confidence de confinement n°2: Emilie et Valérie MAGIN

C’est un binôme fidèle au club depuis 2009 qui vous est présenté. Minie jolie, petite et timide enfant a fait son chemin, même si elle n’en arrive pas toujours au bout (voir anecdote). Elle est maintenant une athlète à la très belle technique qui pétille de malice. Elle a conservé un naturel d’enfant avec un caractère d’adulte. Valérie, sa mère est sans contexte une athlète qui fédère autour d’elle. Sous des aspects gentils et un discours prônant le footing loisir elle est en réalité une réelle compétitrice… qui veut s’ignorer.

NOM : MAGIN   Prénoms Emile et Valérie. Années de naissance : 2002 et 1972
Fonction au club : athlètes et bénévoles à l’occasion depuis longtemps. (2009 Mimie et 2011 Val)
spécialité sportive : 800 m pour la fille et préférence pour le semi-marathon pour la mère
Autres sports pratiqués : rando

Pouvez vous en quelques mots vous présenter dans ta fonction au club et dans la vie civile ? : Valérie : Factrice dans la vie mais surtout maman de 2 filles, Dorine 21 ans et minijolie.. (accessoirement excellente masseuse NDLR)
Coucou mimie c’est moi, je suis arrivée le 5 février 2002, pas au club mais dans ma petite famille, je suis étudiante en terminale ES dans le but de faire STAPS et coach sportive dans mon avenir…

Raconte-nous ta carrière sportive, en athlé ou autres sports ?
IMG-20200405-WA0003Valérie : Comment dire… Ma carrière sportive si on peut dire carrière, a débutée très jeune avec la pratique de la GRS, je me suis vite aperçue que cela n’était vraiment pas fait pour moi… J’ai donc opté pour la course à pied que je pratique en loisir footing depuis l’âge de 15 ans. Puis c’est en accompagnant Dorine, ma fille, à l’athletic club d’Evian, que j’ai croisé Catherine Petit ( secrétaire du club ndlr) qui me voyait courir et qui m’a donc invité à faire partie de ce club sympathique.

IMG-20200405-WA0002

Mimie : Ayant ma sœur comme modèle (lol), et comme la petite sœur copie toujours la grande, je me suis inscrite au club dès que je l’ai pu, et c’est là que ma grande carrière d’athlète professionnelle a débuté, j’ai gravi les échelons d’années en années pour enfin arriver au niveau régional (rire).

Ton meilleur souvenir en compétition ?
Valérie : Alors en réalité, je n’ai pratiquement que des bons souvenirs de mes compétitions, mais quelques-unes m’ont plus marquées que d’autres. Comme mon premier trail à Marsanay avec une super équipe où nous avions partagé que des bons moments…  La suivante, mon 1er et dernier 5000 m sur piste en 2013 où nous devions être plusieurs du club sur la ligne de départ mais je me suis retrouvée la seule féminine au milieu de 4 hommes dont Manu et Seb. 5000m mémorable où je me suis fait prendre quelques tours mais un souvenir qui reste gravé grâce à l’ambiance, à l’encouragement de ma famille et des athlètes hors stade. Résultat final : dernière en 22’45 »
Et enfin, les 10 km d’aix Les Bains en 2019, partagés avec Mimie pour qui c’était le baptême
minie jolieMimie : Si l’on oublie les nombreuses compétitions ou j’ai fini en pleurs, certaines restent quand même des merveilleux souvenirs… Le meilleur reste mes premiers interclubs en 2018, sous un beau soleil, avec une superbe équipe et une ambiance exceptionnelle.

Le résultat dont tu es la plus fière ?
Valérie : Si l’on oublie le résultat sportif, le résultat dont je suis le plus fière est mon 1er marathon qui se déroulait à Annecy en 2015.
Mimie : Pour ma part, le résultat donc je suis le plus fière car, seule détentrice du record, mon 800m d’Ambilly en 2019 que j’ai transformé en 720 m. (vaut mieux en rire qu’en pleurer)

As-tu un rituel d’avant compétition ?
Que ce soit pour l’une ou pour l’autre, nous arrivons toujours à dissimuler un mot d’encouragement dans le sac de compétition.

Donne-nous 3 sportifs (ves) avec qui tu aimerais dîner :
Renaud Lavillenie et Renelle Lamote pour Mimie
Pour Vava, les seuls sportifs avec qui j’ai plaisir à manger sont les sportifs du groupe hors stade, avec qui il y a toujours de bons moments à partager.

3 événements sportifs qui t’ont marqué :
Pour Mimie : Le titre de champion d’Europe de Pascal Martinot Lagarde sur 110m haies en 2018.
Pour Vava : Le titre de Champion du monde de Pierre Ambroise Bosse en 2017 et également lors de ma jeunesse la 1ere victoire à Roland Garros d’André Agassi en 1999.

IMG-20200405-WA0008Ton lieu préféré, ton plat préféré et une anecdote vécue au sein du club :
Pour Mimie : Le stade, La tarte flambée et pour l’anecdote, la panne au bord de la route pour se rendre au 10 km d’Alice à Annecy, où Margot et moi avions été dans l’obligation de rencontrer le père fouettard pour changer une roue.
IMG-20171105-WA0003Pour Valérie : La plage sans personne, le fish and ship et pour l’anecdote, la Vitalavie sous une pluie battante avec un échauffement dans la voiture avec mon coéquipier Bernard.( échauffement validé par Yoyo le chauffeur (et mari accessoirement NDLR)

Ta qualité :    Pour Mimie: La joie de vivre . Pour Vava : Généreuse
Ton défaut : Pour Mimie : Manque de confiance en moi . Pour Vava : Anxieuse
Un adjectif pour te décrire: Pour Vava : Petite. Pour Mimie : Plus grande que ma mère   Ta devise : Pour les 2 : « l’envie d’essayer »
Commentaires libres sur le club :
Entraîneurs sympas, entraînements sympas, ambiance sympa, athlètes sympas donc club sympa x4
Un mot sur la situation actuelle avec la pandémie:
Ma mère, ma grand-mère nous avait prévenu mais on l’a pas cru. Mais maintenant nous voilà dans cette situation. Le confinement… Angoissant, stressant lorsque l’on pense aux malades et aux aides-soignants… Mais confinement, c’est l’occasion de se retrouver pour un bon et long moment en famille, pas toujours facile, mais l’occasion de partager de nombreuses activités toutes plus folles les unes que les autres (chorégraphies, olympiades, parcours du combattant) qui nous amène à des situations ridicules.

merci Valérie et Émilie: prenez soin de vous

L’A.C.EVIAN crée un sport-étude

Puisque nos chères têtes blondes semblent accablées par les devoirs et leçons à la maison, et en attendant une éventuelle rentrée bis pour cette année 2020 bien pourrie, le comité a décidé d’alléger les charges d’entrainement. Ce n’est pas pour autant que toute activité physique est stoppée. Nous nous adaptons à la situation en créant le premier sport-étude athlé confiné toutes catégories. Celui qui retournera une vidéo de son atelier de lecture avec l’exercice réussi recevra un superbe stylo. Les rushs des tentatives ratées sont aussi les bienvenues. Envoyez votre vidéo à lestagiaire74@gmail.com

MOKA Tsing a dit: » si ton ami est bête comme ses pieds, éduque les pieds ».

rendez vous ce soir, après les applaudissements de 20 h  pour découvrir le second portrait d’une personnalité du club.

 

 

 

Lettre du Président à tous les adhérents

Chers adhérents

Bonjour à toutes et à tous,

Tout d’abord, j’espère que vous vous portez bien ainsi que vos proches, comme vous vous en doutez la situation actuelle reste très délicate à gérer au quotidien.

