4 en finale du championnat de FRANCE de cross

IMG-20190217-WA0018Peu de motivation pour raconter le week end de cross à Yzeure. Un peu comme une partie des athlètes qui ont eu le privilège de s’y déplacer. Des résultats conformes à ce que les bilans de chacun laissaient espérer. Les tauliers ont tenu leur rang mais aucun exploit n’a été réalisé, voir tenté. 10 prétendants pour la dernière manche à VITTEL et quand même 4 qualifiés : Alice FERRAND, Fanny FRANCHEQUIN, Edmée et Théo LACHAT iront en finale du championnat de France. Il a manqué un supplément d’âme, d’envie, de folie et parfois de réussite pour les autres. Claire MACHINAL est celle qui peut légitimement être « véner » d’être exclue car elle se retrouve au classement entre deux qualifiées par équipe et échoue à 2 places de la qualification directe. Elena Mercier regrettera longtemps cette chute en début de course, elle qui était déjà handicapée par une blessure qui l’avait privée de la dernière semaine d’entrainement. Difficile de reprocher cette malchance ou maladresse à cette cadette qui nous a surpris tout au long de la saison mais elle aurait dû, elle aussi, être du voyage à VITTEL. La dernière qualifiée en individuel est 47ème, Claire et Elena pointent à la 51ème et 56ème rang. Lucie GRILLET fait une course dont elle n’a pas à rougir. Sa qualification dépendait de l’équipe qui finit à la 9ème place. 20190217_120744Mention Bien pour Alice FERRAND qui, bien que qualifiée devra se trouver plus d’envie pour ne rien regretter. Mais nous reviendrons sur le sujet plus tard. C’est Bouelem GUESARAOUI qui avait commencé la journée avec une très modeste 85ème place. Assuré de ne pouvoir être présent aux championnats de France avant la course, Bouelem a géré sa course et s’est préparé pour les échéances à venir.
Première sélection pour Antoine PIZZETTA avec le comité de Haute Savoie. C’était mission impossible de continuer la route car il fallait être dans les 8 premiers. Il termine tranquillement en milieu de peloton.
FANNY a Yzeure 2019Fanny FRANCHEQUIN ira aux France! C’est une récompense et un vrai bonheur pour celle qui fait l’unanimité au club. Si on peut penser qu’elle bénéficie d’une catégorie peu fournie, il est bon de signaler que des espoirs féminines ne se sont pas qualifiées. Elle a été vaillante, notamment dans la dernière boucle ou elle a mis un point d’honneur à nous offrir un final comme on les aime, reprenant jusqu’à la ligne d’arrivée des adversaires. Malheureusement elle devra se passer de son amie, contrainte à l’abandon à la fin du premier tour. Pris en charge par le service médical Mégan WEGERAK rentrera, après un bref passage par l’hôpital de MOULIN, plus tard dans la soirée avec Lionel COTTIN, entraineur, accompagnateur qui a assuré lors de cette drôle de journée.
IMG-20190217-WA0012David HERACLYDE était du voyage et il a certainement apprécié le comportement de ses athlètes. En effet Edmée LACHAT s’est facilement qualifiée. Ce n’était pas chose aisée car il y avait une concentration d’athlètes de niveau internationales dans le peloton. Des championnes de France et d’Europe qui ne l’ont pas impressionnée. Comme beaucoup de triathlète, Edmée a un mental très fort. 10ème dans la ligue AURA parmi les plus forte de France, ça permet de rêver….

IMG-20190217-WA0020Obligé de se qualifier pour accompagner sa sœur, Théo LACHAT a brillamment pris son billet pour le dernier tour. Dans une course très rapide et sous un soleil presque de plomb pour la saison, Théo se classe au 31ème rang. Triathlète à la base aussi, il partira à VITTEL sans pression, et ce sera la meilleure condition pour réaliser une grosse perf.
L’AC EVIAN aurait pu mieux faire sur ce week end mais n’oublie pas que ce résultat, avec 4 finalistes aux championnats de France de cross n’était même pas envisagé en début de saison. Alors bravo aux 10 d’Yzeure. Vivement le 10 mars pour suivre la fin de l’aventure cross, probablement diffusé sur un canal que nous communiquerons ultérieurement.
DERNIERE MINUTE : Alice FERRAND s’est donnée une belle entorse lors d’un entrainement au bois de ville mardi. C’est une course contre la montre qu’elle entame pour guérir avant l’échéance du 10 mars. Elle sera privée des derniers entrainements.

TOUS LES RESULTATS:

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=222964

Tu paries combien qu’ils iront à VITTEL?

20190212_145325.jpg½ finale du championnat de France de cross cette semaine dans l’allier, à YZEURE, ou vont se retrouver les meilleur(e)s des départements de l’allier, du cantal, de la Loire, la haute Loire et le Puy-de-Dôme (zone LOIRE et volcans) de l’Ain, de l’Ardèche, de la Drôme et de Lyon (zone vallée du RHÖNE) et de l’Isère, de la Savoie et de la haute Savoie (zone des ALPES). Bref une sévère explication afin obtenir son billet pour la finale trois semaines plus tard à VITTEL. Petit tour de nos forces en présence.
Plus jeune des athlètes en compétition cette semaine, Antoine PIZZETTA prendra part à la course minime avec l’équipe de la Haute-Savoie lors du challenge inter-comités à Yzeure. Il devra appliquer les consignes qui lui seront données, avant et pendant la course pour un après sans regret. C’est la grosse cote tant il flirte avec un niveau supérieur. Cette épreuve permet la sélection en équipe Auvergne Rhône Alpes minimes pour la Coupe de France des ligues de cross (compétition inter ligues minimes) qui se déroulera dans le cadre du championnat de France de cross.
Megan WEGERAK doit être tout étonnée d’être encore en lice pour une éventuelle finale du championnat de France de cross. Elle est plus habituée à briller sur la piste ou sur les différents sautoirs. Elle reste la détentrice de 6 records au club mais aucun ne dépasse les 100 mètres. Mais pour ceux qui connaissent le caractère bien trempé de la demoiselle, on peut s’attendre à ce qu’elle tente sa chance jusqu’au bout.
Fanny FRANCHEQUIN avait stoppé son parcours au même niveau l’année dernière lors d’une course magnifique. Aucun regret à avoir et si elle est en condition de réaliser un exploit, nul doute qu’elle y mettra l’énergie nécessaire. Accompagnée de son amie Megan, les deux peuvent nous surprendre. En tout cas elles ne nous décevront pas.
Bouelem GUESARAOUI est l’une des quatre plus sures chances de qualification pour Vittel. Celle-ci ne devrait pas lui échapper. Il a passé les échéances précédentes assez facilement, toujours au pied du podium. Parier sur lui c’est être certain de ne pas gagner beaucoup d’argent. Parier contre lui c’est assurément en perdre. Dans sa catégorie de Master 2 pourtant relevée Bouelem va tirer son épingle du jeu.
Alice FERRAND est de retour à son niveau, au bon niveau. Elle a déjà participé à l’épreuve finale et compte bien recommencer. Cette année elle jouera sa carte perso mais sera aussi la leader d’une surprenante équipe cadette toujours en lice.
Claire MACHINAL est, comme Mégan, une spécialiste de la piste mais elle a su se transcender aux pré-régionaux pour être présente en demie finale. Auteure d’un gros départ à ECHIROLLES elle a su serrer les dents pour glaner les places nécessaires afin de qualifier l’équipe. Elle devra jouer sa carte personnelle et pourrait se surprendre. Le terrain aura un rôle à jouer.
Éléna MERCIER est l’excellente surprise de la saison de cross. Elle a l’air fragile mais elle ne lâche rien. Distancée en début de course par Claire lors du précédent tour elle est revenue tout en régularité. Moins de 20’’ la séparent de sa chef de file. Mettez une petite pièce d’encouragement sur Éléna, c’est probablement pas le pire investissement à faire.
Lucie GRILLET a qualifié l’équipe. En effet sans elle, pas d’équipe. Sans sa volonté elle n’aurait pas accroché cette place honorable qui lui permet d’être présente à Yzeure. Si elle veut remercier ses amies, elle va devoir croire en elle et se transcender à YZEURE.
Théo LACHAT va passer assurément. Il a montré, il y a trois semaines une forme remarquable. En finissant 13ème du cross long il affiche des ambitions dans un peloton très relevé. Pas certain que les autres zones qui viennent se greffer le perturbe. De plus il doit accompagner sa sœur à VITTEL…
Edmée LACHAT a le même gabarit qu’Éléna et semble elle aussi tout en retenue. Pour ceux qui ont assisté à son dernier tour à ECHIROLLES, il était possible de voir l’énorme volonté qui anime cette athlète complète. Et pour ceux qui ne sont pas en mesure de la suivre aux entrainements ils savent que la forme est présente. De plus elle doit accompagner son frère à VITTEL…

Toutes les infos sur les horaires, le parcours en suivant ce lien :
https://courzyvite.run/Fichiers_IC/Chpts-Regx-Cross_17fev2019.pdf

récompenses et mise aux poings

C’est à Annecy vendredi qu’avait lieu l’assemblée générale du comité départemental d’athlétisme. Une fois les rapports annuels faits, les orientations expliquées, quelques chiffres distribués, il s’est agit de récompenser les bons élèves. L’AC EVAIN n’a pas été en reste et c’est 4 représentants qui ont été à l’honneur.

