Anthychoise, Bourg en Bresse et coronachose

Capture-d’écran-2020-02-27-à-07.51.22L’Anthychoise, dont la première édition a eu lieu le dimanche 12 mars 2017, est née d’une rencontre entre un traileur des montagnes du Chablais – Jérôme – et un coureur du bitume – Jacky.
Leurs chemins se sont croisés un samedi matin. A eux deux, se sont joints :
Francis, Isabelle, Pierre, Matthias et Jean-Paul qui ont ainsi créé l’association « les Courant’hys ». Valérie et Nicolas sont arrivés en renfort. Puis Dominique, Nicole, Jean-Pierre et Yann.
L’an dernier nous avons enregistré 214 coureurs sur le 11 km, 109 coureurs sur le 6 km et 250 marcheurs, pour notre 3ème édition les compteurs ont « explosé ».

La prochaine édition aura lieu le dimanche 8 mars 2020
Deux circuits mixtes sont proposés : une boucle de 6,100 km et une autre de 11Km.

Après l’arrivée et en attendant la remise de prix, chacun pourra se restaurer au chaud dans la salle des fêtes, (repas compris dans le tarif de l’inscription cette année).
L’organisation reversera 2 € par participant à l’association « La Voile Ensemble ».

On se souviendra encore des victoires de Théo LACHAT au scratch et celle de Mégan WEGERAK en espoir  sur le 11 km. Théo commençait à cette occasion une série de sketchs à jouer lors de la remise des prix. Pour mémoire: les podiums? Un plaisir ou une grande peur?

Rien n’empêchera pourtant ces deux athlètes de récidiver cette année. Viendront s’ajouter Thomas et Charleen COMPOIS pour une première participation. Fanny FRANCHEQUIN sera certainement sur la ligne de départ et aura l’occasion une nouvelle fois de renverser les positions établies avec Bernard GUEPRATTE.

Pour vous inscrire : https://couranthys.fr/

 

bourgLes challenges amicaux reprennent de plus belle et un nouvel épisode aura lieu à BOURG EN BRESSE pour la seconde manche de l’explication entre Kaoutar BOCHATON et Christelle HARDUIN. La première course avait vu la victoire de la seconde lors du trail blanc cassé des brasses. Légèrement déstabilisée Kaoutar a promis la foudre lors de la prochaine confrontation. La revanche aura lieu sur un 10 km plat sur route.

Christelle est en forme, s’entraine assidûment et le moral est au top. L’absence de Kaoutar au stade et les rumeurs sur un stage intensif qu’elle suivrait à ITEM au Kenya couplé à l’acquisition d’une paire de NIKE aux semelles en carbone laissent à penser qu’il y aura une course dans la course. Anne Claire PIZZETTA, Mikael VOISIN, Catherine BLANC les accompagneront et assureront le reportage.

Seule représentante de l’ACE à ce niveau de la compétition, Alice FERRAND s’en ira MONTAUBAN pour la finale du championnat de France de CROSS. Cette juniore 1ère année aux 3 participations consécutives à l’ultime étape des cross se servira de son expérience pour briller.

Une information anonyme du stagiaire, brillant journaliste d’investigation, laisse à penser que la fédération renoncera à l’organisation des cross du championnat de France. Chacun discutera et défendra sa position mais le principe de précaution sera appliqué. Coronavirus oblige. Dommage, d’autant que les conditions de course prévues auraient convenue à Alice. Certainement que nous la retrouverons au départ de l’ANTHYCHOISE, afin de rentabiliser les investissements faits en préparation.

3 défections, 3 déceptions, une nouvelle habitation et une belle satisfaction.

Manon avait prévenue, on le savait.

Son chauffeur était malade et Théo restait bloqué en Haute Savoie.

Partiellement épuisée, Édmée renonçait au voyage.

4 athlètes seulement au départ de 4 courses différentes. Toute la ligue AURA, l’une des meilleures de France était présente pour cette avant dernière étape du championnat de France de cross. Beau temps couvert mais un vent soutenu tout au long de la journée.

C’est Antoine PIZZETTA qui fait connaissance avec le parcours où 3 boucles sont proposées. Il aura le droit à une de chaque pour un total de 5 500 mètres. Apprentissage d’un certain niveau pour ce cadet 1ère année. Un départ encore un peu rapide mais c’était un rythme imposé pour espérer finir dans les 44  premiers qui iront a MONTAUBAN. Il est allé chercher dans ses ressources pour tenter de garder le contact avec la première moitié du peloton. Il se consolera en constatant qu’il est 32ème  dans sa catégorie d’âge. Antoine a confirmé des capacités à exploiter. Il passera l’étape de la demie l’année prochaine. Maintenant c’est retour sur les pistes avec du steeple, du 400 haies et certainement du sprint.

Sans titre

La course suivante allait nous offrir la satisfaction de cette demie finale. Elle était seule à PLOUAY en 2018, bien accompagnée à VITTEL en 2019, Alice FERRAND sera encore en solitaire à MONTAUBAN en 2020. C’est l’expérience et la volonté qui ont parlé. Une course constante et une dernière boucle terminée à belle allure, cherchant à grappiller des places afin d’assurer la qualification. Bonne initiative car classée 36ème, Alice est largement qualifiée en individuel. Dernière étape le 7 mars 2020. Nous ne pouvons que lui souhaiter de prendre un maximum de plaisir dans le TARN et GARONNE. Pour la récompenser CRYOFAST lui offre une séance découverte de cryogénisation.  Les bonnes performances débouchent sur 3 minutes  de bonheur à -160°.

Max LAUNAY pétille de plaisir lorsqu’il est sur le stade. Il a toujours un mot d’encouragement pour les autres et il n’hésite pas à se « rentrer dedans ». Mais que ce fut dur en ce dimanche venteux où il a livré un combat contre lui-même. Quand la course se joue loin devant et que vous êtes une poignée à souffrir, on voit la volonté des athlètes. Il s’est battu jusqu’au bout. Toutes ces étapes de cross seront bénéfiques pour sa saison estivale.

Sans titreDernière en lice Fanny FRANCHEQUIN avait les moyens  d’accompagner Alice. Elle échoue à 3 places de la dernière qualifiée en espoir. Rien à se reprocher car elle a aussi tout donné. En cross le plaisir vient après et Fanny aura été, comme chaque année, au bout de sa saison de cross. Elle est celle qui a participé au plus grand nombre de ces compétitions boueuses. Bi départementaux, championnat des alpes, régionaux auxquels elle a rajouté les GLAISINS d’ANNECY et LES BÛCHES à MARCELLAZ. A ce titre CRYOFAST  lui offre aussi une séance découverte pour se remettre. Place maintenant aux courses que Fanny aime tant, à commencer par l’ANTHYCHOISE le 7 mars.

20200216_101256Elle n’était plus attendue et elle était montée à notre arrivée, délicate attention de nos amis de l’espérance FAVERGIENNE. Magnifique, neuve et aux couleurs de l’AC EVIAN, la « maison de Manon ou man’s house» du nom de sa revendicatrice propose un joli volume et est dotée d’une porte à fermeture éclair des plus moderne. Le Stéphane PLAZA de l’AC EVIAN la décrit comme robuste, spacieuse, contemporaine et absolument indispensable. L’effort a été fait par le club et c’est maintenant à ceux qui en auront l’utilité de préserver ce patrimoine (immobilier ?). Il sera du devoir de tous les bénéficiaires de participer à son montage, son démontage et son entretien.

résultats demi finale de cross à valence 2020

20200216_122520Merci enfin à celui qui est toujours discret, animé par un nouvel objectif qu’il déclenche pour obtenir des rafales de souvenirs qu’il offre à la demande. Sur cette journée il était équipé d’un tracker. Il a cumulé les sprints, les grimpées de butes, les descentes abruptes pour totaliser plus de 20 km. Si maintenant il signe ses photos d’un discret PR il fait suivre ses initiales par celles du club. Alors merci PR.

20200216_122844

Direction Montauban par Valence

7208941.jpg.750x500_q70_crop_upscaleDirection la Drôme et Valence pour le Championnat Auvergne Rhône-Alpes de cross, 1/2 finale du championnat de France. Hommes et femmes à partir de la catégorie minime. Qualificatif pour le championnat de France les 7 et 8 mars.

C’est le jour ou il ne faudra pas être timoré sous peine de rater la récompense de la saison de cross. Le but est que tout le groupe se retrouve à MONTAUBAN le 7 mars pour la finale du championnat de France.

manon patraqueManon BAVEREL va nous manquer, fauchée par une grosse envie d’autre chose, plutôt dans les montagnes. Elle a confié au stagiaire que le deal était décidé en début de saison. Promesses, menaces, suppliques et énorme prime n’ont pas suffit pour la faire changer d’avis.

