Cache-cache avec Serge PEYRELONG.

img-20190117-wa0001Serge PEYRELONG a encore fait des siennes. On ne sait jamais ce qu’il prépare, ni ce qu’il va faire. On reçoit même pas une information, tout juste un commentaire laconique et sibyllin genre qu’il est dans le haut beaujolais, qu’il nous salue bien par -7° et qu’il vient de s’offrir 29 KM avec 1100  mètres D+. Il nous fait parvenir des photos qu’il n’a pas besoin de signer. On sait par leur flou qu’elles proviennent d’un Nokia première génération. Alors après enquête il s’agissait du trail d’AVENAS que serge a terminé en 4h 14′ 21 ». Il termine 23ème de sa catégorie dans un peloton de 224 coureurs. Une fois de plus on s’incline devant son courage solitaire. Bravo Mister NOKIA. A part cela, ce trail a l’air très sympa et en suivant le lien vous pourrez vous en rendre compte.

https://tracedetrail.fr/index.php/fr/trace/trace/42924

Un samedi soir sur la neige*

Que pourrait on faire un Samedi soir de janvier à la CLUSAZ ?
Une raclette devant un bon feu de cheminée après une longue promenade répondra 98% des personnes censées.

bélier-blanc-2019
Seuls 703 athlètes vous diront qu’ils prendront le départ de la course du Bélier blanc, petite sœur du bélier d’été. 11 km et 490 m D+ avec un départ sur l’asphalte du cœur du village pour rapidement se transformer en neige glissante. Il en faut peu pour être heureux : une neige blanche, une nuit noire, quelques traileurs et des crampons sous les baskets. Voila c’est parti pour David HERACLIDE qui va boucler le parcours en 58’04’’. 2ème meilleurs temps de sa catégorie dans une course qu’il jugera rapide pour sa part. Sans pour autant être au taquet confiera t il en aparté. 34ème sur 703 à l’arrivée. Bravo au coach du groupe hors stade qui répondra le lendemain à la question ; Mais que pourrait-on faire un dimanche froid et pluviebélier-blanc-2019©clement-hudry-6-copieux à la Motte Servolex ?

Pour les résultats http://www.lebelier-laclusaz.fr/resultats/
Pour le résumé filmé https://youtu.be/86Nw3yk_RQc

  • hommage à Francis… l’autre, le vrai.

Nous comptons sur votre présence à l’ASSEMBLEE GENERALE du club qui se tiendra :

VENDREDI 18 JANVIER 2019MAISON DES ASSOCIATIONS EVIAN dès 19h30

C’est l’un des seuls moments de la saison ou nous pouvons tous nous retrouver pour un moment convivial.

Après les discours, buffet et galette des rois.

Des résultats crossi/crossa pour les départementaux à la motte SERVOLEX.

img-20190113-wa0032 20190113_125525        A l’heure du bilan il faut admettre que les résultats sont mitigés mais il ressort de cette journée boueuse à souhaits l’impression que tous remettront les pointes à ECHIROLLES dans 15 jours. Un super parcours exigeant, obligeant des relances difficiles, une montée qui carbonise les cuisses, une descente genre sable mouvants où les organisateurs ont certainement récupéré quelques chaussures.
Chez les jeunes, encadrés par la coach Céline et de nombreux parents on relèvera les résultats suivants :
Chez les poussines sur 1260 mètres : Justine 23ème, Amarens 60ème, Jasmine 70ème dans un peloton de 76 coureuses.
Chez les poussins sur 1260 mètres : Miley 3ème, jules 14ème, Titouan 16ème sur 79 participants.
Chez les benjamines sur 1960 mètres : Agathe 9ème, Erin 75ème /91
Chez les minimes filles sur 2800 mètres : Laure 22ème, Louise 32ème et Maya 46ème /79
Chez les Minimes garçons sur 3400 mètres : Antoine 21ème sur 73
img-20190113-wa0031.jpgBravo à tous et félicitations pour tous ceux qui ont connu leur premier vrai cross. On vous espère tout aussi nombreux et aussi motivés pour l’étape suivante. Mention pour Agathe DAUFES qui dans un gros peloton a su terminer fort pour rester dans le top 10 ainsi qu’à Miley qui prendrait une troisième place que son coach de maman n’est pas certaine. Encouragements à Antoine PIZZETTA qui après un très gros départ a résisté sur 2 tours avant de finir plus difficilement sur la dernière longue boucle. Gros doute sur le classement réel d’Amarens ASSI qui pointerait pour nous à la 11ème place, plus en rapport avec ses capacités pour la vainqueure du cross de Larringes. Dommage pour GABIN, non licencié mais invité en tant que vainqueur du cross unss. Une signature oubliée et c’est l’intransigeance des organisateurs qui le prive d’une course où il avait sa place.
20190113_131724.jpgChez les plus grands, sous le regard de l’entraîneur David HERACLIDE,  on commence par la double bonne nouvelle avec la 9ème place en cadette d’Alice FERRAND et la 10ème d’Eléna MERCIER, nouvelle venue qui va créer une belle émulation aux entrainements. Il y a du potentiel pour aller plus loin, bien plus loin … jusqu’à une autre ville d’eau en mars 2019.
Toujours dans les belles et bonnes nouvelles la confirmation que le changement de catégorie ne perturbe pas Edmée LACHAT en junior. Elle s’empare avec autorité de la 5ème place dans un cross ou les conditions ne l’avantageaient pas.
Plus tard sur des distances plus longues et rendues difficiles par les nombreux passages Fanny FRANCHEQUIN prend une 9ème place en espoir. Elle pouvait prétendre à mieux et fera assurément mieux prochainement. Kaoutar BOCHATON et Claire PICCAUT ont gouté à leur premier cross et nous ne pouvons que les féliciter et leur proposer un nouvel essai à ECHIROLLE dans 2 semaines.
img-20190113-wa0019Gros spectacle avec la course sénior. Impressionnant d’aisance une dizaine de crossmen se sont détachés rapidement. Pour l’AC EVIAN nous retrouvons Théo LACHAT dans un peloton de chasse. Il prendra une très convaincante 18ème place. Les autres athlètes du club ont connu des sensations diverses. Nous retrouvons Benjamin Bron et Johan Canivet  aux 98 et 99ème place tandis que Vincent LOMBARDI , une semaine après avoir battu son record sur 10 000 Mètres prenait le 66ème rang.
Enfin, en lever de rideau avait lieu la course des Masters. Bouelem GUESARAOUI s’en sort brillamment (26ème) tandis que son équipier de catégorie Bernard GUEPRATTE, enfin libéré de ses obligations familiales, assurera l’essentiel en laissant derrière lui quelques crossmen (95ème).
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx…

img-20190114-wa0004             img-20190114-wa0006.jpg

img-20190113-wa0006.jpg                 20190113_132830

 

Image

Dauphiné du 11 janvier

20190111_140852

Ils sont prêts pour les cross.