Pierre-CabireauPierre CABIREAU tout d’abord, que peu connaissent car il habite proche d’ANNECY. Il fait parti des indispensables dans un club dans sa fonction d’officiel. Depuis plusieurs années au club il récolte la médaille d’or du comité départemental.

remise de prix cd 74 fevrier 2019Daniel VUAGNON,  déjà récompensé lors de l’assemblée générale du club valide son engagement en recevant, la médaille d’argent.

Toujours médaille d’argent mais récompensé par la fédération française d’athlétisme, Jean batiste CHIODA, notre président, mettra certainement une tournée générale prochainement.

Un récompensé dans une famille  peut en cacher un(e) autre puisque nous retrouvons Catherine PETIT qui reçoit sa médaille d’argent du ministère de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. A signaler que Catherine a reçu sa médaille qui lui était due depuis le 14 juillet 2015. Elle ne lui avait jamais été remise, c’est chose faite.

PENDANT CE TEMPS ….

raclette 2019 img-20190212-wa0006.jpg

ou personne ne les surveillaient (président et  secrétaire absents,  coach en déplacement) le groupe hors stade a mis en place sa réunion annuelle à base de charcuteries, de fromages fondus, de cornichons, de patates légères, de salades (pour dire que…) et de desserts à profusion. L’ensemble agrémenté d’eau de vie qui vient de la bas et de quelques bonnes bouteilles.  Belle soirée aux dires de tous et joyeuse ambiance. Nous attendons donc tous ces « ripailleurs » dès jeudi soir pour expier leur péché de gourmandise autour de l’anneau (gastrique) du stade de PASSERAT. Sans chercher à envenimer le rapport je mets à la disposition du préparateur de séances quelques photos qui lui permettront d’adapter les sanctions exercices. Une vidéo de propos malveillants circulerai….

IMG-20190212-WA0005

il ferait partie du groupe hors stade 

IMG-20190212-WA0007

que dire de cet athlète?

Une très infime partie du groupe  (une unité) s’est contenté de 30 minutes de course à bonne allure entrecoupée de vives accélérations d’une dizaine de secondes toutes les 3 minutes à laquelle il a rajouté, a son initiative personnelle, quelques exercice de gainage.de-caune.png

 

FARINE, LAIT, ŒUFS…

Un peu de farine, du lait, des œufs, une pincée de sel et un soupçon de fleur d’oranger, du sucre et vous avez la recette des performances des benjamins minimes de l’ACE. Petit retour en arrière…

Ils étaient 9 à partir pour Faverges ce dimanche matin, enfin 9 à essayer de partir car l’espace du club n’avait pas décidé de démarrer ce matin là. Heureusement Manu et Thomas avaient eux, des véhicules avec des batteries en état. Ce petit incident n’a pas entamé le moral des troupes, dans le véhicule du club (celui qui a une batterie qui fonctionne !!!) les jeunes ont rapidement trouvé avec leurs nouvelles technologies de quoi mettre de l’ambiance et faire voyager les vieux (Kiwi, Catherine et Jean-Baptiste) dans leur jeunesse, grâce à des musiques des années 60, 70 et 80. Dans cette ambiance Faverges n’est pas si loin…

Le rappel des épreuves de chacun, les consignes sur le respect de la salle et du règlement passées, les athlètes sont enfin lâchés dans l’arène et commencent à s’échauffer.

Antoine court déjà partout, Oscar joue le vieux briscard et calme les ardeurs de son camarades, les filles se préparent tranquillement.

C’est parti pour 3 épreuves pour chacun des athlètes présents, l’ACE aligne Maya, Loanne, Maïssane, Louise, Oscar, Clément, et Younis en minime et un seul représentant chez les benjamins le volubile Clément. 3 épreuves chacun ce qui nous fait un triathlon donc 4 performances.

Sur les 36 performances réalisées par nos valeureux évianais il y a eu 21 PB (personal best =record personnel) et 2 records égalés. Citons rapidement à la hauteur les 1m54, 1m50 et 1m46 respectivement à Oscar Antoine et Maya, les 5m16 à la longueur de Younis qui pulvérise son record de 82 cm et encore les records au poids de Louise et Maïssane, le record de Clément au 50m Et enfin les records au pentabond de Loanne et du benjamin Clément. Encore une fois comme lors de la dernière compétition TOUS les athlètes ont battu au moins un record personnel. Alors avant de vous révéler notre secret un grand bravo à tous et particulièrement à nos deux meilleurs représentants Maya qui termine 4eme de la compétition et Oscar 9eme.

Pour ce qui est du secret des performances, vous le trouverez dans la première phrase de cet article ainsi que sur la photo

Les résultats de cette journée ici : http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=223316

L’AC EVIAN remercie tous les sponsors

20190124_133344_005

Si le magazine remercie tous ses sponsors qui ont permis sa parution,  c’est l’ATHLÉTIC CLUB  EVIAN dans son ensemble qui bénéficie de ces participations. Grace à toutes ces entreprises et à leur générosité, nos athlètes auront de bonnes conditions pour s’exprimer, pour se déplacer, pour performer.

cryogénisation et bains de boue pour le hors stade

foulées blanches des brassesSamedi à 17h30 pour la foulée blanche des brasses, organisées dans la station de PLAINE-JOUX par la foulée d’Annemasse, nous retrouvons, comme dans le jura quinze jours auparavant David HERACLIDE et Guillaume MOREAU auxquels s’ajoute Mikael Voisin qui délaisse le sable fin de l’Espagne pour la poudre blanche de Haute Savoie. 9.5 km sur 2 boucles au menu et un départ très rapide dans une abondante neige fraichement tombée. Mikael et David vont se chauffer un moment, chacun prenant alternativement le dessus sur l’autre.51440179_2203140869950973_1291397847299653632_o David se fait remonter et déposer en côte et reviens et prends du champ en descente et sur les portions plates. A mi course au passage des relais Mikael prend le large. Il finira 10ème au scratch, 7ème en sénior en 56’13. David trouvera deux autres adversaires plus jeunes de 30 ans, histoire de pimenter une fin de course qu’il boucle 16ème au général et… 1er de sa catégorie en 58’19’’. Un des « gamins de 96 » le devancera et l’autre finira derrière. Guillaume MOREAU, venu prendre sa revanche du Jura se consolera avec la 21ème place au général (15ème sénior) en 59’13’’. PLAY AGAIN Guillaume. !!! A signaler que le peloton comprenait à l’arrivée 252 unités toutes catégories confondues. 10, 16 et 21 sur 252 c’est un résultat très très satisfaisant. David enchaine non seulement les podiums mais squatte aussi la plus haute marche.
https://www.l-chrono.com/resultats2019/foulees_blanches_des_brasses_10.pdf

where is sergeSerge PEYRELONG nous fait voyager « à la surprise » chaque semaine. Tu l’attends dans le zig, il arrive dans le zag. Il a l’annuaire des courses, trails et triathlons depuis Brest jusqu’à Ajaccio et il pointe du doigt, les yeux fermés le vendredi soir, sa destination week end. Cette semaine Serge nous emmène au trail des GIVRÉS sur la commune de MONTANAY ; Montanay est une commune française située dans la métropole de Lyon, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Établie en grande partie sur le plateau de la Dombes, la commune de Montanay est située en banlieue nord de Lyon.
Voila une présentation digne du JT de 13h. Bon maintenant que l’on sait ou il était on va chercher à savoir ce qu’il faisait, notre Pierre BONTE du trail : Au coeur de l’hiver, dans la petite commune de Montanay, au nord de Lyon, se déroule depuis plus de 10 ans un événement hors du commun : le Trail Givré de Montanay ou comment une joyeuse troupe de passionnés arrivent à faire rimer année après année hivernal avec convivial en 1 course.
Le Trail Givré offre à ses participants une échappée sur chemins, orchestré d’une main de maître par 7 membres du Val-de-Saône Athlétisme habitués des courses en pleine nature, accompagnés par quelques 50 bénévoles enthousiastes et toujours à l’écoute.
sans-titreTrail court Distance 23 km Dénivelé positif 440 mD+ Départ 3 févr. à 9h15 coureur : Serge PEYRELONG temps : 2h40. Classement : 102ème V2 conditions : pluie et boue. Photos : non !    épreuve labellisée challenge trail tout national et le vaillant Sergio ramène un point pour le club!!!

