discret mais démasqué T.L

bon article clusesPrésent à la Capecone hier,  il m’intéressait de savoir ce matin qui de KIDAY ou RIDELL avait remporté le 10 km de Cluses lors du duel annoncé dans les journaux et relayé sur le site de l’AC EVIAN. Alors je prends en main le journal du lundi, ou plutôt je le télécharge et fonce en page sport. Waouw !!!  Abdou KIDAY a pulvérisé le record de la course. Bravo à lui et son récit explique sa course, aidé qu’il fut dans la première boucle, comme une photo l’indique, par Morgan LE GUEN. Un encart nous précise la victoire chez les féminines de Sarah TUNSTALL qui a maintenu à distance sa rivale Marion PELE.  Parfait mais je suis en manque de résultats vrais, des classements (de cadets à master 12) tant chez les hommes que chez les femmes. Sauvé il est précisé que les résultats sont en page 8 (????). Les résultats en page 8 du Dauphiné un lundi alors qu’il a un supplément sportif dédié à tous les sports, ça m’étonne !! Bon je file en page 8 et….Nada.

20190408_074452   

 

 

Je tourne les feuilles et tombe sur une demie page complète (la n°18) évoquant l’évènement de cluses. Gros plaisir à lire le récit du pistard en galère inscrit sur un 10 km. J’ai pensé un moment qu’Emilie MAGIN avait pris gout à cet exercice après avoir digéré son premier 10 KIL la semaine dernière à AIX LES BAINS. Mais toujours pas de résultat sinon un nouvel encart consacré aux conditions de la course. Mes relations au plus haut niveau du sport français me permettent de vous donner ces informations à caractère, semble-t-il confidentiel.

 

 

C’est, c’est, c’est…… thééééoo LACHAT qui fait second des 10 kil de cluses. Tranquillement détaché du 3ème et à bonne distance de KIDAY, intouchable. Sa discrétion naturelle (ou barbecue prévu) l’a poussé  à partir avant la remise de prix et par conséquent nous ne pouvons prouver nos écrits par une belle photo. Bravo Théo et Bravo à L’AC EVIAN qui place un athlète sur le podium dans la plus importante course du département ce week end. En prime, parce que je suis en joie les résultats par la FFA.

résultats 10 km de Cluses

Vu dans la presse

Faites votre choix, il y en a pour toutes les envies

 

Quand Capeçone l’heure de la soupe*

20190404_160858.jpg

suivez ce lien pour tous les renseignements concernant les inscriptions, les horaires, les résultats et photos des précédentes éditions. Toujours un bon moment

la capeçone 2019

*  reportez vous a l’article du messager pour saisir le finesse de ce titre 😉

 

20190404_145531

 

 

Image

vu dans la presse

20190404_141758

Anthychoise : victoire de Théo LACHAT et Mégan WEGERAK

47507783041_e66d62d430_o.jpg

belle victoire de théo LACHAT sur la grande course

Encore une belle sortie du groupe HORS STADE lors de la 3ème édition de l’ANTHYCHOISE. Concrètement  cela donne la victoire sur la principale course de 11 km à Théo LACHAT qui avait mis une tactique parfaitement au point. Une préparation durant la dernière semaine rigoureuse qu’il gardera certainement secrète mais qui s’est révélée payante. Jusqu’à la veille au soir il avait peaufiné tous les détails prenant grand soin pour choisir la bonne paire de chaussure… de trail.  Cela ne l’a pas empêché de couvrir les 11 000 mètres  à 17.94 km/h  et de lever les bras au terme de 36’48’’ d’efforts  avec 10 ‘’ d’avance sur le second. C’est propre et il n’y a rien à dire.

Au classement par équipe, et en supposant qu’une équipe de trois coureurs suffisent l’AC EVIAN L’emporte avec Xavier DECURNINGE (surnommé man in lac) qui prend le 6ème rang en 39’11 et Benjamin NORMAND le 12ème  au général en 41’26. Dans sa catégorie  de master 2 Bernard GUÉPRATTE accroche une 6ème place en 49’12’’, rassurante à 15 jours de son échéance parisienne.

anthychoise (6)

Veni, vidi, vici abii  nous a joué Mégan WEGERAK. Elle triomphe en espoir féminine.  86ème au scratch et 8ème féminine. Elle couvre la distance à 12.55 km/h en 52’35’’.

46592459825_d97195b687_oSur le 6 km Guillaume MOREAU, tout en modestie avant le départ avouait que le semi de Marseille était encore présent dans les jambes. Compétiteur quand même il claque un 24’44’’ qui lui donne la seconde place en sénior et la 8ème au général. Claire PICAUT, tout sourire  à l’arrivée prend une méritée 8ème place en sénior. Soulignons la parfaite organisation de cette manifestation, les superbes lots qui ont récompensés les meilleurs des différentes courses, le plateau repas toujours sympa à partager après course et le bon rythme dans la remise des prix. On espère les mêmes conditions pour la Capéçone dimanche prochain.

Direction Amphion dimanche 3 avril pour des confirmations ou des revanches.

les résultats de l’ANTHYCHOISE 2019

Image

vu dans la presse

20190403_101955

« PLUS JAMAIS  » dit Émilie.

