piste. L’inusable et toujours perfectible Camille COTTIN (si si j’en suis certain)  reste la meilleure apporteuse de points tandis  que seule Edmée LACHAT sort du stade pour ramener ses points. 157 points pour les filles sur les 10 premières classées. A signaler une minime (maya SNECK 3ème ) et une benjamines (Agathe DAUFFES 7ème)  dans ce classement scratch.

classement féminin pints au club

 

 

 

 

 

Chez les hommes (291 pts) le plus gros des points est apporté par le hors stade. Les 4 premiers classés totalisent 77 points avec 19 points ramenés de ses tours de pistes par Daouda NDIAYE. Impossible de séparer Théo LACHAT et victorien DUVAL, adepte des longues distances.156 points pour les hommes sur les 10 premiers athlètes classés. Antoine PIZZETTA et Oscar WALGENWITZ, tous deux minimes représentent  la relève.

Dans les groupes découvertes les filles sont plus performantes (36 à 22) avec seulement 9 garçons classés.

classement encadrants par point 2019

Chez les encadrants (204 pts) le boss reste le président. un bonus de 135 points nous a été attribué pour le nombre de licenciés.

Nous ne serons pas regardant sur les méthodes pour obtenir ce point. Corruption, médication douteuse, pressions amicales,  menaces physiques ou faire courir son cousin KIPCHOGE à sa place. On ne veut rien savoir sinon que la roulette du total des centaines bascule.

Une vraie poissonnerie!!!: 114 victimes

saumon

saumon 2

Bravo et merci a tous pour avoir joué le jeu. Félicitations à ceux qui ont vendu des cases à de parfaits inconnus. Avant probable tricherie le vainqueur du challenge meilleur vendeur est remporté par Jérome BAUD. Ce jeune athlète avait déjà gagné un concours de chaises manquantes lors d’un entrainement.

L’AC Evian à l’aise dans l’élite

Course de l’escalade 2019. Tout se comprend dans les diplômes et les photos. L’AC Evian a été représenté uniquement dans les courses Élites d’un dimanche après midi pluvieux.

Victorien DUVAL, néophyte sur cet tenement a beaucoup apprécié et s’est promis de revenir l’année prochaine, si ses occupations lui permettent. Fanny FRANCHEQUIN s’est élancée comme presque chaque week end avec un bonheur sur cette course qu’elle fait depuis 2012.Mais cette année c’est avec l’ÉLITE qu’elle a enchaîné les boucles dans la vieille ville. « Une grande première pour moi cette année car je prends place au départ de la course élite, à 13h45 pour un parcours de 3 boucles soit 7km 323 dans la vieille ville de Genève, un vrai challenge que j’ai finalement réussi à réaliser. Je finis cette course à la 115eme place en 33’15! »

classement escalade elite femme     classement escalade elite hommes

Un bien beau dimanche

On s’occupe de vous en 2020

En raison d’un mouvement de grève ou de folie du stagiaire il n’a pas été possible de relater les performances de nos athlètes à Faverges. Dans un moment de démence il a mangé la pellicule des photos et à brûlé les parchemins du compte rendu des participants. vous pourrez quand même consulter les résultats en suivant ce lien:

résultats meeting cadets et + faverges 2019

sinon

WARNING !!! vous cliquez! vous courrez!

présentation courses hors stade 2020

ou

calendrier des courses 2020

Sans peur et sans (trop) de reproche

Jamais simple de se présenter au cross de Pontcharra, surtout cette année ou il a été particulièrement fréquenté par les grosse pointures internationales du cross et de la route. Clairement ce ne sont pas des bernoland(e)s, des maingot(te)s ou des neuveucellois(es) qui, pouvaient l’emporter. (voir article)

Le traditionnel CROSS national BAYARD indique vraiment que la saison des cross a démarré. Sur les 4400 mètres proposés aux cadets masculins et juniors filles l’AC EVIAN avait  3 athlètes au départ. Alice FERRAND, seule représentante féminine prend une honorable 9ème place dans sa catégorie et une 55ème au scratch. 2 rangs et 20 secondes devant elle Virgile POLLET-VILLARD continue son apprentissage. Sa bonne volonté sera rapidement récompensée si les efforts continuent. Il faut préciser que  le niveau de toutes les courses étaient relevé et c’est dans ce contexte qu’ Antoine PIZZETTA nous offre une excellente 18ème place dans sa catégorie comme au général . C’est d’autant plus remarquable qu’Antoine aborde sa première année de cadet. Il finit d’ailleurs 4ème  des nés en 2004.

2 représentants dans la course des juniors masculin et des espoirs jusqu’à master féminin. Max LAUNAY, junior,  boucle son parcours à la 25ème place de sa catégorie tandis que fanny FRANCHEQUIN termine  9ème chez les filles espoir.

Laure MACHINAL, toute seule du club dans un peloton mélangeant les minimes garçons et les cadette filles, laisse derrière elle 1/3 des athlètes en prenant la 61ème place. C’est un début de saison pour la cadette 1ère année. 3200 mètres peuvent se révéler difficile à gérer lorsque l’on aborde cette distance pour la première fois.

Résultat cross bayard pontcharra 2019

Screenshot_20191121-160718_ePressefr

Bravo tu as gagné !!!*

Pour une fois ce sera simple et court. Toutes les infos de la soirée en photos.