On vous aura prévenu : Ils ne vont pas faire le déplacement « pour acheter du terrain ». Mais plutôt pour le parcourir le plus rapidement possible. Gros contingent d’évianais en déplacement en SAVOIE ce week end pour les bi-départementaux de cross. Angélique, Benjamin (2x) Théo, Vincent, Xavier, Victorien, Johan, Claire, Christel, Kaoutar, Edmée, Bouelem, Catherine, Bernard, Fanny, Louise, Antoine, Alice… . Quand on voit l’engagement mis aux entrainements dominicaux aux bois de ville ou les séances au stade le mardi et jeudi il faut s’attendre à de belles bagarres sur les différentes courses.
affiche cross bi departementauxhttps://www.evensi.fr/championnat-bi-epartemental-cross-73-74-avenue-charles-albert-pingon-ronjoux-motte-servolex-chambery-savoie-auvergne-rh-alpes-france-etropolitaine-73290/283195070

 

les prédictions 2019 par D.HÉRACLIDE

2019 ça démarre bien 🙏🏽
Notre 4ème séance du dimanche spe cross…..
Bravo les gars Notre équipe fera honneur au maillot ,vous êtes prêts .
Mais la bonne nouvelle de ce dimanche est là PromClassic à Nice.
Un 10km à la densité digne des 10 Marocains 🤭.
En 31 tu n’es que 34 eme et il n’y a pas de Kenyans ou éthiopiens….
Parfois il y a des jours et heures ou tout va dans le sens de la performance et c’était le cas ce matin.
Nous avions 3 coureurs du club ….donc 3 RP et quels records.
Honneur à Claire PICAUT qui nous a rejoint cet automne et met la barre à 55.09 c’est un super temps pour une première en course mesurée. Bravo , 52 en Mai.
Mickaël VOISIN est venu dans le groupe en me disant , si tu peux m’aider à redescendre sous les 36 , je viens, banco mon ami si tu suis de manière chirurgicale mon plan .top là pour le printemps 19.
En fait tu as fait mieux et plus vite👏🏽👏🏽👏🏽
35.21. C’est RP et 237 eme. Avec un passage en 17.12 (RP) nous avons de la marge ….et oui Félicitations.
Vincent LOMBARDI….depuis que je relate les courses régulièrement je vous parle de nos mano à mano dantesques…..
C’est TERMINÉ……..
Le palier est dépassé personne ne sait où il peut désormais s’arrêter….et putain que je suis content.
34.35. RP. 188 eme Passage au 5000 en 17.06 dans une gestion de course quasi parfaite…..Bravo.
Dimanche prochain…..les Cross….enfin

La bonne résolution de MIKA

img-20190106-wa0000C’était l’événement de début d’année ! Parfait pour se remettre sur pied après les fêtes de fin d’année ! 10 km c’est la distance idéale qui peut convenir à tous : sportifs confirmés ou coureurs moins confirmés, chacun peut se lancer ! Dès 16 ans, vous pouviez courir la Prom’Classic ! Et si le chrono vous fait peur, pas de souci, vous aviez 1h30 pour la terminer ! Enfin, son parcours : un aller / retour sur la Promenade des Anglais ! Magique ! Parcours plat et rapide (parfait pour les acharnés du chrono) mais aussi tellement beau avec une vue imprenable sur la Baie des Anges ! (Idéal pour les amateurs de beaux paysages !) En résumé : La Prom’Classic c’est la course qu’il vous fallait et qui plait à tous !

20190107_134556Il a eu raison Mikael VOISIN de se rendre au bord de la méditerranée pour la 20ème édition de la prom’nice. Non seulement il a passé un week end au soleil mais il s’est rassuré à moins d’une semaine des bi departementaux de cross à la MOTTE SERVOLEX. Il est en grande forme. Sauf erreur il passe pour la première fois sous la barre des 36’ et il ne le fait pas de quelques secondes. C’est 46’’ de mieux. Les résultats en détail http://www.sport-up.fr/site/resultat/partenaire-20181227041452.htm

Photo à voeux est … à moitié pardonnée*

20190103_115948

N’oubliez pas l’assemblée générale le 18 janvier. Des discours, quelques chiffres et … Un bon buffet offert.

* celui qui comprendra…. 👏

TOMBOLA

Le Comité remercie toutes les personnes qui ont participé activement à notre tombola  Saumon de Noël.

Un bravo tout particulier à Bernard GUEPRATTE, « meilleur vendeur de l’année », puisqu’il a vendu 4 cartons.

Une récompense lui sera remise lors de notre Assemblée Générale le 18 Janvier 2019, où nous vous attendons nombreux.

Bravo à tous !!!

Vœux du Comité

 

Le Comité vous souhaite à tous une Bonne et Heureuse Année 2019.

 Que cette nouvelle année soit remplie d’heureux moments, qu’ils soient personnels ou sportifs.

 

Résultat de recherche d'images pour "image bonne année 2019 gratuite"

Je vous rappelle également notre ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE qui se déroulera :

VENDREDI 18 JANVIER 2019 à la MAISON DES ASSOCIATIONS dès 19h30

Nous comptons sur votre présence

Fanny et Boualem en argent, Antoine en feu.

20181216_125513Petit contingent de l’AC EVIAN au rendez vous annuel du cross des GLAISINS à ANNECY. Enfin ! De la boue, du froid juste comme il faut et des parcours toujours aussi variés. Histoire de mettre les choses au point immédiatement c’est sur la course numéro 2 soit à 10h30 que BOUALEM GUESARAOUI et Bernard GUÉPRATTE s’élancent sur un parcours de 7800 mètres.IMG-20181216-WA0031 Bingo d’entrée avec la seconde place prise par Boualem en MASTER 2 qui fait le parcours en 30’08’’. B GUÉPRATTE continue son apprentissage (13ème V2 en 35’25’’). C’est une Louise NEPLAZ, pleine d’envie et motivée qui s’est présentée sur la ligne de départ pour la course benjamins garçons/minimes filles. Dans une course partie très rapidement et conclue pour les vainqueurs aux environs des 16km/h. Louise n’a pas abdiqué et s’est montrée vaillante. Elle occupe une 22ème position dans sa catégorie en parcourant les 2300 mètres en 10’43’’.
La course suivante était celle des minimes garçons et des cadettes filles. Ça n’a pas été une surprise mais seulement une confirmation du potentiel d’Antoine PIZZETTA.20181216_133819 Il a tenté et réussi son pari d’un gros départ, avec les meilleurs et expérimentés minimes du département. 4ème à la fin de la première boucle il ne lâchera rien dans la seconde. Même lorsque les jambes ont commencé à brûler, même lorsque 3 adversaires sont revenus sur lui, et surtout pas quand la 1ère cadette (L’excellente raison d’être sur place) l’a dépassée. Là où certains auraient abdiqué, il a au contraire relancé sa foulée et à conservé brillamment cette 7ème place. Il avait demandé (au père noël?) à finir en moins de 15mn, puis de 12. Il termine les 3900 mètres en 11’59’’. Il le doit qu’à lui-même. Bravo Antoine.
C’est Fanny FRANCHEQUIN qui termine la journée comme elle avait commencé. Au terme d’une course très hétéroclite (espoirsf-seniorsf-mastersf-juniorsm) Fanny monte sur la seconde marche dans sa catégorie. Elle continue sa moisson de récompenses.
Tout ce petit monde devrait se retrouver le 16 janvier à la MOTTE SERVOLEX pour le cross bi départemental des deux Savoie.
http://www.crossdesglaisins.fr/resultatsetpalmares/