La saison 2019/2020 sera quoi qu’il en soit une saison particulière.

Les entraînements sont annulés depuis le vendredi 13 mars et nous ne pouvons prédire quand pourra se faire le retour sur notre belle piste d’Evian.

La reprise des compétitions estivales est déjà repoussée et ne pourra pas commencer avant le 24 mai (voir plus tard, selon l’évolution de la situation).

Notre rencontre école d’athlé/poussins ne pourra se faire à la date prévue du 9 mai. Les interclubs, compétition à laquelle nous sommes fortement attachés, sont également annulés. Vous le savez même les jeux olympiques sont reportés à l’année prochaine…

Notre vie athlétique est fortement impactée par cette situation inédite.

Que pouvons-nous faire ?

Les entraînements ne pouvant avoir lieu, les compétitions étant toutes suspendues, notre vie associative est donc en hibernation.

Ceci étant l’ensemble des membres du bureau directeur reste sur le qui vive et peut répondre à vos questions.

Nous savons que les performances individuelles et collectives de notre club seront en deçà des objectifs fixés en début d’année

Mais je tiens à rappeler ici que l’important est :

LA SANTE DE CHACUN ET DE TOUS

Ne mettez pas votre santé et celle des autres en péril, les centièmes dixièmes, secondes, minutes et centimètres qui n’auront pas pu être gagnés cette année, le seront la saison prochaine.

Pour ma dernière année en tant que président du club, j’avais imaginé une saison athlétique riche et fructueuse de performances et de records.

Elle ne le sera pas, mais je serai RICHE DE VOUS RETROUVER TOUS AU STADE quand cette crise sanitaire sera finie

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

Le président  Jean-Baptiste CHIODA

Confidences de confinement. épisode 1: Stéphane Chary

Nouvelle rubrique en attendant la capitulation du Covid 19 . Puisqu’il est impossible de nous rencontrer, faisons connaissance. Nous commençons cette rubrique par celui qui ne déçoit jamais. Revenu au club pour apporter son expérience, il l’a fait en toute simplicité laissant ses athlètes le découvrir et ses partenaires l’apprécier. Vous en apprendrez encore beaucoup en lisant son portrait mais vous ne saurez pas tout. 

photo_377946NOM : Chary    Prénom : Stéphane Année de naissance 1972 Fonction au club : entraîneur demi-fond depuis 2018     spécialité sportive : course à pied. Autres sports pratiqués : ski, volley, chocolat.

Peux-tu en quelques mots te présenter dans ta fonction au club et dans la vie civile ? Je fais suer des jeunes athlètes plein de motivations au club et je fais suer (aux deux sens du terme ce coup-ci) des élèves un peu moins motivés pour certains (…) en Eps (éducation physique et sportive) !

Comment es-tu arrivé à prendre des fonctions à l’A.C.Evian ? j’y suis très bien arrivé ! Après un premier passage de 2000 à 2004, retour au bord du lac en 2018.

meetingstrasbourg2000

1500 mètres  qualificatif pour les J.O de Sydney 2000. Stéphane fait le lièvre devant Benson KOECH (le lièvre d’El Gerrouj).  Mehdi BAALA et tous les meilleurs français suivent.

Raconte-nous ta carrière sportive, en athlé ou autres sports ? Commencée en club, en cadet 1, via les cross scolaires. Plusieurs médailles aux championnats de France en cadets et juniors (piste, salle, cross), un petit tour avec un survet floqué bleu blanc rouge puis des chronos sympas et quelques médailles en universitaire.
15 ans à encadrer les stages régionaux (Franche Comté) et interrégionaux.

Ton meilleur souvenir en compétition ? La dernière ligne droite lors de mon titre universitaire sur 1500m.

Le résultat dont tu es le plus fier ? 2’22 au 1000 m (soit 25,35 km/h NDLR)

As-tu un rituel d’avant compétition ? Aucun….

Donne-nous 3 sportifs (ves) avec qui tu aimerais dîner :Jonathan Edwards, Jan Zelezny et Haile Gebresselassie

3 événements sportifs qui t’ont marqué :Le meeting de Zurich de 1997 avec 3 records du monde (800-5000 m et steeple) et une ambiance de folie dans le stade où j’étais en tant que spectateur.

Ton lieu préféré, ton plat préféré et une anecdote vécue au sein du club : Pas loin d’ici, au printemps, des petites fleurs, sur les montagnes avoisinantes avec vue sur le lac.
Une crème brûlée.
Les supers déplacements d’il y a quelques années avec le groupe demi-fond (Cyril, Jean-Paul, Paul, Frederic, Michel…)

Ta qualité : plutôt calme. ton défaut : gourmand. Un adjectif pour te décrire : relax. ta devise : keep cool….

Commentaires libres sur le club : Un petit club où il fait très bon vivre !!!!

Pour finir Stéphane que pourrais tu dire sur la situation actuelle : C’est l’histoire du quasi invisible, un micro-organisme parti en footing de Chine et qui se découvre une âme de sprinteur et marathonien pour arriver à bloquer une planète entière…

Pris à la légère au début, il a surpris tout le monde par sa vitesse et surtout par ses conséquences plus que néfastes. Lui, il a réussi sa course et nous on cavale derrière pour le rattraper et le battre à plat de couture… De la patience, du courage il nous en faudra et espérons qu’une fois tout ceci terminé, cela amènera du changement dans nos comportements, nos modes de vies, nos achats, bref que ça nous fasse réfléchir…

Les « venus de nulle part », les « ah ben maintenant font qu’on change les choses », ça s’est déjà vu en athlétisme, rien à voir avec la situation sanitaire actuelle, mais en voici quelques exemples.

Abebe BIKILAVenus de nulle part Abebe Bikila l’était. En 1960 aux JO de Rome, avec ses pieds nus et sans grande référence chronométrique il a surpris tout le monde en remportant la médaille d’or et en battant le record du monde. Un résumé de la course ici. Il récidivera avec des chaussures 4ans plus tard.

« Je me colle au fond et je double tout le monde » c’était aussi la tactique risquée de Dave Wottle, coureur de 800m. Avec sa casquette, il se place en queue de peloton, voir même à 4-5 mètres de l’avant dernier coureur et à 600m de l’arrivée il accélère… Culotté et très risqué comme tactique, il gagnera l’or sur 800m aux JO en 1972 avec 3 centièmes d’avance…

« Ah ben maintenant faut qu’on change le règlement !!! »

En 1964 aux JO de Tokyo Bob Hayes est un des favoris du 100m. A cette époque les pistes sont en cendrées. L’américain a tiré le premier couloir lors de la finale. La piste est détrempée, le premier couloir est en très mauvais état par rapport aux autres. Un vrai champ de labour. Néanmoins il gagne en 10″0. Suite à cela il a été convenu que les coureurs les plus rapides, suite aux demi-finales, soient placés aux couloirs du milieu puis on écarte sur les autres couloirs pour les coureurs suivants.

Autre changement, autre raison, le lancer de javelot. Le règlement actuel stipule que le lanceur lance sans tourner le dos à l’aire de chute (pas de mouvement de rotation), en tenant le javelot à la corde de prise et avec le bras passant au-dessus de la ligne d’épaules. Cela semble normal et logique mais ceci est dû à des tentatives certes efficaces mais dangereuses pour propulser le plus loin possible cet engin. En 1956 l’Espagnol Felix Erausquin imagine une technique de lancer inédite. La moitié du javelot coincée entre son torse et son avant-bras, il tourne à la manière d’un discobole. Et comme il faut bien que l’engin lui glisse entre les mains, il l’enduit de savon noir. Malin et efficace. Grâce à la force centrifuge, cette technique lui permet de lancer à plus de 100 mètres quand, à l’époque, le record tourne autour de 85 mètres. » (Cf. article libération du 28/08/99). Seul hic à cette technique, aucune certitude quant au lieu de retombé du javelot, ça tombait aussi bien dans les tribunes que sur la pelouse…. Là y avait danger et la mode des piercings n’existait pas encore…

75481820_2714956558554553_7628467383530684416_oIl faut des éléments marquants pour modifier des règlements, des modes de vie, espérons encore une fois que ce fichu covid19 nous fasse grandir….