20191108_212206

saison 2018 2019 (4)20191108_202044Bravo à Maya SCHNECK, récompensée récidiviste qui nous a promis de passer au dessus des 100 points pour sa dernière année Minime.

 

saison 2018 2019 (3) 20191108_202244Bravo et félicitations à Agathe DAUFES qui est sur la plus haute marche du département. Conséquence de ses multiples podiums tout au long de l’année. Elle a aussi promis de passer les 100 points en tant que nouvelle minime

saison 2018 2019 (97)20191112_193129

 

Bravo à Manon BAVEREL récompensée au challenge RUNNING CONSEIL pour sa participation et ses bons résultats aux courses en milieu naturel. Une 4ème place au général. 

 

* pardon.

 

vivement dimanche dans une année.

Screenshot_20191113-093726_ePressefrBeaucoup de plaisirs et de bons résultats ce week end à Thonon lors de la seconde édition des courses des rives. Félicitations à l’organisation pour le parfait accueil et les nombreuses dotations remises aux athlètes. Pour les résultats nous vous laissons prendre connaissance de l’article de Virginie publié dans la presse de ce jour. Nous nous contenterons des potins et anecdotes.

A tout seigneur tout honneur avec, non pas un gagnant, mais le poil à gratter de nos amis du club d’en face qui ont trusté tous les principaux podiums sur les deux courses…. Tous !!!? Non car il existe un irréductible éviannnais qui résiste encore et toujours. Théo LACHAT monte sur la troisième marche en sénior et au scratch,  reconstituant ainsi le podium 2018 légèrement modifié dans l’ordre. Ce n’était pas chose acquise au départ car Théo sort d’une grosse saison de triathlon et est juste en phase de reprise.

Antoine PIZZETTA est passé cadet et n’a pas tardé à trouver ses marques dans le groupe demi fond de Stéphane CHARY. Il réalise son premier podium dans la catégorie, prend une très belle 17ème place au général, juste devant la première féminine après qui il courait depuis plus d’un an. 8’’ d’écart qui vont lui donner de la confiance. Mais attention Antoine, elle n’est pas contre l’idée de prendre sa revanche.

Bien chassée aussi par Stéphane CHARY, l’ex athlète de l’AC EVIAN que l’on voit au second plan! Elle le précède de 22 secondes, ce qui n’était pas le cas au passage à RIPAILLE. C’est un vrai plaisir de revoir Stéphane se prendre au jeu de la compétition. il semble que les promesses faites dans le magasine 14 du club ( revue n°14 ) sont en passe d’être tenues. La aussi il y aura revanche, peut être sur les cross ou les courses de printemps.

Grosse satisfaction de trouver Thomas COMPOIS sur la plus haute marche dans la catégorie espoir. Nouveau au club et très assidu aux entraînements, il va encore progresser en prenant de l’expérience et de la technique. A presque 15km/h il s’intercale entre la 2 et la 3ème féminine, ce qui révèle  le potentiel. Il va nous surprendre encore.

Quand à Max Launay il a réussi a être le premier représentant du club classé sur le 5.8 km (14ème au général et 5ème en junior). Assurément il monte en puissance. Il lui reste a travailler ses inscriptions.

Plus loin on retrouve le binôme Bernard GUÉPRATTE et Fanny FRANCHEQUIN. Jamais, bien loin l’un de l’autre sur ce type de course. Au général ils prennent les 36 et 37ème places mais c’est la victoire pour Fanny dans la catégorie espoir et la seconde marche pour Bernard en M4. Si celui-ci aurait déclaré préférer être avant dernier, Fanny accepte avec  joie sa 8ème place en féminine. Les 8 premières étant récompensées, elle fera deux allers retour au podium. Elle continue aussi sa chasse et voudrait passer de » j’t’avais en visu » à « j’t’avais dans le retro » .

76190532_2714963318553877_4217042063671164928_o

Tout nouveau, tout beau et pas encore équipé aux couleurs du club, THOMAS CHAUVET s’est octroyé la 5ème place cadet.

Elle dit qu’elle n’aime pas mais en fait elle devient une vrai runneuse en attendant de devenir un belle crosswomen notre MINNNIE JOLIE. Elle aime la piste, les haies, le javelot et les efforts courts. Elle le prouve en posant un sac à 200 mètres de l’arrivée, repoussant l’organisateur, président, entraîneur et pour le coup athlète du club hôte a 3’’. Emilie MAGIN a du caractère et le montre  quand elle le veut.

Magnifique final de Kaoutar BOCHATON qui a certainement triplé sa vitesse à 150 mètre de la ligne d’arrivée. Elle prend vraiment plaisir et c’est bien là l’essentiel. Très ou trop discret Xavier DÉCURNINGE rentre dans le top 10 de la course des 10km. Vous savez quoi ? C’est bientôt les cross car nous avons vu notre hôtelier Chatellan. Après sa déception au championnat de France de marathon à METZ, Patrick MARCHAND, le fantôme de l’AC est de retour.  Je mets un billet sur sa participation aux cross des buches ou à l’escalade. En tout cas il est 4ème M4 ce dimanche.