C’est un peu long mais c’est très bon par J.M.kirik

40355711_2669288293296191_3169431649628717056_o

Grand raid des Pyrénées – tour des cirques.
123 km 7200 mD+ 8200 mD-

 

 

Je suis arrivé à Saint Lary Soulan, jeudi 23 août , en début d’après midi.
Le soleil est au rendez vous, de belles montagnes entourent la station.
Je vais récupérer mon dossard et mon sac suiveur, tout est bien organisé :
Il faut déposer dans des paniers de contrôle (comme à l’aéroport) tout le matériel obligatoire et passer devant des bénévoles pour ‘valider’ l’exhaustivité des articles.
Dernière étape je montre ma carte d’dentité et on me ‘scotche’ un bracelet au poignet pour éviter les changements de personne ?
Je récupère mon dossard 1499 et mon cadeau de départ : une bouteille de rosée, 2 boites de patés et un gateau avec des gros morceaux de sucre…
En fin d’après midi, dépose du sac suiveur et attente du briefing : le matériel optionnel est rendu obligatoire, des températures plutôt fraiches sont attendues sur les hauteurs cette nuit.
Le lendemain départ en bus de Vielle Aure à 7h30 pour monter à la station de Piau. Le départ est prévu pour 9h.
Je suis plutôt optimiste. J’ai visionné pas mal de vidéo sur YouTube, et consultés quelques récits de courses. Le parcours sera magnifique.
540 personnes sont au départ. Comme d’habitude, je me mets derrière tout le monde. Je règle mes écouteurs et j’ajuste mon sac de 6kg… Mon objectif est de démarrer sur un rythme soutenu pour se mettre à l’abri des BH (barrières horaires).
C’est parti, les sentiers sont plutôt larges et permettent de se doubler facilement. Les bâtons sont appréciés dans les montées qui semblent interminables.
Lors de la première grosse descente (1800m de D-), première alerte, je me foule la cheville dans un trou masqué par des touffes d’herbes. Je baisse le rythme et assure mon pied gauche, la douleur persiste mais je ferai le point au prochain ravito.
Kilomètre 25, 2ième ravito et 3h d’avance sur la BH. La douleur est toujours là, mais je peux poursuivre en ménageant la cheville.
40390780_2669285916629762_1887195135075155968_oAvant le ravito du Kilomètre 37 : je surplombe Gavarnie et son cirque, j’en prends plein les yeux.  Au ravito, je consulte un pompier qui me strappe la cheville. Je suis plus rassuré, selon lui l’entorse est légère car le membre n’est pas trop gonflé. Je repars en conservant mes 3 heures d’avance. Les ravitaillements sont bien fournis. Je carbure à la soupe de légume, aux tuc salés et aux bananes pour contrer l’acidité de l’estomac. Je m’efforce de boire de l’eau toutes les 10 minutes et de la boisson énergétique toutes les ½ heures. Durant toute la course, Je n’aurai aucun problème de ce côté-là.
Luz-Saint-Sauveur, base de vie, 2h du matin. J’ai conservé mes 3 heures d‘avance sur la BH. Je récupère mon sac suiveur et je m’installe où je peux, c’est-à-dire dehors.
Retour d’expérience de mon premier grand trail : j’ai procéduré toutes les actions à mener à la base de vie. De cette manière, même fatigué, je lis mon document en séquence et je fais les opérations sans me poser de questions.
Nouveau problème, en assurant ma cheville, je ne cours plus dans les descentes, je me retiens et je sollicite les quadriceps de manière plus intenses. J’ai de plus en plus de mal à supporter les aspérités du sentier.
40376901_2669285499963137_3184635344230285312_oJe vois les coureurs abandonner en ‘cascade’ (Au final, 220 abandons sur 580 partants), et je commence à me poser des questions. Je pense à mon dernier trail blanc où j’ai voulu finir à tout prix, avec une entorse au genou. (Ce qui m’a couté 4 mois de repos forcé).
Je fais un bilan rapide, je peux marcher rapidement avec les bâtons, je peux courir sur les terrains plats, l’estomac est OK et j’ai plus de 3 h d’avance sur les BH. Je ne peux plus courir dans les descentes mais j’ai les bâtons pour assurer. J’ai de plus en plus de mal à escalader les rochers avec mes quadriceps diminués mais je peux utiliser mes bâtons à fond.
Je vais donc positiver dans ma tête et avancer de ravito en ravito en me posant le moins de questions possibles. La musique ‘dynamique’, qui tourne en boucle dans mes écouteurs, me motivera durant le trajet restant.
Je repars dans la nuit, éclairée par ma frontale, au rythme de mes bâtons et de la musique d’Indochine’.
La pente est douloureuse, au petit matin, je suis émerveillé par la mer de nuage qui se présente derrière la cabane de Sardiche. (Je pense au film de John Boorman, Excalibur, et au souffle du dragon…).
Kilomètre 94, ravito de Tournabou.
À la suite des multiples abandons, l’organisation translate les barrières horaires de 5h. J’ai donc plus de 10h d’avance sur la BH. Je sais maintenant que je vais finir. Il me reste une trentaine de kilomètres à parcourir. Je vais donc me ménager au maximum de manière à terminer dans de bonnes conditions.
Kil 109 : dernière descente de 15 kilomètres. Le temps se rafraîchit. Je sors les gants et la Gore tex.
Le début est plutôt roulant et je peux encore courir 5 kilomètres. Mais les 10 derniers seront les plus difficiles, le terrain est bosselé et chaque pas est douloureux.
Kilomètre 124, 18h30, Vielle Aure, l’arrivée.
Je vois l’arche au loin et j’entends les hauts parleurs qui accueillent les arrivants.
Je marche, les quadriceps et la cheville font mal. Je ne peux plus courir. Les dernières descentes sur la ville m’ont achevées. Il me reste 800m à parcourir et je vois toute une foule de chaque côté du sentier. Des personnes qui applaudissent, des gens qui lancent des bravos, des enfants qui tendent leur mains…
Et ces dans ces moments là que l’émotion monte, que les yeux se mouillent. Et je me remets à ‘galoper’, j’oublie mes douleurs, je suis porté par la foule.
Je franchis la ligne d’arrivée après 33h40 de course, en 220 positions (32ème V2).
40297197_2669285926629761_7645118976032243712_o

TIRAGE DE LA TOMBOLA

pas le droit à une seconde prise. On rigole mais c’est sérieux les jeux de hasard. N’oubliez pas que l’on va quand même mener au bucher une centaine de ces gallinacés à poils raz… Bravo a ceux qui ont vendu leur grille complète.