https://docs.wixstatic.com/ugd/b15545_f6d897ef8bc34dd9a4d4d5b437b2e608.pdf

02/02/19 – Champ Régionaux Individuels Cad->Sen

AC EVIAN
Femmes
GRILLET Lucie 200m – Salle / CAF Finale directe 4 28 »73 R3 CAF/03 03/02
GRILLET Lucie Longueur – Salle / CAF Finale Sautoir 15 4m28 D2 CAF/03 03/02
MACHINAL Claire 200m – Salle / CAF Finale directe 3 28 »42 R3 CAF/02 03/02
MACHINAL Claire 60m Haies (76)-salle / CA Finale 3 5 9 »89 R1 CAF/02 03/02
MACHINAL Claire 60m Haies (76)-salle / CA Série 3 3 9 »79 q IR4 CAF/02 03/02
MACHINAL Claire Longueur – Salle / CAF Finale Sautoir 10 4m52 R6 CAF/02 03/02
WEGERAK Megan Longueur – Salle / ESF Finale directe 5 4m97 R2 ESF/99 03/02
GOMES TAVARES Ariana (POR) 200m – Salle / TCF Série 11 5 29 »19 R4 JUF/01 03/02
Hommes
NDIAYE Daouda 200m – Salle / TCM Série 13 3 23 »78 R2 SEM/89 03/02

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour sur les résultats des pré-régionaux le 20/01

20/01/19 – Pré-Régionaux Indiv Cad->Sen Zone Alpes
LYON – ARA – 069
AC EVIAN
Femmes
GRILLET Lucie 200m – Salle / CA-JUF Finale directe 4 28 »61 R3 CAF/03 20/01
GRILLET Lucie 60m – Salle / CAF Série 4 5 8 »65 R3 CAF/03 20/01
GRILLET Lucie Longueur – Salle / CAF Finale directe 10 4m11 D3 CAF/03 20/01
MACHINAL Claire 200m – Salle / CA-JUF Finale directe 3 28 »30 R3 CAF/02 20/01
MACHINAL Claire 60m – Salle / CAF Finale 2 5 8 »56 R2 CAF/02 20/01
MACHINAL Claire 60m – Salle / CAF Série 2 5 8 »49 q R2 CAF/02 20/01
MACHINAL Claire 60m Haies (76)-salle / CA Finale 2 3 9 »88 R1 CAF/02 20/01
MACHINAL Claire 60m Haies (76)-salle / CA Série 2 5 9 »97 q R1 CAF/02 20/01

66% de reçus au championnat des Alpes

Le 6, le 11, le 13, le 15, le 16 et le 21 sont les premières places qui gagnent un week end à YZEURE pour participer aux ½ finales du championnat de France de cross dans 3 semaines C’est le classement, toutes catégories confondues, pris par les meilleurs athlètes du club lors des championnats des alpes d’Échirolles. 2 teams sont à féliciter tout particulièrement.
img-20190127-wa0067.jpgimg-20190127-wa0070.jpgLa première constituée du duo frère et sœur LACHAT qui prennent la 6ème place pour Edmée (juniore) et la 13ème pour Théo (séniors). Des courses de costauds dans la tête et dans les jambes. YZEURE ne devrait être qu’une étape vers une autre ville d’eau. Avec la forme affichée on devrait les suivre jusqu’à VITTEL pour la finale du championnat de France de cross.
img-20190127-wa0009La seconde bonne nouvelle est de retrouver enfin une équipe pour les ½ finale du championnat de France de cross. 4 cadettes emmenées par l’expérimentée Alice FERAND qui a montrée la voie. Elles ont couru pour elles mais aussi pour la qualif par équipe. Si Alice a tenu son rang il est à souligner qu’Elena MERCIER (15ème) confirme à chaque sortie son potentiel. Légèrement dominée par Claire MACHINAL (21ème) sur la première partie du parcours Elena s’est battue jusqu’au bout pour accrocher cette belle place. Excellente demi-surprise de voir Claire, plus habituée au tour de piste à vive allure, performer sur le cross. Belles attitudes positives des trois qui ont offert à Lucie GRILLET le voyage à YZEURE. A signaler que les trois cadettes étaient aussi qualifiées en individuelles. Bravo les cadettes et remettez nous ça à Yzeure.
20190127_122842.jpgAntoine PIZZETTA (16ème au général et 7ème du département) en minimes obtient sa qualification au terme d’une course plus maitrisée que d’habitude. Il a démontré des qualités de battant, des aptitudes à souffrir et il pourrait encore nous surprendre. Sa progression passera par des entraînements de qualité et par une meilleure gestion de ses courses. C’est la grosse cote du moment et surtout de l’avenir. Direction Yzeure avec la sélection du comite de Haute SAVOIE. Antoine devra rentrer dans les 20 de sa zone pour aller disputer la finale de la coupe de France des ligues (under16) .
img-20190127-wa0054Nos deux dernières qualifiées sont encore de la bande à Lionel. En catégories espoir Fanny FRANCHEQUIN (10ème) et Mégan WEGERAK (11ème) iront tirer probablement leurs dernières cartouches à YZEURE. Les deux amies auront du mal à passer le tour suivant surtout que la motivation d’aller à VITTEL pour le bouquet final… cela aurait été EPERNAY, SAINT ÉMILION ou en BAVIERE…
Dernier qualifié qui fut d’ailleurs le premier de la journée, c’est l’EVIAN ONE de l’AC EVIAN en la personne de Bouelem GUESARAOUI, 30ème de la course vétéran et 4ème des Master 2. Bouelem tracera sa route jusqu’à la finale… comme d’hab.
Félicitations à ceux dont le parcours s’arrêtent à Echirolles : Erin, Laure, louise, Benjamin et Bernard.
bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=222958&frmposition=2
img-20190128-wa0002Pendant ce temps, privilégiant la chaleur et un sol moins meuble, quitte à se déplacer en jet (easy, pas privé quand même), Michael VOISIN s’en est allé à LAS PALMAS DE GRAN CANARIA effectuer un 10 km tout en souplesse. 36’47’’ SOUS UNE GROSSE CHALEUR !!!. Cela lui donne la 46ème place dans un peloton de 4000. Elle n’est pas belle la vie???

Faire une belle perf au soleil c’est autre chose que de se vautrer dans la boue et le froid pour un résultat mal compris des organisateurs. NDLR

 

 

Qui vote pour, contre ou s’abstient?

20190122_073413.jpgExcellent résumé de l’assemblée générale dans l’édition chablaisienne du Dauphiné. Alors coup d’œil sur les à cotés. Tout d’abord une belle présence des nouveaux au club qui se sont parfaitement intégrés à l’image de Kaoutar BOCHATON qui n’est pas venue les mains vides : pour compléter le buffet à base de toasts au saumon, (solde de la tombola où une centaine de grille a été vendue) et de l’immanquable galette des rois à cette période, nous avons eu le droit à 2 délicieuses soupes : végétarienne et aux lentilles façon marocaine. img-20190118-wa0005.jpgC’est Sabrina qui a composé le bouquet de douceurs sucrées. Belle et sympathique initiative de ces nouvelles recrues du club. Quelques athlètes, entraîneurs et officiels  ont été honorés pour les valeurs sportives qu’ils ont montrées tout au long de l’année, d’autres pour leurs performances, d’autres pour tout ce qu’ils ont apporté au club. Pour la première fois avait été mis en lumière l’athlète de l’année : C’est Fanny FRANCHEQUIN qui est élue à l’unanimité. 20190123_084543.jpgJoli geste de Lionel COTTIN, remettant au meilleur vendeur de grille de la tombola, un maillot officiel de la sélection américaine lors des mondiaux masters de Lyon. Lionel l’avait reçu lui-même de Patrick CACHAT, ancien officiel du club et présent à l’assemblée en tant que représentant du département. Ces deux compères ont fait le plus court et le plus long discours de l’assemblée générale.
Les récompensés 2018 : Fanny Franchequin, Sophie Ferlet , Boualem Guesaraoui, Brigitte Declercq , Alice Ferrand et Daniel Vagnon en tant qu’officiel.
BENJAMINES : Agathe Daufes, Anna Salvignol
EA PO : Celia Favre, Miley Delatreche , Jules Neplaz , Yael Chatry.