 

Le reste de la troupe se prépare. Fanny FRANCHEQUIN, Alice FERRAND, Edmée et Théo LACHAT, sont des habitués de cette avant dernière étape. La qualification ne devrait pas leur échapper. Ils encadreront efficacement Max LAUNAY et Antoine PIZZETTA pour qui le challenge s’avère plus incertain. Pour ANTOINE ça se jouera dans la gestion de sa course. Pour Max il faudra choper le bon wagon et tenir. Nous mettrons une petite pièce pour la qualif de l’ensemble du groupe. Chez les féminines il faudra être classées dans les 13 premières chez les espoirs et les 31 meilleures pour les juniors. En catégorie hommes  seront sélectionnés les 39 premiers juniors, les 31 premiers cadets et 31 meilleurs séniors. Ce qui permet tous les espoirs puisque à ces impératifs de classement se déduiront les qualifiés par équipes. Exemple : En 2019 la dernière qualifiée junior terminait 42ème alors que seules les 30 premières étaient qualifiées. Elle a bénéficié des 12 qualifiées par équipes qui ont terminé devant elle. Vous n’avez rien compris ?

modalité qualification

Toujours pas compris? Alors si vous êtes participant(e)s terminez dans les 3 premiers et si vous êtes supporters attendez le compte rendu la semaine prochaine. Tous ces efforts n’auront qu’un seul but : https://www.facebook.com/villemontauban/videos/1504108199740948/

unnamed

 

Bains de boue offerts à PONTCHARRA

Quelques précipitations en ce dimanche de cross à PONTCHARRA pour les ¼ de finale du championnat de France de cross. Pour écrire vrai ce sont des seaux d’eau qui se sont abattus toute la journée sur les 992 participants et leurs accompagnants . Pour avoir testé les deux situations, c’est en tant que coureurs, en short et débardeur que la situation était la plus agréable. Les supporters emmitouflés et trempés jusqu’à l’intérieur des os ont été aussi des guerriers. Parce que c’était un VRAI cross. De la pluie, de la boue, pas trop de vent et un parcours au relief parfait qui se dégradait au fur et à mesure des courses. Dans ce contexte, nous tenons à remercier vivement le club de l’espérance FAVERGIENNES qui nous a prêté et monté une tente, refuge précieux pour se changer et échanger les impressions d’après course.

Merci aussi au club d’OFF COURSE qui a pris en charge  le seul coureur du matin, permettant ainsi aux athlètes de cadets à séniors de partir plus tard d’EVIAN, évitant l’attente sous la tente* ou sous le déluge.

C’est Bernard GUÉPRATTE qui ouvrait le parcours, pas encore rendu totalement boueux. Un bilan de la saison de cross à tirer car l’aventure se termine à PONTCHARRA. Il se satisfera d’avoir laissé plus de monde derrière lui que l’année dernière. Place à la route maintenant.

Antoine PIZZETTA , en cadet et sur 4930 mètres passe en tête du peloton à la fin de la première boucle. Parti un peu trop vite il cédera progressivement du terrain mais finira quand même à une excellente 26ème place, lui assurant ainsi sa qualif pour le tour suivant. Pour aller à MONTAUBAN il faudra mieux régler son effort. Il en a les capacités indéniablement.

On a retrouvé une Alice FERRAND des grands moments au départ de la course des juniors femmes (4550 m). Elle adore ces conditions de course. Plus il y a de boue, meilleure elle est. Une très belle 14ème place pour celle qui sur cet élan devrait faire son 3ème championnat de France FFA d’affilée.

Seul junior engagé sur les 6130 mètres Max LAUNAY confirme son potentiel en se qualifiant pour le tour suivant. 40ème dans une course relevée, il a 15 jours pour mettre en place les conditions pour franchir l’étape de VALENCE . La barre est haute mais il peut la franchir.

Comme à Saint Ferréol nos deux espoires féminines passent ce second tour en prenant respectivement la 7ème place pour Edmée LACHAT et la 10ème pour Fanny FRANCHEQUIN au bout des 7710 mètres du cross long féminin. Edmée monte tranquillement en puissance tandis que Fanny est la force tranquille. Elle est déterminée à aller jusqu’au bout… et elle ira.

Notre ambiancieuse a tenu parfaitement son rôle. Celle qui avait testé un régime alimentaire spécial cross à SAINT FERREOL s’est assagit sur le sujet. Mais elle nous réservait un nouveau test et une requallification de l’épreuve ; un sport fait de glisse et de boue,  le « MUD SHOES ». C’est en baskets que KAOUTAR BOCHATON s’apprêtait a partir à l’assaut du cross long féminin. Heureusement en dernière minute elle décidait de faire du 43 et pouvait emprunter une paire de « pointes ». Une course qu’elle terminera, doublée par le peloton du cross long homme. Aucune importance et il restera ce sourire et cette envie de recommencer. Pas convoquée pour Valence, c’est pas dit qu’elle ne tentera pas le coup.

L’unique « Masteuse » 0 féminin Manon BAVEREL a, en termes fleuris,  jugé sa prestation très sévèrement sur les réseaux sociaux. Elle aura l’occasion de se racheter car elle a gagné avec sa 48ème place au général mais top 10 de sa catégorie, le voyage dans la drome. Nous l’avons trouvé plutôt à son affaire même si les jambes répondaient moins qu’à l’accoutumé. Pas question de se défiler le 16 février à valence ! OK ?

Dans la course principale qui regroupait les espoirs, les seniors et master 0 hommes Théo LACHAT était notre seul représentant. Pas besoin de plus pour bien faire. 26ème au général et 14ème de sa catégorie Théo poursuit l’aventure.

Il n’est pas vraiment du club car toujours licencié à GAP. Il s’entraîne avec le groupe cadets/juniors bien qu’il n’est que minime et a trouvé tout de suite ses marques. 4ème à SAINT FERRÉOL lors de bi départementaux il remporte sa course avec une certaine aisance. Pas de la ligue ARA à la grande joie du second qui devient premier Alvin ALEXANDRE rentre dans le groupe de ceux qui ont porté le dossard 1 en compétition. Au regard des qualités montrées, ce numéro lui va a merveille.

A signaler que la plupart des photos ont été prises par Éléna MERCIER qui participe ainsi à sa façon à la saison des cross.  Blessée, elle n’a pas pu s’aligner. Trop tôt pour une reconversion mais déjà du talent pour cet art. Merci aussi à Philippe RIGA qui complète l’album.

Pour boucler la boucle, et après le sportif il est nécessaire de rappeler que tout ce petit monde était encadré par David HÉRACLIDE pour le groupe hors stade et Lionel COTTIN pour les autres. Leurs perfs? environ 400 km au volant et 5 heures sous la pluie à prodiguer conseils, encouragements et réconfort. Merci aux parents présents et reconvertis dans la préservation de la coiffure des athlètes sur le ligne de départ. Seules photos où un athlète est aussi joyeux sur la ligne de départ.

résultats 1/4 de finale cross pontcharra 2020

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sur le web et dans la presse

Screenshot_20200204-082318_ePressefr

Petit correctif: C’est Alice FERRAND qui termine 14ème en junior et se qualifie pour le suite. Théo LACHAT est 26ème chez les séniors et obtient aussi son billet pour Valence. Kaoutar BOCHATON sur le cross long féminin prend la 75ème place.

Tous les résultats : https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=238845

Avant le déplacement à VALENCE pour la demie final du championnat de France, petit point sur le challenge national des cross en ARA

Screenshot_20200205-100056_Chrome

1/4 de finale à PONTCHARRA

C’est dimanche que les choses sérieuses commencent. Après le tour d’échauffement à SAINT FERRÉOL  il y a deux semaines dans le cadre des bi-départementaux, c’est une nouvelle marche qui attend la dizaine d’athlètes adeptes des cross. Impeccable première étape ou grace à une préparation sur mesure, sportive pour certains et à base de Pizza et patte à tartiner chocolatée pour d’autres,  les résultats ont été probants. TOUS QUALIFIÉS pour le second tour! Même le stagiaire qui n’avait pourtant pas couru. Le premier tour n’étant pas qualifiant pour le second, nous admettrons que c’était à la portée de tous. Dimanche c’est le championnat de ALPES et pas de droit à l’erreur. Ce sera É-li-mi-na-toi-re!!! Sur le parcours de PONTCHARRA, déjà emprunté cette saison par la bande à YO, il faudra rentrer dans les premier pour espérer aller à VALENCE et faire les inter régions, avant dernière étape menant jusqu’au championnat de FRANCE à MONTAUBAN le 8 mars. Et qui retrouve t-on sur la page de présentation de la journée? Après la soirée récompense lors de l’assemblée générale ou la mère et le fils ont été honorés, les pubs tv à leur gloire, c’est maintenant Antoine… PIZZETTA en solo qui assure la promotion de l’événement.