Merci Steph: prends soin de toi.

classe virtuelle pour l’A.C.E

Les organismes résisteraient mieux à ce virus lorsqu’ils sont régulièrement stimulés par l’exercice physique. Le temps qui nous est « donné » doit être utilisé pour se rendre plus fort. Respectez les consignes de confinement mais n’arrêtez pas pour autant toute activité. Voila un TABATA qui, pratiqué une à deux fois dans la semaine, fera le plus grand bien à la tête et au corps. Les courses ont été réalisées sur une voie privée de 150 mètres mais peuvent être supprimées ou réalisées dans un champ ou autour de la maison.

300 mètres à 100% de la VMA . 45″ de récup. Puis pendant 4 minutes deux exercices, à choisir dans le catalogue ci dessous, à réaliser en série de 20″ avec 10″ de récup . exemple: 20″ de squats enchaînées avec 10″ de récup puis 20″ de pompes et 10″ de recup. A répéter pendant 4 minutes. 45″ de récup et… ON RECOMMENCE  six fois.

type d’exercice : Squats/pompes par exemple ou fentes sur le côté/burpees, ou jumping jack/mountain climber ou montées de genoux/planches latérales

Restez de bonne humeur et prenez soin de vous et des autres.

 

 

une chaise, 2 bouteilles d’eau et un balai

c’est quoi votre secret pour être toujours en forme?  pouvait on entendre dans une publicité pour des piles dans les années… au millénaire d’avant. En 2020 pour garder une forme éblouissante c’est devenu simple, peu coûteux, ludique, pas chronophage et réalisable sur des espaces réduits. Donc convient en tous points à vos impératifs du moment. Suivez ce programme régulièrement et si vous ne serez peut être pas le plus beau à la plage cet été mais pas loin de l’être.

LA RECETTE :

un manche à balai. conjoint(e) refusé(e);

une chaise à 4 pieds et sans roulette

2 bouteilles d’eau ou de rosé

procédez à un échauffement succinct et suivez les instructions ci dessous.

Screenshot_20200325-170841_ePressefr

extrait du journal l’équipe qui vous fait bénéficier des conseils des grands sportifs pour passer sans dommage cette période de confinement. Sans actualité réellement sportive récente le journal parait tous les jours et reste très attractif.

Nous sommes dans la même situation de pénurie d’actualité sportive du club . Par conséquent nous sommes demandeur de photos, vidéos et tout ce qui en rapport avec votre activité physique en milieu confiné. Faites parvenir vos photos et vidéos à : lestagiaire74@gmail.com .  ci dessous un exemple

Lavillénie à l’entrainement

N’oubliez pas le challenge defi40aine proposé sur instagram. Abonnez vous, constituez votre équipe et affrontez des judokas et des nageurs dans une rencontre nationale, voir internationale.

RINER vs MANAUDOU vs …MAYER?*

Dans un période de confinement ou le simple fait d’aller au bout de la rue sans autorisation pour amener tes poubelles risque de faire de vous un meurtrier amendable à 135 € nous allons tenter de vous garder en parfaite condition physique. Pour cela nous vous proposons d’intégrer un challenge proposé par un frère et une sœur reconnus pour leurs compétences dans deux disciplines différentes. Vous découvrirez dans les deux vidéos ci dessous les règles de ce challenge. Plus de vidéos et les résultats sur instagram à Défi40aine pour voir comment s’est déroulée la première rencontre.

Le challenge est basé sur la confiance, la sportivité et la bonne humeur. Mais c’est aussi une compétition qui vous mènera à l’épuisement. Alors les triathlètes du hors stade, les trailers fous, les machines de guerre du groupe cadets juniors espoir et +, n’hésitez pas et allez corriger les baigneurs à brassards et les mens in whyte avec une ceinture noire. Contactez des forces vives à l’extérieur du club et prenez part à la seconde rencontre samedi prochain. Si d’autres clubs nous lisent (en même temps je ne vois pas pour quelle(s) raison(s)), faites de même. Le week end est annoncé…. confiné ; Encore une bonne raison de se tester.

Dans un prochain post quelques exercices à faire pour être au top samedi.

*   autre titre de circonstance : ça va barder

 

 

la capeçone et les J.O annulés

Si par hasard quelqu’un n’avait pas eu l’info. Adressée à ceux et celles qui se confinent dans leur réfrigérateur. Pour les J.O c’est pas très grave et les 4 ou 5 athlètes du club qui avaient fait leur programmation sportive pour cet événement la referont en 2021. Plus ennuyeux pour la Capéçone…. ou tous étions impatients d’en découdre.

Ne vous inquiétez pas, on va s’occuper de vous occuper. A suivre….

Screenshot_20200325-212425_Chrome

F.F.A vous parle

communiqué

obese (1)J3 du confinement. Je prends doucement conscience que ça ne va pas être facile. Mais pile au moment ou j’adopte des résolutions pour une reprise progressive de l’activité physique, l’info tombe: Point de rencontre interclubs cette année. J’hésite et me dis finalement que tout ceux qui m’ont prédit que  « 2020 c’est ton année » se sont bien foutu de moi.

Le sport interdit pour la santé

ffa communique

Ce qui était a craindre vient à point pour nous rappeler que lorsque tout va bien, nous avons mauvaise idée de toujours nous plaindre. Confinés serons nous pendant quelques temps!! Mais des poches de rebellions se mettent en place. De footings à la frontale en groupe de 2, 3 voir 4 voient le jour.

Au nom des résistants nous nous devons de vous faire passer ce message : « coureurs, cavaleuses, si nous sommes obligés de nous plier aux conditions de l’ennemi coronarien en libérant Camille FOURNIER, nous vous offrons de ne pas perdre la face (ou le profil pour ce que l’embonpoint gagne) en vous retrouvant par groupuscule aux bord du lac, dans les bois et les chemins »

 

PS: A vendre rouleaux de PQ par 6 (60 €) ou à l’unité (12€). possibilité à la feuille sur présentation licence demandez le stagiaire

 

 

L’Anthychoise: 16 athlètes, 12 podiums, 6 paniers garnis, 1 belle journée, 0 cas détecté*

https://courzyvite.run/20Resultats/Anthychoise2020.pdf

https://courzyvite.run/20Resultats/Anthychoise2020.pdf

Premières des quelques courses de villages qui devraient s’enchainer dans un monde sain. L’ANTHYCHOISE pour sa 4ème édition, avec ses deux parcours de 6500 et 11000 mètres est une belle réussite. Il faut remercier tout les bénévoles sur les parcours, à l’accueil ou au buffet ainsi que les organisateurs, officiels et animateur qui ont parfaitement œuvrés. La belle idée aussi de faire démarrer le grand parcours 10 minutes avant le plus petit, ce qui offre des points de mire à rattraper pour les plus rapides. Les deux pelotons finissant presque en même temps. La marche à contresens est aussi une bonne chose et permet de croiser des visages connus et de recevoir quelques  encouragements.