Boualem GUESARAOUI l’emporte en M2 mais ce n’est pas une info. Par contre il est bon de savoir qu’il soutient et agit en temps que bénévole auprès de l’association « les enfants du Léman » qui réalise les rêves des enfants malades. L’organisation a reversé 1€ par inscription et un chèque de 600 euros a été remis à l’association. Pour faire un don : http://www.enfantsduleman.fr/

Stephane CHARRY a couru : NOEMIE aussi. Anne claire PIZZETTA a couru : Antoine Aussi. Bernard GUÉPRATTE a couru : Margot aussi. Que ce soit en décalé ou dans la même course c’est toujours un plaisir de voir des parents pratiquer la même compétition que leur enfants.

Seule participante du club sur le 10 km Anne claire PIZZETTA termine dans un éclat de rire qui fait plaisir à voir. tant que le fils Antoine courra Anne claire suivra. Même pour les cross?

img-20191110-wa0037.jpgMoins courant à voir, les membres d’une même famille qui grimpent sur le podium. C’est ce qui est arrivé à la famille GUÉPRATTE avec la fille qui remporte la course féminine et junior et le père qui prend une heureuse seconde place en M4. Mais le TAC fait encore mieux avec la famille GAILLARD. Delphine, la mère 2ème en M2 sur le 5.8 km, Ludovic le père 8ème au scratch sur le 10 (les 8 premiers ont été récompensés) et la très prometteuses LOANE, 3ème féminine et 1ère cadette.

20191110_163553On terminera avec le roi du podium, celui qui avait déjà sévi à l’Anthychoise et à Lausanne.  Theo LACHAT, dans un geste auguste fait bien comprendre à son coéquipier de club de triathlon que le vrai podium, celui ou on monte dessus c’est pour les 3 premiers… et « que tu es 4 mon petit HUGO ».

résultats 5.8 km course des rives

résultats 10 km course des rives

Tous derrière Clara !!!

https://www.l-chrono.com/resultats2019/course_des_rives_0.9.pdf

Une quinzaine d’athlète s’est présentée aux départs des différentes courses enfants au port de THONON pour la seconde édition de la course des rives organisée par le T.A.C THONON. .

1 fille et 1 garçon dans la catégorie école d’athlétisme sur un parcours de 900 mètres. Joli final en costaud de Mattéo BRAIND-GABET qui garde la 5ème place au sprint dans un petit groupe de 4 qui ont livré bagarre. Une 10ème place, malgré une chute pour Noémie BLEIN-CHARY. On se demande de qui elle tient ce sens du spectacle.

https://www.l-chrono.com/resultats2019/course_des_rives_1.pdf

IMG-20191112-WA0009

Chez les poussins la distance augmente pour être portée à 1700 mètres.  C’est Clara ANDRÉ qui va s’imposer. Belle victoire maîtrisée avec à l’arrivée 5’’  d’avance sur la seconde. Bravo CLARA pour cette belle victoire.

Raphael QUELLEC termine 19ème de sa catégorie, Benjamin GASTELLIER  le suit (20ème) tandis que Rayan ALLOUANI prend une 25ème place. Arrivent  ensuite les copines (Maja, Maelann, justine et Noémie)  qui ont certainement courues ensembles. Elles occupent les 16, 17, 18 et 19 ème  places. 26ème place pour Louise CELLARD qui précède Baptiste BETH

https://www.l-chrono.com/resultats2019/course_des_rives_2.pdf

IMG-20191112-WA0010

Benjamins et minimes, filles et garçons dans un seul peloton au départ des 2600 mètres. C’est déjà du sérieux avec des athlètes qui couvrent la distance entre 16 et 17km/h de moyenne pour les premiers. Chez les filles une victoire au scratch pour une benjamine et 4 benjamins dans les 5 premiers chez les garçons. Dans ce peloton de « champions » notre meilleure représentante est Jasmine BOUHADRA, qui se classe 5ème avec une moyenne à 14.25km/h. Matéo DAUBIN finit 19ème benjamin, Axelle FORESTIER,  13ème et Aissatou WOIRHAYE est juste derrière (14ème) dans la même catégorie.

Il est à noter que les nombreux bénévoles et les organisateurs ont parfaitement œuvré pour cette belle après midi  de compétitions. Tous les enfants ont pu, une fois l’arrivée franchie recevoir un souvenir et accéder au buffet offert.

Pour conclure une nouvelle rubrique : l’image souvenir de la manifestation qui fait plaisir, qui surprend, qui touche, qui est drôle. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos photos. Pour la course des rives nous avons retenue celle ci.73037664_2712666562116886_8509807815269810176_o

photos tirées de la publication de Maxence PIERRE.

Histoires de famille aux HERMONES

 

Les jeunes pousses étaient 9 au départ des courses du samedi, Les grands se sont présentés à 4 au départ des 12 km de la course des Hermones dimanche. Si nous retirons du classement sérieux l’EVIAN ONE, connu dans le civil sous le nom de Boualem GUESARAOUI, et qui a probablement offert pour l’occasion ses capacités et son assistance sur cette course, la représentation de l’AC EVIAN se résumait au couple BAVEREL Manon / LAUNAY Stéphane auquel Max, le fils cadet et junior de ce dernier se greffait pour une explication en famille.

Franchement sur les courses féminines nous étions habitués à une certaine hiérarchie. Mais cette fois, l’intrusion d’une athlète provençale ne permet pas de compléter la collection des podiums identiques. On a tous les photos avec Hélène en haut, Julie et Manon à gauche ou à droite. Que ce soit sur les trails ou lors des courses sur routes, les scénarii ont souvent débouché sur cet ordre. Et PAF voila qu’une Céline débarque du sud de la France par une journée bien humide et prend juste la seconde place en sénior, reléguant ainsi Manon au pied du podium. D’autant plus inacceptable que notre traileuse avait tombé son record d’une minute. Evidemment ceci est une boutade et nous pardonnons et félicitons Céline pour sa performance…      Mais faudra pas recommencer.

