C’est par ou la MIKAWAY?

Si nous avons de superbes régions en France  il est des secteurs ou il faut être armé mentalement pour les traverser. Surtout en vélo. Le réalisme du baroudeur conscient qu’entre deux belles choses il faut des voyages de moins bien. Il en appréciera plus l’arrivée sur le bassin d’Arcachon.
8ème étape : Le Rozier—>Quins : Au cœur de l’Aveyron
Je profite de ma journée « de repos » pour revenir sur mon étape d hier.

Un départ au lever du jour à 5h45, avec comme objectif de rallier Quins avant la nuit car si j y arrive ce soir j’aurais un vrai lit! 😁  Je termine les gorges du Tarn bien entamée la veille et rallie assez rapidement le célèbre et imposant viaduc de Millau. Je décide au dernier moment de modifier mon itinéraire pour longer le Tarn jusqu’à Broquiès, itinéraire que je ne connais pas contrairement au plateau du Lévézou, car la température est fraîche et le vent déjà là.

Certaines parties sont jolies, d’autres un peu longues, car sur certaines portions mis à part 2 chiens errants je n ai pas trouvé âmes qui vivent pendant plusieurs dizaines de kms. Elle est loin l’euphorie des cols alpins, et c’est dans ces moments là qu’il faut un sacré mental, de la musique qui boost, et de bonnes pâtisseries locales achetées en amont, car ici mieux vaut ne pas tomber en panne, il n’y a rien!!!

Je rejoins enfin un brin de civilisation au joli village tout de pierres locales de Brousse le Château. Après cette pause sympathique vient la montée vers Requista, puis les innombrables montées/descentes bien cassantes avec surtout ce vent désagréable qui m’a bien séché .

Pour une fois je suis enfin calmé!   

Ces plateaux agricoles aux vues lointaines et ouvertes, les villages tout en pierres sont bien différents des paysages rencontrés jusque-là, mais j’adore cette diversité que je vois évoluer au fil des kms et c’est ce qui fait la beauté de notre pays!

En tout cas je suis bien content de finir cette étape qui sans le vent aurait était….trop facile!!! 😉
Place à un moment en famille…

Après déjà plus de 1000 kms parcourus, 18 000 mètres de dénivelé et 73h sur la selle du vélo en une semaine, « le jour off » est le bienvenue pour recharger les batteries et préparer la suite du parcours.

Encore une fois merci à tous pour vos petits messages, même si je n’ai pas le temps de vous répondre ça fait toujours plaisir!
Maintenant que j’ai accordé ce jour de repos au vélo, je crois que demain c’est reparti. direction Arcachon et l’océan...avant l’arrivée prévue dans le Limousin jeudi (déjà😲)!!!107548976_10220038921581352_6791112629560464311_n
Retrouvez toutes les photos sur : MIKAWAY jour 8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s