Il est encore possible de s’inscrire jusqu’à mercredi soir en prenant contact avec Catherine PETIT. N’hésitez pas, le parcours sera boueux.

Dimanche il y aura les championnats AURA de lancers longs à VENISSIEUX, nous aurons un athlète qualifié JULIEN PIWOWAR vétéran qui avec un jet à 35,04 m au disque le 18 janvier 2020 à Chambéry obtenait une performance R2.. Il  sera accompagné comme officiel de Daniel VAGNON

Bi-départementaux de cross

15 représentant(e)s de l’A.C EVIAN au cross des championnats bi-départementaux (73 et 74)  à Saint FERRÉOL. Superbes parcours proposés avec tous les ingrédients de la discipline. Si les premières courses ont eut lieu dans un décor blanc de givre et sur un sol rendu difficile par sa dureté, celles de l’après-midi ont été courues dans de parfaites conditions. Beaucoup de relances, quelques sévères dévers, de grosses bosses, pas mal de virages et un public qui pouvait suivre visuellement les concurrents sur presque tout le parcours. C’était parfait.

IMG-20200119-WA0014C’est Amarens ASSI  et Éva STEINDMANN-FASANINI qui ouvrent les débats en l’absence de Clara en poussines. Très motivées les deux copines et super résultat d’Amarens, (8ème) sur les 1260 mètres du parcours. C’est très prometteur et elle confirme ses aptitudes. Plus difficile pour Éva qui prend un 56ème places mais nous aura offert sa bonne humeur et sa belle volonté.

2 partants aussi chez les poussins avec Raphael QUELLEC et Benjamin GASTELLIER qui terminent leur course respectivement à la 56ème et la 38ème place.

Chez les minimes filles, sur un parcours de 2800 mètres on retrouvait Margaux TOURNIER et Agathe DAUFES dans le milieu du peloton. Agathe plutôt vers le haut (22ème) et Margaux dans la seconde partie 35ème. C’est perfectible et c’est à suivre lors du prochain championnat des alpes dans 15 jours à PONTCHARRA.

2 échantillons dans la catégorie cadet. Avec une morphologie quasi identique, les longilignes Antoine PIZZETTA et Laure MACHINAL était au départ des 4000 mètres. Si Antoine, avec une 19ème place, confirme les espoirs placés en lui, Laure, après un bon départ a marqué le coup. Espérons que les deux semaines d’entrainement avant la prochaine échéance seront mises à profit pour tenir tout une course. Nul doute qu’elle relèvera le défi.

20200119_135223(0)20200119_134259C’est une Alice FERRAND, en pleine préparation qui termine le même parcours, mais classée en juniore,  en milieu de peloton. (13ème  /26 de sa catégorie), celle qui a enchainé depuis deux ans les cross jusqu’aux championnats de France va devoir mettre tout en œuvre pour continuer la série.

B67C6335

FANNY FRANCHEQUIN A SAINT FERREOL

Toutes  nos espoirs sur le podium des 7200 mètres du cross long féminin toutes catégories depuis espoir et +. Elle doit avoir une armoire pleine de médailles  et de récompenses FANNY FRANCHEQUIN. Quand sont récompensés les trois premières elle fait en sorte d’être dans le trio de tête. Pour les départementaux, les récompenses allaient jusqu’à la 6ème ; elle termine donc 6 et suit notre autre espoir Edmée LACHAT, pas vraiment ravie de sa 5ème place. Revanche d’Edmée prévue à PONTCHARRA !

Manon BAVEREL, pour sa première course en M0,  accomplit une course solide. Un parcours qui aurait pu lui convenir avec une trentaine de kilomètres de plus. Mais notre traileuse prend une très belle 43ème place au général et la 6ème de sa catégorie dans un peloton à haut niveau.

Kaoutar BOCHATON aime les cross et s’interroge sur la manière de les aborder. Nouvelle sur la discipline elle n’hésite pas a tester une nouvelle approche de la compétition par une alimentation surprenante d’avant course. Si le résultat n’est pas celui espéré, sa bonne humeur et son gout pour les défis la mèneront certainement jusqu’au championnat des alpes. Plus haut ce sera dans deux ans.

Le grand frère d’Édmée était sur la course principale de 8400 mètres. Théo LACHAT, qui reconnaissait manquer de préparation a posé les bases de sa saison. 14ème au général et 7ème de sa catégorie. 18ème l’année dernière au même stade de la compétition il semble déjà bien parti pour finir à MONTAUBAN début mars.

IMG-20200119-WA0050Enfin sur la même distance mais en master Bernard GUÉPRATTE s’en tire bien. Si l’année dernière il en avait collé 5 derrière lui au même stade de la compétition cette année il devance 10 athlètes. Les classements peuvent se regarder dans le sens le plus optimiste.

L’ensemble sous les ordres de Céline GAiGNEROT pour les petits, de David HÉRACLIDE pour les autres et Pierre CABIREAU en officiel.

résultats cross bi départementaux 2020

ça grandit si vite à partir de 35 ans

Il est courant lorsqu’on croise des jeunes (entre 8 et 20 ans) à 6 mois d’écart d’être étonné par leur changement physique. Ils (elles) ont grandi, les corps,  les visages se transforment et les entraînements les sculptent. C’est souvent avec fierté qu’ils changent de catégories. Plus tard, vers 35/40 ans c’est plus difficile et tout est fait pour retarder l’échéance. Alors quand, sur un simple choix fait par ceux qui ne se rendent pas compte du traumatisme causé,  les catégories sont modifiées, c’est un moment de flottement. Voila probablement qui explique la quasi absence des masters dimanche pour le championnat bi-départemental de cross. Parce que de passer de V2, genre beau gosse ou plutôt vieux beau qui couratte encore, à M5, style Jeanne Calment ou Robert Marchand qui s’entête c’est pas simple. Le constat est flagrant à la consultations des inscrits de l’AC EVIAN du week end à Saint FÉRRÉOL. Mais la jeune garde sera présente et nous aurons pleins de poussins/poussines et minimes sous les ordres de Céline GAIGNEROT. Clara renouvellera-t-elle sa performance de la course des rives? Amarens gagnera-t-elle comme elle l’a déjà fait à LARRINGES? Sinon Agathe, Maja, Margaux, Benjamin, ou Raphael ne feront pas le déplacement sans ambition. Chez les plus grand on surveillera Antoine PIZZETTA et Laure MACHINAL en catégorie cadet,  en juniors Alice FERRAND sera seule, abandonnée en dernière minute par Max LAUNAY victime du syndrome CARRGLASS* (appelé communément essuie-glace). Manon BAVEREL prendra son premier dossard de master et Kaoutar BOCHATON sera la seule représentante séniore sur le cross long, long, très long. Édmée LACHAT devrait tirer son épingle du jeu en espoir accompagné de Fanny FRANCHEQUIN, retirée des compétitions depuis presque 2 semaines. Mettez une pièce sur Théo LACHAT  unique représentant sur le cross long. Quand au master et pour les raisons évoquées au début, Bernard GUÉPRATTE sera seul au départ de la course.

probablement aussi à l’arrivée (note du stagiaire).

catégories

horaires des courses

  • ok c’est moyen!

bravo, merci et à très vite.

C’était juste le cross des Glaisins, même pas support d’un championnat départemental cette année. La semaine avait été très pluvieuse et le terrain était gras, très spongieux. Les pointes faisaient SCHMMAAARTCH à chaque fois qu’elles se décollaient du terrain. Pour couronner le tout un tronc d’arbre était en travers du parcours de la moyenne boucle.

3 athlètes de l’ACE seulement sur le parcours. Mais 3 guerriers qui se sont chacun battu avec des objectifs différents. Antoine PIZZETTA en cadet et dans un peloton réduit à 22 coureurs dont 5 juniores a géré parfaitement sa course. Le départ s’est révélé déterminant et il a su rester au contact tout en préservant ses chances. 15 km/h de moyenne, une bonne 8ème place au scratch et la seconde de son année de naissance. Si on rajoute qu’il mène 2 à 0 contre la première féminine, Antoine a de quoi être satisfait.

Encore une histoire de femme avec Max LAUNAY. Il est resté longtemps au contact de la vainqueure qui n’est autre que Mercylyne JERONOH et de sa coéquipière Virginie LEMAY, toutes deux de l’ATHLÉ SAINT JULIEN 74 et aux palmarès impressionnant. Max n’a pas lâché grand-chose sur le dernier tour pour terminer à une méritée 11ème place de sa catégorie à presque 16km/h de moyenne. Max rentre dans le cercle très fermé de porteur du n°1 dans une course ou plus de 500 athlètes était engagés. Il sait analyser sa course et nul doute qu’il franchira les premières étapes facilement lors des championnats à venir.