Max LAUNAY termine 1er dans catégorie du junior et conserve, malgré un départ très rapide et les conséquences qui en découlent, une bonne avance sur son père. Stéphane revient à la compétition après un été difficile. Il termine quand même 7ème M2, sous l’heure mais coche ce jour ou …. Il a fait 3.

Resultats/Course-des-hermones2019

 

indissoluble dans l’eau, étanche à la pression.

IMG-20191103-WA0003Valérie MAGIN avait déjà connu la VITALAVIE avec les pires conditions météo. A tel point qu’elle avait créée en 2017 l’échauffement à l’intérieur d’une voiture. Alors la petite intempérie et les prévisions trop alarmistes qui étaient annoncées sur le parcours des 21 km de la VITALAVIE à Annecy ne l’ont pas impressionnées.

Accompagnée du binôme Karima MIMOUNE REZIG et Nico BULANT, récidivistes de l’épreuve, ils ont, en préalable à la traditionnelle raclette/bières (pas d’erreur sur le pluriel) tenu leur rang. Si la météo a quand même eu une incidence au regard des chronos de l’année précédente, les classements ont été respectés avec même un belle progression pour Valérie.

Screenshot_20191104-115406_WhatsAppNicolas qui a subi quelques assauts de crampes termine en 1h44’44’’ à la 19ème place de sa catégorie. Sa compagne, Karima nous a fait un bon résumé de la course. Pour accompagner le texte, de belles images prises certainement par les accompagnateurs attirés par l’after.

val magin a la vitalavie

Oup’s j’allais omettre de signaler que Valérie MAGIN, qui coure sur un nuage ou marche sur l’eau en ce moment, réalise son meilleur temps sur ses 5 participations en 6 éditions.

 

 

les jeunes pousses au Lyaud

Première et encourageante sortie des jeunes lors de la course des Hermones au LYAUD ce samedi 2 novembre. 9 jeunes coureurs du club étaient engagés sur des distances allant de 1 à 4 km. Un parcours assez exigeant avec notamment une belle et longue montée !

Seul garçon du club Mattéo BRIAND GABET termine à une belle 6ème place. En poussines (2009), joli podium pour Amarens ASSI (2ème) et Clara ANDRE (3ème). Justine GUILLOTEAU termine 7ème et malheureusement Noémie LAUNOIS a été contrainte à l’abandon.

En benjamines (2008), à nouveau un podium avec Jasmine BOUHADRA qui se classe à la 3ème place. Dans cette même course Axelle Forestier termine juste au pied du podium,4ème, et Valentine BLANC 11ème. Chez les minimes filles, Margaux TOURNIER sur la plus longue des distances, 4km, termine 11ème.

 

 

 

 

 

Octobre rose: festival des femmes à Lausanne

En passant au stade jeudi dernier, à l’heure de l’entrainement, une ambiance spéciale régnait. Sous le regard vigilant et attentif de David HERACLYDE, on pouvait assister au dernier  galop entre concurrentes avant l’explication finale prévue à LAUSANNE. Ca sentait la perf et l’envie d’attendre sa concurrente dans l’aire d’arrivée.  C’est donc au petit matin de dimanche que nous retrouvons les deux protagonistes sur la ligne de départ du 10 km. Catherine BLANC et Krystel  (c’est fun écrit comme ça) HARDUIN pour une explication définitive. Si toute les deux améliorent  leurs meilleurs chronos sur la distance, Catherine l’emporte d’une courte tête pour  6 secondes en 54’19’’.

Les choses rentrent dans l’ordre dans la famille PIZZETTA. Anne Claire fait une course solide et il sera intéressant de la voir monter sur la distance supérieure. Monsieur a repris la tête mais nul doute qu’Anne Claire se retrouvera aux commandes lors de la belle. Pourquoi pas à la VITALAVIE!

résultats 10 km de lausanne 2019

Kaoutar BOCHATON s’était essayée sur le 10 km de Lausanne en 2018 et s’en était plutôt bien sortie en 55’02’’. Cette année elle a plus que doublé la distance en se confrontant au semi marathon. Heureuse d’être arrivée au bout de cette aventure kaoutar nous surprendra encore et le pari est pris que nous la retrouverons sur le distance reine l’année prochaine. Elle laisse presque 300 athlètes derrière elle.

résultats semi marathon lausanne 2019

Une que la distance reine n’impressionne plus c’est Céline GAIGNEROT qui se rend au marathon dominical comme certain à la messe. Un marathon dans les 200 kilomètres et elle part en chasse pour une belle médaille en plus. On est loin de ses meilleures performances mais Céline assure toujours. Elle doit approcher la soixantaine maintenant…. De marathon bien sûr.

résultats semi marathon lausanne 2019

Notre podium hebdomadaire nous vient des Vosges et encore par Valérie MAGIN déjà récompensée la semaine dernière à CERVENS.. Convoquée par la famille elle prendra la 3ème place de sa catégorie et la 4ème au scratch du trail de la VIRINE. A une semaine de la VITALAVIE  d’ANNECY c’est de bon augure. La passe de trois ?

résultat trail virine 9 km 2019

10kil de Chambéry: une fake news!