Faute ou grace à la double annulation des championnats de France et de Suisse de cross, les athlètes les plus affûtés de la région étaient présents. Dans ce contexte, notre meilleur représentant, vainqueur l’année dernière, doutait d’approcher du podium. Théo LACHAT prend la 3ème place du 11 km derrière deux intouchables. Super performance qu’il complète par une attitude exemplaire lors de la remise de récompenses Il a reçu ce fameux panier garni tout comme sa sœur Édmée LACHAT gagnante de la catégorie espoir, parfaitement accompagnée et coachée par David HERACLIDE. Ce dernier s’empare de la troisième place en M3H. Juste derrière on retrouve Megan WEGERAK pour la seconde place toujours en espoir féminine tandis que  Xavier DÉCURNINGE termine 18ème place chez les séniors.

Sur le 6500 mètres, malgré une erreur de trajectoire, Antoine PIZZETTA, cadet 1ere année prend une valorisante 5ème place au scratch mais aussi la seconde de sa catégorie. C’est un beau retour en forme après les cross de cet hiver. Seul point qu’Antoine va s’appliquer à corriger prochainement. Sa meilleure ennemie, la première féminine à qui il avait infligé deux corrections, le devance d’un peu plus d’une minute. Il se consolera avec la caisse de victuaille remise lors des récompenses.

Thomas COMPOIS confirme ses précédentes sorties. Les qualités de coureur et la volonté sont là. Il prend une belle seconde place en espoir, à moins de 15 ‘’ du top 10.

C’est notre crosswoman Alice FERRAND, privée de son 4ème championnat de France de cross d’affilée qui suit au classement général. Au pied du podium, elle prend la seconde place chez les juniors (comme convenu). Et c’est encore un panier garni qui part du coté de Marin. A signaler qu’au bout de 50 mètres de course le podium est déjà fait chez les femmes.

Comme prédis par le stagiaire, Bernard GUÉPRATTE a pris soin de démarrer du bon pied et remporte ainsi une large victoire en M4 sur son unique adversaire.

Edmée avait gagné en espoir le 11 km et c’est Fanny FRANCHEQUIN qui l’emporte sur la petite course. C’est une habitude à conserver.

Suit Éléna MERCIER qui en un peu moins de 32 minutes accroche la seconde place chez les cadettes. 

Il se passe décidément quelques choses avec les femmes du groupe hors stade. Catherine BLANC ne devrait pas tarder à venir titiller le nouveau statut de Christelle Harduin. 3ème feminine senior elle impressionne par son attitude conquérante. On conseillera de mettre une petite pièce d’avenir sur elle lors des prochains  paris sportifs.

C’est minnie jolie et sa mère valérie MAGIN qui arrivent maintenant. Émilie qui « casse » sur la ligne et prend une seconde d’avance mais qui n’empêche pas valérie de prendre le 2ème rang en M2. Un vrai plaisir de retrouver cette athlète, absente depuis trop longtemps. Emilie, en progression sur des distances dont elle n’est pas adepte termine au pied du podium junior avec le sourire.

Florence LACHAT avait envoyé ses deux gamins sur le 11 km faire les courses et lorsqu’elle arrivait, 2 paniers garnis étaient déjà dans la voiture. Alors elle a pris plaisir et la 5ème place de sa catégorie. Elle est solidement plantée au milieu du classement scratch.

Enfin, celle qui craignait de ne pas finir mais qui finalement craindra un jour de n’avoir jamais abandonnée en course, Charline COMPOIS. 10/19 en sénior femme : ADMISE au prochain tour!

Un vrai plaisir que cette manifestation. S’il s’avérait que les évènements obligeront peut être les organisateurs à  renoncer aux Capeconne, Allingeoise, course de la presqu’ile de Messery (un must) et au retour de la Tartencelloise, ces dimanches matin joyeux et sportif nous manqueront.

Merci à Philippe RIGA pour ses photos sans oublier ceux qui ont permis aux meilleurs athlètes de repartir les bras chargés de victuailles.

*trop long le titre!!!

Que des podiums pour nos trailers*

la massingienne 2020C’est une reprise en douceur pour le binôme dissocié pour une fois,  Manon BAVEREL et Stephane LAUNAY à la Massingienne sur le parcours de 28 km avec 1248 de D+. Comme Manon le raconte, ce n’était pas encore la forme mais si on s’attarde un peu sur les classements, ça fait des jolies places de 2 en M3 pour Steph et 3 en M0 pour Manon. Parole à manon : « Coucou l’ami !
Des news de notre petit trail d’hier !
Pour moi de nouveau pas les sensations attendues. Je suis partie prudemment, mais le cardio tapait vraiment fort dans les montées… Très frustrant de ne pas pouvoir envoyer et de se faire rattraper par 3 nenettes. Je me contente donc d’une bonne sortie longue dans la boue et les torrents
 »

https://courzyvite.run/20Resultats/Massingienne2020.pdf

serge a la course nature de thezé (2)Pendant ce temps Serge PEYRELONG , lors de la course nature de THEZÉ, se demandait si le départ allait être donné. Si il n’a manqué de souffle lors des 31 km de la TCN, les organisateurs ont eu toutes les peines du monde à gonfler l’arche de départ. C’est ce qui fait le charme de ces courses de village. Serge nous fait une belle 3ème place en M5 et précise que le parcours est magnifique. On en saura pas plus alors BAOUM une petite vidéo pour donner envie. https://www.youtube.com/watch?v=snC7QMrnMn4

Ou les résultats :

 http://www.yaka-events.com/webchrono/files/latcnwiclaxresultatsscratchlatcn31km.pdf

En hommage à l’effort de Serge, peu adepte du portable, retrouvez en image de présentation l’une de ses meilleures photos.

  • Vive la multiplication des catégories masters

Christelle is the queen

résultats 10 km de bourg en bresse.

IMG-20200308-WA0010On s’attendait plus à un bilan qu’à des résultats de cette balade dans l’Ain lors des 10 km de Bourg en Bresse. D’abord parce qu’avec le coronachose, un peloton de 855 bipèdes transpirants, tassés sur une ligne de départ n’était pas recommandé et parce qu’il y avait, à l’intérieur même de ce regroupement 4 athlètes de l’A.C. Evian dont 2 qui avaient des comptes à régler. Donc entre épidémie et combattantes, le bilan pouvait être lourd. IMG-20200308-WA0029On ne va pas faire durer le suspens car il n’y en eut point. Si Mika VOISIN a bien fait ses courses (10 kil &Taxi) sans améliorer sa marque de l’année dernière, il faut garder en mémoire qu’il est en reprise après un hiver blanc… d’entrainements. Grand homme en cette journée de droits de la femme il est allé récupérer les trois drôles de dames. Dans l’ordre il ramène vers la ligne une victorieuse Christelle HARDUIN au triomphe modeste. Juste à préciser que c’est en dessous de 50’ qu’elle a réglé son parcours alors qu’il y a un an elle était passée en 56’28’’. Cas de dopage reconnu, toutes les éprouvettes ont virée au rouge : chargée au plaisir la nouvelle chef de file des séniors femmes du groupe hors stade. Une fois franchie pour la seconde fois la ligne d’arrivée, notre sherpa des plaines est allé à la rencontre d’une Anne Claire PIZZETTA qui termine à 80’’ derrière Christelle. 52’16’’ en 2019 pour un temps de 50’43’’ cette année et une jolie 10ème place dans sa catégorie. Bravo Anne Claire. Dernier aller retour avec la battue du jour qui réclamait qu’on la laisse mourir tranquillement sur le bord de la route. Bien coaché Kaoutar BOCHATON a regagné le point final et le sourire est vite revenu. Sur twouiteur Kaoutar a reconnu la supériorité de  Christelle ….sur cette course. IMG-20200308-WA0016

 

Résultats de l’ANTHYCHOISE 2020

Screenshot_20200306-134901_ePressefr

théo a l'anthychoise 2019Ben  voila  on est d’accord. Théo gagne et Xavier fait 2 en senior sur le 11 km . Dans la même catégorie mais sur le 6  Daouda est pressenti pour la victoire tandis que Thomas l’emporte en espoir. Nos juniorettes Lilice et Minnie jolie se partage les restes du podium tandis qu’en sénior femme, charleen perd le sprint au bénéfice de Catherine. Evidemment en espoirs feminine  le panier garni c’est pour Fanny. Chez les masters, aucune surprise avec le meilleur rang pour Bernard dans le catégorie M5 gaucher mais démarrant du pied droit.  Après les courses on fait de belles photos, on déjeune sur place parce que la super organisation nous y invite. On boit quelques bières et c’est un dimanche presque parfait.