Dans la même course mais en catégorie espoir on retrouve Fanny FRANCHEQUIN. Si elle est la seule du club à monter sur le podium (2ème) l’exploit est à chercher ailleurs. C’était pas un grand jour de forme pour Fanny que l’on sait parfois gênée par des problèmes de santé. Et surtout  pas un terrain pour elle. Certaines auraient renoncé, d’autres abandonné. Tout indiquait qu’elle était dans la souffrance et son expression ne laissait pas place à une interprétation.

Malgré cela, elle a terminé alors qu’à chaque boucle son regard cherchait des ressources auprès de ses proches. Elle a terminée, franchi l’arche et s’est accoudée aux barrières pour tenter de récupérer. Ses premiers mots, entre sanglots et asphyxie,  ont été pour assurer qu’elle ne refera plus jamais cela. Axel FOURNIVAL large et beau vainqueur des 6 km du cross des glaisins avait terminé sa course depuis presque 10 minutes. Mais pour nous, la championne hors catégorie de cet après midi  est Fanny. Comme quoi l’émotion ne vient pas forcement de la performance.

Comme tout athlète qui se respecte et qui a tout donné jusqu’au bout, fanny s’était juré de ne plus recommencer. Excellent signe qu’elle récidivera rapidement dirait le coach. Des projets sont déjà en cours et elle s’alignera sur un marathon en relais le 31 décembre pour un départ à minuit. Dans une formule très particulière elle deviendra probablement l’une des meilleurs au classement mondial à l’issue des 10500 mètres qu’elle va parcourir à vive allure. Pour plus d’information sur cette course bien spéciale : https://www.neujahrsmarathon.ch/

Sans peur et sans (trop) de reproche

Jamais simple de se présenter au cross de Pontcharra, surtout cette année ou il a été particulièrement fréquenté par les grosse pointures internationales du cross et de la route. Clairement ce ne sont pas des bernoland(e)s, des maingot(te)s ou des neuveucellois(es) qui, pouvaient l’emporter. (voir article)

Le traditionnel CROSS national BAYARD indique vraiment que la saison des cross a démarré. Sur les 4400 mètres proposés aux cadets masculins et juniors filles l’AC EVIAN avait  3 athlètes au départ. Alice FERRAND, seule représentante féminine prend une honorable 9ème place dans sa catégorie et une 55ème au scratch. 2 rangs et 20 secondes devant elle Virgile POLLET-VILLARD continue son apprentissage. Sa bonne volonté sera rapidement récompensée si les efforts continuent. Il faut préciser que  le niveau de toutes les courses étaient relevé et c’est dans ce contexte qu’ Antoine PIZZETTA nous offre une excellente 18ème place dans sa catégorie comme au général . C’est d’autant plus remarquable qu’Antoine aborde sa première année de cadet. Il finit d’ailleurs 4ème  des nés en 2004.

2 représentants dans la course des juniors masculin et des espoirs jusqu’à master féminin. Max LAUNAY, junior,  boucle son parcours à la 25ème place de sa catégorie tandis que fanny FRANCHEQUIN termine  9ème chez les filles espoir.

Laure MACHINAL, toute seule du club dans un peloton mélangeant les minimes garçons et les cadette filles, laisse derrière elle 1/3 des athlètes en prenant la 61ème place. C’est un début de saison pour la cadette 1ère année. 3200 mètres peuvent se révéler difficile à gérer lorsque l’on aborde cette distance pour la première fois.

Résultat cross bayard pontcharra 2019

Screenshot_20191121-160718_ePressefr

les jeunes pousses au Lyaud

Première et encourageante sortie des jeunes lors de la course des Hermones au LYAUD ce samedi 2 novembre. 9 jeunes coureurs du club étaient engagés sur des distances allant de 1 à 4 km. Un parcours assez exigeant avec notamment une belle et longue montée !

Seul garçon du club Mattéo BRIAND GABET termine à une belle 6ème place. En poussines (2009), joli podium pour Amarens ASSI (2ème) et Clara ANDRE (3ème). Justine GUILLOTEAU termine 7ème et malheureusement Noémie LAUNOIS a été contrainte à l’abandon.

En benjamines (2008), à nouveau un podium avec Jasmine BOUHADRA qui se classe à la 3ème place. Dans cette même course Axelle Forestier termine juste au pied du podium,4ème, et Valentine BLANC 11ème. Chez les minimes filles, Margaux TOURNIER sur la plus longue des distances, 4km, termine 11ème.

 

 

 

 

 

demandez le programme

Prévoyez vos week end, choisissez vos courses et faites des préparations en conséquence. En suivant le site courzyvite : calendrier course novembre décembre 2019 vous aurez en un clic toutes les courses hors stade à venir et à proximité.

Cette semaine nous recommandons vivement

la vitalavie : superbe balade sportive au dessus du lac d’Annecy. le course sera le prélude à la traditionnelle raclette dans la vieille ville. attention inscriptions closes vendredi 1er novembre à 19 heure. http://courses.free.fr/vitalavie/

le cross des hermones : pour les grands et les petits   https://courzyvite.run/LesHermones.php

Evidemment les parents sont invités a présenter les enfants à cette épreuve mais attention : COURSE LE SAMEDI pour les enfants et le dimanche à partir des cadets. Prévoir licence et 2€ pour l’inscription.

Pour donner un ton philosophico/intellectuelo/sportif dites nous parmi les licenciés de l’ac Évian qui aurait pu dire cela et éventuellement à quelle occasion :

« Le miracle n’est pas que j’ai terminé.

Le miracle est que j’ai eu le courage de commencer. »

Nous rappelons que la vente de grille de tombola pour gagner un saumon fumé tranché de 1kg bat son plein. N’hésitez pas à ramener les premières grilles remplies avec l’argent à Catherine ou jean baptiste. Ne pas ouvrir la partie agrafée. Les ouvertures des bulletins se feront toutes ensembles et les gagnants informés le même jour.

Miroir, mon beau miroir

Conditions idéales à la course du miroir des eaux ce dimanche automnal pour passer progressivement vers la saison des cross. Une partie de parcours sur l’asphalte, une seconde sur des chemins boueux, puis une vraie et longue grimpette avant de revenir vers le village de CERVENS et passer juste à coté de l’arche d’arrivée. Quand vous êtes à ce niveau il vous reste … à repartir, tourner autour d’un lac, revenir vers le village et, plaisir ultime, s’offrir une dernière portion avec une vingtaine de marche. Pour ceux qui ont encore envie de se battre il reste sur 250 mètres un faux plat montant et une série de virage menant à l’arrivée.

anne claire pizzettaMadame PIZZETTA a invité monsieur, peu coutumier du fait, à cette balade dominicale. Pas certain que malgré sa bonne humeur, il récidive de sitôt. Moi qui croyais qu’une épouse se devait de finir derrière son mari je constate qu’il n’en fut rien. Sans regret elle va s’échapper pour terminer son parcours en 1h13’14’’ à la 12ème place. Anne Claire n’avait pourtant pas le rythme des grands jours.

pizzetta anne claire

benjamin normand

 

Belle performance de Benjamin NORMAND qui rentre dans le top 20 du scratch. Le seul de l’A C Evian sous l’heure, nettement sous le tour de cadran. En 52’47’’ il prend la 9ème place dans sa catégorie et la 16ème au général.

benjamin normand png

20191020_091557.jpgSur la forme de sa préparation du RUN IN LYON, Valérie MAGIN s’est présentée avec une belle motivation. Bonne préparation pour la prochaine VITALAVIE début novembre. Un début de course trop timide mais un rythme soutenu une fois la machine lancée. La « KIPCHOGE de Cervens » a bénéficié de deux lièvres et s’est offert un final qui devra lui servir. Belle bagarre après les marches pour assurer en 1h 08’09’’ la troisième place en M1. Merci et bravo pour ce seul podium.

Magin Valerie

compois thomasLa jolie surprise vient de Thomas COMPOIS qui s’est présenté au départ de sa toute première course. Ce nouvel espoir du club prend une méritoire 5ème place en 1H03’’43’’ ; Il y a de la qualité et il sera intéressant, lorsque THOMAS aura un peu plus d’expérience et d’entrainement, de suivre sa progression. La volonté est indéniable. Bravo pour cette belle première !