Vous pourrez retirer les saumons JEUDI 20 DECEMBRE de 18H à 20H30 au club house du stade
A cet occasion un petit « apéro » sera organisé. Parfois quand on dit « petit apéro » cela peut prendre 2 jours.
Nous vous laissons le soin de prévenir les gagnants, si vous avez besoin de n° de téléphone pour les prévenir contacter Catherine Tél : 04 50 70 11 10

 

RESULTATS TOMBOLA 2018
N°CARTON NOM PRENOM N° GAGANT
    NOM GAGNANT
1 BEAUQUIS ANAIS INCOMPLET 2EME TIRAGE
2 DAUBIN MATEO 3 BLANC JANINE
3 DAUFES AGATHE 25 DAUFES MAGALI
4 GERNE ALIX 13 GERNE CASSANDRE
5 GUERRA ERIN INCOMPLET 2EME TIRAGE
6 TOURNIER MARGAUX 24 TOURNIER FRANCK
7 KARAM NADIR 12 VONTHIEN STEPHANE
9 LEFEBVRE LOUISE 18 LEFEBVRE ORIANNE
11 DELATRECHE LOANNE 20 CANSIER MARTINE
13 NEPLAZ LOUISE 9 NEPLAZ SANDRA
14 PIZZETTA ANTOINE 1 PIZZETTA ANNE CLAIRE
15 GUEPRATTE BERNARD 22 TRAVERS NICOLE
16 WALGENWITZ OSCAR 10 WALGENWITZ INGRID
17 VULLIEZ FANNY 18 CHEVALLAY ROMAIN
18 SNECK MAYA INCOMPLET 2EME TIRAGE
19 SANTACREU CLEMENT 5 SANTACREU
21 SALVIGNOL ANNA 8 SALVIGNOL
23 BUISSON SARAH 24 HERIAUT PIERRE
24 BOCHATON HORTENSE 11 BOCHATON CHRISTOPHE
25 CELLARD LOUISE 13 DERVILLE KIRSTINE
28 DULARY NOA 1 WICKE LAURENT
29 ESTIE MATHIAS INCOMPLET 2EME TIRAGE
30 FORESTIER LILAS 17 FORESTIER
31 GUEPRATTE BERNARD 23 MIKAELLA PETITJEAN
32 GRILLET HENRI 20 DUDING SOPHIE
33 PORTO MAELYS 17 PETIT JADE
35 STEPOWSKI MANON INCOMPLET 2EME TIRAGE
36 GLENAT LILOU 16 CORDIER MC
37 ALOUANI RAYAN INCOMPLET 2EME TIRAGE
38 ASSI AMARENS INCOMPLET 2EME TIRAGE
39 BLANC VALENTINE 1 BRON JEAN JACQUES
40 BEN ROMDANE YOUNES 13 BEN ROMDANE
41 BOUHADRA JASMINE 5 BEL-GHALI DINA
42 CHATRY YAEL 21 MICKAEL
43 DELATRECHE MILEY 19 DELATRECHE
44 D HAESE MAXENCE INCOMPLET 2EME TIRAGE
45 DOUCET EDGAR 10 DOUCET GUILLAUME
48 DUSSERT ELODIE INCOMPLET 2EME TIRAGE
49 GERARD MAJA INCOMPLET 2EME TIRAGE
50 GUERIN TITOUAN 14 GUERIN
51 GUILLOTEAU JUSTINE INCOMPLET 2EME TIRAGE
52 HERVE MURE MAELLE 18 THOULE DELPHINE
54 LECOEUR JUSTINE INCOMPLET 2EME TIRAGE
55 MATHLOUTI ISRAH INCOMPLET 2EME TIRAGE
57 NEPLAZ JULES 19 SANDRA VALERIE
58 HOMRANI WISSAL INCOMPLET 2EME TIRAGE
60 SIMON MANON INCOMPLET 2EME TIRAGE
61 TESSIER LENA INCOMPLET 2EME TIRAGE
62 VELUIRE FORTUNER TOM INCOMPLET 2EME TIRAGE
64 COTTIN LIONEL 3 COTTIN
65 COTTIN CAMILLE 25 JC
66 WEGERAK MEGAN MEGAN
67 WEGERAK MEGAN MEGAN
68 WEGERAK MEGAN MEGAN
69 MERCIER LENA INCOMPLET 2EME TIRAGE
70 LAUNAY MAX INCOMPLET 2EME TIRAGE
71 GRILLET LUCIE 15 GRILLET
72 MAGIN EMILIE MAGIN
73 GOMES ARIANA 20 GOMES FELICIENE
74 FERRAND ALICE FERRAND
75 N’DIAYE DOUADA 19 N’DIAYE DAOUDA
76 MACHINAL CLAIRE 23 MACHINAL
78 BRACQUE VIRGINIE BRACQUE VIRGINIE
79 BOCHATON KAOUTAR BOCHATON KAOUTAR
80 MIMOUNE KARIMA 3 AUVRAY
81 CANIVET YOHAN 12 CANIVET YOHAN
83 HARDUIN CHRISTEL 25 BOCHATON ALINE
84 MEDJAHED SABRINA MEDJAHED SABRINA
85 PERRELONG SERGE PERRELONG SERGE
86 GUESARAOUI BOUHELEM INCOMPLET 2EME TIRAGE
87 LACHAT LACHAT
88 MULLER RICHARD MULLER RICHARD
89 GUEPRATTE BERNARD 9 BILLON GERARD
90 HERACLIDE DAVID HERACLIDE DAVID
91 CHARY STEPHANE CHARY STEPHANE
93 FERLET SOPHIE FERLET SOPHIE
94 CHAIZE CORINNE CHAIZE CORINNE
95 RODRIGUES YOUNIS PETIT CATHERINE
97 BONDAZ DOMINIQUE BONDAZ
98 CHIODA JB 5 SIMON
99 BONDAZ DOMINIQUE 13 BACCONNET O
100 BONDAZ DOMINIQUE 12 GUIGUE BERNADETTE
101 HARDUIN FRED HARDUIN
103 LACUISSE EDDIE LACUISSE EDDIE
2ème TIRAGE
1-5-29 BEAUQUIS – GUERRA-ESPIE 11 GUERRA
54-61-70 LECOEURT-TESSIER-LAUNAY 17 NAGIE
48-49-60 DUSSERT—GERARD-SIMON 19 GERARD
35-69-55 STEPOWSKI-MERCIER- MATHLOUTI 8 MOULARD
37-86 ALOUANI- GUESARAOUI 1 THOENEN JULIAN
18-51-58 SNECK-GUILLOTEAU-HOMRANI 12 SNECK
38-44-62 ASSI – D’HAESE – VELUIRE FORTUNER 8 VELUIRE

 