1h 25’51’’ et 1h 26’ 21’’ pour nos deux représentantes au départ des 10 km de Chambéry samedi dernier. Annoncé comme cela et eut égard à leur compagnon ou enfants respectifs on peut raisonnablement penser qu’elles étaient en mode « préparations aux soldes d’hiver » (nous vous rappelons que le rythme moyen d’un peloton lors des solde est de 200 mètres/heure). Florence LACHAT et Claire PICCAUT ne nous ont pas habituées à s’économiser lors de leur compétition. Alors en creusant on se rend compte qu’il y a plus de 200 concurrent(e)s derrières elles, que le départ est de nuit, qu’il y a 300 de D+, qu’une belle série de marche est au programme et qu’enfin la bonne dénomination est « TRAIL ». Mon dieu comme on peut être ballot parfois. Il suffisait de visionner  le teasing https://lachamberienne.com/

escalier_chamberienne_2km-768x530« Les courses commencent toutes par un circuit dans le centre historique de Chambéry avant de partir à la découverte des proches espaces naturels de Barberaz, la Ravoire et Saint Baldoph. Pour sa 11éme édition en 2019, la Chambérienne propose l’ascension des escaliers de la « montée de la fontaine Saint Martin » dès le 2ème km de course en centre ville. »

Finalement les compagnons, maris et enfants de nos athlètes n’ont pas a rougir puisque Florence termine au 19ème rang de sa catégorie tandis que claire, à 3 places derrière au général, prend la 140ème place dans le classement senior femme (sur 211 classées). Bravo mesdames pour cette bien belle occupation d’un samedi soir d’automne.

maux d’excuses pour serge PEYRELONG

Pas mieux que Mickaël pour notre ami Serge PEYRELONG qui avec humour nous évoque  son combat perdu et ses conséquences contre un insecte non identifié. On a quand même une preuve du départ de la course du trail des Grisemotte. Tout connaitre de ce trail : https://www.traildesgrisemottes.com/

IMG-20191020-WA0010

pourtant ça partait bien avec cette magnifique photo reportage.

« Pour la course elle même ce fut plus rapide que prévue :
Arrêt au 10ème  km
J’ai été piqué par un insecte non identifié
Comme si on m’avait enfoncé une aiguille.
La piqûre est à peine visible mais au bout de 20 Minutes j’avais une forte démangeaison des pieds jusqu’aux mains
Ensuite je me suis retrouvé dans un état de faiblesse. Impossible de courir même en descente. On approchait du 1er ravito et sans l’ombre d’une hésitation j’ai arrêté et je suis rentré en voiture. 

Le médecin m’a dit que la piqûre avait provoqué un urticaire géant. Il était un peu surpris de cette réaction et m’a conseillé de me promener avec de la cortisone au cas où ça se reproduirait (bonjour le Contrôle antidopage si ça me tombe dessus le même jour)
Je me suis reposé 45 minutes avant de pouvoir reprendre la voiture
Dommage le parcours est beau. J’y retourne l’an prochain. » 

Voila! tout est raconté. j’ai hésité sur une photo à la une d’un urticaire géant mais après consultation du stagiaire il semblerait que ce soit de mauvais goût.

Mickaël VOISIN offre sa tournée de lac

Après Céline, Fanny et Bernard qui nous ont offert la tournée du lac LÉMAN, c’est Mickaël VOISIN qui met la sienne.

grand trail du lac 34 km  34 km et 2050 de D+ pour le petit parcours du grand trail du lac en SAVOIE.

Notre traileur hebdomadaire Mickaël VOISIN nous résume son parcours avec sobriété. Quand on le lit on n’est pas certain qu’il était dans le meme état au moment de prendre le départ. Il déclare : « Malgré une bonne petite rallonge dans la montée (ça m apprendra à ouvrir les yeux!) et une bonne gamelle dans la descente, je suis bien content d avoir terminé, et sous les 4h! » Ca ressemble beaucoup au récit d’un fêtard  qui rentre à 3h30 après s’être perdu  non ? Bravo Mickaël en tout cas pour cette belle 16ème place (350 classés) au scratch et la 14ème de ta catégorie. Rien d’exceptionnel à voir un master 1 devant toi mais je suis surpris de voir une espoir féminine classée dans les 10 (7ème). Lucille GERMAIN colle sur 34 km plus de 40 mn à la deuxième. Remarquez que le premier senior homme met le second à 23 minutes. Pour une fois les premiers seront…les premiers.

résultat grand trail du lac 2019

Miroir, mon beau miroir

Conditions idéales à la course du miroir des eaux ce dimanche automnal pour passer progressivement vers la saison des cross. Une partie de parcours sur l’asphalte, une seconde sur des chemins boueux, puis une vraie et longue grimpette avant de revenir vers le village de CERVENS et passer juste à coté de l’arche d’arrivée. Quand vous êtes à ce niveau il vous reste … à repartir, tourner autour d’un lac, revenir vers le village et, plaisir ultime, s’offrir une dernière portion avec une vingtaine de marche. Pour ceux qui ont encore envie de se battre il reste sur 250 mètres un faux plat montant et une série de virage menant à l’arrivée.