20190124_133344_005Les récompenses faites, le feu vert pour l’attaque du buffet a été donné par le président sans pour autant avoir omis d’offrir à tous le magazine de l’année.
c’est de coutume que le groupe cadets juniors allume le feu sur le dancefloor. C’est avec beaucoup d’entrain et de bonne humeur qu’ils ont entrainé dans leur sillage quelques membres du groupe hors stade. Certains nettement plus à l’aise pour trouver le rythme que sur la piste.
20190118_234011L’info de la soirée est la décision de deux cadettes du club de stopper l’athlétisme pour se consacrer au curling en salle.
Plus de précisions dans le magazine 2018 que vous retrouverez en ligne sur le site du club https://acevian.fr/

dscf3189-copie.jpgdscf3194-1.jpg

 

 

Suis-je un Traileur Blanc?

2 questions se posent pour tenter de trouver une réponse à l’interrogation de David HERACLIDE suite à sa participation à l’O’XYRACE du jura samedi soir. Evoque-t-il la couleur de la peau ou la discipline? À la première interrogation il faut s’en foutre un peu, bien qu’il est à noter qu’aucun kenyan, ni éthiopien ne squattent les podiums des trails de nuit comme de jour. A la seconde question il vous suffira d’aller au bout de son récit pour avoir la réponse. 
o'xyrace« Samedi 18h30 départ pour les 18km de l’O’xyrace à Lamoura dans le Doubs.  -6 au début et on perdra encore 6° durant la course soit … -12 degrés à l’arrivée. 500m de D+ avec un mur au 13ème km…je le sens encore, ça brûle encore 🤬
Guillaume Moreau, vrai Traileur qui rejoindra le groupe dès mardi, était aussi de la partie. On ne s’échauffe pas car les circonstances nous en en empêchent (on est des manches). ça nous le savions mais ce sont les raisons qui nous intéressent NDLR.
Le départ est donné , Guillaume gicle pour suivre le groupe de tête qui part au taquet…je reste tonique mais à distance, la piste s’élargit et je constate que le damage était juste une illusion .
Je modifie ma foulée et ma pose de pied.  Me voici en mode minimaliste…fréquence rapide,  foulées courtes, pieds hyper rapides au sol car c’est de la poudreuse. Après 500m je reviens sur Guillaume et je poursuis l’effort sur une courte partie plane afin d’intégrer un petit groupe.  je reste 5m derrière , on tourne à gauche 1km… mais c’est quoi ce délire ? Seul en pleine poudreuse. c’est dur, ça monte, ça fatigue, Galère…
Il reste 15 km,  j’espère que les conditions vont changer sinon je crains de devoir abandonner.
Euh…ou suis je? Je ne connais pas , l’abandon n’est pas une option…une piste apparaît et mon pied peut bosser. j’envoie, je suis bien , je dépose quelques concurrents 🤣
Ça monte de nouveau et je me fais laminer.  je tombe dans la relance. M…. !!!
Bon je crois que je suis perdu. Alors j’envoie en descente… on verra bien.
Un gars me dit au kilomètre 10  que je suis 21ème ….je sais qu’il y a un mur au 13eme, Turbo Action…..Vroum. Je suis en limite lactique ….je reprends des gars ,ils sont loin derrière et voila ….LE MURRRRR!!!
Ils me reprennent presque tous avec des airs goguenards … « et mec ici c’est notre terrain… »🤮
Je m’accroche mais jamais dans le rouge.
La montée a duré au moins 3 heures, en tout cas ça n’en finissait pas…. Quand à la descente , j’ai du mal à tout lâcher…..je reviens trop lentement.
Pas de plat… mais un faux plat montant. Il doit rester 3km je décide de me faire mal… Boom je ramasse les morts et je fais le trou…il reste une loupiote de visible…j’y vais? J’y vais pas? j’e n’irai pas je décide de rentrer en footing rapide et de conserver ma place. je suis à  ce moment , je crois 17ème.
L’arrivée , je prends la luge à 300 m je descends en luge sur 80m
Finish. Le speaker annonce « David 16eme et 1er V2 ». 18km en 1H 36 . Victoire ✌️
Guillaume arrivera 6mn plus tard. Bravo à Nous.
Guillaume repartira avec le gros lot de la tombola…une paire de ski. 

David a sa réponse; Quand on remporte un trail blanc dans sa catégorie et que l’on finit 16ème/468 on peut penser être un traileur…. multicolore. 

Bienvenue  et bravo a GUILLAUME MOREAU qui finit en 1H42’39 », 23ème de sa catégorie de sénior.

https://Les résultats : http://www.sporkrono.fr/resultats/public/g-live.html?f=epreuves%2Foxyrace-jura%2Foxyrace-jura-2019.clax&fbclid=IwAR1QN7OC0VlcZdMDycWuZRh4_mO4rZ1LA22RUkw_M20T6L1npzKTcBAkdvI

Cache-cache avec Serge PEYRELONG.

img-20190117-wa0001Serge PEYRELONG a encore fait des siennes. On ne sait jamais ce qu’il prépare, ni ce qu’il va faire. On reçoit même pas une information, tout juste un commentaire laconique et sibyllin genre qu’il est dans le haut beaujolais, qu’il nous salue bien par -7° et qu’il vient de s’offrir 29 KM avec 1100  mètres D+. Il nous fait parvenir des photos qu’il n’a pas besoin de signer. On sait par leur flou qu’elles proviennent d’un Nokia première génération. Alors après enquête il s’agissait du trail d’AVENAS que serge a terminé en 4h 14′ 21 ». Il termine 23ème de sa catégorie dans un peloton de 224 coureurs. Une fois de plus on s’incline devant son courage solitaire. Bravo Mister NOKIA. A part cela, ce trail a l’air très sympa et en suivant le lien vous pourrez vous en rendre compte.

https://tracedetrail.fr/index.php/fr/trace/trace/42924

Un samedi soir sur la neige*

Que pourrait on faire un Samedi soir de janvier à la CLUSAZ ?
Une raclette devant un bon feu de cheminée après une longue promenade répondra 98% des personnes censées.

bélier-blanc-2019
Seuls 703 athlètes vous diront qu’ils prendront le départ de la course du Bélier blanc, petite sœur du bélier d’été. 11 km et 490 m D+ avec un départ sur l’asphalte du cœur du village pour rapidement se transformer en neige glissante. Il en faut peu pour être heureux : une neige blanche, une nuit noire, quelques traileurs et des crampons sous les baskets. Voila c’est parti pour David HERACLIDE qui va boucler le parcours en 58’04’’. 2ème meilleurs temps de sa catégorie dans une course qu’il jugera rapide pour sa part. Sans pour autant être au taquet confiera t il en aparté. 34ème sur 703 à l’arrivée. Bravo au coach du groupe hors stade qui répondra le lendemain à la question ; Mais que pourrait-on faire un dimanche froid et pluviebélier-blanc-2019©clement-hudry-6-copieux à la Motte Servolex ?

Pour les résultats http://www.lebelier-laclusaz.fr/resultats/
Pour le résumé filmé https://youtu.be/86Nw3yk_RQc

  • hommage à Francis… l’autre, le vrai.

Nous comptons sur votre présence à l’ASSEMBLEE GENERALE du club qui se tiendra :

VENDREDI 18 JANVIER 2019MAISON DES ASSOCIATIONS EVIAN dès 19h30

C’est l’un des seuls moments de la saison ou nous pouvons tous nous retrouver pour un moment convivial.

Après les discours, buffet et galette des rois.