Les secrets de la motivation

IMG_91921Exceptionnelle journée ce dimanche 9 décembre ou les minimes des Savoies avaient rendez vous à Faverges pour la dernière compétition en salle de l’année.
Cette journée commençait plutôt tristement à 7h15 sous une pluie battante. Dans les voitures, les jeunes finissaient leurs nuits tandis que les vieux (entraineurs, parents et officiels) se racontaient des souvenirs d’anciens athlètes. Deux heures plus tard nous voila arrivés à Faverges,  toujours sous la pluie mais l’odeur du café et des crêpes en entrant dans la salle redonne un peu d’énergie avant d’aborder la compétition.
IMG_91871Un petit rappel des épreuves pour chacun des athlètes et une surprise de l’entraineur pour Maya qui se voit réquisitionnée pour  le 50m haies, épreuve qu’elle refusait de faire depuis des mois !!!
Les jeunes partent s’échauffer, les vieux vont boire un café.
La compétition est lancée, les perfs tombent ainsi que les conseils des entraineurs, parents et officiels.
Et un et deux et trois, et encore plus de … records, chacun des jeunes bat, pulvérise, atomise sa meilleure perf.
IMG_91951Que se passe-t-il ? Aurait-on trouvé le secret de la potion magique à Evian ?
Du dopage ??? Il est urgent d’enquêter !!!
L’inspecteur JB mène l’enquête, avec cette inépuisable question: Comment as-tu fait pour battre ton record ?
Oscar : je voulais absolument battre Céline (entraineur) au poids et Maya à la hauteur.
Maya : c’est clair, je n’ai vraiment pas envie de tomber sur les haies (ça fait trop mal)
 Younis, Clement et Antoine : plus vite on finit nos courses plus vite on peut aller jouer avec les copains et les copines.
Maissane et Loanne : si on fait mieux on a droit à une crêpe au nut..pate à tartiner au chocolat et noisettes.
Anna : parce que je veux faire mieux qu’avant, je n’ai pas travaillé tout ce temps pour rien
Louise :  si je bat mes records « j’ai le droit de taper mon frère ». le voila prévenu!
Ndlr : la direction de la revue décline toute responsabilité concernant la maltraitance des enfants et s’inscrit contre toute forme de violence.Vous l’aurez compris chacun sa personnalité, chacun sa motivation et chacun ses records.
Il n’empêche que TOUS les jeunes ont ce dimanche battu leurs records personnels.
Bravo à eux et pour les amateurs de perfs qui trouvent que cet article manque de résultats chiffrés vous pouvez suivre le lien ci après pour trouver tous les résultats de nos brillants minimes.

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=223315

suppression du RSF*

Capture d'écran 2018-12-06 10.24.58Une vingtaine de gilets jaunes pas vraiment en colère mais déçue devant le centre de presse de l’AC EVIAN ce matin. Ils ne réclamaient pas le retour de l’ISF mais la suppression du RSF. Devant les menaces réelles et le désordre, toutes les revendications ont été acceptées. Des excuses sont mêmes présentées à la victime et des fleurs seront offertes avec le cachet de Bouelem à notre plus bel espoir.

  • RSF: résultats sans Fanny

Une belle escalade genevoise

 

IMG-20181201-WA0019

Bouelem, 3ème podium à l’escalade

2 athlètes samedi et 5 dimanche sur les différentes courses de l’escalade. L’honneur a été sauf dès l’entrée en lice de Bouelem GUESARAOUI. Absent depuis 7 ans du rendez-vous genevois Bouelem a claqué un temps de 26’54’’ sur les 3 tours dans la vieille ville. L’escalade récompense les 10 premiers et notre divin chauve prend le 7ème rang de sa catégorie. A signaler qu’il avait pris la médaille de bronze en 2009.
Claire PICAUT sur les deux tours de 2400 mètres se classe 314ème de sa catégorie en 25’46’’. C’est presque une minute de gagnée sur l’année dernière et 22 athlètes de dépassées.

IMG-20181202-WA0006

Edmée LACHAT

C’est sous la pluie et dans les deux plus prestigieuses courses du week end que le reste du groupe s’est employé. Honneur à Edmée LACHAT qui pour la première fois a enchainé les 3 boucles de la course élite féminine. C’est une excellente performance qu’Edmée réalise en bouclant sa course en 28’23, ce qui lui offre la 36ème place.
Idem pour son frère Théo LACHAT qui progresse de 53 places en réduisant son temps de course à 23’30’’. Il ne semble pas satisfait et c’est bon signe pour les courses à venir. Présent à Genève pour des raisons familiales je peux attester que les deux courses élites ont été remarquables. Je vous laisse juge en suivant la course gagnée par un certain Julien WANDERS et dans laquelle vous apercevrez Théo. https://www.athle.ch/categories/escalade/
Xavier DECURNINGE améliore de presque 1 minute son meilleur chrono et porte son record à 25’10’’ (108ème).
Vincent LOMBARDI manque de rayer sa meilleure marque pour 8’’ (175ème en 26’35’’)
Benjamin BRON, pour sa première participation termine en 28’16’’ (243ème)
Tous les résultats : https://services.datasport.com/2018/lauf/escalade/#Marke5

47209154_10210520363405125_452419451095089152_o

Théo LACHAT

47250982_10210520365685182_2298281169533272064_o

julien WANDERS le vainqueur

 

 

Quelle Sainté ce Serge PEYRELONG!

IMG-20181202-WA0000

trempé à 20 km de l’arrivée

Fortune diverses pour nos deux inconscients (faut avoir plus qu’un grain de folie pour partir de nuit un 1er décembre très pluvieux faire sur 44km, une partie de la SAINTELYON). L’un était sur préparé et les dernières séances avaient rassuré Victorien DUVAL sur de légitimes ambitions. L’autre était tellement dans la discrétion qu’il a surpris son monde en prenant son inscription la veille. Serge PEYRELONG prenait le départ pour la 8ème fois d’une des différentes formules de cette course. L’expérience d’un côté, la fougue de l’autre et une vraie entr’aide entre les deux tout au long de la journée, se donnant les conseils ou proposant le dépannage d’une gourde perdue. Malheureusement pour Victorien, l’aventure s’arrête sur incident technique. Les piles de rechanges de la frontale perdues et c’est 6km dans le noir, profitant éphémèrement de la lumière de ceux qui le dépassaient. Trop dangereux de continuer. Énorme frustration mais tout le groupe hors stade sait que victorien va profiter de la forme acquise pour repartir encore plus fort pour ses prochains objectifs, là-bas tout en bas de l’Espagne. IMG-20181202-WA0001Serge lui va finir sa course, comme toujours, à son bon rythme. Il prendra soin de nous envoyer une de ces meilleures photos jamais réalisée lors d’un ravitaillement à 20km de l’arrivée sans oublier un clin d’œil à son camarade de club. Bravo SERGIO. Pour tout connaitre sur sa course suivez le lien ci-dessous.
https://livetrail.net/histo/saintelyon_2018/coureur.php?rech=11547

Agathe toute proche des 100 points

IMG_10061Dimanche 2 décembre, dernier rendez-vous en salle pour les benjamins avant d’aller batifoler dans le froid, la boue et la neige des prochains cross.
6 jeunes ont fait le déplacement à Faverges. Clément et Alix ont honoré leurs premières compétitions chez les benjamins avec respectivement 18 et 54 points.
Sara confirme sa performance du mois de novembre.
Nadir et Erin  battent leurs records personnels, respectivement 32 points (précédent 31) 53 points (précédent 47). IMG_09971C’est Agathe qui fait encore briller les couleurs du club avec une très belle seconde place (1ere haut savoyarde) grâce notamment à un superbe saut en hauteur à 1m36. Son record était de 92 point et elle repart en le montant à 96 points. Nul doute qu’elle sera au 100 points prochainement, rejoignant ainsi Maya SNECK.
Bravo à nos tous nos jeunes athlètes et merci à Stéphane et Maxime qui ont eux aussi fait leur baptême d’entraîneur et d’officiel chez les benjamins. Rendez-vous est donné la semaine prochaine aux minimes pour la même compétition.