anne claire pizzettaMadame PIZZETTA a invité monsieur, peu coutumier du fait, à cette balade dominicale. Pas certain que malgré sa bonne humeur, il récidive de sitôt. Moi qui croyais qu’une épouse se devait de finir derrière son mari je constate qu’il n’en fut rien. Sans regret elle va s’échapper pour terminer son parcours en 1h13’14’’ à la 12ème place. Anne Claire n’avait pourtant pas le rythme des grands jours.

pizzetta anne claire

benjamin normand

 

Belle performance de Benjamin NORMAND qui rentre dans le top 20 du scratch. Le seul de l’A C Evian sous l’heure, nettement sous le tour de cadran. En 52’47’’ il prend la 9ème place dans sa catégorie et la 16ème au général.

benjamin normand png

20191020_091557.jpgSur la forme de sa préparation du RUN IN LYON, Valérie MAGIN s’est présentée avec une belle motivation. Bonne préparation pour la prochaine VITALAVIE début novembre. Un début de course trop timide mais un rythme soutenu une fois la machine lancée. La « KIPCHOGE de Cervens » a bénéficié de deux lièvres et s’est offert un final qui devra lui servir. Belle bagarre après les marches pour assurer en 1h 08’09’’ la troisième place en M1. Merci et bravo pour ce seul podium.

Magin Valerie

compois thomasLa jolie surprise vient de Thomas COMPOIS qui s’est présenté au départ de sa toute première course. Ce nouvel espoir du club prend une méritoire 5ème place en 1H03’’43’’ ; Il y a de la qualité et il sera intéressant, lorsque THOMAS aura un peu plus d’expérience et d’entrainement, de suivre sa progression. La volonté est indéniable. Bravo pour cette belle première !

Thomas COMPOIS png

Bruits du couloir n°6

miroir des eaux 2019Des courses pour tous ce dimanche à Cervens. Préparation de la saison des cross qui permettra de faire un point sur la forme de chacun, 1 mois après la reprise. Ce n’est pas une obligation mais limite un devoir. Inscription possible le jour de la course ou en  ligne jusqu’au vendredi 18 octobre 2019

Suivez ce lien et bonne course à tous https://www.coursemiroirdeseaux.fr/

 

TRAIL DES GRISEMOTTESA ceux qui pourraient penser que SERGE PEYRELONG a un amour immodéré pour les spécialités locales de cette région, nous précisons que le plus fidèle des athlètes de l’AC EVIAN s’en retourne chaque week end  chez lui, entre Saône et Rhône. Il est le meilleur représentant de tous ces trails abordables par tous. Il faudra un jour que le groupe HORS STADE se déplace sur une de ces belles épreuves. Bonne course Serge

https://www.traildesgrisemottes.com/

IMG-20191016-WA0002  1er rendez vous de la saison pour les cross UNSS ce mercredi aux Glaisins à ANNECY LE VIEUX. Quelques athlètes du club étaient présents et nous retiendrons la seconde place de Claire MACHINAL dans la catégorie junior (vice championne départementale) et la 3ème place d’Helena MERCIER en cadette.  Elles représentaient le lycée ANNA DE NOAILLES mais bénéficiaient du travail réalisé aux entraînements de l’AC EVIAN. Bravo Claire!  Encore une marche à ne pas franchir STP!

résultat départementaux cross UNSS 2019

 

Fanny et Patrick contre le KKK

Le KKK (KIPCHOGE / KOSGEI du Kenya) a tout explosé ce week end sur la distance du marathon. C’est indéniablement une belle performance qui laisse rêveur, songeur, admiratif et dubitatif.

IMG-20191014-WA0007Pendant ce temps Fanny FRANCHEQUIN s’est employée sur un 10 km à ROMAN SUR ISÈRE.  Pas de brise vent, pas de lièvre, pas de rythme donné, moins d’ambiance et pas de 4% vaporfly de chez NIKE à 137.5€ la chaussure soit 275 € la paire. Par contre  un vent de face en permanence (oui oui c’est possible. Malgré tout cela, et avec la petite forme du moment elle réalise sa 4ème meilleure performance sur la distance. 21ème féminine, 2ème espoir et c’est un podium de plus pour Fanny.

résultats 10 km de romans sur Isère

B67C0957

Que fera KIPCHOGE lorsqu’il sera Master 3 ? En tout cas pas le championnat de France du marathon qui avait lieu cette année en Moselle, à Metz.  25ème marathon  pour Patrick MARCHAND, notre ghost runner qui en a couru 16 sous les 3 heures. Son objectif est atteint puisque Patrick ambitionnait en début de saison de se qualifier pour ce rendez vous. Evidemment nous n’aurons ni interview, ni photo de cet athlète très et trop discret. 3h46’’47’’ et une 11ème place dans sa catégorie.  On devrait le retrouver prochainement sur les cross.

résultat championnat de France du marathon 2019 M 3

Serge PEYRELONG, maitre du temps

IMG-20191006-WA0014

AVANT la course

Grosse altercation ce week end entre Serge PEYRELONG, notre trailer/triathlète et le temps… Temps qu’il fait, celui qui passe ou celui qui n’est pas assez passé.

Un Trail de 23 km pour 600 D+ au milieu des somptueux paysages viticoles arpentant les sommets des Crus Moulin-à-Vent, Fleurie et Chénas. Plusieurs points de vue magnifiques étaient au programme avec des panoramiques sur la plaine de Saône et le Mont blanc en toile de fond.  Et bien sûr des passages au milieu des vignes colorées pour découvrir ou redécouvrir la beauté des monts du Beaujolais. Des montées, des descentes techniques, des passages pour relancer, il y en aura pour tous les goûts.