Des résultats crossi/crossa pour les départementaux à la motte SERVOLEX.

img-20190113-wa0032 20190113_125525        A l’heure du bilan il faut admettre que les résultats sont mitigés mais il ressort de cette journée boueuse à souhaits l’impression que tous remettront les pointes à ECHIROLLES dans 15 jours. Un super parcours exigeant, obligeant des relances difficiles, une montée qui carbonise les cuisses, une descente genre sable mouvants où les organisateurs ont certainement récupéré quelques chaussures.
Chez les jeunes, encadrés par la coach Céline et de nombreux parents on relèvera les résultats suivants :
Chez les poussines sur 1260 mètres : Justine 23ème, Amarens 60ème, Jasmine 70ème dans un peloton de 76 coureuses.
Chez les poussins sur 1260 mètres : Miley 3ème, jules 14ème, Titouan 16ème sur 79 participants.
Chez les benjamines sur 1960 mètres : Agathe 9ème, Erin 75ème /91
Chez les minimes filles sur 2800 mètres : Laure 22ème, Louise 32ème et Maya 46ème /79
Chez les Minimes garçons sur 3400 mètres : Antoine 21ème sur 73
img-20190113-wa0031.jpgBravo à tous et félicitations pour tous ceux qui ont connu leur premier vrai cross. On vous espère tout aussi nombreux et aussi motivés pour l’étape suivante. Mention pour Agathe DAUFES qui dans un gros peloton a su terminer fort pour rester dans le top 10 ainsi qu’à Miley qui prendrait une troisième place que son coach de maman n’est pas certaine. Encouragements à Antoine PIZZETTA qui après un très gros départ a résisté sur 2 tours avant de finir plus difficilement sur la dernière longue boucle. Gros doute sur le classement réel d’Amarens ASSI qui pointerait pour nous à la 11ème place, plus en rapport avec ses capacités pour la vainqueure du cross de Larringes. Dommage pour GABIN, non licencié mais invité en tant que vainqueur du cross unss. Une signature oubliée et c’est l’intransigeance des organisateurs qui le prive d’une course où il avait sa place.
20190113_131724.jpgChez les plus grands, sous le regard de l’entraîneur David HERACLIDE,  on commence par la double bonne nouvelle avec la 9ème place en cadette d’Alice FERRAND et la 10ème d’Eléna MERCIER, nouvelle venue qui va créer une belle émulation aux entrainements. Il y a du potentiel pour aller plus loin, bien plus loin … jusqu’à une autre ville d’eau en mars 2019.
Toujours dans les belles et bonnes nouvelles la confirmation que le changement de catégorie ne perturbe pas Edmée LACHAT en junior. Elle s’empare avec autorité de la 5ème place dans un cross ou les conditions ne l’avantageaient pas.
Plus tard sur des distances plus longues et rendues difficiles par les nombreux passages Fanny FRANCHEQUIN prend une 9ème place en espoir. Elle pouvait prétendre à mieux et fera assurément mieux prochainement. Kaoutar BOCHATON et Claire PICCAUT ont gouté à leur premier cross et nous ne pouvons que les féliciter et leur proposer un nouvel essai à ECHIROLLE dans 2 semaines.
img-20190113-wa0019Gros spectacle avec la course sénior. Impressionnant d’aisance une dizaine de crossmen se sont détachés rapidement. Pour l’AC EVIAN nous retrouvons Théo LACHAT dans un peloton de chasse. Il prendra une très convaincante 18ème place. Les autres athlètes du club ont connu des sensations diverses. Nous retrouvons Benjamin Bron et Johan Canivet  aux 98 et 99ème place tandis que Vincent LOMBARDI , une semaine après avoir battu son record sur 10 000 Mètres prenait le 66ème rang.
Enfin, en lever de rideau avait lieu la course des Masters. Bouelem GUESARAOUI s’en sort brillamment (26ème) tandis que son équipier de catégorie Bernard GUEPRATTE, enfin libéré de ses obligations familiales, assurera l’essentiel en laissant derrière lui quelques crossmen (95ème).
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx…

img-20190114-wa0004             img-20190114-wa0006.jpg

img-20190113-wa0006.jpg                 20190113_132830

 

Image

Dauphiné du 11 janvier

20190111_140852

Ils sont prêts pour les cross.

On vous aura prévenu : Ils ne vont pas faire le déplacement « pour acheter du terrain ». Mais plutôt pour le parcourir le plus rapidement possible. Gros contingent d’évianais en déplacement en SAVOIE ce week end pour les bi-départementaux de cross. Angélique, Benjamin (2x) Théo, Vincent, Xavier, Victorien, Johan, Claire, Christel, Kaoutar, Edmée, Bouelem, Catherine, Bernard, Fanny, Louise, Antoine, Alice… . Quand on voit l’engagement mis aux entrainements dominicaux aux bois de ville ou les séances au stade le mardi et jeudi il faut s’attendre à de belles bagarres sur les différentes courses.
affiche cross bi departementauxhttps://www.evensi.fr/championnat-bi-epartemental-cross-73-74-avenue-charles-albert-pingon-ronjoux-motte-servolex-chambery-savoie-auvergne-rh-alpes-france-etropolitaine-73290/283195070

 

les prédictions 2019 par D.HÉRACLIDE

2019 ça démarre bien 🙏🏽
Notre 4ème séance du dimanche spe cross…..
Bravo les gars Notre équipe fera honneur au maillot ,vous êtes prêts .
Mais la bonne nouvelle de ce dimanche est là PromClassic à Nice.
Un 10km à la densité digne des 10 Marocains 🤭.
En 31 tu n’es que 34 eme et il n’y a pas de Kenyans ou éthiopiens….
Parfois il y a des jours et heures ou tout va dans le sens de la performance et c’était le cas ce matin.
Nous avions 3 coureurs du club ….donc 3 RP et quels records.
Honneur à Claire PICAUT qui nous a rejoint cet automne et met la barre à 55.09 c’est un super temps pour une première en course mesurée. Bravo , 52 en Mai.
Mickaël VOISIN est venu dans le groupe en me disant , si tu peux m’aider à redescendre sous les 36 , je viens, banco mon ami si tu suis de manière chirurgicale mon plan .top là pour le printemps 19.
En fait tu as fait mieux et plus vite👏🏽👏🏽👏🏽
35.21. C’est RP et 237 eme. Avec un passage en 17.12 (RP) nous avons de la marge ….et oui Félicitations.
Vincent LOMBARDI….depuis que je relate les courses régulièrement je vous parle de nos mano à mano dantesques…..
C’est TERMINÉ……..
Le palier est dépassé personne ne sait où il peut désormais s’arrêter….et putain que je suis content.
34.35. RP. 188 eme Passage au 5000 en 17.06 dans une gestion de course quasi parfaite…..Bravo.
Dimanche prochain…..les Cross….enfin

La bonne résolution de MIKA

img-20190106-wa0000C’était l’événement de début d’année ! Parfait pour se remettre sur pied après les fêtes de fin d’année ! 10 km c’est la distance idéale qui peut convenir à tous : sportifs confirmés ou coureurs moins confirmés, chacun peut se lancer ! Dès 16 ans, vous pouviez courir la Prom’Classic ! Et si le chrono vous fait peur, pas de souci, vous aviez 1h30 pour la terminer ! Enfin, son parcours : un aller / retour sur la Promenade des Anglais ! Magique ! Parcours plat et rapide (parfait pour les acharnés du chrono) mais aussi tellement beau avec une vue imprenable sur la Baie des Anges ! (Idéal pour les amateurs de beaux paysages !) En résumé : La Prom’Classic c’est la course qu’il vous fallait et qui plait à tous !

20190107_134556Il a eu raison Mikael VOISIN de se rendre au bord de la méditerranée pour la 20ème édition de la prom’nice. Non seulement il a passé un week end au soleil mais il s’est rassuré à moins d’une semaine des bi departementaux de cross à la MOTTE SERVOLEX. Il est en grande forme. Sauf erreur il passe pour la première fois sous la barre des 36’ et il ne le fait pas de quelques secondes. C’est 46’’ de mieux. Les résultats en détail http://www.sport-up.fr/site/resultat/partenaire-20181227041452.htm

Photo à voeux est … à moitié pardonnée*

20190103_115948

N’oubliez pas l’assemblée générale le 18 janvier. Des discours, quelques chiffres et … Un bon buffet offert.

* celui qui comprendra…. 👏

TOMBOLA

Le Comité remercie toutes les personnes qui ont participé activement à notre tombola  Saumon de Noël.

Un bravo tout particulier à Bernard GUEPRATTE, « meilleur vendeur de l’année », puisqu’il a vendu 4 cartons.

Une récompense lui sera remise lors de notre Assemblée Générale le 18 Janvier 2019, où nous vous attendons nombreux.

Bravo à tous !!!

Vœux du Comité

 

Le Comité vous souhaite à tous une Bonne et Heureuse Année 2019.

 Que cette nouvelle année soit remplie d’heureux moments, qu’ils soient personnels ou sportifs.