On n’est pas couché suivi de dimanche LACHAT et Cie

Pour comprendre la saintélyon  :  https://www.saintelyon.com/epreuve/la-saintexpress-44-km/

Pour suivre Victorien DUVAL si vous n’avez rien de mieux à faire un premier  samedi soir du mois vers 23h (clin d’œil aux plus anciens). Ou simplement si vous avez envie de découvrir une course à faire au moins une fois. Ou tout simplement comprendre pourquoi Victorien s’est envoyé des séances de folie. Nous aurons aussi notre inusable triathlète Serge PEYRELONG. Ce type est épatant et il est capable d’enchaîner des épreuves sur grandes distances. Un équipier modèle et discret. Bonne course à vous deux. Les dossards 11547 pour Serge et 11207 pour Victorien

https://livetrail.net/histo/saintelyon_2018/coureur.php

7 athlètes de L’A.C EVIAN  à l’escalade de GENEVE. Et pas des moindres. Samedi c’est Claire PICAUT et Fanny FRANCHEQUIN qui s’y collent sur les remparts des BASTIONS. Dimanche on envoie notre  patrouille de France avec en tête de formation Théo et Edmée LACHAT accompagnés de  Benjamin BRON, Xavier DÉCURNINGE et Vincent LOMBARDI.

Une course sanguinaire dans les rues pavées et glissantes de GENEVE.

Allez les encourager !!! Ou suivez les sur la chaîne LEMAN BLEU à l’aide de ce lien https://escalade.ch/medias/

Stéphane Chary retrouve ses sensations

Récit d’un vrai compétiteur qui revient après une longue coupure.

Voilà au moins 14 ans que je n’avais pas couru un 10km sur route. Le dernier datait de l’ekiden couru avec la joyeuse bande évianaise de l’époque.
La distance ne me pose, sur le papier, aucun problème. Mais à la différence d’il y a 10 ans, hormis une légère calvitie, un autre changement fâcheux est apparu: une petite et tenace bouée au ventre qui se fait méchamment sentir avec certaines conséquences notables… (je ne parle pas de mon costard de mariage que je n’ose pas remettre, mais des allures au kilomètre qui s’en ressentent…)
Bref…pas trop de références kilométriques mais une barre des 40’ à laquelle mon honneur et moi même souhaitons ne pas atteindre.
Parcours plat, assez sinueux, deux boucles de 5km, temps frais et grosse motivation. Je retrouve les odeurs de pommade chauffante et le stress inerrant à la compétition….ca faisait longtemps.
Après un échauffement, je me place dans la masse, attendant le départ !
Premier kilomètre passé à slalomer, couru en 3’35.  Puis j’ai enclenché le régulateur de vitesse afin de ne pas exploser en vol ! 5ème kilomètre bouclé en 19’.Parfait, Jusque là tout va relativement bien. C’est à partir du 7eme kilomètre que les choses se gâtent… J’ai commencé à maudire cette fichue bouée ventrale et la gars qui avait inventé les sucreries… Petit coup de barre au 8eme kilomètre, mais une bonne relance finale me permet de finir en 38’27…. Il était temps que ça s’arrête !
Par la suite, j’ai appris que le départ avait été retardé d’une minute pour laisser le temps au futur vainqueur, un kenyan arrivé d’on ne sait où, de descendre de voiture et de vite rejoindre la départ. Sans échauffement ce brave homme aux mollets aussi gros mon petit doigt a couru en 29’47…2018-11-25-10km-tournon0037 (1)

Image

Black Friday ou Salmon Week à l’AC EVIAN

pub saumon

Ils ont fait bûcher les anciens

20181125_093731Parti pour des raisons familiales à MARCELLAZ au cross des buches, Bernard GUÉPRATTE ne s’attendait pas à retrouver l’un des plus importants apporteurs de podium du club en la personne de Patrick MARCHAND, alias le fantôme de l’AC EVIAN. C’est simple quand il est sur une course, il faut le chercher devant durant l’épreuve et sur une des marches du podium à la fin. C’est la troisième place qu’il prend au bout des 10 km exigeants de ce superbe cross, véritable référence départementale de la discipline. Parcours exclusivement tracé dans des champs libérés de ses occupantes habituelles mais pas de leurs magnifiques bouses.

B67C0957Très régulier sur les 5 boucles, Patrick, second de sa catégorie V3 au marathon de REIMS en octobre dernier avec un temps de 3h30’30’’, est un véritable athlète tout terrain.
B67C1077Bernard GUÉPRATTE est tout aussi régulier. Il continue son apprentissage du cross. Il termine 20‘’ dernière Patrick mais seulement 8ème de sa catégorie V2. Les 10 bornes en 48’49’’ à la moyenne de 12,29. 90 /96 à Poncharra et 46/51 aux buches à Marcellaz. La moitié des places de gagnée avec moitié moins de concurrents. Ça se tient
http://runningmap.org/course-a-pied/cross-des-buches-34080/info
20181113_195059La semaine dernière, après un premier test quelques semaines auparavant, le nouveau coach du groupe hors stade s’est déplacé à VILLEFRANCHE SUR SAONE pour courir le marathon du beaujolais. Parti au sein d’un groupe de joyeux papoteurs dont un certain François DHAENE, vigneron de son état et trailleur occasionnel, David HERACLYDE boucle le premier semi en 1H25 avant de connaitre une seconde partie plus difficile. Il termine quand même son premier marathon en 3h27’06’’. 165/2174 au général et 32/409 de sa catégorie. C’est pas rien pour un débutant V2 sur ce type d’épreuve.  Pas rancunier d’avoir été abandonné par celui a remporté 3 fois l’UTMB et la diagonale des fous (voir lien pour le palmarès de cet exceptionnel athlète) David a fait les emplettes nécessaires pour nous faire connaitre, lors d’une sympathique soirée organisée sans raison précise sinon celle de se faire plaisir, le vin de ce vigneron un peu spécial. S’il il vous propose d’aller faire un tour, refusez car ce sera certainement celui du mont blanc.
http://www.loisirs-beaujolais.fr/IMG/pdf/Resultats_Marathon_du_Beaujolais_2018.pdf
http://www.francoisdhaene.com/mes-resultats/