Thomas COMPOIS png

Bruits du couloir n°6

miroir des eaux 2019Des courses pour tous ce dimanche à Cervens. Préparation de la saison des cross qui permettra de faire un point sur la forme de chacun, 1 mois après la reprise. Ce n’est pas une obligation mais limite un devoir. Inscription possible le jour de la course ou en  ligne jusqu’au vendredi 18 octobre 2019

Suivez ce lien et bonne course à tous https://www.coursemiroirdeseaux.fr/

 

TRAIL DES GRISEMOTTESA ceux qui pourraient penser que SERGE PEYRELONG a un amour immodéré pour les spécialités locales de cette région, nous précisons que le plus fidèle des athlètes de l’AC EVIAN s’en retourne chaque week end  chez lui, entre Saône et Rhône. Il est le meilleur représentant de tous ces trails abordables par tous. Il faudra un jour que le groupe HORS STADE se déplace sur une de ces belles épreuves. Bonne course Serge

https://www.traildesgrisemottes.com/

IMG-20191016-WA0002  1er rendez vous de la saison pour les cross UNSS ce mercredi aux Glaisins à ANNECY LE VIEUX. Quelques athlètes du club étaient présents et nous retiendrons la seconde place de Claire MACHINAL dans la catégorie junior (vice championne départementale) et la 3ème place d’Helena MERCIER en cadette.  Elles représentaient le lycée ANNA DE NOAILLES mais bénéficiaient du travail réalisé aux entraînements de l’AC EVIAN. Bravo Claire!  Encore une marche à ne pas franchir STP!

résultat départementaux cross UNSS 2019

 

EA, PO, BEN,MIN: OK!!!

faverges

2 épreuves pour tous ces jeunes médaillés

18 enfants des effectifs poussins et éveil athlétique étaient à Faverges à l’invitation du comité départemental pour des ateliers athlé le matin et un parcours nature l’après-midi. Belle performance de Younes BEN ROMDANE qui remporte le cross devant 70 adversaires. Jasmine BOUHADRA l’aurait certainement imitée mais elle a préféré rejoindre le Chablais pour participer à la CAPECONETTE.

5 athlètes, 4 filles et un garçon ont donc représenté le club au parc du miroir à AMPHION. La CAPECONETTE, course dédiée aux enfants jusqu’à la catégorie MINIMES précède d’une semaine la course adulte. 5 participants et trois récompensés. Louise NEPLAZ retrouve le podium en prenant la 3ème place en minime au terme d’un parcours de 2800 mètres. Jasmine BOUHADRA, revenue de Faverges prend une belle seconde place en poussines au terme d’un sprint après 1400 mètres de course. C’est Antoine PIZZETTA qui rafle la mise en Minime, toujours dans son style tout en puissance. Ses longues enjambées lui permettent de garder 46’’ d’avance à l’arrivée. Margaux TOURNIER et Anaïs BEAUQUIS prennent le 6 et 7ème rang en benjamines après 2100 mètres de course.

capecone (3)capecone (2)capecone (6)capecone (4)capecone (8)

Que d’eau à VITTEL!!!

53636689_619425075173186_1592280544270352384_nSeule Alice FERRAND qui avait connu PLOUAY en 2018 et son parcours très exigeant pourrait dire que cette année c’était plus facile. Superbe parcours mis en place sur l’hippodrome de VITTEL avec des obstacles de terre gorgée d’eau à gravir sur une vingtaine de mètres et plein d’autres joyeuses difficultés. A l’assaut de ces rampes boueuses les jambes brûlent rapidement, le souffle est difficile et le rythme cardiaque s’emballe. Au sommet de ces monts noirs, c’est un temps de repos d’une seconde avant de replonger dans la boue. De nombreuses chutes dans les descentes, des chaussures arrachées par cette boue « pointivore ». Puis il faut relancer, encore, sur une longue partie plate mais glissante. 53611004_619424965173197_3736537855787270144_n.jpgFranchir une rivière où Athlix vous nargue et recommencer jusqu’au prochain obstacle. Certains volent au dessus des difficultés, d’autres s’enlisent mais aucun (ou très peu) abandonnent. Et lorsqu’enfin, après un nombre de boucles déterminé par la catégorie d’âge, vous prenez le dernier virage à droite et que vous apercevez l’arche de l’arrivée tout au fond, il reste encore 250 mètres. Que vous soyez à ce moment en tête, à la lutte pour le podium, 10ème, 19ème, 30ème, 250ème ou 460ème vous êtes bientôt au bout de votre effort. Que vous soyez spectateur, entraîneur, supporter, parent, ami(e)  vous ne pouvez qu’applaudir au succès des vainqueurs, qu’être touché par l’état d’épuisement de certain(e)s, qu’être scotché par un sprint entre deux adversaires qui finiront, la ligne franchie, par tomber dans les bras l’une de l’autre ou dans ceux d’un bénévole chargé de les relever ou de compatir à la fin de parcours d’une athlète isolée.

.B51I4957

C’est Alice FERRAND qui ouvre le bal, sur un terrain relativement préservé. il s’agit de la seconde course de la journée. Ok le terrain est à peine moins meuble mais la météo, qui s’arrangera tout au long de la journée, lui offre des rafales de vents à 80 km/h et une pluie qui ne cessera pas. Alice s’estime heureuse d’avoir participé alors que deux semaines auparavant elle avait été victime d’une entorse. Elle termine en bon état 260ème  en 23’04’’ pour les 4900 mètres. Bravo ALICE. 2 championnats de France sur tes deux années cadettes c’est remarquable. Maintenant on t’attend sur la piste.

résultats cross cadettes

B51I5309Meilleur classement ce week end pour l’AC EVIAN avec Edmée LACHAT qui a participé à une course de très haut niveau. 5700 mètres à parcourir qu’Edmée a couvert en 26’25’’, lui offrant ainsi la 113ème place. Edmée confie qu’elle n’a pas trouvé son rythme. C’est dommage car elle méritait un top 100.

résultats cross juniors femmes

53875459_2227007974230929_522618535474626560_nC’est ensuite Fanny FRANCHEQUIN qui s’est alignée au départ de la course élite femme. Fanny court dans la catégorie espoir et elle a, comme tout au long de la saison, tout donné. 50’27’’ lui auront suffit, pour boucler les 9100 mètres demandés. Elle termine à la 400ème place au général et 109ème de sa catégorie. C’est une énorme satisfaction pour celle qui ne se voyait pas arriver en finale du championnat de France.

résultats cross long élite femmes

53838558_2227007604230966_8516055489446936576_n.jpgThéo LACHAT conclu les réjouissances dans l’épreuve reine du championnat de France. Après une journée où le terrain avait été massacré par toutes les courses précédentes et les pluies du matin, il s’agissait de couvrir les 10200 mètres au milieu d’un peloton de 405 unités (415 chez les femmes élites). 221ème  à l’arrivée en 39’19’’. Il reste dubitatif sur sa performance, la juge inférieure en comparaison avec celles des adversaires déjà rencontrés. La course d’un jour peut être frustrante (sic).  Alors rappelons simplement que la barre des 40 minutes sur route plate et sèche est le graal des athlètes composant le gros des pelotons sur route.

résultats cross long élite hommes

BRAVO à tous, aux 4 finalistes de VITTEL comme tous ceux qui ont participé depuis le début aux cross. Que ce soit les guerriers de Céline à la Motte Servolex, la bande à YO à YZEURE ou les masters à ECHIROLLES. La saison de cross est terminée. Place aux jeux de pistes, aux trails, aux courses sur route et surtout à celles de nos villages avoisinants. Nous avons rendez  vous le 31 mars pour l’ANTHYCHOISE.