IMG-20191006-WA0015

APRES la course. Le temps n’a pas de prise sur lui.

C’est au petit matin du jour de la course que Serge PEYRELONG a jugé acceptable la météo et les conditions de course. Il a donc consacré une partie de sa journée au trail du TOURDESCRUS du beaujolais et une autre à savourer quelques bons crus. Sur sa course, et pour ce qu’il s’en souvient, c’était bien, avec des parties plus pentues ou il a regretté sa jeunesse passée. Une fois la ligne d’arrivée franchie il aurait aimé avoir un an de plus qui lui aurait donné la seconde place en M2. 2H49’44’’ d’effort pour une 22ème place dans sa catégorie. Presque autant pour la récup « beaujolais ». De temps en temps il faut savoir se faire plaisir.

http://www.tourdescrus.fr/2019-resultats-23-km/

IMG-20191006-WA0008

Avant la course

Un qui a su se faire plaisir c’est Victorien DUVAL, engagé sur la course du championnat de France du 10 km sur route au CANET EN ROUSSILLON. On connait le gars, capable de prendre jusqu’à une semaine d’arrêt lorsqu’il est muiltifracturé ou de venir à l’entrainement juste après la pose du vingtaine d’agrafe de charpentier sur l’épaule. Autant dire qu’il est performant et dur au mal. Pour le coup il ne va pas pouvoir raconter sa fin de course. Il a tellement donné qu’il a été pris en charge par les pompiers à l’arrivée. Évanouissement pour lui et gerbe offerte à l’entourage. Il n’empèche qu’il finit ce 10 km couru parmi les meilleurs spécialistes de France en 166ème position en 33’56’’.

résultats 10 km championnat de france

IMG-20191005-WA0004

AVANT la course

Rude combat lors du RUN-IN-LYON pour Valérie MAGIN, notre masseuse Larringeoise, alignée pour une revanche sur le semi marathon. Elle avait du mettre le clignotant lors de sa précédente tentative et s’était juré, dans ses priorités de terminer le parcours. Mais ce seul challenge, qu’elle avait par ailleurs déjà réussi, ne suffisait pas et l’objectif d’un chrono était aussi présent. C’est donc en tête du peloton des 1 h 45 qu’elle assurait le rythme. Le 5 km couvert en moins de 25’, le 10 à 1’’ des  50 mn étaient encourageants.

IMG-20191006-WA0000

APRES la course

Mais lorsque le porte drapeau de son objectif la doublait, le moral en prit un coup. La seconde partie du parcours, notamment le passage du tube, a été difficile et Valérie, un peu seule dans cette aventure termine sous les 1h50’. Valérie tient à remercier tout ceux qui l’ont encouragé, rassuré et réconforté, en premier lieu son mari Lionel et bien sur Minijolie, devenue une spécialiste du cake-sportif.

https://resultscui.active.com/events/runinlyon2019

 

les M&M’s font leurs courses le dimanche

img-20190630-wa0002-1.jpg« J’ai invité les voisins à diner ce soir !!!». Jusque là il n’y a pas de quoi trouver place pour un article sur le site de l’ac Evian. Sauf que lorsque les provisions manquent au petit matin du dimanche il faut trouver la parade. Pas de souci pour Manon BAVEREL qui va juste prendre son sac de sport, filer du coté de la ROCHE SUR FORON et s’aligner à la grimpée du pays Rochois. Bonjour aux copines habituelles qui après une bagarre de 10 km  et 950 mètres de dénivelé, vont se partager le podium et les denrées remises à chacune d’elles. Hélène en 1, Julie en 2 et Manon 3ème. Si nous retrouvons régulièrement ces trois athlètes féminines en l’absence de mademoiselle Virginie aux mêmes places il se pourrait que la situation évolue. 71934019_10156554785587823_8268524429550551040_oEn effet Manon a fait l’acquisition d’un maillot aux supers pouvoirs qui devront l’amener à titiller sérieusement ses trois copines. Manon  était de retour en début d’après midi avec de quoi ripailler et célébrer avec les voisins ce joli podium. L’ouverture des commerces le dimanche? Pourquoi faire ? FB_IMG_1569965235676

résultat de la grimpée du pays rochois 2019

mika-en-aquitaine.png

 

Même constat chez les Voisin qui, bien éduqués, ne comptaient pas arriver les mains vides. Alors tout aussi débrouillards mais avec probablement un jet privé Mickaël et Virginie VOISIN (c’est eux les « Voisin* ») sont allés faire les commissions du coté de l’aquitaine natale pour ramener en Haute Savoie les prix comestibles récompensant le 3ème senior sur le 28 km (Mika)  et la vainqueure sur le 42 (Virginie). Petit mot de Mickaël : « Après avoir échoué au pied du podium le week-end dernier au trail du Mouret en Suisse (32km 1600md+), je devais me racheter en terre natale ce matin sur le trail du Chambon et du Montbronnais. Au final 30 km pour 900 m de D+ sur un parcours un peu casse patte, mais une super organisation avec des passages dans les châteaux ouverts au public pour l’occasion! C’était top!! »fb_img_1570079871795.jpg

résultat trail 28 km mickaël voisin

résultat trail 42 km Virginie Voisin

*les noms de personnes qui prennent la marque du pluriel :– les noms de familles royales, français ou francisés; (les Bourbons. Les Capets. Les Stuarts, etc.) PAS ROYAL LE MIKA
– les noms propres employés « génériquement » à la place d’un nom commun (antonomase); (Ce sont des Harpagons = Harpagons pour avares.) NON PLUS
– les noms propres qui désignent des œuvres d’art. (Des Cupidons.) 😉