aix-les-bains-3.jpgLa course pédestre des 10 km Grand Lac ce dimanche 31 mars à Aix-les-Bains a cumulé les superlatifs. 1360 inscrits, soit 200 de plus que l’an dernier, une centaine de bénévoles ont fait de cette manifestation une réussite. Les organisateurs de l’Athlétique Sport Aixois constatent, chaque année, un nombre de concurrents en augmentation. Difficile a expliquer cet engouement sinon par le fait que le coureur anonyme pouvait se confronter à l’élite nationale et internationale. C’est certainement pour cette raison que notre cadette Émilie MAGIN s’est alignée au départ, escortée par sa mère valérie MAGIN et sa tante Cendrine, habituées sur cette distance aux podiums. L’affaire faisait grand bruit depuis quelques temps. La spécialiste de la piste sur 60, 100, 200 voir 400 mètres allait s’offrir un 10 000 mètres sur route. Préparation physique et mentale faites Émilie s’est calé dans le peloton et a montré sa détermination dès les premiers kilomètres. Elle reconnaîtra par la suite une certaine confusion dans son plan de route. Elle a alterné des variations de rythme au grès de ses coups de bien et de moins bien. aix les bains (8)Quand le moral est là, les hectomètres s’enchainent et des concurrents sont laissés sur place. Puis c’est l’inverse et plein de questions sur les raisons d’être sur cette route. Mais dans ces moments de doute,  elle attire les sympathies et découvre que le peloton est vivant, plein de gens bourré (pas ivre) de gentillesse et toujours prêt à lui souffler un mot d’encouragement. Alors elle repart à nouveau sur un trop bon rythme. Enfin un dernier kilomètre qu’elle juge trop long et tout au bout la ligne d’arrivée. La banderole en vue et c’est le réflexe de la sprinteuse dans l’âme qui prend le dessus. Tel Pierre Ambroise BOSSE, elle accélère à 800 mètres de l’arrivée et tient, tient, tient avant de caler tout proche de la fin. Avec autorité et sourire en coin, maman et tata vont encadrer la cadette pour l’emmener tranquillement, main dans la main vers la fin de l’aventure. 55’25’ et 10ème cadette pour un premier essai. C’est plus qu’honorable mais perfectible. Les deux sœurs attendront un moment avant d’entendre la fameuse phrase «  plus jamais ça » signe qu’elle recommencera sans aucun doute. Bravo Emilie.

aix les bains (2)

 

Fanny FRANCHEQUIN était aussi de la partie. Elle établit  un nouveau record personnel en 45’51’’mais échoue au pied du podium. En anonyme discret, genre j’y étais pas, on retrouve avec plaisir Mickaël VOISIN qui tourne encore autour de la barre des 35’ (36’13’’, 69ème sénior).

résultats 10 km d’aix les bains 2019

Image

vu dans la presse

20190402_121656

EA, PO, BEN,MIN: OK!!!

faverges

2 épreuves pour tous ces jeunes médaillés

18 enfants des effectifs poussins et éveil athlétique étaient à Faverges à l’invitation du comité départemental pour des ateliers athlé le matin et un parcours nature l’après-midi. Belle performance de Younes BEN ROMDANE qui remporte le cross devant 70 adversaires. Jasmine BOUHADRA l’aurait certainement imitée mais elle a préféré rejoindre le Chablais pour participer à la CAPECONETTE.

5 athlètes, 4 filles et un garçon ont donc représenté le club au parc du miroir à AMPHION. La CAPECONETTE, course dédiée aux enfants jusqu’à la catégorie MINIMES précède d’une semaine la course adulte. 5 participants et trois récompensés. Louise NEPLAZ retrouve le podium en prenant la 3ème place en minime au terme d’un parcours de 2800 mètres. Jasmine BOUHADRA, revenue de Faverges prend une belle seconde place en poussines au terme d’un sprint après 1400 mètres de course. C’est Antoine PIZZETTA qui rafle la mise en Minime, toujours dans son style tout en puissance. Ses longues enjambées lui permettent de garder 46’’ d’avance à l’arrivée. Margaux TOURNIER et Anaïs BEAUQUIS prennent le 6 et 7ème rang en benjamines après 2100 mètres de course.

capecone (3)capecone (2)capecone (6)capecone (4)capecone (8)

David H suspendu de ses fonctions

Pour les spectateurs du grand parcours de l’Anthychoise, la prestation de THEO LACHAT a été parfaite, c’est le résultat mérité d’un entraînement régulier. L’aisance dans les montées, les relances efficaces et qui font mal aux adversaires au sommet des côtes, la gestion des parties goudronnées, des chemins et des descentes, ont été maintes fois travaillées. Il a laissé à plus de 10 secondes le second et a profité pleinement de l’enthousiasme des spectateurs, de ses supporters et de sa famille au moment de franchir la ligne d’arrivée. Récupération faite l’ambiance était des plus festives, Théo restant accessible à tous, félicitant ses camarades de club, compatissant avec ceux, de l’AC EVIAN ou membres d’autres clubs, qui n’étaient pas satisfaits de leurs courses. Une matinée ensoleillée qui allait tourner au cauchemar lorsque Gilles BOUCANSAUD, maitre de cérémonie appelait le vainqueur de la plus prestigieuse course de la journée.
Théo tout sourire grimpait sur l’estrade pour recevoir sa récompense. Un super panier garni de produits locaux à boire et à manger. Prise en main facile, sourires, remerciements et amabilités de circonstances échangés, la bouteille de champagne TAITTINGER pouvait à son tour lui être remise. Hésitation à prendre le panier dans la main droite et la bouteille à gauche comme son second le fait. Non, trop instable. Alors vlan la bouteille sur le panier et ça ira bien comme cela. Quand arrive ce pour quoi Théo était venu : LA COUPE au vainqueur. Alors le sourire disparait et c’est un début de panique. On lui souffle que la coupe pourrait être posée au sol, la bouteille de champagne remise à l’endroit, le panier mis en évidence. Rien, comme en course le vainqueur de l’ANTHYCHOISE ne cèdera rien et regagnera son clan ainsi et avec le sourire.
L’AC EVIAN présente ses excuses aux organisateurs de cette superbe épreuve, à tous les sponsors qui ont généreusement dotés toutes les courses, au public qui s’attendait à une prestation parfaitement aboutie. Le comité de l’AC EVIAN s’est réuni en urgence dans la nuit, le président est rentré de son week end bernoland, la secrétaire d’IBIZA pour prendre les premières décisions qui s’imposent. L’entraineur est suspendu de ses fonctions jusqu’à mardi, remplacé par un jongleur. L’athlète sera privé de CAPECONE et par conséquent du « plaisir » d’un nouveau podium. Une commission « podium et plus » est mise en place chargée de s’assurer que les athlètes sont à même de monter sur la plus haute marche. Tout cela rentre en vigueur dès aujourd’hui, pour une durée indéterminée et jusqu’à ce soir .

théo 1

gestion et bonne humeur. sans problème

théo 2

et une bouteille de champagne. j’assure. Bravo à moi !

20190331_124310.jpg

Aïe ! la coupe en plus. faut réagir.

Théo 4

si ils rajoutent un stylo, c’est tout en bas!

Théo 6

et voila le travail. Un joli sourire et le tour est joué.

