Poulet à l’eau au menu du Week end*

AFFICHE BOURG EN BRESSE10 et semi de Bourg en Bresse au programme de ce week end. Après tergiversations, discussions, palabres, renoncements puis finalement renoncement aux renoncements et enfin décisions pour les uns et les autres c’est une belle équipe qui s’en va dans l’Ain. Pour le 10 km nous aurons sur la ligne de départ, Anne claire PIZZETTA, Christelle HARDUIN, Johan CANIVET et Mikael VOISIN. Sur le semi Bernard GUEPRATTE reformera son binôme avec Meriam BOUTTOU (ACE un jour, ACE toujours). Test de début de saison pour tous en vue de leurs prochaines échéances, fin mars, avec les mêmes distances mais à MARSEILLE. Sauf pour le semi marathonien supporter du PSG qui doublera la distance mi avril à la capitale .
affiche VITTELPendant ce temps… nos futurs finalistes du championnat de France de CROSS se préparent dans le plus grand secret. Stage d’oxygénation pour Fanny FRANCHEQUIN dans la ville de Kleenex. Elle se relève d’une agressive maladie infectieuse fréquente et contagieuse causée par quatre virus : les types Influenzavirus A, Influenzavirus B, Influenzavirus C et Influenzavirus D, touchant les oiseaux et certains mammifères dont le porc, le phoque et l’être humain. Bref : épisode grippal pour fanny.
Après avoir rippé sur une racine dans les bois de ville Alice FERRAND est victime d’un dysfonctionnement partiel de la cheville causé par l’étirement excessif d’un ou plusieurs des ligaments de son articulation, diagnostiqué comme une lésion ligamentaire s’approchant d’un stade identifié comme exprimant sa gravité. Les modalités de traitement, prévention de la récidive comprise, dépendent des ligaments touchés et de l’importance de leur lésion. Contrairement à ce qui se passe lors d’une luxation, il n’y a pas de perte des rapports normaux entre les surfaces articulaires.
Bref : c’est une belle entorse et Alice FERRAND s’entraine « d’arrache pied » dans la piscine de la cité de l’eau. Soins, kiné, renforcement et prières pour retrouver force et solidité dans son articulation.
A la vitesse à laquelle il courrait mardi dernier, sur la piste du stade d’EVIAN, avec des sparring partner de qualité, Théo LACHAT va bien. Il peaufine sa préparation. Boosté par deux semaines de météo radieuses, ce Triathlète avec beaucoup de temps libre (si quelqu’un recherche un ingénieur science et génie des matériaux formé à l’EPFL) est en forme et il a envie d’en découdre. Tout roule pour ce coureur qui semble heureux comme un poisson dans l’eau (celle là est d’un niveau cm2 ou bac +12).
Sa sœur, Edmée se prépare à sa vitesse ; c’est-à-dire avec des séries de 30/30 qui font mal aux cuisses. Elle a déjà de l’expérience et elle est tout aussi impatiente que son frère. Elle a une préférence pour un temps sec sur l’hippodrome de VITTEL.
Ce n’était pas le cas l’année dernière à PLOUAY comme vous pourrez le voir en cliquant sur le lien suivant :
https://youtu.be/N4dm8NraaRk   c’est la course qui donne la vraie définition par l’exemple du cross

  • *Une 33 Cl au premier qui comprendra le titre. réponse à donner sur la page facebook du club

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s