 

4 en finale du championnat de FRANCE de cross

IMG-20190217-WA0018Peu de motivation pour raconter le week end de cross à Yzeure. Un peu comme une partie des athlètes qui ont eu le privilège de s’y déplacer. Des résultats conformes à ce que les bilans de chacun laissaient espérer. Les tauliers ont tenu leur rang mais aucun exploit n’a été réalisé, voir tenté. 10 prétendants pour la dernière manche à VITTEL et quand même 4 qualifiés : Alice FERRAND, Fanny FRANCHEQUIN, Edmée et Théo LACHAT iront en finale du championnat de France. Il a manqué un supplément d’âme, d’envie, de folie et parfois de réussite pour les autres. Claire MACHINAL est celle qui peut légitimement être « véner » d’être exclue car elle se retrouve au classement entre deux qualifiées par équipe et échoue à 2 places de la qualification directe. Elena Mercier regrettera longtemps cette chute en début de course, elle qui était déjà handicapée par une blessure qui l’avait privée de la dernière semaine d’entrainement. Difficile de reprocher cette malchance ou maladresse à cette cadette qui nous a surpris tout au long de la saison mais elle aurait dû, elle aussi, être du voyage à VITTEL. La dernière qualifiée en individuel est 47ème, Claire et Elena pointent à la 51ème et 56ème rang. Lucie GRILLET fait une course dont elle n’a pas à rougir. Sa qualification dépendait de l’équipe qui finit à la 9ème place. 20190217_120744Mention Bien pour Alice FERRAND qui, bien que qualifiée devra se trouver plus d’envie pour ne rien regretter. Mais nous reviendrons sur le sujet plus tard. C’est Bouelem GUESARAOUI qui avait commencé la journée avec une très modeste 85ème place. Assuré de ne pouvoir être présent aux championnats de France avant la course, Bouelem a géré sa course et s’est préparé pour les échéances à venir.
Première sélection pour Antoine PIZZETTA avec le comité de Haute Savoie. C’était mission impossible de continuer la route car il fallait être dans les 8 premiers. Il termine tranquillement en milieu de peloton.
FANNY a Yzeure 2019Fanny FRANCHEQUIN ira aux France! C’est une récompense et un vrai bonheur pour celle qui fait l’unanimité au club. Si on peut penser qu’elle bénéficie d’une catégorie peu fournie, il est bon de signaler que des espoirs féminines ne se sont pas qualifiées. Elle a été vaillante, notamment dans la dernière boucle ou elle a mis un point d’honneur à nous offrir un final comme on les aime, reprenant jusqu’à la ligne d’arrivée des adversaires. Malheureusement elle devra se passer de son amie, contrainte à l’abandon à la fin du premier tour. Pris en charge par le service médical Mégan WEGERAK rentrera, après un bref passage par l’hôpital de MOULIN, plus tard dans la soirée avec Lionel COTTIN, entraineur, accompagnateur qui a assuré lors de cette drôle de journée.
IMG-20190217-WA0012David HERACLYDE était du voyage et il a certainement apprécié le comportement de ses athlètes. En effet Edmée LACHAT s’est facilement qualifiée. Ce n’était pas chose aisée car il y avait une concentration d’athlètes de niveau internationales dans le peloton. Des championnes de France et d’Europe qui ne l’ont pas impressionnée. Comme beaucoup de triathlète, Edmée a un mental très fort. 10ème dans la ligue AURA parmi les plus forte de France, ça permet de rêver….

IMG-20190217-WA0020Obligé de se qualifier pour accompagner sa sœur, Théo LACHAT a brillamment pris son billet pour le dernier tour. Dans une course très rapide et sous un soleil presque de plomb pour la saison, Théo se classe au 31ème rang. Triathlète à la base aussi, il partira à VITTEL sans pression, et ce sera la meilleure condition pour réaliser une grosse perf.
L’AC EVIAN aurait pu mieux faire sur ce week end mais n’oublie pas que ce résultat, avec 4 finalistes aux championnats de France de cross n’était même pas envisagé en début de saison. Alors bravo aux 10 d’Yzeure. Vivement le 10 mars pour suivre la fin de l’aventure cross, probablement diffusé sur un canal que nous communiquerons ultérieurement.
DERNIERE MINUTE : Alice FERRAND s’est donnée une belle entorse lors d’un entrainement au bois de ville mardi. C’est une course contre la montre qu’elle entame pour guérir avant l’échéance du 10 mars. Elle sera privée des derniers entrainements.

TOUS LES RESULTATS:

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=222964

Tu paries combien qu’ils iront à VITTEL?

20190212_145325.jpg½ finale du championnat de France de cross cette semaine dans l’allier, à YZEURE, ou vont se retrouver les meilleur(e)s des départements de l’allier, du cantal, de la Loire, la haute Loire et le Puy-de-Dôme (zone LOIRE et volcans) de l’Ain, de l’Ardèche, de la Drôme et de Lyon (zone vallée du RHÖNE) et de l’Isère, de la Savoie et de la haute Savoie (zone des ALPES). Bref une sévère explication afin obtenir son billet pour la finale trois semaines plus tard à VITTEL. Petit tour de nos forces en présence.
Plus jeune des athlètes en compétition cette semaine, Antoine PIZZETTA prendra part à la course minime avec l’équipe de la Haute-Savoie lors du challenge inter-comités à Yzeure. Il devra appliquer les consignes qui lui seront données, avant et pendant la course pour un après sans regret. C’est la grosse cote tant il flirte avec un niveau supérieur. Cette épreuve permet la sélection en équipe Auvergne Rhône Alpes minimes pour la Coupe de France des ligues de cross (compétition inter ligues minimes) qui se déroulera dans le cadre du championnat de France de cross.
Megan WEGERAK doit être tout étonnée d’être encore en lice pour une éventuelle finale du championnat de France de cross. Elle est plus habituée à briller sur la piste ou sur les différents sautoirs. Elle reste la détentrice de 6 records au club mais aucun ne dépasse les 100 mètres. Mais pour ceux qui connaissent le caractère bien trempé de la demoiselle, on peut s’attendre à ce qu’elle tente sa chance jusqu’au bout.
Fanny FRANCHEQUIN avait stoppé son parcours au même niveau l’année dernière lors d’une course magnifique. Aucun regret à avoir et si elle est en condition de réaliser un exploit, nul doute qu’elle y mettra l’énergie nécessaire. Accompagnée de son amie Megan, les deux peuvent nous surprendre. En tout cas elles ne nous décevront pas.
Bouelem GUESARAOUI est l’une des quatre plus sures chances de qualification pour Vittel. Celle-ci ne devrait pas lui échapper. Il a passé les échéances précédentes assez facilement, toujours au pied du podium. Parier sur lui c’est être certain de ne pas gagner beaucoup d’argent. Parier contre lui c’est assurément en perdre. Dans sa catégorie de Master 2 pourtant relevée Bouelem va tirer son épingle du jeu.
Alice FERRAND est de retour à son niveau, au bon niveau. Elle a déjà participé à l’épreuve finale et compte bien recommencer. Cette année elle jouera sa carte perso mais sera aussi la leader d’une surprenante équipe cadette toujours en lice.
Claire MACHINAL est, comme Mégan, une spécialiste de la piste mais elle a su se transcender aux pré-régionaux pour être présente en demie finale. Auteure d’un gros départ à ECHIROLLES elle a su serrer les dents pour glaner les places nécessaires afin de qualifier l’équipe. Elle devra jouer sa carte personnelle et pourrait se surprendre. Le terrain aura un rôle à jouer.
Éléna MERCIER est l’excellente surprise de la saison de cross. Elle a l’air fragile mais elle ne lâche rien. Distancée en début de course par Claire lors du précédent tour elle est revenue tout en régularité. Moins de 20’’ la séparent de sa chef de file. Mettez une petite pièce d’encouragement sur Éléna, c’est probablement pas le pire investissement à faire.
Lucie GRILLET a qualifié l’équipe. En effet sans elle, pas d’équipe. Sans sa volonté elle n’aurait pas accroché cette place honorable qui lui permet d’être présente à Yzeure. Si elle veut remercier ses amies, elle va devoir croire en elle et se transcender à YZEURE.
Théo LACHAT va passer assurément. Il a montré, il y a trois semaines une forme remarquable. En finissant 13ème du cross long il affiche des ambitions dans un peloton très relevé. Pas certain que les autres zones qui viennent se greffer le perturbe. De plus il doit accompagner sa sœur à VITTEL…
Edmée LACHAT a le même gabarit qu’Éléna et semble elle aussi tout en retenue. Pour ceux qui ont assisté à son dernier tour à ECHIROLLES, il était possible de voir l’énorme volonté qui anime cette athlète complète. Et pour ceux qui ne sont pas en mesure de la suivre aux entrainements ils savent que la forme est présente. De plus elle doit accompagner son frère à VITTEL…