 

 

 

 

Image

vu dans la presse

dauphine du 1er avril

livrets estivaux toutes catégories 2019

Pour tout savoir des compétitions; les lieux, les conditions, les dates dans la ligue AURA.

stade (5) - Copie

Livret estival BENJAMINS / MINIMES 2019 

livret estival de cadets à masters 2019

Anthychoise pour les grands dimanche

affichette anthy 2019C’est le printemps !!!. Et donc le retour des courses  de nos villages. L’Anthychoise ouvre les  festivités dimanche 31 mars. Au programme 6 et 11 km mixte sur la commune d’ANTHY. Il y aura aussi une marche nordique de 10 km qui permettra à tous de participer. Ce n’est que la troisième édition mais c’était déjà parfaitement rodé l’année dernière. Des bénévoles souriants à l’accueil, d’autres aux intersections pour veiller à la sécurité et les plus recherchés, ceux chargés du buffet d’après course.

Les insolites 2C’est une course richement doté de vrais bons produits locaux. N’oubliez pas de vous inscrire. Il fera beau et vous ferez une bonne action pour votre corps, votre tête et 1 € par participant sera reversé à l’association « Seins Léman Avenir ». L’année dernière l’AC EVIAN était monté 3 fois sur le podium grâce au VVF (Valérie Virginie et Fanny).

 Pour vous inscrire : https://couranthys.fr/

20190328_171138Pendant ce temps à AIX LES BAINS, Émilie MAGIN se fera escorter par sa mère Valérie, membre du groupe hors stade, pour son premier 10 km sur route. La spécialiste des courtes distances sur pistes va se confronter à l’asphalte. Joli challenge et nous lui souhaitons « bonne route ».

Une vingtaine d’enfants de l’éveil athlétique et des poussins se rendront à FAVERGES pour la traditionnelle journée d’ateliers athlé du matin et cross de l’après midi.

DIMANCHE nous changerons d’heure. Tenez en compte dans vos retards

Image

vu dans la presse

20190328_094451

Capeçonette pour les petits samedi.

affichette capeconetteLa CAPECONETTE est une course à part car elle ne concerne pas seulement les enfants licenciés en club. Une simple autorisation parentale,  un certificat médical ou  la licence suffisent pour s’aligner sur la ligne de départ. Promis samedi Il fera beau, le cadre sera toujours aussi somptueux, entre le bord du lac et la dent d’Ôche à l’horizon. Ça se passera tout près de chez vous, le parking est assuré et gratuit, les inscriptions aussi. Alors parents de nos athlètes des écoles d’athlétisme, des poussin(e)s, des benjamin(e)s et des minimes filles et garçons, venez encourager vos enfants. Venez voir se concrétiser les efforts faits aux entraînements. Vous passerez assurément un bon moment. Emmenez les s’inscrire chez DECATHLON et partagez leur enthousiasme. Prenez des photos et faites-les parvenir aux entraîneurs ; nous pourrons ainsi étoffer le magasine 19 de l’AC EVIAN.

pub capeconette autorisation parentale capeconette

vu dans la presse

20190327_121954

 

Une équipe marseillaise retrouvée

L’AC EVIAN a présenté une équipe en 4.3.3 dans la cité phocéenne pour le RUN IN MARSEILLE (10 km et semi) . Avec une attaque ultra rapide composé d’expérimentés athlètes. Ils ont tous pulvérisé leur pronostic et Bouelem s’octroi même une seconde place en Master. Impressionnant Victorien qui termine 9ème en sénior.

Un milieu de terrain de travailleurs. Ils n’ont pas ménagé leurs efforts. Quel plaisir de voir Johan sous les 90 minutes au semi. A signaler qu’il est a 13 » sous son objectif déclaré sur le semi tandis qu’Angélique est à 25 » pour le 10 km. Ils se connaissent bien.

Une défense exclusivement féminine qui n’a rien lâchée, finissant même épuisée sur la ligne d’arrivée. Mention spéciale pour Anne Claire qui doit améliorer sa meilleure performance sur la distance. Derrière la défense, en capitaine/coach, David a géré au mieux de ses sensations et de ses capacités du moment. Le poste de gardien de but statique a été confié conjointement à Catherine, blessée et Frédéric, assoiffé. Ils ont parfaitement tenu leur rôle.

david

 

 

Les Éviannais à Marseille

Run-In-Marseille-2019RUN IN MARSEILLE en événement principal du week end. C’est une solide équipe d’expérimentés et de néo passionnés qui s’est déplacée sur les bords de la méditerranée. Après un départ vers moins le quart d’Évian comme convenu… ou pas, les troupes se sont retrouvées sur la canebière pour découvrir la ville. Tout est prévu et réglé aux millimètres depuis le début : l’heure du départ, les aires d’autoroutes pour les besoins, l’endroit du déjeuner, les parkings à l’arrivée. C’est chirurgical une fois sur place : Récupération des dossards, collation et tout le monde couché à 21 heures. Car demain c’est Le semi marathon pour Johan, Anne-Claire et guillaume et le 10 pour victorien, Angélique, Bouelem, Christel, Papa christel, Kaoutar Mika, et David.

Voici les résultats en avant course. Pour une fois que j’ai un peu de temps, faut savoir anticiper. Départ commun pour les deux courses. Les athlètes ont visiblement mal dormi comme en atteste les mines « pas très nettes ». Dans un coin on remarque Johan qui relâche un peu de « pressions » tandis que Bouelem semble avoir les yeux dans le vide. Il enchaîne, en guise d’échauffement, quelques mouvements de funk ou de disco. On ne sait pas car c’est assez confus. Kaoutar a solutionné son problème de super maman et faisant l’acquisition d’une poussette de compétition dans laquelle prendra place le petit dernier, emmené au dernier moment. Un officiel a essayé de lui dire que…NON qu’elle lui a gentiment répondu avec les yeux.  Christel est en charge de son père et ne le perd pas des yeux. Faut se méfier avec les juges officiels, ils connaissent tous les raccourci et trichent. Mika est positionné 3 mètres devant Bouelem et il lui répète depuis maintenant 4 heures «  tu vois ces 3 mètres, JAMAIS tu ne les combleras ». Victorien, les yeux injectés de sang semble en grande discussion avec Angélique

Victorien :-pourquoi tu ne m’as pas empêché?