Le cross pour les nuls

Parti pour des raisons familiales en ISERE, à PONTCHARRA, afin d’assister au cross national BAYARD, Bernard GUÉPRATTE en a profité pour s’essayer à cette discipline. Il avait entendu dire que le cross est à la base de tout : bon pour le mental, l’endurance, la vitesse. En caméra embarqué dans sa tête nous l’avons suivi.
20181111_213453« Quand il a fallu s’aligner au départ, nous n’étions pas en peloton mais tous de front, comme une armée de guerriers. C’est vrai que le cross ce n’est pas la course que l’on fait le dimanche, en partant chercher des croissants, en mocassins à glands et bermuda (du vécu au temps où il n’y avait pas de certificat médical, d’inscriptions closes 3 semaines avant l’épreuve). Personne n’invite un ami à faire un cross, sauf si on le déteste. Sur un 10 km sur route, tu emmènes n’importe qui mais sur un cross, tu convoques car il n’y a pas de volontaires. C’est un petit peloton de 96 qui s’élance à une vitesse déraisonnable avant le premier virage, environ 100 mètres plus loin. Je me laisse griser et dans les premières difficultés qui s’enchainent, j’en colle 3 dans mon dos. Parfait. Boucle d’environ 2 km pas trop exigeante à faire 4 fois. Ce qui sous entend que je vais passer 4 fois au même endroit comme les premiers… mais pas à la même vitesse. Je gère au mieux laissant repasser les 3 dépassés devant par politesse et parce que les cuisses brulent un peu. Fortement encouragé par quelques évianais goguenards du club d’en face, je résiste. A mi parcours de la 3ème boucle je sens une vraie ferveur du public pour mes efforts. Ça encourage, crie, applaudit et… les 3 premiers me doublent. Ce n’était pas pour moi et VLAN, je prends 1 tour dans la musette et ce n’est pas fini. 1 « ami » me caresse le dos lorsqu’il me passe par la droite. J’accélère de probablement 0.231 km/h pour terminer ce 3ème tour mais ça brule encore plus. Sauvé ! Je débute le 4ème passage et suis certain de ne plus me prendre de tour. Je gère, remerciant d’un sourire disgracieux et baveux les bénévoles encore présents. Bravo à moi !!! Seulement une dizaine d’animaux m’a doublé (ce n’est pas humain de courir à cette vitesse). Je gère et pense que je ne reviendrai plus jamais à PONTCHARRA. Jusqu’à ce que j’entende à l’approche d’une belle bosse ou mon fan club est installé : ‘’Allez PAPA, accroche-toi, tu es bientôt arrivé, plus que 1km (en fait c’est toujours plus) allez papa, allez Bernard, NE TE LAISSE PAS DOUBLER !!!’’. ??? Le calvaire recommence avec des poursuivants qui poursuivent plus vite que moi semble t il. Alors là pas question et j’accélère…ENCORE !!!. Ce n’est pas perceptible à l’œil humain mais ça fait son effet. Je rate l’occasion de coller une tarte dans le minois d’un gamin qui hurle ‘’allez PAPA, rattrape le tu es mieux que lui’’ et qui ne ressemble pas à mon fils. L’arrivée est en vue. Le père du sale mioche ne revient pas et je peux afficher mon plus beau sourire aux spectateurs qui m’encouragent sobrement, dos tournés et face à la buvette. Les organisateurs me récompensent en me faisant accueillir par une cadette victorieuse d’une course précédente et dont le visage m’est familier. Après c’est du classique ; les interviews, la presse, le podium, l’enveloppe, les remerciements de circonstances…. 90/96 à 11.3 km/h sur 8km. J’ai détesté mais je recommencerai avec plaisir. En prime un avant gout de l’avenir : 2 autres concurrents seulement étaient plus âgés que moi. Ils sont moins bien classés. L’honneur est sauf ».
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=205769

 

IMG-20181105-WA0012

Pendant ce temps et trois jours plus tard à LA BALME DE SILLINGY Alice Ferrand prend la 3ème place du cross départemental UGSEL. L’aventure continue pour elle, qualifiée pour le tour suivant.

MERCI A TOUS POUR VOTRE SOUTIEN

Théo LACHAT à plus de 18 km/h

Théo podium de rives 2018Tout d’abord Il est normal et mérité de féliciter le T.A.C pour la réussite de cette nouvelle course des rives du Léman. Un temps radieux, une forte participation et un plateau exceptionnel pour une première édition parfaitement organisée. L’AC EVIAN avait envoyé ces 7 mercenaires et obtient un nouveau tir groupé dans le top 20, comme au Lyaud 15 jours auparavant. Au général Nous retrouvons Théo LACHAT à la 3ème place devant Xavier DECURNINGE (8ème) LOMBARDI Vincent (19ème) et Mikael VOISIN (20ème). Suivent BRON Benjamin (33), CANIVET Johan (59) (probable supporter de l’ASSE) et la patronne du gang et seule femme, Virginie BRACQUE qui prend une belle 7ème place en V2F.Tous les commentaires sur la course dans les articles mis en ligne. On remarquera une recrudescence de maillot rose et marine au départ sur la photo centrale du DL. De nombreuses photos sur ce lien https://www.facebook.com/pg/course.des.rives/photos/?ref=page_internal
Les résultats : http://old.le-sportif.com/exe/main_resultats_fiche.asp?resma_id=7901
Quelques photos inédites d’Anne LEBRUN, athlète au repos forcé, qui vont nous permettre de faire connaissance avec les nouveaux coureurs évianais et David HERACLIDE, coach de groupe hors stade. Belle surprise de retrouver Mériam BOUTOU, toujours aussi affutée et qui sans entrainement prend une 6ème place en seniore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

virginie : dossard 43, Xavier :76, Benjamin :46, Vincent :190, Mickael :288, Théo :175, Mériam :41, Johan:53

20181112_095013           20181112_093102 - Copie

 

 

Trophée des athlètes 2018 *

 

Parti pour des raisons familiales à Ambilly afin d’assister à la remise des prix du département aux athlètes méritants 2018 je m’imaginais pas devoir écrire un petit article sur deux récompensés du club. Mais avec un peu de bon sens il m’apparaît évident qu’ils devaient être présents. Régulière autour et au dessus des cent points sur les triathlons, Maya SNECK  est classée 1ère benjamine du département sur l’année. Ce n’est pas une révélation mais une confirmation pour cette sympathique athlète. Nul doute qu’elle pourrait devenir une locomotive pour ses partenaires d’entraînement. Si je ne pensais pas retrouver des athlètes du club pour le bilan de l’année 2018, Victorien DUVAL ne pensait pas non plus être titré.  Après un sérieux accident en montagne ou il avait à peu près tout pété, il a repris l’entraînement, puis doucement, au printemps, les compétitions sur le bitume avant de se lancer dans les courses en milieu naturel (si! si! milieu naturel victorien). Un trail par ici, une course de montagne par là jusqu’à ce qu’il soit averti, au hasard d’une discussion entre sportif, qu’il était bien placé pour le challenge RUNNING CONSEIL. Récidiviste dans l’attitude du gars qui ne l’a pas fait exprès (cf article sur son 10 km à CHALLAND) c’est avec un grand sourire qu’il prend la 4ème place au général, une  superbe carafe d’eau et d’autres récompenses. Sympathique soirée organisée par le C.A.Ambilly qui a offert à tous les athlètes et accompagnateurs un buffet consistant. Le casting des sportifs était impressionnant et les chiffres donnés indiquent clairement que la ligue AURA est un vivier de champion en devenir.

pour comprendre le challenge running conseil :  http://www.courzyvite.fr/Challenge-Oxy.php

j’ai renoncé à « C’est maya la plus belle »

Un derby comme avant.