Service complet cette semaine avec pour le Dauphiné libéré les premières déclarations d’après course:

Théo : « C’est l’oeuvre d’une saison. J’avais astucieusement fait l’impasse sur les demie de cross pour me consacrer à ce monument du sport français. L’apothéose sera de remporter Messery, couronnement d’une carrière »

Thomas: « La victoire ici confirme celle de Thonon. rendez vous à la capecone »

Alice : « contente de faire 2 »  Emilie: « contente de faire 2 » Charleen : »contente de faire 2. »

Catherine : « vainqueure grace à l’ordre alphabétique. merci aux parents. »

Fanny : « pendant toute la course j’ai pensé au panier garni. »

Bernard : « J’ai faillit partir du pied gauche et tout perdre »

 

Manon et Stéphane en campagne. non! en montagne!!

la massingienne 2020Deux préparations différentes pour notre couple de trailers. Manon BAVEREL a fait les cross cet hiver et s’est rendue au stade pour quelques entraînements. Plus discret Stéphane LAUNAY s’est préparé de son coté. Mais mardi, les deux étaient présents et ça sentait déjà la reprise des compétitions. En tout cas ils sont affûtés et se rendront dimanche 7 mars à la Massingienne pour leur première trail de l’année. 28 Km et 1248 mètres de D+ pour commencer. Pas certains qu’ils sachent ou se trouve MASSINGY mais la simple lecture du code postal , du dénivelé et de la dénomination a suffit pour poser les inscriptions. On rappelle les règles de base: finir, plaisir, souvenirs et pour cela …. photos!!! D’un paysage ou d’un sourire, nous prenons.

A la découverte de nos soutiens

logo alp'thermUne bonne adresse a conserver. Ce soutien depuis de nombreuse année de l’A.C.EVIAN ne nous jamais déçu. Quand il dit oui pour une pub, vous pouvez la lancer. Quand vous lui demandez de la régler c’est fait immédiatement. Meme attitude dans son travail. Quand il promet, il vient. Pour les dépannages comme pour les installations complètes ALP’therm, c’est l’assurance d’une entreprise qui tient ses promesses.

NICOLAS LUCAS peintre

La passation de pouvoir entre le père et le fils s’est faite naturellement. Nicolas n’a pas hésité a renouveler la confiance que son père Didier LUCAS nous accordait depuis des années. C’est en toute confiance que vous pouvez confier le relooking de votre intérieur ou l’embellissement de vos extérieurs. le ménage de printemps c’est bien mais un véritable rafraîchissement c’est mieux.

Merci à ces deux soutiens

IT’S OVER.

Pourtant tout était prêt à MONTAUBAN… montauban 2

Tous à l’ANTHYCHOISE dimanche!!! .

 

Anthychoise, Bourg en Bresse et coronachose

Capture-d’écran-2020-02-27-à-07.51.22L’Anthychoise, dont la première édition a eu lieu le dimanche 12 mars 2017, est née d’une rencontre entre un traileur des montagnes du Chablais – Jérôme – et un coureur du bitume – Jacky.
Leurs chemins se sont croisés un samedi matin. A eux deux, se sont joints :
Francis, Isabelle, Pierre, Matthias et Jean-Paul qui ont ainsi créé l’association « les Courant’hys ». Valérie et Nicolas sont arrivés en renfort. Puis Dominique, Nicole, Jean-Pierre et Yann.
L’an dernier nous avons enregistré 214 coureurs sur le 11 km, 109 coureurs sur le 6 km et 250 marcheurs, pour notre 3ème édition les compteurs ont « explosé ».

La prochaine édition aura lieu le dimanche 8 mars 2020
Deux circuits mixtes sont proposés : une boucle de 6,100 km et une autre de 11Km.

Après l’arrivée et en attendant la remise de prix, chacun pourra se restaurer au chaud dans la salle des fêtes, (repas compris dans le tarif de l’inscription cette année).
L’organisation reversera 2 € par participant à l’association « La Voile Ensemble ».

On se souviendra encore des victoires de Théo LACHAT au scratch et celle de Mégan WEGERAK en espoir  sur le 11 km. Théo commençait à cette occasion une série de sketchs à jouer lors de la remise des prix. Pour mémoire: les podiums? Un plaisir ou une grande peur?

Rien n’empêchera pourtant ces deux athlètes de récidiver cette année. Viendront s’ajouter Thomas et Charleen COMPOIS pour une première participation. Fanny FRANCHEQUIN sera certainement sur la ligne de départ et aura l’occasion une nouvelle fois de renverser les positions établies avec Bernard GUEPRATTE.

Pour vous inscrire : https://couranthys.fr/

 

bourgLes challenges amicaux reprennent de plus belle et un nouvel épisode aura lieu à BOURG EN BRESSE pour la seconde manche de l’explication entre Kaoutar BOCHATON et Christelle HARDUIN. La première course avait vu la victoire de la seconde lors du trail blanc cassé des brasses. Légèrement déstabilisée Kaoutar a promis la foudre lors de la prochaine confrontation. La revanche aura lieu sur un 10 km plat sur route.

Christelle est en forme, s’entraine assidûment et le moral est au top. L’absence de Kaoutar au stade et les rumeurs sur un stage intensif qu’elle suivrait à ITEM au Kenya couplé à l’acquisition d’une paire de NIKE aux semelles en carbone laissent à penser qu’il y aura une course dans la course. Anne Claire PIZZETTA, Mikael VOISIN, Catherine BLANC les accompagneront et assureront le reportage.

Seule représentante de l’ACE à ce niveau de la compétition, Alice FERRAND s’en ira MONTAUBAN pour la finale du championnat de France de CROSS. Cette juniore 1ère année aux 3 participations consécutives à l’ultime étape des cross se servira de son expérience pour briller.

Une information anonyme du stagiaire, brillant journaliste d’investigation, laisse à penser que la fédération renoncera à l’organisation des cross du championnat de France. Chacun discutera et défendra sa position mais le principe de précaution sera appliqué. Coronavirus oblige. Dommage, d’autant que les conditions de course prévues auraient convenue à Alice. Certainement que nous la retrouverons au départ de l’ANTHYCHOISE, afin de rentabiliser les investissements faits en préparation.

3 défections, 3 déceptions, une nouvelle habitation et une belle satisfaction.

Manon avait prévenue, on le savait.

Son chauffeur était malade et Théo restait bloqué en Haute Savoie.

Partiellement épuisée, Édmée renonçait au voyage.

4 athlètes seulement au départ de 4 courses différentes. Toute la ligue AURA, l’une des meilleures de France était présente pour cette avant dernière étape du championnat de France de cross. Beau temps couvert mais un vent soutenu tout au long de la journée.