Angélique : 3 mois que l’on mange du quinoa, que l’on a des entraînements bi-quotidien, que l’on s’entraine dans le froid pour cette course et toi tu craques la veille en sortant boire une petite mousse avec le divin chauve (Marseille oblige). 17 !!!! Tu en as bu 17.

Seule Anne Claire qui récite sa table des 47 semble apte au départ. Elle est juste effrayée à l’idée de devoir « fêter » les résultats. Des images de la veille reviennent dans sa tête. David écrase une larme en voyant le tableau mais finalement décide de les trouver beaux. Il est lui-même secoué par un état grippal  et piteux.

Voici donc les résultats : Si ça change on vous le fera savoir ;

sur le 10 km :Victorien : 33’50’’, Angélique :48’, Bouelem : 35’45’’, Mika : 3 mètres devant soit  35’44’’, Christel : 55’10’’, Kaoutar : 55’ (la puce est sur l’avant de la poussette), Frédéric (impronosticable, on ne sait même pas si il va retrouver ses tongs de compétition). Catherine : 4 heures… sur la plage.

Sur le semi : Guillaume : 1h22’27’’. Anne Claire : 1h55’ (elle finira en récitant la table des 67) et Johan 1h30’ (pas de seconde avec lui)

Les résultats 18 heures avant la course, c’est pas dans l’équipe que vous les trouverez

N’oubliez pas les masters

Un courrier du ministère de la vieillesse et des sports nous met en garde contre l’oubli et la négligence dont nous faisons part à l’égard de nos sportifs quinquagénaires et +. Il semblerait qu’ils continuent à s’agiter avec un certain succès sur les routes, les intenables masters du groupe hors stade. Récap de leur performances inoubliables.

IMG-20190314-WA0001

le maillot rose sur la flèche rose ok.  le vert derrière doit changer de file.

Ainsi VIRGINIE BRACQUE D’ARDECHE (c’est comme cela qu’il faudra l’appeler dorénavant) s’est essayée sur un 10 km alors que le reste des troupes actives était au semi de Bourg en BRESSE le 3 mars. C’est une très belle performance puisque elle le réalise en 54’30. Un vrai temps de gamine sur un parcours avec un peu de dénivelé et, bien qu’estampillé FFA, serai de 10 200 mètres d’après ses dires. Le mystère reste entier mais la performance est présente et la cinquième place est assurée.

résultat 10 km de la vivaroise 2019

Ce dimanche 10 mars s’est courue l’édition 2019 du semi marathon de Paris.

boualem au semi de paris 2019 (3)33 348 participants ont affronté les rafales de vent et inauguré de nouvelles zones de départ et d’arrivée visant à recentrer l’épreuve sur Paris. Bref le semi de Paris ce n’est pas comme le PARIS/DAKAR, c’est à PARIS. BouAlem Guesaraoui notre athlète/diététicien a quand même bien préparé son affaire. 1H19’46’’ soit 3‘46 au kilomètre pendant 21 km. 15’87 km/h. A cette allure il termine au général 215ème et surtout 4ème Master 2. Dans la foulée, il a testé une nouvelle méthode de récupération. Quand on la voit on se dit qu’un semi, c’est faisable si on a le droit au même traitement après. Bravo BouAlem. Quand il y a performance , il y a récompense.

résultat semi de paris 2019

boualem au semi de paris 2019 (1)

 

boualem au semi de paris 2019 (2)

 

Que d’eau à VITTEL!!!

53636689_619425075173186_1592280544270352384_nSeule Alice FERRAND qui avait connu PLOUAY en 2018 et son parcours très exigeant pourrait dire que cette année c’était plus facile. Superbe parcours mis en place sur l’hippodrome de VITTEL avec des obstacles de terre gorgée d’eau à gravir sur une vingtaine de mètres et plein d’autres joyeuses difficultés. A l’assaut de ces rampes boueuses les jambes brûlent rapidement, le souffle est difficile et le rythme cardiaque s’emballe. Au sommet de ces monts noirs, c’est un temps de repos d’une seconde avant de replonger dans la boue. De nombreuses chutes dans les descentes, des chaussures arrachées par cette boue « pointivore ». Puis il faut relancer, encore, sur une longue partie plate mais glissante. 53611004_619424965173197_3736537855787270144_n.jpgFranchir une rivière où Athlix vous nargue et recommencer jusqu’au prochain obstacle. Certains volent au dessus des difficultés, d’autres s’enlisent mais aucun (ou très peu) abandonnent. Et lorsqu’enfin, après un nombre de boucles déterminé par la catégorie d’âge, vous prenez le dernier virage à droite et que vous apercevez l’arche de l’arrivée tout au fond, il reste encore 250 mètres. Que vous soyez à ce moment en tête, à la lutte pour le podium, 10ème, 19ème, 30ème, 250ème ou 460ème vous êtes bientôt au bout de votre effort. Que vous soyez spectateur, entraîneur, supporter, parent, ami(e)  vous ne pouvez qu’applaudir au succès des vainqueurs, qu’être touché par l’état d’épuisement de certain(e)s, qu’être scotché par un sprint entre deux adversaires qui finiront, la ligne franchie, par tomber dans les bras l’une de l’autre ou dans ceux d’un bénévole chargé de les relever ou de compatir à la fin de parcours d’une athlète isolée.

