8h45 en live avec Manon

la parole est à la défonce. belle perf et beau récit Manon BAVEREL

« le trail des Dents du Midi, c’est le tour des Dents du Midi, avec départ et arrivée à Champéry en Suisse.  57 km pour 3700m D+ (en réalité, j’aurai à la montre 60 km pour 3400m D+)

Réveil à 3h du mat. Je ne suis pas en dette de sommeil donc aucune difficulté pour me lever. Pti déj rapido, prépa du sac et départ de la maison à 4h. C’est Vivi ( Virginie  PAILLOUX du club d’en face…encore NDLR) qui m’emmène, étant également inscrite sur la course. (Elles co-voiturent pour le première fois de la journée NDLR)On arrive à Champéry à 5h, ce qui nous laisse 1h pour récupérer les dossards et se préparer. Les suisses ne font pas les choses à moitié. Contrôle des sacs de tous les coureurs et de tout le matos obligatoire. Autant dire que ça génère une attente monstrueuse, au point que l’on se demande même si le départ va pouvoir être donné à l’heure… Finalement, c’est suisse, plutôt fluide et nous sommes tous sur la ligne de départ à 6h pétante. le départ est donné et nous nous élançons doucement. 3 km de plat descendant  pour s’échauffer. Il ne fait pas froid du tout. En short/tee-shirt, j’ai même déjà chaud.

Sans titreLa pente s’élève maintenant en direction du Roc Coupé. Ca ralentit pas mal. On est dans un single, très difficile de doubler.  Je n’ai pas envie de me cramer à essayer de dépasser pour gagner juste quelques places. J’attends donc que le sentier s’élargisse, en pestant contre moi de n’avoir pas pris, comme d’habitude, un départ assez rapide… Une vraie diesel… J’ai le temps d’avoir des pensées vraiment sadique, genre « la fille devant, elle a un collant, c’est sûr  qu’elle va crever de chaud, je ne vais pas mettre longtemps pour la rattraper… »

Au premier ravito J’ai déjà enlevé ma frontale. Je remplie vite fait ma poche à eau et repart. Mais je me dis qu’il y a une autre poche qui demande à être vidée… La question éternelle de toute traileuse à un moment donné se pose : trouver le meilleur endroit bien caché et pas trop loin du sentier pour se soulager? Je repère une bifurcation de sentiers. La course part sur le chemin tout droit. Je prends donc le chemin de gauche et m’accroupis… Et qui je vois débouler? Le coureur qui était 50 m derrière moi et qui me voyant partir à gauche a fait de même… Moment de solitude, quand tu nous tiens! Obligé de lui crier tout en étant accroupie que la course passe tout droit et non à gauche ! Il y avait pourtant une rubalise qui barrait ce sentier… Je repars sur le sentier devenu plus roulant. Les kilomètres défilent. Je surplombe la vallée du Rhône, avec Champéry tout au fond à gauche. C’est splendide, j’en prend plein les yeux.

Ravitaillement de Vérossaz après une belle descente, au km 27. C’est à ce moment que Vivi me rejoint. Elle est en forme également. On fera tout le restant du parcours ensembles (elles co-traillent cette fois ci NDLR). Elle relance bien dans les plats, tandis que je la booste dans les montées.

téléchargementEn parlant de grimpette, arrive celle du col du Jorat. Interminable ! il commence à faire bien chaud. Je bois plus d’1L d’eau dans cette portion. Mais la vue au col nous récompense de nos efforts : d’un côté la vallée du Rhône avec en arrière-plan les montagnes valaisannes, et de l’autre le lac de Salanfe d’une couleur turquoise de toute beauté.

La fatigue commence à se faire sentir. On descend sur le ravito de Salanfe. Il faut rester vigilante: je bois et m’alimente bien. A l’ attaque de la dernière montée au col de Susanfe Je commence à me traîner ! Les commentaires des spectateurs nous assurent que l’on a un bon rythme. Magnifique panorama au col de Susanfe. On s’arrête quelques minutes avec Vivi pour reprendre notre souffle avant d’attaquer l’ultime et dernière descente de 12 km et 1400m de D-. Elle est technique, on ne progresse pas rapidement dans ces pierres. Mais j’ai encore des jambes. Finalement elle se passe plutôt bien. Pour finir les 3 km de plat parcourus en début de parcours. Je m’accroche à Vivi (tu aurais du la poignarder au col et t’en débarrasser dans un fossé NDLR)  pour continuer à courir dans ce ****** de faux pat montant 😅

70595270_10217081421280673_9005845854711447552_o

2ème ex æquo avec virginie en Senior femme

Bilan satisfaisant sans vraiment de coup de moins bien. Il me manquait juste un peu de jus pour relancer correctement dans les portions plates.

On termine 4ème ex-aequo au scratch en 8h45. »

https://www.mso-chrono.ch/fr/results/1158-trail-des-dents-du-midi/dashboard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s