Début d’hiver à Tarare

Ce 26 septembre, 3 courageux évianais se sont aventurés sur la mythique terre du quatrache (400m haies NDLR). Sous une pluie (grêle) diluvienne, ils ont essayé de perfer ou du moins de courir. Les premières à aller au front furent Lucie au couloir 4 à côté de sa fidèle compagne d’entraînement Claire au couloir 5. Tout avait déjà mal commencé à l’échauffement où Claire se tord violemment la cheville mais décide de finalement courir après un bandage de doc Yo. Le coup de feu retenti et nos deux soldats se lancent dans ce tour de piste parsemé de haies.
Lucie prit la décision de partir prudemment car « 400m c’est long quand même ! » Elle réussi à boucler son premier 4h en un temps relativement correct : 69″76.
Pour Claire, c’est plus compliqué, elle perd le fil à la 9ème haie : du coup il n’y a pas de temps…
Pour Antoine, la météo était vraiment catastrophique ( 50km/h de vent et grêle ). Il décide comme Lucie de partir sagement et contre le vent il finit sa course en 60″91.
Malgré ces perfs, l’ambiance de Tarare reste unique, très conviviale et chaleureuse entre toutes ces personnes unies par cette discipline spéciale qu’est le 400m haies. Reçu à l’hôtel Burnichon où nous avons été nourris et logés dans des chambres cocooning, notre hôte l’illustre Gigi (Jean Jacques Behm pour ne pas le nommer), finaliste des JO de Tokyo 1964, a prit le soin de commenter et prédire chacune des courses de cette journée. N’oublions pas dans cette aventure, l’homme de l’ombre :Yoyo !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s