.B51I4957

C’est Alice FERRAND qui ouvre le bal, sur un terrain relativement préservé. il s’agit de la seconde course de la journée. Ok le terrain est à peine moins meuble mais la météo, qui s’arrangera tout au long de la journée, lui offre des rafales de vents à 80 km/h et une pluie qui ne cessera pas. Alice s’estime heureuse d’avoir participé alors que deux semaines auparavant elle avait été victime d’une entorse. Elle termine en bon état 260ème  en 23’04’’ pour les 4900 mètres. Bravo ALICE. 2 championnats de France sur tes deux années cadettes c’est remarquable. Maintenant on t’attend sur la piste.

résultats cross cadettes

B51I5309Meilleur classement ce week end pour l’AC EVIAN avec Edmée LACHAT qui a participé à une course de très haut niveau. 5700 mètres à parcourir qu’Edmée a couvert en 26’25’’, lui offrant ainsi la 113ème place. Edmée confie qu’elle n’a pas trouvé son rythme. C’est dommage car elle méritait un top 100.

résultats cross juniors femmes

53875459_2227007974230929_522618535474626560_nC’est ensuite Fanny FRANCHEQUIN qui s’est alignée au départ de la course élite femme. Fanny court dans la catégorie espoir et elle a, comme tout au long de la saison, tout donné. 50’27’’ lui auront suffit, pour boucler les 9100 mètres demandés. Elle termine à la 400ème place au général et 109ème de sa catégorie. C’est une énorme satisfaction pour celle qui ne se voyait pas arriver en finale du championnat de France.

résultats cross long élite femmes

53838558_2227007604230966_8516055489446936576_n.jpgThéo LACHAT conclu les réjouissances dans l’épreuve reine du championnat de France. Après une journée où le terrain avait été massacré par toutes les courses précédentes et les pluies du matin, il s’agissait de couvrir les 10200 mètres au milieu d’un peloton de 405 unités (415 chez les femmes élites). 221ème  à l’arrivée en 39’19’’. Il reste dubitatif sur sa performance, la juge inférieure en comparaison avec celles des adversaires déjà rencontrés. La course d’un jour peut être frustrante (sic).  Alors rappelons simplement que la barre des 40 minutes sur route plate et sèche est le graal des athlètes composant le gros des pelotons sur route.

résultats cross long élite hommes

BRAVO à tous, aux 4 finalistes de VITTEL comme tous ceux qui ont participé depuis le début aux cross. Que ce soit les guerriers de Céline à la Motte Servolex, la bande à YO à YZEURE ou les masters à ECHIROLLES. La saison de cross est terminée. Place aux jeux de pistes, aux trails, aux courses sur route et surtout à celles de nos villages avoisinants. Nous avons rendez  vous le 31 mars pour l’ANTHYCHOISE.

 

Avantage LACHAT!!!

53359661_838797576454769_341992384466255872_nHier encore un début de journée les véritables crossmen et crosswomen étaient confiants quant à leur chance de remporter le championnat de France de cross ce week-end à  VITTEL. Il fallait juste prévenir le gars de descendre de son échelle et de retirer le tracteur avant l’arrivée de la première course.

VITTELEt puis une petite intempérie les a obligé à prendre quelques cours de natation en urgence. Avantage donc aux Triathlètes! Bingo!!!  l’A.C EVIAN en a deux dans ses rangs: Edmée (prononcez Edmée) et Théo (et pas plus) LACHAT . Alice FERRAND, en baroudeuse des France et avec l’expérience de l’année dernière,  avait envisagé le changement de météo et a axé la fin de sa préparation à la piscine de la cité de l’eau. Officiellement pour soigner une entorse (qui va beaucoup mieux). Quant à Fanny FRANCHEQUIN, dernière invitée à l’explication finale, on l’aurait vu travailler le gainage à l’envers sur une plage de la réunion. Bonne courses à tous.

Vous pourrez suivre les courses en téléchargeant l’appli de la  FFA : http://www.athle.fr/asp.net/main.news/news.aspx?newsid=11192 sur vos portables ou en suivant ce lien : http://direct.athle.fr/asp.net/main.lives/direct.aspx?competition=225312

10 et 21 km de Bourg en Bresse

IMG-20190303-WA0009C’est en ordre dispersé que les 4, non! 5 non! 7, 8 et finalement 9 athlètes de l’AC EVIAN se sont présentés aux départs communs du 10 et du semi de Bourg en Bresse. Bien réparti sur les catégories et les distances avec 3 hommes et deux femmes sur le 10. Honneur aux… hommes avec, pour une histoire d’une vingtaine de secondes, les minis déceptions de Johan CANIVET et de Mikaël VOISIN. Quand on évoque la déception c’est avec un large sourire parce que pour une première sortie sur la distance Johan claque un 40’24 ou plutôt 40’21’’ à la puce. 80/226 dans sa catégorie et 137/912 au général. OK! ça manque 22’’ pour passer sous les 40mn mais Johan aura assurément le plaisir de pulvériser cette barre la prochaine fois. Mikaël reste sous la barre des 36 minutes qu’il avait établi il y a deux mois. 35’45’’ à 16,78 km/h de moyenne. 27ème de sa catégorie et 35ème au général il échoue à une vingtaine de seconde de son record sur un parcours bien moins roulant et avec de nombreuses relances à faire. Benjamin BRON se « contente » de battre sa meilleure performance en 37’49’’ avec semble-t-il un peu de réserve. Bravo ! bourg en bresse 2019Nos deux représentantes féminines avaient pour consigne de croire en leurs capacités. Elle se réfugiaient derrière la barre de l’heure. Les ordres sont tombés avec le rythme à prendre en début de course et la consigne commune finale qui a fait plaisir à tous : Une accélération progressive dans les deux derniers kilomètres. Le panneau 8 km ( et 19 pour le semi) les attendait avec lui aussi un sourire. Pile à cet endroit débutait la seule difficulté du parcours avec un petit raidillon sur 250 mètres qui aurait pu doucher les bonnes intentions. BOOM ! Rien du tout et Anne claire PIZZETTA bouclait son 10 km en 52’16, ce qui la place 17ème/ 75 dans sa catégorie un peu master1. Certain qu’elle peut aller plus vite. Christelle HARDUIN était encore plus craintive pour sa toute première course. REBOOM !! c’est en 56’28’’ qu’elle franchit la ligne soulagée et visiblement satisfaite. Et si on prend son temps à la puce elle gagne 1 mn (55’29’’). Nous la laisserons s’expliquer avec Frédéric HARDUIN, son juge de père, venu officier sur la course.
Sur le semi-marathon VINCENT LOMBARDI n’a pas fait dans la demi-mesure. Bien qu’un peu esseulé pour finir il claque un 1H19’06’’ qui pourrait être sa best performance. Ce qui n’est pas à confirmer c’est son 16KM/H qui le place à la 25ème place sur un peloton de 225 séniors. C’est fort, c’est costaud et c’est un super résultat sans préparation spécifique. En 1H 20’59’’ Benjamin NORMAND termine 31ème en sénior et peut raisonnablement viser sous les 3 heures sur marathon. Bernard GUEPRATTE, en prépa marathon, se rassure un peu en 1H39’14’’. Il prend le 44ème rang de sa catégorie en master 2. Toutes nos félicitations à la néo semi marathonienne qui est arrivée au bout de sa course après une seconde partie très difficile.  Claire PICAUT a passé presque 2H15 sur le bitume pour prendre la 95ème place de sa catégorie. Bravo car si on peut être rêveur devant la rapidité et la facilité des cadors de la discipline, on peut être admiratif devant la volonté affichée par Claire. Nous étions donc 9 + un officiel + Mériam BOUTTOU, pas vraiment licenciée à l’ACEVIAN mais qui fait partie des meubles et surtout du haut des classements. 1H37’45 » pour une 8ème place en sénior. Quand tu veux tu passes à la boutique de l’AC pour essayer les nouveaux équipements… et prendre ta licence.