 

p616Belle initiative que cette première édition de la course des rives sur les bords du lac à THONON. Il y en aura pour tout le monde, des écoles d’athlé jusqu’aux vétérans sur un parcours magnifique. Le temps sera probablement de la partie et les organisateurs ont opté pour un programme vous laissant la matinée tranquille. Alors zou on commémore le matin et on règle ses comptes sur le bitume l’après-midi. Ceux qui ont connu les derby enflammés EVIAN/THONON pourront retomber dans cette sympathique ambiance qui vous fait vous surpasser, apprendre à gagner avec humilité ou perdre avec panache (de notre temps nous fanfaronnions à la victoire et rentrions nous cacher lors des défaites, mais faut pas écouter les anciens).
300 inscrits est la barre fixée par le TAC. L’AC EVIAN est prête à aider les organisateurs à franchir ce cap pour pérenniser la compétition. En contrepartie le TAC va devoir remettre beaucoup de médailles aux athlètes d’EVIAN….
Course ouverte aussi aux non licenciés ; suivez le lien.

https://www.thonon-athletisme.fr/course-des-rives.html

logo

Championnat du monde du Chablais

20181105_091046Le titre de cet article m’a été soufflé mais semble juste au regard de la valeur des athlètes présents sur la ligne de départ. Mercato d’été payant pour le président CHIODA lors de la course des HERMONES au LYAUD, disputée sur 12,4km. Il y avait un moment qu’un classement d’une course principale n’avait pas donné de résultats aussi flatteurs pour l’AC EVIAN. 4 athlètes classés dans les 20 premiers du classement général avec notamment les places de 2 et 3 pour LACHAT Théo et Victorien DUVAL. Pouvaient-ils faire mieux lorsque l’on sait que le vainqueur rentrait d’Irlande ou il venait de remporter le titre européen sur marathon avec l’équipe de France police ? IMG-20181105-WA0006Hé oui! Ils ont fait mieux puisqu’ils sont classés aux deux premières places en sénior.

IMG-20181105-WA0004A la 15ème place nous retrouvons Michael Voisin et DECURNINGE Xavier au 20ème rang (respectivement 9 et 13ème de la catégorie sénior). Jusque-là c’est beau mais c’était jour de fêtes pour l’ACE hier et nous rajoutons des podiums en rose et marine comme s’il en pleuvait. A commencer par LACHAT Edmée qui prend, comme son frère 2 podiums (3ème au général féminin et 1ère junior) suivi de très près par le nouveau coach du groupe hors stade. Bien élevé, David HERACLIDE s’efface sur la ligne d’arrivée mais en profite pour prendre la 3èmemarche en V2. Cependant, en V3 Patrick MARCHAND ne monte pas, contrairement à l’accoutumé, sur le podium. Il termine 5ème. Il faut juste préciser que ce véritable athlète rentrait du marathon de REIMS bouclé en 3H30’30’’ 15 jours plus tôt … à la seconde place. Respect le V3 !
ALICE AU LYAUD

Si le Mercato nous donne tous ces bons résultats, il ne faut pas oublier la formation des jeunes. Pur produit de l’AC EVIAN, la cadette Alice FERRAND entasse les podiums. Pour être vraiment précis c’est surtout les premières places qu’elle squatte. 1ère cadette avec plus d’1/4 d’heure d’avance sur sa dauphine, elle emmagasine de la confiance et sera à nouveau en piste dès dimanche 11 lors du traditionnel cross BAYARD à Pontcharra.
Bravo aussi à DUCRET Angélique, 9ème et à LOMBARDI Vincent (67ème) dans les catégories séniores.
http://www.courzyvite.run/18Resultats/Lyaud2018.pdf IMG_89691

Les minimes étaient aux championnats départementaux de triathlon en salle. Grosse bagarre mais victoire d’Agathe DAUFES qui totalise 88 points, soit deux de plus que son adversaire. Bravo Agathe pour ce titre et encouragements à Fanny (12ème, 71 pts) Maissane (48ème, 45 pts) et Loanne (56ème , 29 pts). En poussin Nadir termine 39ème avec 31 pts.

Petit rappel à ceux qui prépare leur sac à la dernière minute: Les couleurs du club sont le rose et le marine. Nous tenons à disposition des plus tête en l’air une panoplie de maillot, survêtements, débardeurs estampillés AC EVIAN. Ce message ne s’adresse pas qu’aux jeunes.

 

La vitalavie est un vrai plaisir

 

IMG-20181104-WA00022 choix fait pour représenter le club ce week end. Tout d’abord, priorité aux anciens qui ont choisi Annecy et son superbe parcours de 20 km sur les hauteurs du lac d’Annecy. 5ème édition et 4ème participation de Valérie MAGIN qui a approché son meilleur temps réalisé en 2014. 20,9 km avec 325 D+ sur un parcours varié et magnifique. 1H57’39’’ pour prendre la 405ème place sur 691 et toujours avec le sourire.
Place    Catég.      Temps           Nom                km/h       t/km
405       28 FM1      1:57’39 » MAGIN Valérie       10,7        5’37 »

IMG-20181104-WA0006Karima MIMOUNE REZIG ne s’est pas contentée de sourire à l’arrivée de l’épreuve. Elle a tellement démontré sa joie et sa détermination que le speaker, conquis, s’est précipité pour recueillir ses propos. Probablement un peu déçue d’avoir dépassé les 2 heures de course mais ravie du parcours proposé. Elle revient à la compétition et sa volonté montrée aux l’entrainements va payer prochainement.
Place     Catég.    Temps    km/h    t/km                 NOM
524      20 FM2     2:05’37 »   10,0      6’00 »   Karima MIMOUNE REZIG

Nicolas BULANT n’arrête pas de surprendre, aux entrainements et en compétition. Pas de soucis avec les dénivelés, une cadence régulière et surtout la même bonne approche de la compétition que Karima. Il sera bientôt bloqué dans les montagnes pour l’hiver mais aucun doute qu’il reviendra encore plus fort au printemps.
Place   Catég.      Temps           Nom                  km/h        t/km
119     14 HM2     1:37’54 »   BULANT Nicolas    12,8          4’41 »

http://kikourou.net/resultats/resultat-128816-la_vitalavie-2018.html

Le second choix était de se rendre au LYAUD pour les cross des hermones, délicieux parcours vallonné de 12,4 kilomètres. Mais je crois que cela mérite un article à part tellement que l’AC EVIAN a cartonné. Un petit teasing : des places de 1, de 2 et de 3 dans les principales catégories….