La MIKA(GUMP)WAY au fil de l’eau

Si Mika revient un jour à sa vie d’avant il faudra le réadapter car depuis sa sortie des Alpes, on constate comme un bien être dans la solitude qui s’installe. Il pédale sur des étapes de plus en plus longues (et plates) et se fait rattraper par quelques cyclistes avec qui il discute. Il est en direction de l’atlantique et annonce déjà un demi-tour au contact de l’océan. Je crains que MIKA GUMP ne revienne immédiatement vers le Léman en oubliant les raisons son voyage. une fois à Évian, il repartira peut-être, butant indéfiniment sur les deux points d’eaux ….

9ème étape : des villages occitans au canal du midi.
C’est la première fois de ma vie que je parcours une étape de plus de 200km dans la journée.  C’était super beau et je n’ai pas vu les kms passer… à part à la fin où je ne trouvais pas d’endroit où poser ma tente, mais tout se termine au top!
La journée pourrait se résumer en 2 parties bien distinctes, avec un départ au lever du jour et accompagné d’une belle pleine lune droit devant pour m’éclairer!
Le frérot Aurélien  VOISIN rentrait du boulot quand je partais et je crois que c’est la seule voiture que j’ai trouvée jusqu’à 7h! Et encore merci à lui et Aurélie FRASELLE  pour le gîte et le couvert! C’était top ces moments!

Ce matin j’ai emprunté le circuit de la vallée du Tarn et du Segala. De nombreux villages pittoresques (Cordes sur ciel, Penne, Monesties...). J’adore ces villages occitans colorés qui sentent bon le sud-ouest (une pensée à mon pote Jérôme GRAND en traversant le Tarn).

Je n’ai pas le temps de m’ennuyer une seconde surtout que pas mal de cyclistes se mettent à mon côté pour papoter un moment (comme ce retraité sympathique de Carmaux pour qui j’ai une énergie communicative et qui a l’impression de voyager avec moi…Ca fait plaisir ces moments!. Ou le monsieur au vélo électrique qui m’a bien aiguillé pour choper les canaux au bon endroit…).

Pause pique-nique à Montauban dans le jardins aux fleurs…endroit au frais (mais bourré de moustiques!) recommandé par les locaux.

L’après midi je rejoins le très beau canal de Montech, et j’avance au rythme des écluses qui s’ouvrent et se ferment au passage des bateaux…

Vient ensuite le canal du midi (ou des 2 mers c’est pareil), un peu moins joli à mon goût, mais c’est ombragé par les grands platanes. Il y a zéro trafic à part quelques piétons et vélos…je ne vais pas commencer à me plaindre!

A 15h il commence à faire chaud et j ai encore faim (pffuuu) je ne compte plus combien de fois par jour je mange!!! 2 glaces, 200g de pâte d’amande et un sachet de fruits secs (c’est ça le secret!) et c’est reparti jusqu’à Agen.

2 tours de ville pour rien. Il n y a aucun camping dans les environs, je n’ai plus d’eau (j’en taxe chez quelqu’un j’en ai marre de chercher!), je re-re mange et repart jusqu’à finalement trouver un coin fort sympathique où poser ma tente. J’avoue que je n’y croyais plus!!!

Si jamais Bernard Guépratte il y avait un maillot à attribuer aujourd’hui…je crois que tu peux me donner celui du meilleur combatif… car une échappée en solitaire de plus de 200 km, c’est pas tous les jours!

En tout cas demain je serai déjà à Arcachon.

Donatien et Marion Taraud mettez les bières au frais et préparez le barbecue!
106970487_10220053912476115_6424051590238131348_n
Des photos et des commentaires sur l’aventure en cliquant : MIKAWAY jour 9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s