https://www.athlinks.com/event/132561/results/Event/840621/Course/1522557/Results

Dans la presse cette semaine

 

dauphine du 6mars 2019

Bouelem GUESARAOUI a sa place à 150 cm au-dessus du niveau de la mer

IMG-20190224-WA0004Enorme chute de Bouelem GUESARAOUI qui culminait encore à 3780 mètres sur la pointe de pigne la semaine dernière. Descendu au niveau de la mer, et avant de profiter de la méditerranée,  Bouelem s’est présenté, en préparation pour le semi de PARIS sur la ligne de départ du 5km de CANNES. Il voulait une épreuve ou il fallait aller vite. 5km en 17’39’’ça va vite. Tellement vite que les organisateurs l’ont obligé à reprendre de l’altitude. Il termine donc à 1,5 mètre du sol sur la plus haute marche du podium master 2. 16ème au général notre montagnard/baigneur est en forme pour son semi.

IMG-20190303-WA0011 bouelem a cannes

 


 

les minimes aux régionaux de LYON

minimes lyon (2)5 minimes ont découvert la superbe halle DIAGANA à Lyon dans le cadre des  régionaux de triathlon en salle . Des résultats d’ensemble conforment aux précédentes sorties mais il est à noter 3 records personnels battus.
Le premier sur 50 mètres par Oscar WALGENWITZ qui porte sa meilleure marque à 6’93 en remportant sa série. Il complètera sa journée par un saut en hauteur à 1m51 et un jet au poids à 10,63 m. Joli total de 81 points qui le place au 46ème rang.
Maya SNECK n’améliore aucun de ses records mais flirt toujours avec la barre des 100 points. Avec un 50 mètres en 7’’33, un 50 haies en 8’’84 et un saut en hauteur à 1,42m un peu décevant, elle prend quand même une excellente 31ème place avec 91 points.
Second record personnel battu, toujours sur 50 mètres par Fanny VULLIEZ en 7’’59. Elle réalise par la suite, au saut en longueur un bond de 3.68m avant d’expédier son poids, sur son dernier essai, à 7m03. 65 points au total pour fanny.minimes lyon
Younis RODRIGUES a patienté plus de 3 heures avant d’attaquer son concours. 7’17’’ sur 50 mètres, 9’04’’ sur 50 mètres haies avant de clore sa journée par un saut en longueur à 4.48 mètres. Un total de 62 pts.
Dernier record personnel battu par Antoine PIZZETTA. Avant de le réaliser Antoine avait franchi 1,48 m en hauteur et réalisé un 8’’69 sur 50 haies. Heureusement il lui restait la course qu’il attendait depuis le début de la journée. Grace à dernier tour dont il a le secret ANTOINE améliore son record personnel du 1000 mètres en 3’12’’70 lui permettant de prendre la 76ème place au général.
Les jeunes auront passé une très bonne journée athlétique et pris beaucoup d expérience pour les futures compétitions. Les résultats :
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=222965

Poulet à l’eau au menu du Week end*

AFFICHE BOURG EN BRESSE10 et semi de Bourg en Bresse au programme de ce week end. Après tergiversations, discussions, palabres, renoncements puis finalement renoncement aux renoncements et enfin décisions pour les uns et les autres c’est une belle équipe qui s’en va dans l’Ain. Pour le 10 km nous aurons sur la ligne de départ, Anne claire PIZZETTA, Christelle HARDUIN, Johan CANIVET et Mikael VOISIN. Sur le semi Bernard GUEPRATTE reformera son binôme avec Meriam BOUTTOU (ACE un jour, ACE toujours). Test de début de saison pour tous en vue de leurs prochaines échéances, fin mars, avec les mêmes distances mais à MARSEILLE. Sauf pour le semi marathonien supporter du PSG qui doublera la distance mi avril à la capitale .
affiche VITTELPendant ce temps… nos futurs finalistes du championnat de France de CROSS se préparent dans le plus grand secret. Stage d’oxygénation pour Fanny FRANCHEQUIN dans la ville de Kleenex. Elle se relève d’une agressive maladie infectieuse fréquente et contagieuse causée par quatre virus : les types Influenzavirus A, Influenzavirus B, Influenzavirus C et Influenzavirus D, touchant les oiseaux et certains mammifères dont le porc, le phoque et l’être humain. Bref : épisode grippal pour fanny.
Après avoir rippé sur une racine dans les bois de ville Alice FERRAND est victime d’un dysfonctionnement partiel de la cheville causé par l’étirement excessif d’un ou plusieurs des ligaments de son articulation, diagnostiqué comme une lésion ligamentaire s’approchant d’un stade identifié comme exprimant sa gravité. Les modalités de traitement, prévention de la récidive comprise, dépendent des ligaments touchés et de l’importance de leur lésion. Contrairement à ce qui se passe lors d’une luxation, il n’y a pas de perte des rapports normaux entre les surfaces articulaires.
Bref : c’est une belle entorse et Alice FERRAND s’entraine « d’arrache pied » dans la piscine de la cité de l’eau. Soins, kiné, renforcement et prières pour retrouver force et solidité dans son articulation.
A la vitesse à laquelle il courrait mardi dernier, sur la piste du stade d’EVIAN, avec des sparring partner de qualité, Théo LACHAT va bien. Il peaufine sa préparation. Boosté par deux semaines de météo radieuses, ce Triathlète avec beaucoup de temps libre (si quelqu’un recherche un ingénieur science et génie des matériaux formé à l’EPFL) est en forme et il a envie d’en découdre. Tout roule pour ce coureur qui semble heureux comme un poisson dans l’eau (celle là est d’un niveau cm2 ou bac +12).
Sa sœur, Edmée se prépare à sa vitesse ; c’est-à-dire avec des séries de 30/30 qui font mal aux cuisses. Elle a déjà de l’expérience et elle est tout aussi impatiente que son frère. Elle a une préférence pour un temps sec sur l’hippodrome de VITTEL.
Ce n’était pas le cas l’année dernière à PLOUAY comme vous pourrez le voir en cliquant sur le lien suivant :
https://youtu.be/N4dm8NraaRk   c’est la course qui donne la vraie définition par l’exemple du cross