Toutes les infos sur les horaires, le parcours en suivant ce lien :

https://courzyvite.run/Fichiers_IC/Chpts-Regx-Cross_17fev2019.pdf

66% de reçus au championnat des Alpes

Le 6, le 11, le 13, le 15, le 16 et le 21 sont les premières places qui gagnent un week end à YZEURE pour participer aux ½ finales du championnat de France de cross dans 3 semaines C’est le classement, toutes catégories confondues, pris par les meilleurs athlètes du club lors des championnats des alpes d’Échirolles. 2 teams sont à féliciter tout particulièrement.
img-20190127-wa0067.jpgimg-20190127-wa0070.jpgLa première constituée du duo frère et sœur LACHAT qui prennent la 6ème place pour Edmée (juniore) et la 13ème pour Théo (séniors). Des courses de costauds dans la tête et dans les jambes. YZEURE ne devrait être qu’une étape vers une autre ville d’eau. Avec la forme affichée on devrait les suivre jusqu’à VITTEL pour la finale du championnat de France de cross.
img-20190127-wa0009La seconde bonne nouvelle est de retrouver enfin une équipe pour les ½ finale du championnat de France de cross. 4 cadettes emmenées par l’expérimentée Alice FERAND qui a montrée la voie. Elles ont couru pour elles mais aussi pour la qualif par équipe. Si Alice a tenu son rang il est à souligner qu’Elena MERCIER (15ème) confirme à chaque sortie son potentiel. Légèrement dominée par Claire MACHINAL (21ème) sur la première partie du parcours Elena s’est battue jusqu’au bout pour accrocher cette belle place. Excellente demi-surprise de voir Claire, plus habituée au tour de piste à vive allure, performer sur le cross. Belles attitudes positives des trois qui ont offert à Lucie GRILLET le voyage à YZEURE. A signaler que les trois cadettes étaient aussi qualifiées en individuelles. Bravo les cadettes et remettez nous ça à Yzeure.
20190127_122842.jpgAntoine PIZZETTA (16ème au général et 7ème du département) en minimes obtient sa qualification au terme d’une course plus maitrisée que d’habitude. Il a démontré des qualités de battant, des aptitudes à souffrir et il pourrait encore nous surprendre. Sa progression passera par des entraînements de qualité et par une meilleure gestion de ses courses. C’est la grosse cote du moment et surtout de l’avenir. Direction Yzeure avec la sélection du comite de Haute SAVOIE. Antoine devra rentrer dans les 20 de sa zone pour aller disputer la finale de la coupe de France des ligues (under16) .
img-20190127-wa0054Nos deux dernières qualifiées sont encore de la bande à Lionel. En catégories espoir Fanny FRANCHEQUIN (10ème) et Mégan WEGERAK (11ème) iront tirer probablement leurs dernières cartouches à YZEURE. Les deux amies auront du mal à passer le tour suivant surtout que la motivation d’aller à VITTEL pour le bouquet final… cela aurait été EPERNAY, SAINT ÉMILION ou en BAVIERE…
Dernier qualifié qui fut d’ailleurs le premier de la journée, c’est l’EVIAN ONE de l’AC EVIAN en la personne de Bouelem GUESARAOUI, 30ème de la course vétéran et 4ème des Master 2. Bouelem tracera sa route jusqu’à la finale… comme d’hab.
Félicitations à ceux dont le parcours s’arrêtent à Echirolles : Erin, Laure, louise, Benjamin et Bernard.
bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=222958&frmposition=2
img-20190128-wa0002Pendant ce temps, privilégiant la chaleur et un sol moins meuble, quitte à se déplacer en jet (easy, pas privé quand même), Michael VOISIN s’en est allé à LAS PALMAS DE GRAN CANARIA effectuer un 10 km tout en souplesse. 36’47’’ SOUS UNE GROSSE CHALEUR !!!. Cela lui donne la 46ème place dans un peloton de 4000. Elle n’est pas belle la vie???

Faire une belle perf au soleil c’est autre chose que de se vautrer dans la boue et le froid pour un résultat mal compris des organisateurs. NDLR

 

 

Ils sont prêts pour les cross.

On vous aura prévenu : Ils ne vont pas faire le déplacement « pour acheter du terrain ». Mais plutôt pour le parcourir le plus rapidement possible. Gros contingent d’évianais en déplacement en SAVOIE ce week end pour les bi-départementaux de cross. Angélique, Benjamin (2x) Théo, Vincent, Xavier, Victorien, Johan, Claire, Christel, Kaoutar, Edmée, Bouelem, Catherine, Bernard, Fanny, Louise, Antoine, Alice… . Quand on voit l’engagement mis aux entrainements dominicaux aux bois de ville ou les séances au stade le mardi et jeudi il faut s’attendre à de belles bagarres sur les différentes courses.
affiche cross bi departementauxhttps://www.evensi.fr/championnat-bi-epartemental-cross-73-74-avenue-charles-albert-pingon-ronjoux-motte-servolex-chambery-savoie-auvergne-rh-alpes-france-etropolitaine-73290/283195070

 

Ils ont fait bûcher les anciens

20181125_093731Parti pour des raisons familiales à MARCELLAZ au cross des buches, Bernard GUÉPRATTE ne s’attendait pas à retrouver l’un des plus importants apporteurs de podium du club en la personne de Patrick MARCHAND, alias le fantôme de l’AC EVIAN. C’est simple quand il est sur une course, il faut le chercher devant durant l’épreuve et sur une des marches du podium à la fin. C’est la troisième place qu’il prend au bout des 10 km exigeants de ce superbe cross, véritable référence départementale de la discipline. Parcours exclusivement tracé dans des champs libérés de ses occupantes habituelles mais pas de leurs magnifiques bouses.

B67C0957Très régulier sur les 5 boucles, Patrick, second de sa catégorie V3 au marathon de REIMS en octobre dernier avec un temps de 3h30’30’’, est un véritable athlète tout terrain.
B67C1077Bernard GUÉPRATTE est tout aussi régulier. Il continue son apprentissage du cross. Il termine 20‘’ dernière Patrick mais seulement 8ème de sa catégorie V2. Les 10 bornes en 48’49’’ à la moyenne de 12,29. 90 /96 à Poncharra et 46/51 aux buches à Marcellaz. La moitié des places de gagnée avec moitié moins de concurrents. Ça se tient
http://runningmap.org/course-a-pied/cross-des-buches-34080/info
20181113_195059La semaine dernière, après un premier test quelques semaines auparavant, le nouveau coach du groupe hors stade s’est déplacé à VILLEFRANCHE SUR SAONE pour courir le marathon du beaujolais. Parti au sein d’un groupe de joyeux papoteurs dont un certain François DHAENE, vigneron de son état et trailleur occasionnel, David HERACLYDE boucle le premier semi en 1H25 avant de connaitre une seconde partie plus difficile. Il termine quand même son premier marathon en 3h27’06’’. 165/2174 au général et 32/409 de sa catégorie. C’est pas rien pour un débutant V2 sur ce type d’épreuve.  Pas rancunier d’avoir été abandonné par celui a remporté 3 fois l’UTMB et la diagonale des fous (voir lien pour le palmarès de cet exceptionnel athlète) David a fait les emplettes nécessaires pour nous faire connaitre, lors d’une sympathique soirée organisée sans raison précise sinon celle de se faire plaisir, le vin de ce vigneron un peu spécial. S’il il vous propose d’aller faire un tour, refusez car ce sera certainement celui du mont blanc.

http://www.loisirs-beaujolais.fr/IMG/pdf/Resultats_Marathon_du_Beaujolais_2018.pdf


http://www.francoisdhaene.com/mes-resultats/

Le cross pour les nuls

Parti pour des raisons familiales en ISERE, à PONTCHARRA, afin d’assister au cross national BAYARD, Bernard GUÉPRATTE en a profité pour s’essayer à cette discipline. Il avait entendu dire que le cross est à la base de tout : bon pour le mental, l’endurance, la vitesse. En caméra embarqué dans sa tête nous l’avons suivi.
20181111_213453« Quand il a fallu s’aligner au départ, nous n’étions pas en peloton mais tous de front, comme une armée de guerriers. C’est vrai que le cross ce n’est pas la course que l’on fait le dimanche, en partant chercher des croissants, en mocassins à glands et bermuda (du vécu au temps où il n’y avait pas de certificat médical, d’inscriptions closes 3 semaines avant l’épreuve). Personne n’invite un ami à faire un cross, sauf si on le déteste. Sur un 10 km sur route, tu emmènes n’importe qui mais sur un cross, tu convoques car il n’y a pas de volontaires. C’est un petit peloton de 96 qui s’élance à une vitesse déraisonnable avant le premier virage, environ 100 mètres plus loin. Je me laisse griser et dans les premières difficultés qui s’enchainent, j’en colle 3 dans mon dos. Parfait. Boucle d’environ 2 km pas trop exigeante à faire 4 fois. Ce qui sous entend que je vais passer 4 fois au même endroit comme les premiers… mais pas à la même vitesse. Je gère au mieux laissant repasser les 3 dépassés devant par politesse et parce que les cuisses brulent un peu. Fortement encouragé par quelques évianais goguenards du club d’en face, je résiste. A mi parcours de la 3ème boucle je sens une vraie ferveur du public pour mes efforts. Ça encourage, crie, applaudit et… les 3 premiers me doublent. Ce n’était pas pour moi et VLAN, je prends 1 tour dans la musette et ce n’est pas fini. 1 « ami » me caresse le dos lorsqu’il me passe par la droite. J’accélère de probablement 0.231 km/h pour terminer ce 3ème tour mais ça brule encore plus. Sauvé ! Je débute le 4ème passage et suis certain de ne plus me prendre de tour. Je gère, remerciant d’un sourire disgracieux et baveux les bénévoles encore présents. Bravo à moi !!! Seulement une dizaine d’animaux m’a doublé (ce n’est pas humain de courir à cette vitesse). Je gère et pense que je ne reviendrai plus jamais à PONTCHARRA. Jusqu’à ce que j’entende à l’approche d’une belle bosse ou mon fan club est installé : ‘’Allez PAPA, accroche-toi, tu es bientôt arrivé, plus que 1km (en fait c’est toujours plus) allez papa, allez Bernard, NE TE LAISSE PAS DOUBLER !!!’’. ??? Le calvaire recommence avec des poursuivants qui poursuivent plus vite que moi semble t il. Alors là pas question et j’accélère…ENCORE !!!. Ce n’est pas perceptible à l’œil humain mais ça fait son effet. Je rate l’occasion de coller une tarte dans le minois d’un gamin qui hurle ‘’allez PAPA, rattrape le tu es mieux que lui’’ et qui ne ressemble pas à mon fils. L’arrivée est en vue. Le père du sale mioche ne revient pas et je peux afficher mon plus beau sourire aux spectateurs qui m’encouragent sobrement, dos tournés et face à la buvette. Les organisateurs me récompensent en me faisant accueillir par une cadette victorieuse d’une course précédente et dont le visage m’est familier. Après c’est du classique ; les interviews, la presse, le podium, l’enveloppe, les remerciements de circonstances…. 90/96 à 11.3 km/h sur 8km. J’ai détesté mais je recommencerai avec plaisir. En prime un avant gout de l’avenir : 2 autres concurrents seulement étaient plus âgés que moi. Ils sont moins bien classés. L’honneur est sauf ».
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=205769