C’est Antoine PIZZETTA qui fait connaissance avec le parcours où 3 boucles sont proposées. Il aura le droit à une de chaque pour un total de 5 500 mètres. Apprentissage d’un certain niveau pour ce cadet 1ère année. Un départ encore un peu rapide mais c’était un rythme imposé pour espérer finir dans les 44  premiers qui iront a MONTAUBAN. Il est allé chercher dans ses ressources pour tenter de garder le contact avec la première moitié du peloton. Il se consolera en constatant qu’il est 32ème  dans sa catégorie d’âge. Antoine a confirmé des capacités à exploiter. Il passera l’étape de la demie l’année prochaine. Maintenant c’est retour sur les pistes avec du steeple, du 400 haies et certainement du sprint.

Sans titre

La course suivante allait nous offrir la satisfaction de cette demie finale. Elle était seule à PLOUAY en 2018, bien accompagnée à VITTEL en 2019, Alice FERRAND sera encore en solitaire à MONTAUBAN en 2020. C’est l’expérience et la volonté qui ont parlé. Une course constante et une dernière boucle terminée à belle allure, cherchant à grappiller des places afin d’assurer la qualification. Bonne initiative car classée 36ème, Alice est largement qualifiée en individuel. Dernière étape le 7 mars 2020. Nous ne pouvons que lui souhaiter de prendre un maximum de plaisir dans le TARN et GARONNE. Pour la récompenser CRYOFAST lui offre une séance découverte de cryogénisation.  Les bonnes performances débouchent sur 3 minutes  de bonheur à -160°.

Max LAUNAY pétille de plaisir lorsqu’il est sur le stade. Il a toujours un mot d’encouragement pour les autres et il n’hésite pas à se « rentrer dedans ». Mais que ce fut dur en ce dimanche venteux où il a livré un combat contre lui-même. Quand la course se joue loin devant et que vous êtes une poignée à souffrir, on voit la volonté des athlètes. Il s’est battu jusqu’au bout. Toutes ces étapes de cross seront bénéfiques pour sa saison estivale.

Sans titreDernière en lice Fanny FRANCHEQUIN avait les moyens  d’accompagner Alice. Elle échoue à 3 places de la dernière qualifiée en espoir. Rien à se reprocher car elle a aussi tout donné. En cross le plaisir vient après et Fanny aura été, comme chaque année, au bout de sa saison de cross. Elle est celle qui a participé au plus grand nombre de ces compétitions boueuses. Bi départementaux, championnat des alpes, régionaux auxquels elle a rajouté les GLAISINS d’ANNECY et LES BÛCHES à MARCELLAZ. A ce titre CRYOFAST  lui offre aussi une séance découverte pour se remettre. Place maintenant aux courses que Fanny aime tant, à commencer par l’ANTHYCHOISE le 7 mars.

20200216_101256Elle n’était plus attendue et elle était montée à notre arrivée, délicate attention de nos amis de l’espérance FAVERGIENNE. Magnifique, neuve et aux couleurs de l’AC EVIAN, la « maison de Manon ou man’s house» du nom de sa revendicatrice propose un joli volume et est dotée d’une porte à fermeture éclair des plus moderne. Le Stéphane PLAZA de l’AC EVIAN la décrit comme robuste, spacieuse, contemporaine et absolument indispensable. L’effort a été fait par le club et c’est maintenant à ceux qui en auront l’utilité de préserver ce patrimoine (immobilier ?). Il sera du devoir de tous les bénéficiaires de participer à son montage, son démontage et son entretien.

résultats demi finale de cross à valence 2020

20200216_122520Merci enfin à celui qui est toujours discret, animé par un nouvel objectif qu’il déclenche pour obtenir des rafales de souvenirs qu’il offre à la demande. Sur cette journée il était équipé d’un tracker. Il a cumulé les sprints, les grimpées de butes, les descentes abruptes pour totaliser plus de 20 km. Si maintenant il signe ses photos d’un discret PR il fait suivre ses initiales par celles du club. Alors merci PR.

20200216_122844

Direction Montauban par Valence

7208941.jpg.750x500_q70_crop_upscaleDirection la Drôme et Valence pour le Championnat Auvergne Rhône-Alpes de cross, 1/2 finale du championnat de France. Hommes et femmes à partir de la catégorie minime. Qualificatif pour le championnat de France les 7 et 8 mars.

C’est le jour ou il ne faudra pas être timoré sous peine de rater la récompense de la saison de cross. Le but est que tout le groupe se retrouve à MONTAUBAN le 7 mars pour la finale du championnat de France.

manon patraqueManon BAVEREL va nous manquer, fauchée par une grosse envie d’autre chose, plutôt dans les montagnes. Elle a confié au stagiaire que le deal était décidé en début de saison. Promesses, menaces, suppliques et énorme prime n’ont pas suffit pour la faire changer d’avis.

 

Le reste de la troupe se prépare. Fanny FRANCHEQUIN, Alice FERRAND, Edmée et Théo LACHAT, sont des habitués de cette avant dernière étape. La qualification ne devrait pas leur échapper. Ils encadreront efficacement Max LAUNAY et Antoine PIZZETTA pour qui le challenge s’avère plus incertain. Pour ANTOINE ça se jouera dans la gestion de sa course. Pour Max il faudra choper le bon wagon et tenir. Nous mettrons une petite pièce pour la qualif de l’ensemble du groupe. Chez les féminines il faudra être classées dans les 13 premières chez les espoirs et les 31 meilleures pour les juniors. En catégorie hommes  seront sélectionnés les 39 premiers juniors, les 31 premiers cadets et 31 meilleurs séniors. Ce qui permet tous les espoirs puisque à ces impératifs de classement se déduiront les qualifiés par équipes. Exemple : En 2019 la dernière qualifiée junior terminait 42ème alors que seules les 30 premières étaient qualifiées. Elle a bénéficié des 12 qualifiées par équipes qui ont terminé devant elle. Vous n’avez rien compris ?

modalité qualification

Toujours pas compris? Alors si vous êtes participant(e)s terminez dans les 3 premiers et si vous êtes supporters attendez le compte rendu la semaine prochaine. Tous ces efforts n’auront qu’un seul but : https://www.facebook.com/villemontauban/videos/1504108199740948/

unnamed

 

Minijolie: adulte et responsable

Petite soirée surprise organisée par le groupe de YO et les parents à la fin d’un entrainement pour célébrer les 18 ans d‘Émilie MAGIN alias MINIJOLIE. Elle est déjà titulaire du permis de conduire et se verra peut être confier le volant du minibus pour emmener les crosseux à VALENCE ce week end. IMG-20200206-WA0002

Happy birthdayIMG-20200206-WA0006

ressemblant non?!!!

 

 

Drôle de drame

Screenshot_20200211-090531_ePressefr

Un récit au coeur du peloton par David HÉRACLIDE

Temps superbe  température correcte  pas de vent. J’ai oublié ma montre, mon collant, un pote m’en a prêté un lol

je pars vite, mauvaises sensations…au bout de 500 m je me dis que je ne suis pas bien, pas de jambes.

Au bout d’1 km, je me mets en route, je reviens, je remonte tout va bien je dois être entre 15 et 20 . Une bosse , je la monte tranquille et j’envoie derrière dans la descente , nous sommes au km 3 et là une douleur sous la fesse droite qui irradie sur la cuisse.  Je lève le pied légèrement, du plat, je relance…euh non la douleur est là ….bon pas de risque je finis tranquillement la boucle et stop.

je finis en footing de recup les 150 derniers mètres après avoir franchement ralentis au 4ème  km. Je passe la ligne, donne ma puce et vais me mettre au chaud.

Comme j’ai passé la ligne, les organisateurs me classent sur le 5 km…BINGO 6eme au scratch et 1er V2 mais aussi masters tout court… …

Bilan ce matin, une élongation en profondeur bas fessier…c’est chiant mais pas grave….