  • *Une 33 Cl au premier qui comprendra le titre. réponse à donner sur la page facebook du club

4 en finale du championnat de FRANCE de cross

IMG-20190217-WA0018Peu de motivation pour raconter le week end de cross à Yzeure. Un peu comme une partie des athlètes qui ont eu le privilège de s’y déplacer. Des résultats conformes à ce que les bilans de chacun laissaient espérer. Les tauliers ont tenu leur rang mais aucun exploit n’a été réalisé, voir tenté. 10 prétendants pour la dernière manche à VITTEL et quand même 4 qualifiés : Alice FERRAND, Fanny FRANCHEQUIN, Edmée et Théo LACHAT iront en finale du championnat de France. Il a manqué un supplément d’âme, d’envie, de folie et parfois de réussite pour les autres. Claire MACHINAL est celle qui peut légitimement être « véner » d’être exclue car elle se retrouve au classement entre deux qualifiées par équipe et échoue à 2 places de la qualification directe. Elena Mercier regrettera longtemps cette chute en début de course, elle qui était déjà handicapée par une blessure qui l’avait privée de la dernière semaine d’entrainement. Difficile de reprocher cette malchance ou maladresse à cette cadette qui nous a surpris tout au long de la saison mais elle aurait dû, elle aussi, être du voyage à VITTEL. La dernière qualifiée en individuel est 47ème, Claire et Elena pointent à la 51ème et 56ème rang. Lucie GRILLET fait une course dont elle n’a pas à rougir. Sa qualification dépendait de l’équipe qui finit à la 9ème place. 20190217_120744Mention Bien pour Alice FERRAND qui, bien que qualifiée devra se trouver plus d’envie pour ne rien regretter. Mais nous reviendrons sur le sujet plus tard. C’est Bouelem GUESARAOUI qui avait commencé la journée avec une très modeste 85ème place. Assuré de ne pouvoir être présent aux championnats de France avant la course, Bouelem a géré sa course et s’est préparé pour les échéances à venir.
Première sélection pour Antoine PIZZETTA avec le comité de Haute Savoie. C’était mission impossible de continuer la route car il fallait être dans les 8 premiers. Il termine tranquillement en milieu de peloton.
FANNY a Yzeure 2019Fanny FRANCHEQUIN ira aux France! C’est une récompense et un vrai bonheur pour celle qui fait l’unanimité au club. Si on peut penser qu’elle bénéficie d’une catégorie peu fournie, il est bon de signaler que des espoirs féminines ne se sont pas qualifiées. Elle a été vaillante, notamment dans la dernière boucle ou elle a mis un point d’honneur à nous offrir un final comme on les aime, reprenant jusqu’à la ligne d’arrivée des adversaires. Malheureusement elle devra se passer de son amie, contrainte à l’abandon à la fin du premier tour. Pris en charge par le service médical Mégan WEGERAK rentrera, après un bref passage par l’hôpital de MOULIN, plus tard dans la soirée avec Lionel COTTIN, entraineur, accompagnateur qui a assuré lors de cette drôle de journée.
IMG-20190217-WA0012David HERACLYDE était du voyage et il a certainement apprécié le comportement de ses athlètes. En effet Edmée LACHAT s’est facilement qualifiée. Ce n’était pas chose aisée car il y avait une concentration d’athlètes de niveau internationales dans le peloton. Des championnes de France et d’Europe qui ne l’ont pas impressionnée. Comme beaucoup de triathlète, Edmée a un mental très fort. 10ème dans la ligue AURA parmi les plus forte de France, ça permet de rêver….

IMG-20190217-WA0020Obligé de se qualifier pour accompagner sa sœur, Théo LACHAT a brillamment pris son billet pour le dernier tour. Dans une course très rapide et sous un soleil presque de plomb pour la saison, Théo se classe au 31ème rang. Triathlète à la base aussi, il partira à VITTEL sans pression, et ce sera la meilleure condition pour réaliser une grosse perf.
L’AC EVIAN aurait pu mieux faire sur ce week end mais n’oublie pas que ce résultat, avec 4 finalistes aux championnats de France de cross n’était même pas envisagé en début de saison. Alors bravo aux 10 d’Yzeure. Vivement le 10 mars pour suivre la fin de l’aventure cross, probablement diffusé sur un canal que nous communiquerons ultérieurement.
DERNIERE MINUTE : Alice FERRAND s’est donnée une belle entorse lors d’un entrainement au bois de ville mardi. C’est une course contre la montre qu’elle entame pour guérir avant l’échéance du 10 mars. Elle sera privée des derniers entrainements.

TOUS LES RESULTATS:

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=222964

Tu paries combien qu’ils iront à VITTEL?