 

IMG-20181105-WA0012

Pendant ce temps et trois jours plus tard à LA BALME DE SILLINGY Alice Ferrand prend la 3ème place du cross départemental UGSEL. L’aventure continue pour elle, qualifiée pour le tour suivant.

Championnats de France de cross

lemans2016
Bravo à
Juliette Dompnier qui termine 169e sur les 307 concurrentes de la catégorie juniors aux championnats de France de cross-country qui se déroulaient au Mans, événement majeur de la saison de cross.
Les classements complets en cliquant ICI

Demi-finale Centre-Est de cross-country

Margot Guepratte termine en beauté sa saison de cross-country en prenant une excellente 16e place (4e haut-savoyarde) de la demi-finale des championnats de France de cross qui se déroulait à Yzeure, cela sous les couleurs de la Haute-Savoie. Une sélection haut-savoyarde qui monte sur la 2e marche du podium, derrière la Savoie, mais devant la Loire.

IMG_1028.jpg
Capture d’écran 2016-02-14 à 17.13.59

Chez les cadets, pas de miracle pour Claire Scheibel et Illyes Kochbati, les deux se sont bien battus, mais il est vrai que la tâche n’était pas facile, Claire prend la 90e place et Illyes qui se retrouve pieds nus dès le début de course accroche la 71e place (76e lors des régionaux).

Il restait à Juliette Dompnier à terminer son travail chez les juniors, travail commencer lors du cross national Bayard à Pontcharra en novembre…   excellente 22e à 3 petites secondes du top 20, mais surtout en poche le précieux sésame pour les championnats de France de la spécialité qui se dérouleront sur l’hippodrome du Mans, le dimanche 6 mars 2016.
Capture d’écran 2016-02-14 à 17.36.46.png
Un grand bravo à tous les participants des terrains de labour et aux entraineurs.
Les classements complets en cliquant ICI

capture-d_c3a9cran-2016-02-14-c3a0-17-11-18

11e édition du cross de Lausanne

Eden Abdelmoumène prend la 8e place dans la catégorie écoliers U14 lors de la 11e édition du cross international de Lausanne.

cross lausanne.jpg

Bi-départementaux de cross à Annecy : la boue au rendez-vous

Du courage il en fallait pour prendre part à la première des 3 joutes hivernales menant aux championnats de France cross-country. La boue, la pluie… Enfin tout simplement, l’épreuve qui fabrique et forge le demi-fondeur, la preuve plus de 900 concurrents à l’arrivée.
Donc chapeau bas à tous les athlètes et aux entraîneurs présents sur le terrain.
Pas de podium, mais des jolies places d’honneur.
Juniors filles : au pied du podium, Juliette Dompnier prend une belle 4e place… à suivre lors des championnats Rhône-Alpes à Mably
Minimes filles : excellente Margot Guepratte qui termine 5e, Aurore Ployer 19e, les deux filles ont en poche leurs billets pour la demi-finale des championnats de France de cross qui se déroulera le dimanche 14 février à Yzeure, mais en toute logique elles seront de la fête des championnats Rhône-Alpes à Mably. Léa Desloges 58e, Jade Morand 69e.
Cadets : proche top 10, 11e Emmanuel Cottet-Dumoulin est lui aussi à suivre lors des championnats Rhône-Alpes, 18e Illyes Kochabti, 43e Mathieu Luc.
Benjamins : Jolie 15e place pour le jeune Eden Abdelmoumene, de plus sur la grande boucle rouge du parcours… 65e Ethan Salvignol73e Seymour Lacroix, Younis Rodrigues Vincente.
Poussines : coup de chapeau à Anna Salvignol qui prend la 16 place, 24e Eva David, 30e Clara Hawser, 49e Marine Bultez.
Poussins : un peu plus dure pour les garçons, 40e Thibault Clerc, 44e Barthélémy Touzeau, 48e Mael Domergue, 59e Antoine Sandra.
Benjamines : 57e Lyna Bochaton, 85e Laurine Gauthier
Cadettes : 34e Elisa Macaluso
Minimes garçons : 49e Samuele Hawser, 53e Dylan Favier, 63e Florentin Couleront, 66e Baptiste Kerinvel.
Prochain rendez de cross-country, le dimanche 24 janvier à Manly, avec sûrement de meilleures conditions.
Les classements complets en cliquant ICI
Des photos en cliquant
ICI
Merci à Mégan et Bernard pour les photos

DSCN0143   img_1366_24241260762_o

 

Les départementaux en images

DSCN0143.JPG

IMG_3213.jpg

IMG_3215-2.jpg

Cross des Bûches

CROSSPatrick Marchand prend la 2e place chez les VIII au cross des Bûches à Marcellaz en Faucigny, parcourant les 9,600 km du parcours en 44’54. Les classements complets en cliquant ICI

22921896610_8ea773f81a_o

Cross National Bayard à Pontcharra

CROSS1er cross de la saison hivernale pour les demi-fondeurs de l’AC Evian, Le cross National Bayard à Pontcharra, épreuve qui en février dernier était le théâtre de la demi-finale des championnats de France de cross.
Chez les juniors filles, Juliette Dompnier tire son épingle du jeu en prenant la 6e place. 36e place pour Claire Scheibel chez les cadettes. Chez les cadets, 11e place pour Emmanuel Cottet-Dumoulin, 14e place pour Illyes Kochbati et 42e place pour Luc Mathieu. Les classements complets en cliquant ICI

Juliette Dompnier

Juliette Dompnier

3e édition du cross des Eaux d’Evian à Larringes

CROSSJoli succès pour cette 3e édition du cross des Eaux d’Evian à Larringes, cross solidaire à la maladie de Charcot.
Saluons la victoire de Juliette Dompnier chez les cadettes, de Patrick Marchand chez les VIII, la 2e place d’Agathe Daufes en école d’athlétisme et la 3e place d‘Emmanuel Cottet-Dumoulin, chez les cadets. Du côté des places d’honneurs, 5e place pour Margaux Guepratte chez les benjamines, 6e place pour Eden Abdelmoumene, 8e place pour Ethan Salvignol chez les benjamins. Chez les poussines, 4e Louise Neplaz, 7e Maissana Ben Romdane, 8e Anna Salvignol Chez les poussins 7e Younis Rodrigues, 8e Thibault Clerc. Ecole d’Athlétisme filles, 2e Agathe Daubes. Ecole d’athlétisme garçons, 6e Barthélémy Touzeau, 9e Jayson Garnier.
Belles performances des troupes du LAC Evian pour le premier cross de la saison 2015-2016.

Les classements complets en cliquant ICI Plus de 1400 photo en cliquant ICI

DSC_0022

Juliette Dompnier, victorieuse chez les cadettes

21907982088_0ac735a38b_z

Agathe Daufes, 2e chez les écoles d’athlétisme

IMG_0751

Emmanuel Cottet-Dumoulin, assure sa 3e place dans la dernière bosse proche de l’arrivée