 Kaoutar et christelle au Top dans le 5km ….

https://www.l-chrono.com/resultats-trail-blanc-des-brasses-2020/

Le résumé du Dauphiné traite l’information sous deux angles :  les classements. C’est carré. Celui de david HÉRACLIDE choisi de raconter l’événement depuis l’intérieur du peloton. C’est informatif.  Que rajouter de plus sinon que les résultats de nos 3 athlètes sont un peu surprenants. En effet DAVID est engagé sur le 10 et gagne sur le 5 km toutes catégories MASTER confondues. Christelle HARDUIN se métamorphose et devient progressivement une compétitrice en s’adjugeant la troisième place au général coiffant d’un cheveu long de 221 secondes une Kaoutar BOCHATON bloquée au pied du podium. « Mais comment est-ce possible ? S’exclamait elle, demandant des comptes à son mentor et entraîneur, déjà accablé par des problèmes de fesses. Kaoutar qui s’est offert en préparation tous les cross  ne pouvait échouer derrière son ex amie qui a passé ses dimanches après midi au chaud devant NETFLIX.  « ca s’fait pas!!! ». Rassure toi Kaoutar nous avons deux bonnes nouvelles pour toi. La première est que tu es quand même sur la 3ème marche du podium sénior féminin et la seconde est que des paris vont être mis en place pour la revanche. A vous de décider de l’heure et du lieu. Tant que ce n’est pas au petit matin, dans un champs et au fleuret, nous sommes preneur et  nous attendons cela avec délectation.

Bains de boue offerts à PONTCHARRA

Quelques précipitations en ce dimanche de cross à PONTCHARRA pour les ¼ de finale du championnat de France de cross. Pour écrire vrai ce sont des seaux d’eau qui se sont abattus toute la journée sur les 992 participants et leurs accompagnants . Pour avoir testé les deux situations, c’est en tant que coureurs, en short et débardeur que la situation était la plus agréable. Les supporters emmitouflés et trempés jusqu’à l’intérieur des os ont été aussi des guerriers. Parce que c’était un VRAI cross. De la pluie, de la boue, pas trop de vent et un parcours au relief parfait qui se dégradait au fur et à mesure des courses. Dans ce contexte, nous tenons à remercier vivement le club de l’espérance FAVERGIENNES qui nous a prêté et monté une tente, refuge précieux pour se changer et échanger les impressions d’après course.

Merci aussi au club d’OFF COURSE qui a pris en charge  le seul coureur du matin, permettant ainsi aux athlètes de cadets à séniors de partir plus tard d’EVIAN, évitant l’attente sous la tente* ou sous le déluge.

C’est Bernard GUÉPRATTE qui ouvrait le parcours, pas encore rendu totalement boueux. Un bilan de la saison de cross à tirer car l’aventure se termine à PONTCHARRA. Il se satisfera d’avoir laissé plus de monde derrière lui que l’année dernière. Place à la route maintenant.

Antoine PIZZETTA , en cadet et sur 4930 mètres passe en tête du peloton à la fin de la première boucle. Parti un peu trop vite il cédera progressivement du terrain mais finira quand même à une excellente 26ème place, lui assurant ainsi sa qualif pour le tour suivant. Pour aller à MONTAUBAN il faudra mieux régler son effort. Il en a les capacités indéniablement.

On a retrouvé une Alice FERRAND des grands moments au départ de la course des juniors femmes (4550 m). Elle adore ces conditions de course. Plus il y a de boue, meilleure elle est. Une très belle 14ème place pour celle qui sur cet élan devrait faire son 3ème championnat de France FFA d’affilée.

Seul junior engagé sur les 6130 mètres Max LAUNAY confirme son potentiel en se qualifiant pour le tour suivant. 40ème dans une course relevée, il a 15 jours pour mettre en place les conditions pour franchir l’étape de VALENCE . La barre est haute mais il peut la franchir.

Comme à Saint Ferréol nos deux espoires féminines passent ce second tour en prenant respectivement la 7ème place pour Edmée LACHAT et la 10ème pour Fanny FRANCHEQUIN au bout des 7710 mètres du cross long féminin. Edmée monte tranquillement en puissance tandis que Fanny est la force tranquille. Elle est déterminée à aller jusqu’au bout… et elle ira.

Notre ambiancieuse a tenu parfaitement son rôle. Celle qui avait testé un régime alimentaire spécial cross à SAINT FERREOL s’est assagit sur le sujet. Mais elle nous réservait un nouveau test et une requallification de l’épreuve ; un sport fait de glisse et de boue,  le « MUD SHOES ». C’est en baskets que KAOUTAR BOCHATON s’apprêtait a partir à l’assaut du cross long féminin. Heureusement en dernière minute elle décidait de faire du 43 et pouvait emprunter une paire de « pointes ». Une course qu’elle terminera, doublée par le peloton du cross long homme. Aucune importance et il restera ce sourire et cette envie de recommencer. Pas convoquée pour Valence, c’est pas dit qu’elle ne tentera pas le coup.

L’unique « Masteuse » 0 féminin Manon BAVEREL a, en termes fleuris,  jugé sa prestation très sévèrement sur les réseaux sociaux. Elle aura l’occasion de se racheter car elle a gagné avec sa 48ème place au général mais top 10 de sa catégorie, le voyage dans la drome. Nous l’avons trouvé plutôt à son affaire même si les jambes répondaient moins qu’à l’accoutumé. Pas question de se défiler le 16 février à valence ! OK ?

Dans la course principale qui regroupait les espoirs, les seniors et master 0 hommes Théo LACHAT était notre seul représentant. Pas besoin de plus pour bien faire. 26ème au général et 14ème de sa catégorie Théo poursuit l’aventure.

Il n’est pas vraiment du club car toujours licencié à GAP. Il s’entraîne avec le groupe cadets/juniors bien qu’il n’est que minime et a trouvé tout de suite ses marques. 4ème à SAINT FERRÉOL lors de bi départementaux il remporte sa course avec une certaine aisance. Pas de la ligue ARA à la grande joie du second qui devient premier Alvin ALEXANDRE rentre dans le groupe de ceux qui ont porté le dossard 1 en compétition. Au regard des qualités montrées, ce numéro lui va a merveille.

A signaler que la plupart des photos ont été prises par Éléna MERCIER qui participe ainsi à sa façon à la saison des cross.  Blessée, elle n’a pas pu s’aligner. Trop tôt pour une reconversion mais déjà du talent pour cet art. Merci aussi à Philippe RIGA qui complète l’album.

Pour boucler la boucle, et après le sportif il est nécessaire de rappeler que tout ce petit monde était encadré par David HÉRACLIDE pour le groupe hors stade et Lionel COTTIN pour les autres. Leurs perfs? environ 400 km au volant et 5 heures sous la pluie à prodiguer conseils, encouragements et réconfort. Merci aux parents présents et reconvertis dans la préservation de la coiffure des athlètes sur le ligne de départ. Seules photos où un athlète est aussi joyeux sur la ligne de départ.

résultats 1/4 de finale cross pontcharra 2020

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

joindre l’agréable au plaisir

Screenshot_20200203-131631_ePressefr

Sous le prétexte d’une réunion familiale ou peut être l’inverse Jérôme BAUD s’offre son premier trail en 2020. 2500 D+ et 47 km proposés au départ de cette épreuve extrêmement technique. Si c’est un autre haut savoyard qui l’emporte, Jérôme sera classé dans le milieu du peloton. Un format supérieur existe et notre nouveau traileur s’est promis de s’y confronter l’année prochaine. Quand on sait le week end pluvieux que nous avons eu en haute savoie c’est peut être une idée de descendre voir le soleil à cette époque en 2021.

https://www.kms.fr/v5/public/resultats/10828

Sur le web et dans la presse

Screenshot_20200204-082318_ePressefr

Petit correctif: C’est Alice FERRAND qui termine 14ème en junior et se qualifie pour le suite. Théo LACHAT est 26ème chez les séniors et obtient aussi son billet pour Valence. Kaoutar BOCHATON sur le cross long féminin prend la 75ème place.