 

Résultat de recherche d'images pour "image bonne année 2019 gratuite"

Je vous rappelle également notre ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE qui se déroulera :

VENDREDI 18 JANVIER 2019 à la MAISON DES ASSOCIATIONS dès 19h30

Nous comptons sur votre présence

Fanny et Boualem en argent, Antoine en feu.

20181216_125513Petit contingent de l’AC EVIAN au rendez vous annuel du cross des GLAISINS à ANNECY. Enfin ! De la boue, du froid juste comme il faut et des parcours toujours aussi variés. Histoire de mettre les choses au point immédiatement c’est sur la course numéro 2 soit à 10h30 que BOUALEM GUESARAOUI et Bernard GUÉPRATTE s’élancent sur un parcours de 7800 mètres.IMG-20181216-WA0031 Bingo d’entrée avec la seconde place prise par Boualem en MASTER 2 qui fait le parcours en 30’08’’. B GUÉPRATTE continue son apprentissage (13ème V2 en 35’25’’). C’est une Louise NEPLAZ, pleine d’envie et motivée qui s’est présentée sur la ligne de départ pour la course benjamins garçons/minimes filles. Dans une course partie très rapidement et conclue pour les vainqueurs aux environs des 16km/h. Louise n’a pas abdiqué et s’est montrée vaillante. Elle occupe une 22ème position dans sa catégorie en parcourant les 2300 mètres en 10’43’’.
La course suivante était celle des minimes garçons et des cadettes filles. Ça n’a pas été une surprise mais seulement une confirmation du potentiel d’Antoine PIZZETTA.20181216_133819 Il a tenté et réussi son pari d’un gros départ, avec les meilleurs et expérimentés minimes du département. 4ème à la fin de la première boucle il ne lâchera rien dans la seconde. Même lorsque les jambes ont commencé à brûler, même lorsque 3 adversaires sont revenus sur lui, et surtout pas quand la 1ère cadette (L’excellente raison d’être sur place) l’a dépassée. Là où certains auraient abdiqué, il a au contraire relancé sa foulée et à conservé brillamment cette 7ème place. Il avait demandé (au père noël?) à finir en moins de 15mn, puis de 12. Il termine les 3900 mètres en 11’59’’. Il le doit qu’à lui-même. Bravo Antoine.
C’est Fanny FRANCHEQUIN qui termine la journée comme elle avait commencé. Au terme d’une course très hétéroclite (espoirsf-seniorsf-mastersf-juniorsm) Fanny monte sur la seconde marche dans sa catégorie. Elle continue sa moisson de récompenses.
Tout ce petit monde devrait se retrouver le 16 janvier à la MOTTE SERVOLEX pour le cross bi départemental des deux Savoie.
http://www.crossdesglaisins.fr/resultatsetpalmares/

C’est un peu long mais c’est très bon par J.M.kirik

40355711_2669288293296191_3169431649628717056_o

Grand raid des Pyrénées – tour des cirques.
123 km 7200 mD+ 8200 mD-

 

 

Je suis arrivé à Saint Lary Soulan, jeudi 23 août , en début d’après midi.
Le soleil est au rendez vous, de belles montagnes entourent la station.
Je vais récupérer mon dossard et mon sac suiveur, tout est bien organisé :
Il faut déposer dans des paniers de contrôle (comme à l’aéroport) tout le matériel obligatoire et passer devant des bénévoles pour ‘valider’ l’exhaustivité des articles.
Dernière étape je montre ma carte d’dentité et on me ‘scotche’ un bracelet au poignet pour éviter les changements de personne ?
Je récupère mon dossard 1499 et mon cadeau de départ : une bouteille de rosée, 2 boites de patés et un gateau avec des gros morceaux de sucre…
En fin d’après midi, dépose du sac suiveur et attente du briefing : le matériel optionnel est rendu obligatoire, des températures plutôt fraiches sont attendues sur les hauteurs cette nuit.
Le lendemain départ en bus de Vielle Aure à 7h30 pour monter à la station de Piau. Le départ est prévu pour 9h.
Je suis plutôt optimiste. J’ai visionné pas mal de vidéo sur YouTube, et consultés quelques récits de courses. Le parcours sera magnifique.
540 personnes sont au départ. Comme d’habitude, je me mets derrière tout le monde. Je règle mes écouteurs et j’ajuste mon sac de 6kg… Mon objectif est de démarrer sur un rythme soutenu pour se mettre à l’abri des BH (barrières horaires).
C’est parti, les sentiers sont plutôt larges et permettent de se doubler facilement. Les bâtons sont appréciés dans les montées qui semblent interminables.
Lors de la première grosse descente (1800m de D-), première alerte, je me foule la cheville dans un trou masqué par des touffes d’herbes. Je baisse le rythme et assure mon pied gauche, la douleur persiste mais je ferai le point au prochain ravito.
Kilomètre 25, 2ième ravito et 3h d’avance sur la BH. La douleur est toujours là, mais je peux poursuivre en ménageant la cheville.
40390780_2669285916629762_1887195135075155968_oAvant le ravito du Kilomètre 37 : je surplombe Gavarnie et son cirque, j’en prends plein les yeux.  Au ravito, je consulte un pompier qui me strappe la cheville. Je suis plus rassuré, selon lui l’entorse est légère car le membre n’est pas trop gonflé. Je repars en conservant mes 3 heures d’avance. Les ravitaillements sont bien fournis. Je carbure à la soupe de légume, aux tuc salés et aux bananes pour contrer l’acidité de l’estomac. Je m’efforce de boire de l’eau toutes les 10 minutes et de la boisson énergétique toutes les ½ heures. Durant toute la course, Je n’aurai aucun problème de ce côté-là.
Luz-Saint-Sauveur, base de vie, 2h du matin. J’ai conservé mes 3 heures d‘avance sur la BH. Je récupère mon sac suiveur et je m’installe où je peux, c’est-à-dire dehors.
Retour d’expérience de mon premier grand trail : j’ai procéduré toutes les actions à mener à la base de vie. De cette manière, même fatigué, je lis mon document en séquence et je fais les opérations sans me poser de questions.
Nouveau problème, en assurant ma cheville, je ne cours plus dans les descentes, je me retiens et je sollicite les quadriceps de manière plus intenses. J’ai de plus en plus de mal à supporter les aspérités du sentier.
40376901_2669285499963137_3184635344230285312_oJe vois les coureurs abandonner en ‘cascade’ (Au final, 220 abandons sur 580 partants), et je commence à me poser des questions. Je pense à mon dernier trail blanc où j’ai voulu finir à tout prix, avec une entorse au genou. (Ce qui m’a couté 4 mois de repos forcé).
Je fais un bilan rapide, je peux marcher rapidement avec les bâtons, je peux courir sur les terrains plats, l’estomac est OK et j’ai plus de 3 h d’avance sur les BH. Je ne peux plus courir dans les descentes mais j’ai les bâtons pour assurer. J’ai de plus en plus de mal à escalader les rochers avec mes quadriceps diminués mais je peux utiliser mes bâtons à fond.
Je vais donc positiver dans ma tête et avancer de ravito en ravito en me posant le moins de questions possibles. La musique ‘dynamique’, qui tourne en boucle dans mes écouteurs, me motivera durant le trajet restant.
Je repars dans la nuit, éclairée par ma frontale, au rythme de mes bâtons et de la musique d’Indochine’.
La pente est douloureuse, au petit matin, je suis émerveillé par la mer de nuage qui se présente derrière la cabane de Sardiche. (Je pense au film de John Boorman, Excalibur, et au souffle du dragon…).
Kilomètre 94, ravito de Tournabou.
À la suite des multiples abandons, l’organisation translate les barrières horaires de 5h. J’ai donc plus de 10h d’avance sur la BH. Je sais maintenant que je vais finir. Il me reste une trentaine de kilomètres à parcourir. Je vais donc me ménager au maximum de manière à terminer dans de bonnes conditions.
Kil 109 : dernière descente de 15 kilomètres. Le temps se rafraîchit. Je sors les gants et la Gore tex.
Le début est plutôt roulant et je peux encore courir 5 kilomètres. Mais les 10 derniers seront les plus difficiles, le terrain est bosselé et chaque pas est douloureux.
Kilomètre 124, 18h30, Vielle Aure, l’arrivée.
Je vois l’arche au loin et j’entends les hauts parleurs qui accueillent les arrivants.
Je marche, les quadriceps et la cheville font mal. Je ne peux plus courir. Les dernières descentes sur la ville m’ont achevées. Il me reste 800m à parcourir et je vois toute une foule de chaque côté du sentier. Des personnes qui applaudissent, des gens qui lancent des bravos, des enfants qui tendent leur mains…
Et ces dans ces moments là que l’émotion monte, que les yeux se mouillent. Et je me remets à ‘galoper’, j’oublie mes douleurs, je suis porté par la foule.
Je franchis la ligne d’arrivée après 33h40 de course, en 220 positions (32ème V2).
40297197_2669285926629761_7645118976032243712_o

TIRAGE DE LA TOMBOLA

pas le droit à une seconde prise. On rigole mais c’est sérieux les jeux de hasard. N’oubliez pas que l’on va quand même mener au bucher une centaine de ces gallinacés à poils raz… Bravo a ceux qui ont vendu leur grille complète.