20190212_145325.jpg½ finale du championnat de France de cross cette semaine dans l’allier, à YZEURE, ou vont se retrouver les meilleur(e)s des départements de l’allier, du cantal, de la Loire, la haute Loire et le Puy-de-Dôme (zone LOIRE et volcans) de l’Ain, de l’Ardèche, de la Drôme et de Lyon (zone vallée du RHÖNE) et de l’Isère, de la Savoie et de la haute Savoie (zone des ALPES). Bref une sévère explication afin obtenir son billet pour la finale trois semaines plus tard à VITTEL. Petit tour de nos forces en présence.
Plus jeune des athlètes en compétition cette semaine, Antoine PIZZETTA prendra part à la course minime avec l’équipe de la Haute-Savoie lors du challenge inter-comités à Yzeure. Il devra appliquer les consignes qui lui seront données, avant et pendant la course pour un après sans regret. C’est la grosse cote tant il flirte avec un niveau supérieur. Cette épreuve permet la sélection en équipe Auvergne Rhône Alpes minimes pour la Coupe de France des ligues de cross (compétition inter ligues minimes) qui se déroulera dans le cadre du championnat de France de cross.
Megan WEGERAK doit être tout étonnée d’être encore en lice pour une éventuelle finale du championnat de France de cross. Elle est plus habituée à briller sur la piste ou sur les différents sautoirs. Elle reste la détentrice de 6 records au club mais aucun ne dépasse les 100 mètres. Mais pour ceux qui connaissent le caractère bien trempé de la demoiselle, on peut s’attendre à ce qu’elle tente sa chance jusqu’au bout.
Fanny FRANCHEQUIN avait stoppé son parcours au même niveau l’année dernière lors d’une course magnifique. Aucun regret à avoir et si elle est en condition de réaliser un exploit, nul doute qu’elle y mettra l’énergie nécessaire. Accompagnée de son amie Megan, les deux peuvent nous surprendre. En tout cas elles ne nous décevront pas.
Bouelem GUESARAOUI est l’une des quatre plus sures chances de qualification pour Vittel. Celle-ci ne devrait pas lui échapper. Il a passé les échéances précédentes assez facilement, toujours au pied du podium. Parier sur lui c’est être certain de ne pas gagner beaucoup d’argent. Parier contre lui c’est assurément en perdre. Dans sa catégorie de Master 2 pourtant relevée Bouelem va tirer son épingle du jeu.
Alice FERRAND est de retour à son niveau, au bon niveau. Elle a déjà participé à l’épreuve finale et compte bien recommencer. Cette année elle jouera sa carte perso mais sera aussi la leader d’une surprenante équipe cadette toujours en lice.
Claire MACHINAL est, comme Mégan, une spécialiste de la piste mais elle a su se transcender aux pré-régionaux pour être présente en demie finale. Auteure d’un gros départ à ECHIROLLES elle a su serrer les dents pour glaner les places nécessaires afin de qualifier l’équipe. Elle devra jouer sa carte personnelle et pourrait se surprendre. Le terrain aura un rôle à jouer.
Éléna MERCIER est l’excellente surprise de la saison de cross. Elle a l’air fragile mais elle ne lâche rien. Distancée en début de course par Claire lors du précédent tour elle est revenue tout en régularité. Moins de 20’’ la séparent de sa chef de file. Mettez une petite pièce d’encouragement sur Éléna, c’est probablement pas le pire investissement à faire.
Lucie GRILLET a qualifié l’équipe. En effet sans elle, pas d’équipe. Sans sa volonté elle n’aurait pas accroché cette place honorable qui lui permet d’être présente à Yzeure. Si elle veut remercier ses amies, elle va devoir croire en elle et se transcender à YZEURE.
Théo LACHAT va passer assurément. Il a montré, il y a trois semaines une forme remarquable. En finissant 13ème du cross long il affiche des ambitions dans un peloton très relevé. Pas certain que les autres zones qui viennent se greffer le perturbe. De plus il doit accompagner sa sœur à VITTEL…
Edmée LACHAT a le même gabarit qu’Éléna et semble elle aussi tout en retenue. Pour ceux qui ont assisté à son dernier tour à ECHIROLLES, il était possible de voir l’énorme volonté qui anime cette athlète complète. Et pour ceux qui ne sont pas en mesure de la suivre aux entrainements ils savent que la forme est présente. De plus elle doit accompagner son frère à VITTEL…

Toutes les infos sur les horaires, le parcours en suivant ce lien :
https://courzyvite.run/Fichiers_IC/Chpts-Regx-Cross_17fev2019.pdf

récompenses et mise aux poings

C’est à Annecy vendredi qu’avait lieu l’assemblée générale du comité départemental d’athlétisme. Une fois les rapports annuels faits, les orientations expliquées, quelques chiffres distribués, il s’est agit de récompenser les bons élèves. L’AC EVAIN n’a pas été en reste et c’est 4 représentants qui ont été à l’honneur.

Pierre-CabireauPierre CABIREAU tout d’abord, que peu connaissent car il habite proche d’ANNECY. Il fait parti des indispensables dans un club dans sa fonction d’officiel. Depuis plusieurs années au club il récolte la médaille d’or du comité départemental.

remise de prix cd 74 fevrier 2019Daniel VUAGNON,  déjà récompensé lors de l’assemblée générale du club valide son engagement en recevant, la médaille d’argent.

Toujours médaille d’argent mais récompensé par la fédération française d’athlétisme, Jean batiste CHIODA, notre président, mettra certainement une tournée générale prochainement.

Un récompensé dans une famille  peut en cacher un(e) autre puisque nous retrouvons Catherine PETIT qui reçoit sa médaille d’argent du ministère de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale. A signaler que Catherine a reçu sa médaille qui lui était due depuis le 14 juillet 2015. Elle ne lui avait jamais été remise, c’est chose faite.

PENDANT CE TEMPS ….

raclette 2019 img-20190212-wa0006.jpg

ou personne ne les surveillaient (président et  secrétaire absents,  coach en déplacement) le groupe hors stade a mis en place sa réunion annuelle à base de charcuteries, de fromages fondus, de cornichons, de patates légères, de salades (pour dire que…) et de desserts à profusion. L’ensemble agrémenté d’eau de vie qui vient de la bas et de quelques bonnes bouteilles.  Belle soirée aux dires de tous et joyeuse ambiance. Nous attendons donc tous ces « ripailleurs » dès jeudi soir pour expier leur péché de gourmandise autour de l’anneau (gastrique) du stade de PASSERAT. Sans chercher à envenimer le rapport je mets à la disposition du préparateur de séances quelques photos qui lui permettront d’adapter les sanctions exercices. Une vidéo de propos malveillants circulerai….

IMG-20190212-WA0005

il ferait partie du groupe hors stade 

IMG-20190212-WA0007

que dire de cet athlète?

Une très infime partie du groupe  (une unité) s’est contenté de 30 minutes de course à bonne allure entrecoupée de vives accélérations d’une dizaine de secondes toutes les 3 minutes à laquelle il a rajouté, a son initiative personnelle, quelques exercice de gainage.de-caune.png