Tous les résultats : https://bases.athle.fr/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=238845

Avant le déplacement à VALENCE pour la demie final du championnat de France, petit point sur le challenge national des cross en ARA

Screenshot_20200205-100056_Chrome

Mika is back!

MICKAEL VOISINDepuis qu’il sont passés vieux, tout semble plus facile pour les voisins. Ils squattent les places de n°1 dans les classements…Master 0. On se souvient que lors d’un entrainement nous avions laissé Mickaël VOISIN sur les marches des tribunes avec une magnifique entorse de la cheville. Il avait été émis l’idée de l’achever sur place pour stopper les souffrances mais David HÉRACLIDE était intervenu à juste titre (coach) pour plaider le simple abandon, la nature devant faire son œuvre. Il a survécu et sans rancune est revenu discrètement à l’entrainement. Il pousse l’audace jusqu’à poser une inscription au Chartreuse Winter Trail. Accompagné de Madame, la voisine du club d’en face ils sont tous les deux vainqueurs de leur catégorie mais Virginie termine au 6ème rang au général. Faut réagir Mika.

résultats charteuse winter trail 2020

« 2 mois après l’entorse, quel plaisir de remettre un dossard. Ok, pour un trail blanc il faudra revenir…pour le coup c’était plutôt un cross version XXL!!! 26 km c’est la distance que j’ai du courir au cours de ces 2 derniers mois. Alors ce matin c’était un peu l’inconnu pour en faire autant d’une traite. Finalement tout s’est bien passé. Prudent dans les descentes (ça ne m’empêchera pas de prendre une bonne gamelle, c’est souvent ce qui arrive quand on n’est pas relâché!), et au taquet dans les montées…7ème au général et confiant pour la suite! Surtout avec leurs nouvelles catégories. Avant j étais vieux chez les jeunes, et maintenant je suis un gamin chez les vieux!!! »

1/4 de finale à PONTCHARRA

C’est dimanche que les choses sérieuses commencent. Après le tour d’échauffement à SAINT FERRÉOL  il y a deux semaines dans le cadre des bi-départementaux, c’est une nouvelle marche qui attend la dizaine d’athlètes adeptes des cross. Impeccable première étape ou grace à une préparation sur mesure, sportive pour certains et à base de Pizza et patte à tartiner chocolatée pour d’autres,  les résultats ont été probants. TOUS QUALIFIÉS pour le second tour! Même le stagiaire qui n’avait pourtant pas couru. Le premier tour n’étant pas qualifiant pour le second, nous admettrons que c’était à la portée de tous. Dimanche c’est le championnat de ALPES et pas de droit à l’erreur. Ce sera É-li-mi-na-toi-re!!! Sur le parcours de PONTCHARRA, déjà emprunté cette saison par la bande à YO, il faudra rentrer dans les premier pour espérer aller à VALENCE et faire les inter régions, avant dernière étape menant jusqu’au championnat de FRANCE à MONTAUBAN le 8 mars. Et qui retrouve t-on sur la page de présentation de la journée? Après la soirée récompense lors de l’assemblée générale ou la mère et le fils ont été honorés, les pubs tv à leur gloire, c’est maintenant Antoine… PIZZETTA en solo qui assure la promotion de l’événement.

Il est encore possible de s’inscrire jusqu’à mercredi soir en prenant contact avec Catherine PETIT. N’hésitez pas, le parcours sera boueux.

Dimanche il y aura les championnats AURA de lancers longs à VENISSIEUX, nous aurons un athlète qualifié JULIEN PIWOWAR vétéran qui avec un jet à 35,04 m au disque le 18 janvier 2020 à Chambéry obtenait une performance R2.. Il  sera accompagné comme officiel de Daniel VAGNON

trail blanc du Semnoz obscur par D. HÉRACLIDE

logo trail blanc du semnozCommuniqué spécial : le dahu était  de sortie samedi soir. Si sa morphologie est adaptée au relief des montagne et leur revêtement, la bestiole n’est malheureusement pas nyctalope. Récit d’un coureur performant au matériel déficient. David HÉRACLIDE

j’ai fait le trail blanc du Semnoz.  Temps parfait neige nickel

Objectif:  relancer quand c’était possible, et descendre vite…les montées tranquille sans jamais avoir mal

Bon je monte pas vite, ma frontale s’est dezinguee au km 5 alors que j’étais dans les 30. Je me suis arrêté mais je n’ai pas réussi à la réparer.  J’ai fini de nuit et dans la nuit….et évidemment dans les descentes Je n’ai pas pu allumer car je ne voyais rien…..

Ma montre dit 12,2km et 426m de D+.

54ème  scratch et 2ème  M03 soit 3ème  V2 ou encore  11ème des + de 40 ans

Pas si mal sur un format qui ne me convient pas…

Petite louise NEPLAZ était là aussi pour une escapade avec son trailer de père. Poursuivi par ses études du coté d’ANNECY, on ne le voit plus trop au stade. Elle se rappelle à notre souvenir en prenant là seconde marche du podium en cadette.

https://www.l-chrono.com/resultats2020/trail_blanc_du_semnoz.pdf

PROCHAINEMENT EN FÉVIER DANS NOS MONTAGNES. Screenshot_20200128-153443_ePressefr

coulisses de l’assemblée générale

Screenshot_20200126-120800_ePressefrSoirée d’assemblée générale en ce vendredi 24 janvier. Pour l’essentiel, nous vous laissons à la lecture de l’article du Dauphiné libéré. Pour les restes nous attendons les photos de la fin du buffet. Grands mercis aux généreux donateurs des récompensés depuis l’EA jusqu’aux masters. Vous les retrouverez dans la revue mise en ligne sur le site de l’A.C.EVIAN, rubrique revues (magazine 2019). Deux minimes filles ont spécialement été mises en valeur et resteront comme les athlètes de l’année 2019. 20200127_230723Maya SNECK et Agathe DAUFES ont reçu chacune en récompense une superbe composition florale offerte par la boutique l’ORCHIDEE à Neuvecelle. logo VG TABLEElles pourront aussi déjeuner gratuitement dans le nouveau restaurant d’EVIAN : le VG TABLE. Déjà sponsor du club, Jérôme et Marie-Noelle n’ont pas hésité une seconde pour offrir la découverte de cet établissement. Assurément un excellent repas en perspective.  Enfin, nombre d’entre nous ont eu recours aux massages réconfortants de Valérie MAGIN qui assure dans ce domaine. 1 séance a été offerte aussi.  Bravo à ces deux gagnantes qui vont faire en sorte de confirmer les espoirs mis en elles. Si elles ont remporté les suffrages, d’autres auraient aussi mérité d’être récompensés. Mickael VOISIN, Manon BAVEREL, tous les deux adeptes des courses en milieu naturel et Théo LACHAT, redoutable triathlète et coureur hors stade ont reçu les mêmes récompenses. Les compositions florales ont été remplacées par une inscription à l’UMTLM (ultra montée de THOLLON LES MEMISES) offerte par CHABLAIS NORDIC et son président Frédéric BENED.

https://www.umtlm.com/

UMTLM_affiche2020

Toutes ces récompenses ont été offertes dès que nous avons sollicité ces dirigeants, remplaçants avantageusement les promesses non tenues par d’autres.