Vous pourrez retirer les saumons JEUDI 20 DECEMBRE de 18H à 20H30 au club house du stade
A cet occasion un petit « apéro » sera organisé. Parfois quand on dit « petit apéro » cela peut prendre 2 jours.
Nous vous laissons le soin de prévenir les gagnants, si vous avez besoin de n° de téléphone pour les prévenir contacter Catherine Tél : 04 50 70 11 10

 

RESULTATS TOMBOLA 2018
N°CARTON NOM PRENOM N° GAGANT
    NOM GAGNANT
1 BEAUQUIS ANAIS INCOMPLET 2EME TIRAGE
2 DAUBIN MATEO 3 BLANC JANINE
3 DAUFES AGATHE 25 DAUFES MAGALI
4 GERNE ALIX 13 GERNE CASSANDRE
5 GUERRA ERIN INCOMPLET 2EME TIRAGE
6 TOURNIER MARGAUX 24 TOURNIER FRANCK
7 KARAM NADIR 12 VONTHIEN STEPHANE
9 LEFEBVRE LOUISE 18 LEFEBVRE ORIANNE
11 DELATRECHE LOANNE 20 CANSIER MARTINE
13 NEPLAZ LOUISE 9 NEPLAZ SANDRA
14 PIZZETTA ANTOINE 1 PIZZETTA ANNE CLAIRE
15 GUEPRATTE BERNARD 22 TRAVERS NICOLE
16 WALGENWITZ OSCAR 10 WALGENWITZ INGRID
17 VULLIEZ FANNY 18 CHEVALLAY ROMAIN
18 SNECK MAYA INCOMPLET 2EME TIRAGE
19 SANTACREU CLEMENT 5 SANTACREU
21 SALVIGNOL ANNA 8 SALVIGNOL
23 BUISSON SARAH 24 HERIAUT PIERRE
24 BOCHATON HORTENSE 11 BOCHATON CHRISTOPHE
25 CELLARD LOUISE 13 DERVILLE KIRSTINE
28 DULARY NOA 1 WICKE LAURENT
29 ESTIE MATHIAS INCOMPLET 2EME TIRAGE
30 FORESTIER LILAS 17 FORESTIER
31 GUEPRATTE BERNARD 23 MIKAELLA PETITJEAN
32 GRILLET HENRI 20 DUDING SOPHIE
33 PORTO MAELYS 17 PETIT JADE
35 STEPOWSKI MANON INCOMPLET 2EME TIRAGE
36 GLENAT LILOU 16 CORDIER MC
37 ALOUANI RAYAN INCOMPLET 2EME TIRAGE
38 ASSI AMARENS INCOMPLET 2EME TIRAGE
39 BLANC VALENTINE 1 BRON JEAN JACQUES
40 BEN ROMDANE YOUNES 13 BEN ROMDANE
41 BOUHADRA JASMINE 5 BEL-GHALI DINA
42 CHATRY YAEL 21 MICKAEL
43 DELATRECHE MILEY 19 DELATRECHE
44 D HAESE MAXENCE INCOMPLET 2EME TIRAGE
45 DOUCET EDGAR 10 DOUCET GUILLAUME
48 DUSSERT ELODIE INCOMPLET 2EME TIRAGE
49 GERARD MAJA INCOMPLET 2EME TIRAGE
50 GUERIN TITOUAN 14 GUERIN
51 GUILLOTEAU JUSTINE INCOMPLET 2EME TIRAGE
52 HERVE MURE MAELLE 18 THOULE DELPHINE
54 LECOEUR JUSTINE INCOMPLET 2EME TIRAGE
55 MATHLOUTI ISRAH INCOMPLET 2EME TIRAGE
57 NEPLAZ JULES 19 SANDRA VALERIE
58 HOMRANI WISSAL INCOMPLET 2EME TIRAGE
60 SIMON MANON INCOMPLET 2EME TIRAGE
61 TESSIER LENA INCOMPLET 2EME TIRAGE
62 VELUIRE FORTUNER TOM INCOMPLET 2EME TIRAGE
64 COTTIN LIONEL 3 COTTIN
65 COTTIN CAMILLE 25 JC
66 WEGERAK MEGAN MEGAN
67 WEGERAK MEGAN MEGAN
68 WEGERAK MEGAN MEGAN
69 MERCIER LENA INCOMPLET 2EME TIRAGE
70 LAUNAY MAX INCOMPLET 2EME TIRAGE
71 GRILLET LUCIE 15 GRILLET
72 MAGIN EMILIE MAGIN
73 GOMES ARIANA 20 GOMES FELICIENE
74 FERRAND ALICE FERRAND
75 N’DIAYE DOUADA 19 N’DIAYE DAOUDA
76 MACHINAL CLAIRE 23 MACHINAL
78 BRACQUE VIRGINIE BRACQUE VIRGINIE
79 BOCHATON KAOUTAR BOCHATON KAOUTAR
80 MIMOUNE KARIMA 3 AUVRAY
81 CANIVET YOHAN 12 CANIVET YOHAN
83 HARDUIN CHRISTEL 25 BOCHATON ALINE
84 MEDJAHED SABRINA MEDJAHED SABRINA
85 PERRELONG SERGE PERRELONG SERGE
86 GUESARAOUI BOUHELEM INCOMPLET 2EME TIRAGE
87 LACHAT LACHAT
88 MULLER RICHARD MULLER RICHARD
89 GUEPRATTE BERNARD 9 BILLON GERARD
90 HERACLIDE DAVID HERACLIDE DAVID
91 CHARY STEPHANE CHARY STEPHANE
93 FERLET SOPHIE FERLET SOPHIE
94 CHAIZE CORINNE CHAIZE CORINNE
95 RODRIGUES YOUNIS PETIT CATHERINE
97 BONDAZ DOMINIQUE BONDAZ
98 CHIODA JB 5 SIMON
99 BONDAZ DOMINIQUE 13 BACCONNET O
100 BONDAZ DOMINIQUE 12 GUIGUE BERNADETTE
101 HARDUIN FRED HARDUIN
103 LACUISSE EDDIE LACUISSE EDDIE
2ème TIRAGE
1-5-29 BEAUQUIS – GUERRA-ESPIE 11 GUERRA
54-61-70 LECOEURT-TESSIER-LAUNAY 17 NAGIE
48-49-60 DUSSERT—GERARD-SIMON 19 GERARD
35-69-55 STEPOWSKI-MERCIER- MATHLOUTI 8 MOULARD
37-86 ALOUANI- GUESARAOUI 1 THOENEN JULIAN
18-51-58 SNECK-GUILLOTEAU-HOMRANI 12 SNECK
38-44-62 ASSI – D’HAESE – VELUIRE FORTUNER 8 VELUIRE

 

