Les dernières perfs de 2020

Tout s’est joué dans les ultimes heures. Les réveils avaient été tardifs mais les objectifs pouvaient être atteints, puis même dépassés.

Le premier concernait la fréquentation du site qui avait pâti de l’absence de compétitions. Si l’objectif des 32 859 visites en 2019 était illusoire, atteindre les 30000 milles était possible. Quelques relances, deux ou trois informations type CLOSER ou Gala et le compteur montait. Au 31 décembre  il manquait encore 40 clicks et 6 à 23h45.

On a du recourir à l’appel à une amie qui dinait à 6 pour franchir la barre et atteindre les 30 002 à minuit. Bravo et merci. C’était un chalenge inutile mais réussi.

Le second a démarré début décembre lors d’un footing dominical entre ami(e)s . Une des athlètes ne se satisfaisait pas d’avoir parcouru 1000 km dans l’année et envisageait de pousser le curseur jusqu’ à 1200. 80 km à faire en trois semaines. C’était chaud mais faisable. Et ce fut achevé sur les plages bretonnes durant la dernière sortie du dernier jour de l’année.

Mais un autre athlète, membre du groupe hors stade découvrait à cette occasion une nouvelle fonction à sa POLAR. Elle avait enregistrée les sorties et lui disait clairement qu’avec 1819 km au 6/12 il pouvait aussi monter jusqu’à 1900. 1 semaine plus tard il manquait juste 27 bornes, réalisées le 16 décembre. Reste 14 jours et franchement  si 100 bornes se courent  en 13 heures en compétition, c’est jouable sur 2 semaines. Méthode GUMP (quand tu arrives au bout de nulle part, tu te retournes et pars dans l’autre sens). Taquin au possible les 1999.9 km étaient atteints au 29 décembre. Alors pourquoi ne pas faire 100 mètres de plus ?

Parce qu’en se forçant de plaisir à faire une dernière sortie il approcherait  le chiffre de 2020 symbole d’une bien vilaine année d’athlétisme pour beaucoup. 13 unités le 30 et pour se faire plaisir et enterrer définitivement  l’affaire c’est à 18h30 sur les quais d’Évian que les dernier 8 km et 100 mètres faisaient basculer le compteur sur 2021. C’était bon pour les jambes, parfait pour la tête et il a pu s’en aller réveillonner sereinement.

Il a confié que le rythme de la dernière sortie n’était pas élevé, que ce moment était dédié à ceux qui ont souffert, à ceux qui sont partis et à ceux qui souffrent encore de cette bien vilaine année 2020.Voila c’est clos et maintenant passons à du positif :

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE A TOUS.

Que 2021 vous apporte santé, réussites, joies et plaisir de se retrouver.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s