AMAZING RUNMATE

Lundi 23 septembre c’était un projet lointain. Difficile de constituer une équipe et lourde logistique à mettre en place. Dimanche 29 septembre à 9h21,  la course est bouclée avec des souvenirs plein la tête. Une team idéale où tout le monde a donné le meilleur dans la bonne humeur. Une ambiance de sport/compétition/plaisir comme on les apprécie.

Énorme bravo aux organisateurs, aux bénévoles, aux villes et villages des relais (mention spéciale à Évian pour sa super étape relais). On a tous pesté lorsque l’on s’est perdu, au moins une fois, mais courir de nuit seul(e), à la frontale, en ville, sur les chemins, les champs et dans les vignes c’était magique. Au petit matin, quand le jour se lève, quand on enlève les couches de vêtements, que l’on range la frontale et qu’on est dans l’attente de l’avant dernier relayeur, face au lac et à nos superbes montagnes françaises sur l’autre rive, on est vraiment heureux d’être avec toutes ses personnes pour la plupart inconnues 20 heures auparavant (phrase un peu longue mais la course faisait quand même 213 Km). Récit de Fanny qui a eu le privilège de passer le pont du mont blanc à Genève. Fanny qui à chaque relais nous a fait remonter au classement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« Défi réussi! Courir 215km à 9, autour du lac Leman ce week-end, départ samedi 28 septembre à 13h10 de Vevey, arrivée dimanche 29 à 9h20!
Une expérience incroyable, avec une équipe « Evian Express » de folie! On a découvert et redécouvert de magnifiques paysages tout au long de ce parcours. 🌃🏔🌞
Moi qui avait si peur en me lançant dans cette aventure. Mais heureusement mes petites articulations ont tenu le coup, youpi!! 💪

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’équipe était composée par ordre d’apparition autour du lac de Margot TRUDELLE, Mélanie CHAPPAZ, Céline GAIGNEROT (ac evian), Natacha VITTOZ, Quentin DUBS, Sébastien OHL ((évian off course) Lise NICOUD, Bernard GUÉPRATTE (ac evian) et Fanny FRANCHEQUIN (ac evian).

Merci à la municipalité d’Évian pour son apport logistique et surtout sportif. 33ème /133 dans notre catégorie ou 47ème sur 168 au général. les résultat en détailssss. Au moins 4 S tellement il y a de détails !

résultats Evian express run mate 2019

 

Céline coure au pays de Disney

Il y avait un moment que nous n’avions pas eu de nouvelle de Céline GAIGNEROT. Souvenez vous, il n’y pas si longtemps, elle avait enchaîné 30 marathons en une année pour devenir marathonmaniac niveau titane. Un peu de repos et cette multiple schizophrène s’est octroyée une fin de semaine chez Disney à sa façon. http://run.disneylandparis.fr/a-propos.  Schizo parce que ce week-end elle s’est prise tour à tour pour SARABI (mère du roi lion) , puis ARIEL la petite sirène (une sardine de 1.80 m quand même) puis en MINNIE (la copine d’Alice?) .

Accompagnée de ses enfants, eux aussi déguisés,  elle a prit part au 5km, au 10 km, au semi-marathon et par conséquent elle empoche aussi les médailles des deux challenges, 31 et 36 km. Bim! pour un retour c’est tonitruant. Si vous croyez qu’elle va se calmer, c’est mal la connaitre. Elle part pour le tour du lac de la BEUNAZ en relais ce week-end. Il seront neuf représentants d’ EVIAN pour boucler l’affaire en en 24 heures. C’est jouable non ?

fanny FRANCHEQUIN passe la seconde

second podium de la saison pour FANNY .

fanny a chambery 10 km 2019« Départ du stade de Chambéry hier (dimanche)  à 9h, pour le premier 10km de la saison, sans réel objectif de temps. 
Courir juste pour le plaisir!
Une belle course avec de bonnes sensations dans l’ensemble, je termine cette course en 46’01
🏅
Maintenant récup
 »

Objection :

Si fanny finit pile poil au milieu du classement scratch toutes catégories, elle prend la première dans sa catégorie espoir. Si le chrono n’est pas démentiel aucune autre espoir n’a fait mieux. Et plus qu’une médaille la panier de récompense est un signe de bon résultat.

run mate

En terme de récup, fanny va enchaîner avec la run  mate dimanche prochain. Elle aime les lacs et après avoir couru proche de celui du Bourget elle va aller examiner les rives du Léman.  De VEVEY à …VEVEY soit 215 km à parcourir avec un peu de dénivelé. Le tout dans une équipe de 9 qui représentera la ville d’EVIAN.  info:  https://www.runmate.org/  . Nous recherchons en dernière minute 2 relayeurs. Si vous êtes intéressés contactez Céline au 06.18.69.53.19 immédiatement.

résultats 2019 10 km et semi chambery foire de savoie