Les secrets de la motivation

IMG_91921Exceptionnelle journée ce dimanche 9 décembre ou les minimes des Savoies avaient rendez vous à Faverges pour la dernière compétition en salle de l’année.
Cette journée commençait plutôt tristement à 7h15 sous une pluie battante. Dans les voitures, les jeunes finissaient leurs nuits tandis que les vieux (entraineurs, parents et officiels) se racontaient des souvenirs d’anciens athlètes. Deux heures plus tard nous voila arrivés à Faverges,  toujours sous la pluie mais l’odeur du café et des crêpes en entrant dans la salle redonne un peu d’énergie avant d’aborder la compétition.
IMG_91871Un petit rappel des épreuves pour chacun des athlètes et une surprise de l’entraineur pour Maya qui se voit réquisitionnée pour  le 50m haies, épreuve qu’elle refusait de faire depuis des mois !!!
Les jeunes partent s’échauffer, les vieux vont boire un café.
La compétition est lancée, les perfs tombent ainsi que les conseils des entraineurs, parents et officiels.
Et un et deux et trois, et encore plus de … records, chacun des jeunes bat, pulvérise, atomise sa meilleure perf.
IMG_91951Que se passe-t-il ? Aurait-on trouvé le secret de la potion magique à Evian ?
Du dopage ??? Il est urgent d’enquêter !!!
L’inspecteur JB mène l’enquête, avec cette inépuisable question: Comment as-tu fait pour battre ton record ?
Oscar : je voulais absolument battre Céline (entraineur) au poids et Maya à la hauteur.
Maya : c’est clair, je n’ai vraiment pas envie de tomber sur les haies (ça fait trop mal)
 Younis, Clement et Antoine : plus vite on finit nos courses plus vite on peut aller jouer avec les copains et les copines.
Maissane et Loanne : si on fait mieux on a droit à une crêpe au nut..pate à tartiner au chocolat et noisettes.
Anna : parce que je veux faire mieux qu’avant, je n’ai pas travaillé tout ce temps pour rien
Louise :  si je bat mes records « j’ai le droit de taper mon frère ». le voila prévenu!
Ndlr : la direction de la revue décline toute responsabilité concernant la maltraitance des enfants et s’inscrit contre toute forme de violence.Vous l’aurez compris chacun sa personnalité, chacun sa motivation et chacun ses records.
Il n’empêche que TOUS les jeunes ont ce dimanche battu leurs records personnels.
Bravo à eux et pour les amateurs de perfs qui trouvent que cet article manque de résultats chiffrés vous pouvez suivre le lien ci après pour trouver tous les résultats de nos brillants minimes.

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=223315

suppression du RSF*

Capture d'écran 2018-12-06 10.24.58Une vingtaine de gilets jaunes pas vraiment en colère mais déçue devant le centre de presse de l’AC EVIAN ce matin. Ils ne réclamaient pas le retour de l’ISF mais la suppression du RSF. Devant les menaces réelles et le désordre, toutes les revendications ont été acceptées. Des excuses sont mêmes présentées à la victime et des fleurs seront offertes avec le cachet de Bouelem à notre plus bel espoir.

  • RSF: résultats sans Fanny

Une belle escalade genevoise

 

IMG-20181201-WA0019

Bouelem, 3ème podium à l’escalade

2 athlètes samedi et 5 dimanche sur les différentes courses de l’escalade. L’honneur a été sauf dès l’entrée en lice de Bouelem GUESARAOUI. Absent depuis 7 ans du rendez-vous genevois Bouelem a claqué un temps de 26’54’’ sur les 3 tours dans la vieille ville. L’escalade récompense les 10 premiers et notre divin chauve prend le 7ème rang de sa catégorie. A signaler qu’il avait pris la médaille de bronze en 2009.
Claire PICAUT sur les deux tours de 2400 mètres se classe 314ème de sa catégorie en 25’46’’. C’est presque une minute de gagnée sur l’année dernière et 22 athlètes de dépassées.

IMG-20181202-WA0006

Edmée LACHAT

C’est sous la pluie et dans les deux plus prestigieuses courses du week end que le reste du groupe s’est employé. Honneur à Edmée LACHAT qui pour la première fois a enchainé les 3 boucles de la course élite féminine. C’est une excellente performance qu’Edmée réalise en bouclant sa course en 28’23, ce qui lui offre la 36ème place.
Idem pour son frère Théo LACHAT qui progresse de 53 places en réduisant son temps de course à 23’30’’. Il ne semble pas satisfait et c’est bon signe pour les courses à venir. Présent à Genève pour des raisons familiales je peux attester que les deux courses élites ont été remarquables. Je vous laisse juge en suivant la course gagnée par un certain Julien WANDERS et dans laquelle vous apercevrez Théo. https://www.athle.ch/categories/escalade/
Xavier DECURNINGE améliore de presque 1 minute son meilleur chrono et porte son record à 25’10’’ (108ème).
Vincent LOMBARDI manque de rayer sa meilleure marque pour 8’’ (175ème en 26’35’’)
Benjamin BRON, pour sa première participation termine en 28’16’’ (243ème)
Tous les résultats : https://services.datasport.com/2018/lauf/escalade/#Marke5

47209154_10210520363405125_452419451095089152_o

Théo LACHAT

47250982_10210520365685182_2298281169533272064_o

julien WANDERS le vainqueur

 

 

Quelle Sainté ce Serge PEYRELONG!

IMG-20181202-WA0000

trempé à 20 km de l’arrivée

Fortune diverses pour nos deux inconscients (faut avoir plus qu’un grain de folie pour partir de nuit un 1er décembre très pluvieux faire sur 44km, une partie de la SAINTELYON). L’un était sur préparé et les dernières séances avaient rassuré Victorien DUVAL sur de légitimes ambitions. L’autre était tellement dans la discrétion qu’il a surpris son monde en prenant son inscription la veille. Serge PEYRELONG prenait le départ pour la 8ème fois d’une des différentes formules de cette course. L’expérience d’un côté, la fougue de l’autre et une vraie entr’aide entre les deux tout au long de la journée, se donnant les conseils ou proposant le dépannage d’une gourde perdue. Malheureusement pour Victorien, l’aventure s’arrête sur incident technique. Les piles de rechanges de la frontale perdues et c’est 6km dans le noir, profitant éphémèrement de la lumière de ceux qui le dépassaient. Trop dangereux de continuer. Énorme frustration mais tout le groupe hors stade sait que victorien va profiter de la forme acquise pour repartir encore plus fort pour ses prochains objectifs, là-bas tout en bas de l’Espagne. IMG-20181202-WA0001Serge lui va finir sa course, comme toujours, à son bon rythme. Il prendra soin de nous envoyer une de ces meilleures photos jamais réalisée lors d’un ravitaillement à 20km de l’arrivée sans oublier un clin d’œil à son camarade de club. Bravo SERGIO. Pour tout connaitre sur sa course suivez le lien ci-dessous.
https://livetrail.net/histo/saintelyon_2018/coureur.php?rech=11547

Agathe toute proche des 100 points

IMG_10061Dimanche 2 décembre, dernier rendez-vous en salle pour les benjamins avant d’aller batifoler dans le froid, la boue et la neige des prochains cross.
6 jeunes ont fait le déplacement à Faverges. Clément et Alix ont honoré leurs premières compétitions chez les benjamins avec respectivement 18 et 54 points.
Sara confirme sa performance du mois de novembre.
Nadir et Erin  battent leurs records personnels, respectivement 32 points (précédent 31) 53 points (précédent 47). IMG_09971C’est Agathe qui fait encore briller les couleurs du club avec une très belle seconde place (1ere haut savoyarde) grâce notamment à un superbe saut en hauteur à 1m36. Son record était de 92 point et elle repart en le montant à 96 points. Nul doute qu’elle sera au 100 points prochainement, rejoignant ainsi Maya SNECK.
Bravo à nos tous nos jeunes athlètes et merci à Stéphane et Maxime qui ont eux aussi fait leur baptême d’entraîneur et d’officiel chez les benjamins. Rendez-vous est donné la semaine prochaine aux minimes pour la même compétition.

On n’est pas couché suivi de dimanche LACHAT et Cie

Pour comprendre la saintélyon  :  https://www.saintelyon.com/epreuve/la-saintexpress-44-km/

Pour suivre Victorien DUVAL si vous n’avez rien de mieux à faire un premier  samedi soir du mois vers 23h (clin d’œil aux plus anciens). Ou simplement si vous avez envie de découvrir une course à faire au moins une fois. Ou tout simplement comprendre pourquoi Victorien s’est envoyé des séances de folie. Nous aurons aussi notre inusable triathlète Serge PEYRELONG. Ce type est épatant et il est capable d’enchaîner des épreuves sur grandes distances. Un équipier modèle et discret. Bonne course à vous deux. Les dossards 11547 pour Serge et 11207 pour Victorien

https://livetrail.net/histo/saintelyon_2018/coureur.php

7 athlètes de L’A.C EVIAN  à l’escalade de GENEVE. Et pas des moindres. Samedi c’est Claire PICAUT et Fanny FRANCHEQUIN qui s’y collent sur les remparts des BASTIONS. Dimanche on envoie notre  patrouille de France avec en tête de formation Théo et Edmée LACHAT accompagnés de  Benjamin BRON, Xavier DÉCURNINGE et Vincent LOMBARDI.

Une course sanguinaire dans les rues pavées et glissantes de GENEVE.

Allez les encourager !!! Ou suivez les sur la chaîne LEMAN BLEU à l’aide de ce lien https://escalade.ch/medias/